Je me possède aucun des personnages des films

Petit recueil de drabbles prenant place dans l'univers de Mission Impossible (franchise de films). Pour ceux qui ne connaissent pas le principe, on vous donne un mot et vous avez 7 minutes pour écrire un texte.

Alors les mots de cette liste sont le résultat des soirées drabbles du groupe papotage, lecture, écriture et bonne humeur !

Et N'hésitez pas à me proposer des mots si vous en avez envie.

En espérant que cela vous plaise

Bonne lecture

PS : Si vous cherchez à mettre de l'ordre dans mes fics, faites un tour sur mon profil, la liste est à jour et vous avez un ordre pour les lires biens que la plupart soit des OS.


QUELQUES MOTS DE L'IMF

Lentille (202 mots) Rogue Nation

Ethan traversa l'esplanade du Tower Bridge d'un pas rapide. Il restait à peine 10 minutes avant qu'il ne soit minuit et, passé ce délai, Lane tuerait Benji d'une manière ou d'une autre… Benji qui n'aurait jamais dû être là, qu'il avait tenté de renvoyer à Washington pour le protéger, mais qui s'était mis en colère pour rester, pour l'aider… et voilà où il en était… Il avait laissé ce monstre le kidnapper… Il avait été incapable de le garder en sécurité, alors il le sortirait de là… En le voyant assis à cette table avec Ilsa, au milieu de ces touristes insouciants, Ethan comprit que Lane voulait le déstabiliser, mais il ne laissa rien paraître, ni en les voyant, ni lorsqu'il repéra l'oreillette filaire de Benji, la lentille avec micro-caméra dans son œil et la bombe armée sur son torse… Non, la seule chose qui le déstabilisa une fraction de secondes fut d'entendre la voix de Lane dans la bouche de Benji… Benji qu'il contrôlait comme une marionnette et ça, il allait lui payer. D'un geste, il pressa l'épaule de son ami pour le soutenir et s'assit face à lui. Lane voulait jouer ? Cela tombait bien, Ethan était joueur aussi !

...

Corniche (183 mots) Ghost Protocol

Il était toujours désagréable de reprendre connaissance dans un lit d'hôpital avec des souvenirs flous. Ethan avait mal à la tête et l'esprit totalement embrumé. Est-ce que le Kremlin avait vraiment explosé ? Et ce type des services secrets qui était en train de le menacer alors qu'il se sentait nauséeux et épuisé pensait vraiment que c'était lui ? Il devait lui échapper. Alors, il profita du passage de l'infirmière pour subtiliser un trombone sur son dossier et le temps que l'agent russe revienne, il avait déjà fait sauter ses menottes. Pieds nus, torse nu, il n'avait pas cherché plus loin et était passé par la fenêtre se glissant sur la corniche jusqu'à l'angle du mur. Son esprit encore peu clair bloqua sur la benne en dessous de lui trois étages plus bas : des sacs, des cartons… Sauter lui avait paru une bonne idée, mais plus ses idées redevenaient claires et moins ça l'était. Il lui fallait une autre solution et vite… Il ne pouvait pas rester sur cette corniche éternellement et il ne pouvait pas se faire enfermer en prison…

...

Veste (151 mots) Fallout

Le passage à Londres avait été éprouvant : la mort d'Hunley, la trahison de Walker, même s'il l'avait été percé à jour depuis longtemps, les menaces sur Julia, l'évasion de Lane qui hantait ses cauchemars depuis deux ans, la présence d'Ilsa… Tout cela avait été dur à assimiler et Ethan céda dés qu'il se posa dans le fauteuil de l'avion les emmenant au Kashemire. Il était bien trop fatigué nerveusement pour résister plus longtemps. Assis à ses côtés, Luther le regarda sombrer dans un sommeil lourd et soupira. Sa peau était trop blanche, ses cernes trop marquées. Il était véritablement épuisé et avec ce qui les attendait là-bas, ce n'était pas une bonne chose… Si seulement ces quelques heures pouvaient lui permettre de se sentir mieux… il en doutait, mais il retira sa veste et la déposa doucement sur les épaules de son ami. Au moins il dormait, c'était déjà ça.

...

Archaïque (153 mots) Fallout

Pendant que le cargo l'emmenait à Paris avec cet agent de la CIA arrogant, trop sûr de lui et particulièrement irritant, Ethan tentait de faire le vide dans son esprit. Qu'est-ce que Sloane avait reproché à l'IMF ? Que leurs méthodes étaient archaïques, dépassées, que toutes leurs opérations abracadabrantesque étaient ridicules, que leurs masques étaient faits pour le carnaval… pire encore qu'ils faisaient preuve de sentimentalisme et de faiblesse en n'acceptant pas de sacrifier l'un de leur agent au nom de l'intérêt supérieur… C'était bien ça le reproche le plus douloureux… Les yeux dans les yeux, elle lui avait reproché de ne pas avoir laissé Luther se faire tuer… Luther, son partenaire, son ami, son frère depuis 22 ans… Comment il aurait pu laisser faire ça ? Est-ce que c'était vraiment ça les nouvelles méthodes ? Si c'était vrai, alors il était réellement une relique du passé qui n'avait plus sa place ici…

...

Habitude (223 mots) Rogue Nation

Depuis la disparition d'Ethan quelque part à Londres six mois auparavant, Benji détestait son travail. La CIA n'avait plus confiance en lui, alors il était redevenu un simple analyste de base et il avait si peu envie de travailler pour eux, qu'il passait ses journées à jouer à Call Of Duty ou Halo plutôt qu'à travailler. De toute manière, la CIA ne lui faisait pas confiance, comme en attestait la routine du test du polygraphe le lundi matin. C'était devenu une habitude qu'il détestait de plus en plus. Hunley le bombardait de questions pour savoir s'il avait eu des contacts avec Ethan… et Benji… répondait par d'autres questions ou se contentait de parler en faisant croire qu'il répondait. Etant donné qu'il ne répondait pas réellement aux questions, il arrivait à tromper la machine, même quand il lui arrivait de devoir hurler qu'il n'était pas ami avec Ethan… ce qui était horriblement faux et lui déchirait le cœur en deux, mais pour le moment ça marchait… Il avait toujours bon et Hunley ne remarquait pas à quel point il était bouleversé de ne pas avoir de nouvelles… et si jamais il était mort… seul… sans que personne ne soit là pour l'aider… Tout ça à cause de la CIA qui ne voulait pas comprendre ce qui se passait vraiment… Comme il détestait ce type !