Je ne possède aucun des personnages des films.

Un recueil de textes courts sur l'univers des films Mission Impossible nous plongeant dans un instant ou une pensée des protagonistes de l'histoire

Alan Hunley avait besoin de retrouver Hunt rapidement et il fut surpris par l'arrivée de Luther Stickell

Cette scène est conçue comme une "scène coupée" de Rogue Nation...

Ce texte a été écrit dans le cadre des Nuits du FoF sur le thème "Motif"

(Rappel des règles : 1 thème pour une 1 heure entre 21h et 4h du matin)

En espérant que cela vous plaise

Bonne lecture

PS : Au fait j'ai commencé à faire du tri et à remettre de l'ordre dans mes publications en faisant une sorte de table des matières dans mon profil alors n'hésitez pas à y faire un tour ;)


Démission

Alan Hunley faisait le tour du bureau d'Ethan Hunt pour la vingtième fois. Il savait bien que cela ne lui apporterai sans doute rien, mais il était de plus en plus agacé par la situation. De tous les agents de la Force Mission Impossible, il était encore le seul à être dans la nature depuis qu'il avait réussi à la faire dissoudre pour la faire absorber par la CIA. La disparition de Hunt le mettait mal à l'aise. Il y avait eu l'assassinat de leur agent de liaison à Londres et puis… il avait totalement disparu des écrans radars.

Selon certains de ses hommes les plus proches, comme William Brandt, il avait été piégé et il traquait une organisation secrète qui s'appelait le Syndicat… Sauf qu'Hunley savait que ce Syndicat n'existait que dans l'esprit dérangé de Hunt… Si une telle organisation s'était réellement formée, la CIA en serait informée… et il n'avait rien… C'était donc bien une chimère… et cela faisait de Hunt un homme dangereux qui avait basculé dans la folie.

Qui savait quel genre de choses il serait capable de faire pour prouver qu'il avait raison ? Lui qui était membre du service actif de l'IMF depuis 25 ans ! Il devait le retrouver et vite ! … Et tant pis pour les moyens qu'il allait devoir employer ! Tant pis s'il le ramenait mort… Il devait à tous prix l'arrêter avant que tout ne dérape totalement. S'il se faisait tuer, ce serait entièrement de sa faute !

Le directeur de la CIA fouillait toujours dans ses dossiers lorsque la porte du bureau s'ouvrit. Hunley redressa la tête et tomba nez à nez avec un afro africain à la carrure massive qu'il reconnut aussitôt.

- Luther Stickell…

Le hacker faisait parti de l'IMF depuis aussi longtemps qu'Ethan. Il en était parti, mais il était aussi revenu pour Ethan. Il était l'agent le plus proche de lui, celui qui avait été de quasiment toutes ses missions en équipe depuis le début et son air sombre ne lui plaisait pas vraiment.

- Je peux vous aider ? Vous n'aimez pas votre nouvelle affectation ?

Pour simple réponse, Luther tendit une enveloppe au nouveau superviseur de la Force Mission Impossible qui la prit avec un air étonné.

- Qu'est-ce que c'est ?

- Ma lettre officielle de démission.

- Une démission ? Et pour quel motif ?

- Votre chasse à l'homme. Vous me demandez de traquer Ethan et je ne le ferais pas.

- C'est un criminel dangereux.

- Ethan Hunt n'est pas un criminel.

- Alors pourquoi est-il en fuite ?

- Parce qu'il est en traque, qu'il est sans doute en train de risquer sa vie… et que vous refusez de le croire.

- Stickell… Soyez raisonnable, il…

- Je ne traquerai pas Ethan ni pour vous, ni pour quelqu'un d'autre.

- Il est en fuite !

- Je m'en moque !

- C'est de l'insubordination.

- Prenez-le comme vous voulez, mais je ne changerai pas d'idées. Voyez-vous, Ethan Hunt n'est pas mon partenaire… Il n'est pas mon superviseur… Il est mon meilleur ami, mon petit frère… et je ne vous aiderai pas à le traquer comme une bête.

- Si vous teniez à lui autant que ça, vous m'aideriez… Si on le trouve vite, on peut le ramener en vie. Si ça traîne, ce sont les nettoyeurs que je vais lancer derrière lui.

- Je les plains… rétorqua Luther sans montrer ce qu'il ressentait réellement. Vous avez vraiment du temps à perdre.

Sur ce, il fit demi-tour et se dirigea vers la porte, prenant un cadre sur le bureau d'Ethan… un cadre où ils se tenaient par les épaules tous les deux, presque 19 ans plus tôt après leur retour d'Aruba… Une mission spéciale qui les avait marqué et avait fait des deux agents, les deux frères qu'ils étaient aujourd'hui… C'était un souvenir précieux, quelque chose qui leur appartenait à eux et il refusait de laisser Hunley le souiller.

Hunley qui le regarda, sans rien faire pour l'empêcher de prendre le cadre et lui lança.

- Je peux réellement refuser votre démission vous savez ? Ce n'est pas un motif suffisant.

- Eh bien, trouvez en un autre ! Insubordination ça vous va ? Répliqua la hacker en sortant de la pièce, satisfait qu'il ne lui ait pas demandé le cadre photo.

Avec lui, il avait peut-être une chance de le retrouver… Il n'y avait pas que la photo qui avait de la valeur dans cet objet.