Un lien a trois

Un an que je suis ici.

Cela fait un an que je suis arrivé à Voltera pour mourir, car mon calice Jacob Black loup de son état m'a rejeté. J'ai souffert de son rejet, le chemin vers mon tombeau était une torture. Un mal qui ne partira jamais je le sais.

Je n'ai pas contacté les Cullen depuis que je suis partie de Forks, je n'ai pas non plus repris contact avec Bella. J'avais été clair avec elle avant de partir la première fois, je lui avais dit qu'elle n'était pas ma compagne, elle avait été compréhensive. Elle était restée une amie de la famille, puis au bout de plusieurs semaines elle avait arrêté de venir nous voir.

Caius m'avait supplié de ne pas le quitter, de ne pas le laisser seul, je l'ai fait. Je suis resté pour lui, à ses côtés.

Pendant cette année, je suis resté auprès de lui avec la douleur du rejet et bizarrement, plus je passe du temps avec lui, moins la douleur est présente. J'ai également lu des livres sur les vampires à calice, malheureusement il y en avait trop peu, puisque trop peu de vampire avait de calice. Je me demande encore comment Caius a pu trouver la force de continuer à vivre. Nous ne parlions jamais de nos calices, nous ne parlions jamais de notre douleur.

Je me trouvais dans la salle du trône assis sur l'accoudoir du fauteuil de Caius, alors qu'il recevait un groupe de vampire, voulant lui soumettre une proposition.

Je n'écoutais jamais ces moments-là, je me concentrais seulement sur la main de mon compagnon sur mon genou, la caressant lentement, me donnant une certaine protection.

Je ne voulais pas vraiment être là, à écouter des vampires venir parler de tout et rien, ni entendre des humains demander qu'ont les transformes.

J'aurai préféré rester dans la chambre de Caius qui était depuis un an la mienne aussi.

Au bout d'un certain temps, je remarquai que Marcus me regardait étrangement, puis son regard se tourna vers Caius, comme s'il suivait une ligne nous reliant.

Et ses yeux s'écarquillèrent, un petit bruit sortit de sa gorge surprenant toute la salle.

- Bien je crois que la séance d'aujourd'hui est terminé. Dit Aro en se levant et en faisant un signe de la main à Jane pour qu'elle raccompagne les autres vampires.

- Que ce passe t-il Marcus? Demanda Caius très étonné

- Je n'avais pas remarqué avant, mais cela est tellement évident maintenant, elle est si parfaite, elle brille tellement. Pourquoi je ne la vois que maintenant ? Probablement parce que l'autre était trop présent jusqu'à maintenant.

- Mais de quoi parles-tu Marcus ? Redemanda Caius de plus en plus irrité de ne pas savoir.

- Toi et Edward vous avez un lien, je n'ai vu ce lien qu'une seule fois, je ne comprends pas comment cela est possible. Edward en tant que vampire a un calice, tout comme Caius. Mais là, le lien que vous avez est divisé en trois fils, brillant et tellement blancs. Je ne comprends pas cela devrait être impossible.

- Je ne comprends rien à ce que tu racontes Marcus. Dit Caius énervé.

Je suivis les pensées de Marcus et j'ouvris grand les yeux quand je compris pourquoi Jacob m'avait si facilement rejeté. Dans un premier temps nous avions dû attendre la transformation de Jacob et qu'au moins l'un de nous rencontre nos deux compagnons, pour nous rassembler tous les trois. Je compris enfin l'étendu de notre lien.

- Caius chéri, je pense que tu devrais venir avec moi à Forks. Dit-je en sautant presque de mon siège

- Pourquoi mon cœur ? Me demanda-t-il en souriant, content de me voir aussi heureux.

- Je pourrai t'expliquer mais cela sera trop compliqué. Et te faire la surprise est beaucoup mieux et plus simple a expliquer aussi.

Il fallut un peu de temps avant de pouvoir aller en Amérique, Aro et Marcus voulaient venir, mais comme nous partions pour un certain temps cela était un peu délicat. Après, Caius voulais amener beaucoup de garde avec lui et j'avais dû discuter avec lui au lit et hors du lit pour qu'il accepte de prendre seulement Dimitri, Alec et Félix avec nous. Il fallut prendre les billets d'avions, ma moitié ayant compris mon désir de retarder la rencontre avec ma famille que je n'avais pas vu depuis un an et notre autre moitié. Il était 10h et nous venions d'arriver à Seattle, nous eûmes de la chance, il faisait mauvais. Dimitri alla chercher la voiture qu'il avait louée pour notre séjour et pris le volant pour Forks.

Plus nous nous approchions de Forks, plus j'avais peur, peur de la réaction de ma famille, de Jacob, de me retrouver en face d'une partie de mon passé que j'avais quitté sans un regard en arrière. Je sentis Caius me mettre à califourchon sur lui et poser ses lèvres sur les miens. Nous nous embrassames sans se préoccuper de ce qui nous entourait, cela me permit d'oublier un peu.

- Seigneur Caius, Prince Edward nous sommes arrivés.

- Dimitri, cela fait un an que je te dis de m'appeler Edward, je n'aime pas …

- Je sais mais nous sommes en dehors du château donc je reviens aux politesses mon Prince.

Je grognai pour la forme et sortit de la voiture avec les doigts de ma main droite enlacés à ceux de Caius. Je me souvenais de mon rapprochement avec les trois gardes, Dimitri fut le premier, il n'était pas rancunier et était venu me parler tout de suite, devenant mon confident. Suivi de Félix avec sa joie de vivre et ses blagues. Puis Alec qui était juste venu s'assoir à côté de moi, et petit à petit un lien s'était créer, devenant un petit frère pour moi.

Je regardai devant moi, mine de rien elle m'avait manqué la maison dans les bois. Je pris une grande inspiration, juste pour me souvenir de l'odeur de la forêt. Alec passa le premier, alors que Dimitri et Félix se mirent derrière nous.

Lorsque nous arrivâmes devant la porte de la maison, Alec sonna et attendit que la porte s'ouvre sur Carliste Cullen, mon père adoptif, et en me voyant il fut surpris. Mais me pris dans les bras et peu de temps après les autres arrivèrent, et me prirent dans leurs bras.

- Je suis heureux de te voir mon fils. Dit Carliste

- Edward, mon bébé tu es vivant. Fit Esmée d'une voix sanglotante

- Alors frérot, qu'a tu fais pendant un an ? Demanda Emmett

- Seigneur! Edward, j'ai eu tellement peur, je croyais que tu étais mort…Fit Rosalie

- Je suis heureux de te voir Edward. Dit calmement Jasper

- Je n'avais plus de visions de toi, je t'ai cru mort. Fit Alice en tremblant

- Je suis heureux de vous voir tout le monde, je suis désolé de ne pas vous avoir donné de nouvelles.

- Ne t'en fait pas fils, tu es là, c'est l'essentiel. Seigneur Caius, Dimitri, Alec, Félix qu'est-ce qui vous amène ici ? Demanda poliment Carliste

- Nous avons une petite affaire dans les parages, alors Edward voulait vous voir et prendre de vos nouvelles.

Toute la famille s'installa dans le salon, Caius pris un des fauteuils et que je m'installai sur son accoudoir comme à mon habitude, sous le regard surpris des Cullen. Je me mis à parler de ce que j'avais vécu cette année après être parti de Forks, de mon envie de mourir en arrivant à Volterra, puis du début de ma relation avec Caius sans rentrer dans les détails évidemment. La place que j'avais auprès des Volturi.

À leurs tours les Cullen, racontèrent leur vie à Forks, les rumeurs de ma disparition, certain disait que c'était parce que Bella m'avait largué, ou encore que je m'étais trouvé une fille riche avec qui j'allais me marier ou encore que j'étais mort. D'après Rosalie, Bella avait essayé de convaincre Jacob de sortir avec elle, mais bizarrement ce dernier avait catégoriquement refusé et ils ne se parlaient plus. Pour se justifier ma famille avait juste dit que j'avais une proposition d'étude de musique en Angleterre.

Alors que nous parlions de tout et de rien, que les Cullen ne stressaient plus d'avoir les Volturi chez eux, je sentis un parfum que je ne croyais plus pouvoir sentir. Un parfum de bois, de sève et de cannelle, envahit les environs. Je tournai la tête vers la porte, suivi de Caius avant même que les autres vampires ne se rende compte de la présence des loups sur le territoire. L'odeur se rapprochait de plus en plus, mon compagnon posa une main sur ma cuisse et ferma les yeux avant d'inspirer.

- Edward, c'est quoi cette délicieuse odeur ?

- Notre deuxième compagnon chéri

- QQUUUOOOIIII ?

- Caius ne crie pas

- EuhhEdward, le seigneur Caius n'a absolument rien dit.

- Désolé nous discutionspar télépathie. S'il te plait chéri ne crie pas quand nous parlons par télépathie, je vais avoir une migraine.

- Désolé mon cœur, ne m'en veux pas d'être étonné alors que tu me dis ça tranquillement.

Au même moment quelqu'un toqua à la porte de la villa et Esmée ouvrit la porte pour laisser passer toute la tribu de Quileute. La première chose que les deux compagnons remarquèrent fut Jacob amaigri, la peau grisâtre et de grands cernes sous les yeux, soutenu par l'alpha Sam et par Paul. Les deux loups allongèrent toute suite Jacob sur le canapé alors que sa respiration se faisait de plus en plus difficile.

Je me dirigeai directement vers lui, prenant une de ses mains dans les miennes, alors que Caius le souleva un peu pour s'installer derrière lui, le dos de notre Calice contre son torse. Et tout de suite notre contact l'apaisa, sa respiration devint plus calme et il s'endormi. Je ne pouvais m'empêcher de lui caresser la joue. Je ne comprenais pas son état, est-ce que sonimprégné l'avait rejeté ? Etait-ce à cause de moi qu'il était comme ça ? J'avais tellement de questions dans ma tête et pourtant aucunes réponses. Je me tournai enfin vers Sam qui nous regardait.

- Sam que ce passe-t-il ? Pourquoi Jacob est dans cette état ?

- Peu de temps après que ton départ, Jacob a commencé à s'affaiblir. Dans un premier temps il mangeait peu, puis au fil des mois il a complètement arrêté, ses forces l'ont abandonnée très vite, au bout d'un mois il ne se levait plus du lit. Et finalement il a arrêté de se réveiller. Nous avons mis six mois avant de venir voir les Cullen quand nous avons compris que tu étais la solution et le problème de la santé de Jacob. Nous avons perdu espoir quand Carliste nous a dit qu'après le rejet de Jacob tu étais parti te tuer. Nous avons attendu tous les jours avec angoisse, ne pas savoir s'il allait mourir ou pas. La seule certitude que nous avions était que tu vivais encore. Et ce matin Jacob a ouvert les yeux pour dire deux choses, "Compagnon" et "maison Cullen". Donc nous sommes venus avec lui ici, espérant que tu serai là.

- Je suis désolé, Marcus n'a compris que récemment pourquoi je souffrais moins en présence de Caius. Nous sommes venus le plus vite possible, pour voir si la théorie était correcte. D'après Marcus nous sommes tous les trois compagnons, Jacob est notre Calice à tous les deux, bien que Caius soit l'alpha dans notre couple et Jacob le bêta et je suis l'oméga. Notre relation est assez spéciale, je suis le lien qui va nous relier tous les trois. En même temps avec deux Alpha ils vaut mieux en avoir un.

Edward, je pense qu'il est temps de faire la première étape cela va grandement aider Jacob à retrouver ses forces.

Bien, je vais dans mon ancienne chambre si elle est toujours là.

Oui allez-y

Caius pris alors le loup dans ses bras et je les amenai à l'étage, où il put le déposer sur le lit qui se trouvait là. Nous nous mîmes de chaque côté de notre calice avant de se regarder.

J'enlevai doucement le t-shirt de jacob, puis en même temps Caius et moi, nous mordîmes le poignet, avant de faire tomber des gouttes dans la bouche du loup qui les avala toute suite. Ensuite nous mordîmes le cou de Jacob et bûmes une gorgé de sang pour finaliser la première étape du lien calice/vampire.

Toute suite après la respiration de Jacob devint plus calme et douce, son visage se détendit et ses muscles se décontractèrent, il s'endormit d'un sommeil de juste.

Personne ne savait vraiment comment fonctionnaient les liens calices/vampires, ayant trop peu d'informations et cela étant secret.

Il fallu exactement 5 jours à Jacob pour se réveiller, le sang de vampire soignant toute les blessures accumulées pendant cette année.

Les blessures se résorbèrent petit à petit, sa peau redevint d'un joli mate, des joues et son ventre reprirent du volume sans pour autant revenir à la normale, pour cela Jacob devait de nouveau manger.

Du côté de Jacob, je pouvais sentir son esprit refaire surface chaque jour qui passait, il n'arrivait pas à définir où il se trouvait, mais je pouvais entendre dans son esprit qu'il se sentait bien et en sécurité dans nos bras.

Lorsque je sentis que Jacob allait bientôt se réveiller je demandai à Esmée de préparer un repas pour notre calice.

Vers 15h alors que tout le monde avaient quitté la maison Jacob émergea enfin, celui-ci eu beaucoup de mal a ouvrir les yeux et quand enfin il y arriva, il me regarda en premier alors que des larmes commençait à couler sur ses joues encore un peu creuse.

Je suis tellement désolé Edward, j'ai fait l'idiot, je n'aurai jamais dû te rejeter, je t'ai dit des choses horrible. Je suis tellement désolé, j'étais trop aveugle envers mon amour pour Bella et pas pour mon imprégné. Je n'avais pas une forte attraction pour toi, j'ai donc pensé que tu n'étais pas mon compagnon. Mais quand tu es partie je me suis rendu compte de mon erreur, mais il était trop tard.

Calme-toi, Jacob je suis là et je ne compte plus te quitter. Je te présente Caius Volturi un des roi des vampires et l'explication du pourquoi ton imprégnation a été faite à moitié.

Quoii ?

En fait, tu as deux compagnons et nous un calice pour deux en plus d'être compagnon, tu as été plus touché que nous parce que tu étais seul, alors que nous étions ensemble, le lien nous aidé. Marcus mon frère n'a vu notre lien que récemment et nous sommes venu le plus vite possible.

Attend j'ai deux compagnons et je suis votre calice tous les deux ? mais je vais perdre tout mon sang. Et c'est quoi un calice ?

Non, ne t'inquiète pas, le Calice est un donneur ou plus une âme-sœur d'un vampire, la première étape est l'échange de sang, qui permet au calice de s'adapter à sa nouvelle vie. Tout sang que nous te prendront sera renouvelé. Tu auras juste un grand appétit, enfin je ne sais pas si cela changera quelque chose pour toi. Nous aurons également un lien télépathique et on ressentira nos émotions. Je te préviens les vampires a calice sont très possessifs et jaloux. Je te préviens même si tu es un alpha les vampires n'aime pas d'être dominé par leurs calices, je pense que c'est pour ça que je suis là. Caius est également un Alpha et je serais l'oméga dans notre couple.

Mais je croyais que le vampire ne voulaient pas être dominé.

Sauf si le vampire le décide et sincèrement si vous étiez seul tous les deux cela ferait des feu d'artifice.

Bien, et c'est quoi la deuxième étape ?

La partie charnelle de notre relation, mon cœur. Fit Caius avec un sourire carnassier.

FIN