Défi Pièce de Huit n°3, Thème : Première neige

/

Bepo adorait la neige. Principalement parce qu'il était un ours polaire, ce qui faisait qu'il supportait bien mieux le froid que la chaleur… Parce qu'il adorait voir la neige recouvrit le paysage aux alentours, dissimulant les imperfections pour ne plus laisser qu'une étendue immaculée. Et aussi parce qu'il adorait observer les flocons tomber du ciel, comme des œuvres d'art éphémères.

Mais si Bepo adorait autant la neige, c'était surtout parce qu'elle lui faisait penser à son Capitaine. Law était froid, comme l'était la neige. Law pouvait être violent et dur, comme une tempête de neige qui vous gelait jusqu'aux os et ne laissait que des corps tremblants, ou morts, sur son passage.

Mais son Capitaine pouvait aussi être doux, comme lorsqu'il l'autorisait à le câliner.

Vraiment, Law était comme la neige. Et Bepo se souvenait aussi parfaitement. C'était un jour de neige que son Capitaine lui avait tendu la main. Lorsqu'il n'était encore qu'un ourson effrayé et brutalisé par deux gamins.

Alors oui, Bepo aimait la neige. Mais Bepo aimait encore plus son Capitaine…

Law lui, n'aimait pas la neige. Ou plutôt, il n'aimait pas les souvenirs qui s'y rapportaient. Parce que contrairement à son second, qui contemplait les étendues immaculées avec un émerveillement enfantin, Law n'arrivait plus à contempler la neige sans penser aux morts ensanglantés qu'il y avait vu gisants.

Il neigeait le jour où Flevance avait été détruite… Et dans la neige, il revoyait les corps sans vie de ses parents, ceux de Sister Angelica et de ses camarades de classe. Il revoyait l'hôpital en flammes qui illuminait la neige d'orange et de rouge.

Il neigeait le jour où Cora-san était mort. Tué par son propre frère, sacrifiant sa vie pour que Law puisse vivre libre. Et dans la danse des flocons, Law revoyait le sourire de Cora-san et les derniers mots qu'il lui avait adressé.

Et contempler la neige, si claire sur sa peau sombre, lui rappelait la maladie qui avait failli le tuer. La source et raison de tous les morts du passé.

Law n'aimait définitivement pas la neige.

Mais pourtant, en voyant ses hommes s'amuser comme des enfants dans la poudreuse, en voyant Bepo rire et essayer de manger les flocons, Law se souvient.

Il se souvient d'une autre journée de neige. De ces deux enfants qui brutalisaient un ourson parlant. Il se souvient de sa douleur et de sa solitude après la récente perte de Cora-san. De son intervention et de sa main tendue. De la chaleur de celle de Bepo dans la sienne. Comme la promesse de ne plus être seul.

Et c'est vrai, seul, il ne l'est plus. Petit à petit, d'autres mains se sont rajoutées. Formant petit à petit sa nouvelle famille. Une famille bruyante, atypique, mais une famille quand même.

Law sourit. Finalement, la neige, ce n'est pas si mal. Il voit Bepo venir se poster a côté de lui, les flocons s'accrochant à sa fourrure. L'ours se secoue et lui sourit.

« A quoi tu penses, Cap'tain ? »

Le brun se tourne vers son second, souriant doucement.

« A la neige… »

Puis il se détourne de l'ours qui attend la suite, porte son regard sur le reste de l'équipage, avant de revenir vers son second.

« Merci, Bepo… »

Le second ne dit rien… Les mots ne sont pas nécessaires. A la place, il se contente d'adresser un grand sourire à son Capitaine, avant de lui prendre la main et de le tirer vers le reste de l'équipage.

Suivant son second, Law lève les yeux au ciel. C'est la première neige qu'il voit qui ne lui rappelle pas les morts. La première neige qu'il trouve belle et apaisante. Il sourit doucement. Peut-être qu'il apprendra à aimer de nouveau la neige.