Bonjour !

Ce texte s'inscrit dans le cadre du défi "personnage de la semaine" sur le Discord d'AngePhoenix des Kinagies.

Le texte a été corrigé par LoupSpell, un grand merci à elle :)

Bonne lecture !

oOo

À la lueur de la lune...

oOo

La lune brillait, diffusant une douce lueur argentée. La douce odeur des sapins flottait dans l'air nocturne, accompagnée par les bruits de la nature.

Assise au centre d'une clairière, Thalia les écoutait. La chasseresse respirait lentement, comme si elle cherchait à se fondre dans le paysage nocturne. Ses yeux étaient clos, et son visage inhabituellement détendu, comme si la fougue qui animait habituellement ses traits avait disparu. Elle paraissait si sereine que la douceur de ses traits semblait jurer avec sa veste en cuir noir et ses boucles d'oreilles en forme de crâne. Seul le diadème argenté, d'où s'échappait des mèches sombres irrégulières, semblait pour une fois à sa place.

Lentement, une petite main se posa sur l'épaule de la chasseresse. Celle-ci sursauta, mais n'attrapa pas l'arc posé devant elle, ni même le couteau attaché à sa ceinture. Thalia se contenta d'ouvrir ses yeux bleus électriques.

-Bonsoir, ma reine.

-Bonsoir, ma Chasseresse. Tu semblais si sereine, j'ai hésité à te déranger. Mais nous devons nous mettre en route.

-Tout de suite.

La Lieutenante se releva. En un éclair, son arc et son carquois étaient à nouveau sur son épaule. Le visage de Thalia s'était aussi réveillée ; ses traits étaient parcourus d'une expression sérieuse et attentive, même si la pointe de ses lèvres semblait pouvoir à tout moment s'étirer pour appuyer une remarque sarcastique.

Devant elle, les yeux gris lunaire de la déesse observaient la Chasseresse. Un doux sourire étirait la bouche juvénile d'Artémis.

-Tu semblais en communion avec la nature. T'ai je dérangé ?

-Non, ma reine. Je réfléchissais seulement. Je n'ai pas vraiment au l'occasion de le faire, depuis que je suis redevenue humaine. Et l'immortalité que vous m'avez offert… elle change tellement de chose. Je me sens plus sereine. Un instant, j'ai même cru être redevenu un arbre.

L'Olympienne resta silencieuse, invitant Thalia à continuer.

-Je n'ai pas vraiment de souvenir de cette période, mais c'était… reposant, en comparaison de la vie de Sang-Mêlée. Mais ça ne me manque pas.

-Quelles étaient le sujet de tes réflexions ? Si tu veux m'en parler, tu as le droit de refuser.

-Tout et rien. Je réfléchissais à mon choix de ne pas être le héros de la prophétie, à mon choix de devenir une Chasseresse. Je pense que ce sont les meilleurs choix que je n'ai jamais fait, depuis que j'ai fui de chez moi.

-Tu fais confiance en ton ami, Percy Jackson ?

-Oui. Je ne sais pas pourquoi. Mais je lui fais confiance. Après tous, Annabeth est avec lui.

-La fille d'Athéna… Quel dommage qu'elle ne se sente pas faite pour la vie de Chasseresse….

Les deux immortelles restèrent un instant sans parler. La plus jeune hésita un instant, avant de prendre la parole.

-Ma reine, as tu confiance en Percy ?

-J'ai confiance en toi, ma Lieutenante. Même si je ne te connais que depuis peu de temps, j'ai confiance en ton choix. De plus, il ne me semble pas du genre à vouloir trahir les Olympiens. Je pense qu'il fera le bon choix. Bien, allons y ; les autres nous attendent.

-À vos ordres, ma reine !

La déesse et la Chasseresse s'élancèrent dans la nuit, disparaissant entre les arbres.