Chapitre 1

Harry Potter, dix ans dans peu de temps profité que son oncle, sa tante et Dudley, accompagné de la tante Marge soit de sortie pour fêter l'anniversaire de son cousin pour utiliser l'ordinateur de ce dernier.

Harry ne devrait normalement pas savoir comment l'utiliser. Cependant, Harry était un enfant observateur, intelligent et rusé.

En effet, même si son cousin avait tout : amis, cadeaux et l'attention des adultes, Harry avait peaufiné ses compétences et surtout appris à les garder secrètes.

Très tôt, ses meilleurs résultats lui avaient des remontrances et plus de corvées et parfois même des coups !

L'influence des adultes sur son caractère était déterminante. En effet, il avait compris très tôt qu'il y avait plusieurs factions parmi les adultes. Les Dursley d'une part ne voyant en lui qu'un parasite inutile qui en aucun cas ne devait surpasser leur précieux dudleynichou. De l'autre les enseignants qui voulait que chacun des élèves réussissent et qui sanctionner le manque de travail.

Harry avait fait un choix, un jour il serait grand et il pourrait quitter les Dursley. Il faisait donc le dos rond, ne transmettant pas ses résultats en profitant que Dudley tardent à les présenter pour prétendre les avoirs perdu. Car ses premiers bulletins étant bon, voire très bon, ce qui lui avait valu de sévères corrections de la part de son oncle.

Même chose pour les loisirs, Harry en avait peu et la plus part étaient secret. Les deux seuls que lui connaissaient les Dursley étaient la lecture et les soldats de plombs de récupération qu'il avait. En fait, Harry avait compris qu'il avait des pouvoirs que les autres n'avaient pas. Tous les événements inexplicables qui survenaient n'avaient pour lui que cette explication. Explication amplifié par une imagination débordante, elle-même nourri par le phénomène star wars. En effet, Harry avait eu l'occasion de voir chacun des épisodes que son cousin avait visionnés avec ses parents. Ceci par l'entrebâillement de la porte.

De même, lorsqu'il avait terminé ses différentes besognes, il n'était pas rare qu'il aille dans la seconde chambre de son cousin, lorsque ce dernier était absent pour lire l'un des comics de la franchise, ou encore l'un des romans. Concernant ces derniers, Harry ne doutait pas que son cousin ne les avaient jamais lu, sinon pas en entier. D'ailleurs, son oncle et sa tante n'avait de ce fait pas poursuit leur achat de ces deniers.

La dernière acquisition de son cousin était sur l'ordinateur. Harry au départ avait été craintif dans son usage de l'ordinateur. Mais en écoutant et en observant il avait compris qu'il y avait différent type de serveur et que son cousin ne fréquenté généralement que ceux dédier aux joueurs contre joueurs. Harry avait saisi cette occasion. Car ce que ne se savait les Dursley, c'est que quand il était seul, il réalisé bien plus vite les différentes tâches qui lui son imposé. Le temps ainsi économisé lui permettait discrètement de bénéficier de l'ordinateur de son cousin.

D'autant plus que Mme Figg ne pouvait pas l'accueillir aujourd'hui et Harry avait immédiatement demandé quelles étaient ses tâches pour la journée. La famille Dursley, n'avait rien vu dans son jeu, ces membres pensant qu'il était soumis.

Ce n'était pas la première fois que par ruse il embobiné les membres de la famille. C'est en jouant qu'il avait cherché des réponses à la nature de ces pouvoirs. Cela avait été aussi une source d'imagination sur la manière de les utilisés. Il avait choisi une Miraluka pour faire son personnage. Ce choix l'avait inspiré pour puiser dans son pouvoir pour pouvoir percevoir les choses dans le noir. Car la nuit il lui arrivait de sortir de son placard pour chaparder de la nourriture, ou pour lire sans éveiller l'attention. En choisissant la carrière d'inquisiteur Sith, l'inspiration lui était venu naturellement pour améliorer ses compétences en matière de furtivité. Cependant, il était conscient que son pouvoir n'était pas autant limité que la Force. Mais s'était sa source principale d'inspiration dans l'usage de ses capacités.

Cependant, il n'avait pas de don particulier pour la précognition. Dommage pour lui, car il le paierait chèrement. Il venait de terminer la campagne avec son inquisitrice Sith et il créé désormais une ombre Jedi. Chose qu'il n'aurait jamais l'occasion de terminer. Il était tellement plongé dans la cinématique d'introduction, qu'il ne fit ni attention à l'heure, ni au fait qu'il aurait dut entendre les Dursley rentrer.

Son cousin lui tomba littéralement dessus pour le jeter hors de son siège. Tout en criant pour appeler ses parents et la tante Marge. Harry n'eut pas le temps de se remettre de la stupeur qu'il fut trainé dans la cuisine par son oncle, suivit par son cousin qui lui donner des coups de pieds.

Harry ne s'attendait pas au déchainement de fureur qui allait suivre.

Il ne lui fut pas demandé ce qu'il faisait devant l'ordinateur, ni même de présenter des excuses à son cousin. Non, il subit une pluie de reproche sur son inutilité, le fait qu'il soit pourri jusque à la moelle, un enfant de parasites. Dans le même temps il subit une avalanche de coup de la part de son oncle et de son cousin qui le traité par la même occasion de voleur. Marge vint elle aussi donné un coup de mains au déchainement de violence dont était victime Harry. Par chance il avait été plaqué sur le plan de travail de la cuisine, sinon l'animal de compagnie de Marge les aurait aidés avec ses griffes et ses crocs. Cela ne l'empêcher pas de tenter de se joindre au massacre en tentant de grimper. Au grand désespoir de Petunia qui voyait son mobilier griffé.

Cependant, elle aussi n'en pouvait plus. Et ce regard, il lui rappelé celui de sa sœur. Elle lui ordonna de ne plus la regarder. Harry n'entendit jamais cette invective, mais Vernon si. Ce dernier le frappa au visage pour qu'il cesse de regarder sa femme.

Marge s'arrête un instant, elle a une idée. Cruelle, il va de soi. Elle dit haut et fort qu'elle sait comment l'empêcher de voler son neveu pour toujours. Vernon, qui pense qu'elle veut avoir recourt à un ancien châtiment déclare que lui couper la main est une mauvaise idée car il n'aura plus d'utilité.

Mais l'idée de sa sœur est bien pire ! Elle ne répond pas à son frère et s'empare sur le plateau de thé qu'Harry avait déjà préparé pour leur retour, de la pince à sucre.

Puis prise de démence, elle se précipite sur le malheureux enfant pour lui arracher les yeux.

Personnes ne tenta de l'arrêter, trop absorbé par ce spectacle atroce. Pas plus qu'ils ne sauraient dire si elle désignait Harry ou son chien lorsqu'elle dit :

Ne vous en faites pas je vais les lui faire manger !

Mais lorsqu'elle eut arraché le second œil une exposition de magie eu lieu.

Harry voulait être quelqu'un d'autre, que l'on ne le retrouve pas, si possible sur une autre planète. Il voulait être puissant et craint des gens comme les Dursley. La magie répondit partiellement à son vœu. Il n'avait pas suffisamment de puissance disponible en lui pour l'envoyer sur une autre planète, dont le nom et localisation lui étant inconnu la chose était de ce fait impossible.

Être quelqu'un d'autre cependant était une chose possible. Sa magie puisa dans la seule source d'inspiration qu'Harry avait eu à sa disposition, l'univers Star wars et plus particulièrement le personnage qu'il avait forgé et avec lequel il avait joué.

L'explosion de magie avait pour conséquence d'assommer la famille Dursley et le chien. Harry, libéré de leur emprise et de leur coup, se traina dans la rue. Dans le même temps, son corps commencé à changer.

La petite explosion de magie avait eu aussi une autre conséquence, celle d'endommager l'arrivé de gaz.