Chapitre 1 : Question d'équilibre

Appartement de Malcolm Bright

Le beau temps arrose New York, même l'appartement sombre de Malcolm en est inondé. Bright a laissé sa playlist défiler en aléatoire : la musique de Lindsey Stirling avec « Shatter Me » rivalise donc avec le piaillement de sa perruche.

La silhouette de Malcolm se découpe dans le contre-jour de la fenêtre. Une serviette autour de la taille, Bright choisit le costume du jour. L'eau coule encore un peu de ses cheveux pour poursuivre le long de son dos et finir par être absorbé par la serviette. Sa main passe sur les costumes rangés dans sa penderie et il sourit en voyant une copie du costume blanc. Presque comme si sa mère avait prévu que le premier ne passerait pas la journée ! En se levant, il a encore fait ses exercices car il doit être forme pour pouvoir bosser. Son bilan physique est plutôt bon, il a récupéré de ses blessures anciennes et récentes. Sa main ne le fait presque plus souffrir. Pour le bilan psychologique, il ne sera jamais normal mais il reste sur la bonne voie, n'est-ce pas ?

Bien sûr, il a eu une nuit en demi-teinte remplis de ses cauchemars habituels, avec même un nouveau où une ombre l'observe sans qu'il puisse lui échapper. Alors une nouvelle journée de travail avec Gil et son équipe sera la bienvenue. L'équipe … en fait-il partie ? En tout cas il l'espère. Il en a besoin de plus en plus, comme une question d'équilibre. Tout a été si compliqué : après Paul, apprendre pour la tentative de meurtre de son père sur lui enfant, les électrochocs mais surtout sa dispute avec Gil…

Bright tourne son regard vers le comptoir de la cuisine, un paquet emballé dans du papier cadeau s'y trouve. « Dès que je l'ai vu, j'ai su que ce serait mon cadeau pour lui. Je ne sais pas comment il va le prendre mais cette date du mois prochain, je veux la célébrer avec lui. »

Le téléphone de Bright sonne : C'est Gil.

- Allo, Gil, je suis presque prêt. Je ne serais pas en retard.

- A ce propos, Bright. Tu es en congé à partir d'aujourd'hui. Je te recontacterais pour la reprise.

- C'est une blague ? J'ai pris assez de vacances, c'est bon.

- Je ne plaisante pas, Bright.

Le souffle manque à Malcolm tout à coup. Pourquoi ? Il ne comprend pas ce qui arrive. Qu'est-ce qu'il a fait de travers ?

- Pourquoi ? Je croyais que ça allait entre nous.

- Pas de mais, Bright. C'est comme ça. Je suis le Boss et je décide.

Et Gil a raccroché.

J'espère que ça vous a plu.

Voici un lien pour la chanson de Lindsey Stirling : watch?v=49tpIMDy9BE Une belle artiste à découvrir