Jour 1 de l'Inktober 2019: Cercle de personnes

Les premières notes démarrent, Wanda s'élance sur la scène. Nouvelle recrue des Streetpanthers elle envoûte le regard par sa grâce et sa souplesse.

Bucky la rejoint, sa carrure ne lui permet pas de suivre ses mouvements délicats mais il la porte, l'aide à s'élever toujours plus haut, toujours plus vite, elle s'enroule autour de lui, semble chuter mais attérit souplement puis laisse la place à son coéquipier qui peut enfin exprimer toute sa passion à son tour. Il est plus à l'aise dans les figures qui nécessite de l'équilibre, son rythme s'harmonise avec les basses de la musique. Il semble défier tout le monde à se mesurer à lui, car il sait qu'il gagnera, il sait que techniquement personne n'est à son niveau alors il ne lui reste plus que son ombre comme adversaire. Donc il continue, il danse, il saute, s'épuise, se parfait dans son art. Le rythme s'accélère, Scott le rejoint, de son style vif il s'accorde avec Bucky, marque chaque temps rapide, tout en souplesse il reste autour de son ami jusqu'à ce que ce dernier s'efface pour le laisser continuer. Le danseur mélange des mouvements de tous le coins du monde et les enchaîne rapidement. C'est ce qu'il aime. La vitesse et la diversité.

Le rythme ralentit de nouveaux partant sur des airs de jazz, Steve rejoint son ami sur scène. Parfaitement ensemble on les croirait issu du début du XIXe siècle. Le blond et le brun respectent parfaitement le style de danse des 20s. Puis des légères influences des années 80 se font entendre et Scott laisse toute la scène au grand homme blond qui se laisse emporter et accorde parfaitement des mouvements de tous les temps. Steve a toujours aimé danser sur différents temps, il a ainsi l'impression de voyager à travers les âges. Tout d'un coup la musique s'arrête et Steve quitte la scène.

A la seconde où il n'y est plus, une musique énergique mélangeant un orchestre symphonique avec de la dubstep démarre. Sam et Clint virevoltent sur la scène enchaînant les saltos, il se croisent, au début ne se regardent pas, ils semblent concentrés sur leur performance personnelle parfaitement synchronisée, mais finissent par se défier du regard. Ils se rapprochent avec grâce, se font face, enchaînent les mouvements les uns après les autres, tellement ensemble que l'on dirait un danseur face à son reflet. La musique commence à faire montrer la tension, les gestes sont plus vifs mais toujours aussi précis, ils ne se lâchent pas du regard, la musique explose, ils se touchent enfin. Leurs corps ne semblent être qu'une seule entité tellement ils sont accordés lorsqu'un mélange de rock et de salsa se fait entendre. Et pourtant tous savent qu'ils sont deux êtres, car chacun des deux danseurs ne lâche pas l'autre du regard, chacun pense uniquement à l'autre. La musique se fait plus douce, leur danse aussi, et finit sur quelques notes à peine audibles.

Durant quelques secondes seules les respirations haletantes se font entendre. Puis Thor et Bruce se disputent le micro depuis les platines pour acclamer leurs amis.

A ce moment tout le groupe se rejoint sur la scène, Flint et Sam se séparent et chacun félicite les autres.

« -C'était génial les gars !

-Tu étais très bien aussi Wanda, répond Steve. Essaye juste d'être un peu plus à l'aise, j'ai l'impression que tu t'empêche de te donner à 100 %.

-C'est encore nouveau pour moi. Je ne suis pas vraiment à l'aise avec les regards des gens.

-On sait ma belle, mais tu te débrouille vraiment bien, petite ! Rigole Scott en lui tapotant la tête, ce qui lui vaut un petit coup de coude dans le ventre.

-Et comme d'habitude Sam et Flint vous étiez magnifiques. J'aurais quelques petits trucs à redire sur les pas de salsa mais bon vous étiez parfaitement ensemble et c'est quand même le plus important dans ce genre de danse.

Sam lui sourit et posa sa main sur la hanche de son partenaire.

-Merci Buck, mais tu peux le dire que c'est surtout Flint qui a besoin de ton aide.

-Dixit le mec qui a failli se ramasser parce qu'il a confondu sa droite et sa gauche. »

S'ensuit un long échanges de pics entre les deux amoureux. Steve fait un clin d'œil à son ami d'enfance quand ce dernier se tourne vers lui mi-dépité mi-amusé. Ils savent très bien que malgré le mignon petit couple que forment les deux danseurs, ils ont été deux rivaux qui voulaient atteindre l'excellence et que cela ressort parfois. Cela dit leur ambition n'a rien de malsaine et même s'ils se taquinent chacun veut pousser l'autre vers le haut.

Après deux heures de danse, le cercle de danseurs s'étire longuement avant d'aller finir leur soirée dans un bar avec Thor et Bruce, les deux DJ de la salle de danse « The Ring ». Leur discussion ne tourne qu'autour d'une seule chose : Le groupe de danseurs professionnels, les Goldenstars, vont utiliser « leur » salle de danse dès le lendemain.