Hello,

Me voici avec un nouvel Os, en attendant la suite de "Testament of Youth".

C'est un texte sans prétention aucune, je voulais juste rendre hommage aux Potter, par le biais de Sirius.

J'espère que ça vous plaira !

Bonne lecture :)


Ad vitam aeternam

.

31 octobre 1981, Godric's Hollow

Après le départ de son filleul, il était retourné à l'intérieur. Seul le silence régnait à présent, dans cette maison qui avait connu tant d'éclats de rire. Le jeune homme était certain d'y avoir vécu ses plus beaux moments, en plus du temps qu'il avait passé chez les Potter, quand il était encore étudiant. Il revoyait nettement les images de ces moments volés. De ces instants où ils avaient repoussé l'idée de la guerre. C'était Lily, qui riait à une plaisanterie de James. C'était ce dernier, qui embrassait la jeune femme, comme un adolescent. C'était le jeune couple, qui apprenait à Harry à marcher. Ils avaient respiré la vie, en dépit du confinement qui leur avait été imposé. Mais il ne s'agissait que de fantômes. De souvenirs. Plus personne ne viendrait rire entre ces murs.

D'un pas lent, comme s'il craignait de réveiller quelqu'un, il s'était rapproché du corps sans vie qui reposait dans les escaliers. Il avait doucement fermé les paupières de son meilleur ami, de celui qu'il avait considéré comme son frère pendant de si nombreuses années. Il était resté là un moment, incapable de détacher son regard du visage pâle de James. "Notre génération ne s'en relèvera pas", avait murmuré Remus d'un air songeur, un soir où ils s'étaient réunis autour d'un bon feu de cheminée et de quelques bièreaubeurres. Ils l'avaient tous charrié, ce soir-là, à l'exception de Lily, qui avait gardé le silence mais dont le regard était assez significatif pour que les autres connaissent son opinion. Ils avaient tous nié l'évidence. Mais elle le giflait avec violence aujourd'hui. Il s'était finalement arraché à sa triste contemplation, avant de se réfugier dans le salon.

C'était là, qu'il les avait vus. Tous ces cadres, qui s'étaient accumulés sur le manteau de la cheminé. Il ne se souvenait que vaguement du soir où cette tradition avait commencé. C'était Lily qui, spontanément, avait placé la première photographie. Et elle avait continué, chaque fois qu'un de leurs amis était tombé. Il suffisait à présent au jeune homme de se rapprocher pour les reconnaître. Mary, Dorcas, Marlène, les frères Prewett, Edgar Bones et sa famille ... Et tant d'autres encore. Tous souriaient, ou riaient au moment où la photo avait été prise. Et tous avaient déjà sombré, en deux ans.

Le jeune homme avait jeté un regard derrière lui, sans vraiment savoir pourquoi. Était-ce pour s'assurer que personne ne verrait son geste ? Pour faire des adieux définitifs au jeune couple ? Son esprit était trop occupé pour vraiment le savoir. Avec la même douceur dont il avait fait preuve pour fermer les yeux de James, la même bienveillance avec laquelle il avait repoussé les quelques mèches rousses du visage de Lily, il avait tiré de sa poche un morceau de papier abîmé par le temps, déchiré à certains endroits. Lentement, il l'avait déplié, avant de le poser à son tour sur le marbre. Il avait observé un moment son installation, avait hoché la tête, puis était sorti d'un pas vif, bien décidé à juger lui-même le responsable.

Derrière lui, les visages rieurs de James et Lily Potter rayonnaient, aux côtés des autres.


Merci d'avoir lu, j'espère que vous avez aimé

À bientôt :)