Je me possède aucun des personnages des films

Petit recueil de drabbles prenant place dans l'univers de Mission Impossible (franchise de films). Pour ceux qui ne connaissent pas le principe, on vous donne un mot et vous avez 7 minutes pour écrire un texte.

Alors les mots de cette liste sont le résultat des soirées drabbles du groupe papotage, lecture, écriture et bonne humeur !

Indice : Une prochaine fic à chapitres est née de l'un de ces drabbles. Un pronostic ?

Et N'hésitez pas à me proposer des mots si vous en avez envie.

En espérant que cela vous plaise

Bonne lecture

PS : Si vous cherchez à mettre de l'ordre dans mes fics, faites un tour sur mon profil, la liste est à jour et vous avez un ordre pour les lires biens que la plupart soit des OS.


QUELQUES MOTS DE L'IMF

Conduire (207 mots) Rogue Nation

Ilsa s'était sauvée avec la clé USB. Elle les avait aidé, elle l'avait sauvé, mais elle avait fini par le doubler… encore ! Ethan s'en voulait. Pourquoi il avait décidé de lui faire confiance ? Il était censé être plus intelligent que ça au vue de son ancienneté dans ce milieu !

Après avoir relevé Benji, qui titubait encore un peu, il s'était précipité à l'extérieur. La voiture était là et dans sa précipitation, il se laissa glisser sur le capot pour se jeter au volant. Seulement, quand ses pieds touchèrent le sol, ses jambes cédèrent et il s'écrasa lourdement par terre. Piqué au vif, il se redressa d'un bond en s'accrochant à la voiture et croisa le regard inquiet de Benji.

- Tu es sûr que tu es en état de conduire ? Tu étais mort i minutes !

- Non, mais de quoi tu parles ? Marmonna Ethan sur un ton qui marquait son incompréhension et son agacement avant de s'installer maladroitement au volant.

Benji soupira et prit place sur le siège passager.

- Ça va mal finir cette histoire… marmonna-t-il pour lui-même alors que la voiture démarrait en trombe avant même qu'il n'ait le temps de finir de s'asseoir.

...

Loterie (190 mots)

Est-ce que la vie pouvait être vue comme une loterie ? Probablement… Au départ, tout le monde avait un nombre de numéros et de combinaisons infinies et puis, pas après pas, le nombre de combinaisons se réduisait. A chaque choix, on piochait un numéro et on avançait d'un certains nombres de cases… et la vie s'écoulait… et le passé pouvait vous rattraper. C'était bien l'amère expérience qu'était en train de vivre Ethan. Toutes ces vies suspendues à ses actes, à ses choix… Toutes ces vies parce qu'il avait décidé de partir en pleine nuit, sans voir personne il y avait 36 ans de cela. S'il ne s'était pas levé cette nuit-là, s'il était resté dans son lit là-bas, dans cette ferme du fin fond de la campagne… combien de vies il n'aurait pas détruites ? A commencé par la sienne d'ailleurs… Qu'est-ce qu'elles lui avaient apportés ces 36 dernières années… Où il en était ? Est-ce que c'était vraiment ça la vie dont il avait rêvé quand il s'endormait en regardant les étoiles sur la terrasse de sa chambre ? Non… Définitivement non, mais il n'avait pas le choix, il devait continuer à avancer.

...

Inventaire (176 mots) Rogue Nation

L'inventaire était assez facile à faire. Avec la dissolution de l'IMF, absorbé par la CIA, Ethan avait perdu à la fois tout équipement, toutes planques de sécurité et tout type d'aide extérieure. Il avait bien senti l'inquiétude de Brandt au téléphone et il s'était même demandé s'il n'avait pas compris ce qui se passait, mais il lui avait raccroché un peu vivement au nez. Déjà parce qu'il ne voulait pas prendre le risque que l'appel se fasse tracer, mais aussi parce qu'il retenait de plus en plus mal ses gémissements de douleur. Le t-shirt qu'il avait plaqué en boule sur son ventre était maintenant largement imbibé de sang, tout comme ses doigts… Ethan grimaça et s'arracha de la cabine. Pieds nus, avec son manteau pour cacher sa poitrine nue couverte de sang, les cheveux éparses, il devait ressembler à un fou… Il fit deux pas, chancela et regarda autour de lui… Il lui fallait une planque, un endroit où se cacher avant de s'écrouler, mais il n'avait plus rien de tout ça… il était seul désormais…

...

Parcours (125 mots)

Son parcours n'avait pas vraiment été celui que ses parents avaient envisagé pour lui. Difficile à croire pour un couple de fermiers de Middlefield, ville perdue au fin fond du comté d'Ostergo comptant moins de deux milles âmes, que leur fils allait parcourir le monde de manière clandestine sept jours sur sept pour tenter de sauver la vie de milliers de personnes, un peu trop souvent à son goût… Pourtant, en 25 ans, c'était devenu son quotidien… A tel point qu'il se demandait si cela servait encore à quelques choses de continuer. A peine une menace était écartée, qu'une autre surgissait… et un jour il ne pourrait peut-être pas l'enrailler à temps, tout ne pouvait pas se régler tout le temps à une seconde prêt.

...

Concentration (125 mots) Fallout

D'accord, Luther était en tête en tête avec une bombe nucléaire contenant 45 fois la puissance de toutes celles balancées en 1945 et rien que ça nécessitait une certaine concentration pendant qu'il démontait le mécanisme, mais ce n'était même pas ça le pire… Le pire c'était qu'il y a en avait une deuxième, 500 mètres plus loin, sur laquelle étaient penchés Benji et Ilsa… D'un commun accord, ils avaient décidés de couper le câble du détonateur à une seconde de l'explosion… C'était plus que court, mais cela laissait du temps à Ethan, quelque part dans ces montagnes, pour arracher la clé de commande… Parce que sinon, même en tranchant les fils, les bombes exploseraient… alors mourir pour mourir, autant le faire à la dernière seconde…