Je ne possède aucun des personnages des films.

Un recueil de textes courts sur l'univers des films Mission Impossible nous plongeant dans un instant ou une pensée des protagonistes de l'histoire

Attention Dark fic / Death fic

Ce texte a été écrit en combinant trois défis du Discord "L'Enfer de Dante" : le "Défi des Baisers", "Les premières fois" et "Les 1001 situations".

- 90ème baiser : Un baiser avec un goût de sang

- Situation 187 : Un personnage A meurt dans les bras du personnage B

- La première fois que j'ai envie de mourir

En espérant que cela vous plaise

Bonne lecture

PS : Au fait j'ai commencé à faire du tri et à remettre de l'ordre dans mes publications en faisant une sorte de table des matières dans mon profil alors n'hésitez pas à y faire un tour ;)


QUELQUES TEXTES DE L'IMF

Baiser de sang

Ilsa sentait son cœur s'emballer. Terrifiée… elle était terrifiée comme jamais elle ne l'avait été. Il était là… dans ce hangar, elle le savait, comme elle savait ce qu'elle allait trouver et un cri lui échappa quand elle rentra dans la grande salle.

- Ethan ! Non !

Sa voix tremblait, son corps tremblait, mais elle refusait que ses jambes la lâchent. Alors, elle se ressaisit et courut dans sa direction. Elle devait être forte. Elle ne devait pas craquer, mais devant son corps assis sur le sol, en partie dénudé et enchaîné au mur, elle ne put retenir un sanglot… Il était couvert de sang… Torturé… Il avait été torturé… Elle ne l'avait pas retrouvé assez vite.

- Non…

Elle se laissa tomber à genoux et tendit les mains pour prendre délicatement sa tête entre ses doigts Elle lui pressa les joues, évitant la coupure de sa pommette et frissonna.

- Ethan… Je suis là… Ethan…

Doucement, elle fit glisser ses doigts et sentit son pouls. Il était faible, rapide, mais il était vivant. Ilsa frissonna et regarda autour d'elle avant de sortir un couteau. Elle trancha d'un geste net, les cordes qui le retenait et récupéra doucement le corps de son ami quand il s'affaissa en avant. Terrifiée, elle le cala de nouveau contre le mur et sourit en l'entendant grogner. Il était bien vivant.

Le laissant là, elle se leva et courut en direction d'un robinet. Elle dût le triturer un peu, mais il cracha de l'eau. Ilsa la laissa couler un peu avant d'empoigner son écharpe. Elle l'imbiba et revint vers Ethan. Sa main pressa sa joue.

- Allez, reviens…

Il grogna et elle lui passa l'écharpe mouillée sur le visage avant de presser le tissu sur ses lèvres craquelées. Ethan grogna et ses yeux papillonnèrent doucement, lui arrachant un sourire.

- Hey ! L'encouragea-t-elle en lui tenant les joues. C'est ça, regarde-moi. Je suis là.

Il sembla perdu pendant quelques secondes, gémit de douleur, puis murmura faiblement lorsque son regard parvint à se verrouiller sur le sien.

- Ilsa…

La jeune femme lui sourit, tentant de cacher qu'elle était terrifiée de le voir aussi faible. Ethan tenta de lui rendre son sourire et essaya même de lever la main pour lui caresser la joue, mais c'était presque le geste de trop. Une violente douleur lui déchira la poitrine et il se mit à tousser durement, douloureusement. La souffrance fit un bon dans son corps malmené trop exsangue et il manqua même de perdre connaissance. Ilsa le cramponna pour qu'il reste avec elle.

La jeune femme, qui avait été si heureuse de le voir reprendre connaissance, comprit cruellement à cet instant que ce n'était qu'un dernier sursaut et qu'il était mourant. Sa toux s'amplifia, le courbant en deux et elle vit ses nombreuses plaies à la poitrine se remettre à saigner. Il se mit même à tousser du sang et elle l'aida à se pencher pour qu'il crache un caillot. Sa respiration se fit sifflante et il se cala de nouveau contre le mur avec son aide.

Ilsa frémit.

- Accroche-toi, je vais te sortir de là…

Ethan trembla et secoua doucement la tête.

- Je… ne sortirai pas d'ici…

- Non ! Je t'interdis de dire ça. C'est la dernière… On quitte tout, tu te rappelles…

- Je… Je suis désolé… Je t'aime, murmura l'agent à bout de forces en perdant connaissance.

Ilsa frémit… « Je t'aime »… Non, il ne pouvait pas prononcer ces mots pour la première fois dans ces conditions. Ils ne devaient pas être ses derniers mots, pourtant elle n'était pas idiote… Il agonisait… et il le savait lui aussi… Il ne sortirait pas en vie de ce hangar… Il avait été massacré par ces salopards… Il mourait… Là, sous ses doigts, elle ne pouvait plus rien faire pour le soulager… Les secours arriveraient trop tard et le bouger l'achèverai… Des larmes de détresse coulèrent sur ses joues quand elle le vit fermer les yeux et, dans un dernier geste, elle le retint.

- Attends !

Elle le secoua un peu et Ethan rouvrit les yeux en toussotant doucement. Un peu de sang tâcha ses lèvres… ses lèvres… Il mourait et Ilsa se pencha… Il venait de lui dire « je t'aime » pour la première fois alors elle… elle allait lui donner ce baiser qui les brûlait depuis le jour de leur première rencontre, mais qu'ils s'étaient interdit. Elle y mit sa passion, son amour, tenta de ne pas s'arrêter au goût du sang, de son sang qui se transférait sur ses lèvres. Il lui répondit avec tendresse, avec douceur… Mon Dieu, il était très exactement comme elle l'avait imaginé : délicat et aimant… Qu'elle aurait aimé qu'il puisse la prendre dans ses bras pour la rassurer, mais il agonisait. Elle quitta donc ses lèvres pour le laisser reprendre son souffle et essuya son sang sur ses lèvres. Le regard qu'il lui adressa était rempli d'affection, de reconnaissance, d'amour et la jeune femme murmura.

- Je t'aime…

Il lui sourit et se pencha doucement en avant, lui réclamant un peu plus. Ilsa ne refusa pas, partir dans la tendresse pour oublier la douleur, elle pouvait le comprendre. Le deuxième baiser fut encore plus tendre, plus rempli de douceur et elle ferma les yeux. Elle sentait de plus en plus son sang sur ses lèvres. Il mourait… Bouleversée, elle ne put retenir ses larmes et perçut un léger souffle… un dernier souffle avant qu'il ne devienne inerte.

Ilsa sursauta et se redressa. Les yeux clos, il ne bougeait plus… Il était inerte… et un cri de douleur atroce lui échappa. Il était mort… là, sous ses lèvres tâchées de sang, il avait laissé filer son dernier souffle… Il était mort… Un frisson remonta le long de son échine… Sa main se plaqua sur son torse, mais il n'y avait rien, plus rien. Son cœur ne battait plus… Son corps était aussi silencieux que la pièce qui les entourait.

Il était mort et la jeune femme n'avait plus aucun avenir, plus aucune envie de vivre… Elle lui avait pourtant dit qu'ils n'étaient que des pions sacrifiables aux regards de tous leurs chefs, mais il croyait encore à la défense de la Paix, il avait des valeurs… Des valeurs qui venaient de lui prendre la vie et Ilsa ne savait pas si elle pourrait survivre à ça… En fait, elle n'en avait même pas envie…

Oui, c'était bien ça le pire… Elle qui avait toujours été prête à tout pour survivre, aujourd'hui, pour la première fois de sa vie, elle voulait mourir, pour le rejoindre, pour ne pas le perdre…

- Je t'aime…