Je ne possède aucun des personnages de la série de films.

Il y a des choses qui sont des évidences presque au premier regard, mais il y a aussi des obstacles qui tentent de vous prouver le contraire...

Pensées croisées entre Ethan et Ilsa depuis leur première rencontre.

Dernière partie pour Rogue Nation, on se retrouve bientôt pour Fallout

En espérant que cela vous plaise

Bonne lecture

PS : Au fait j'ai commencé à faire du tri et à remettre de l'ordre dans mes publications en faisant une sorte de table des matières dans mon profil alors n'hésitez pas à y faire un tour ;)


ÂMES SŒURS

chapitre 6 : Rogue Nation : Faire tomber le Syndicat

Ethan lui avait dit de l'abattre au besoin, mais maintenant, Benji était en sécurité et elle avait une arme… un chargeur contre une dizaine de types armés, ça ne pesait pas lourd, mais c'était mieux que rien. Les types se remettaient en mouvement. Si Lane agissait comme Ethan le pensait ils leur demanderaient de tuer Ilsa et de le ramener en vie. Ce fut donc de celui sur la droite qu'il se méfia le premier et lorsqu'il sortit son arme, pour abattre la jeune femme, il bondit pour se mettre devant elle, la protégeant de son corps. Il savait bien que les ordres étaient de le ramener en vie, ils ne prendraient pas le risque de le tuer et cela lui donnerait le temps de l'abattre.

.

Ensembles, Ilsa et Ethan comprirent que le danger venait de la droite. La jeune femme bondit, brandissant son arme et fut touchée de voir Ethan se dresser entre elle et le tireur. Il savait que Lane le voulait en vie alors il lui offrait son corps comme bouclier. Un bouclier qui lui permit d'abattre le type avant de se pivoter sur la gauche. En le faisant, ce fut Ethan qui se trouva devant et elle lui laissa son arme, le guidant d'une tape sur le bras et lui permettant d'abattre plusieurs autres types avant de tomber à cours de munitions. C'était étrange comme leur réaction avait été fluide, coordonnée et naturelle, mais si eux n'avaient plus de balles, ce n'était pas le cas de leurs poursuivants et ils profitèrent de la foule pour disparaître.

.

La protéger en faisant de lui un bouclier vivant avait suffisamment déstabilisé les types de Lane pour leur donner un peu d'air. Cela leur avait même permis de disparaître dans la foule et de quitter assez rapidement les abords du Tower Bridge. Ils avaient plongés dans la circulation avant d'emprunter des routes plus désertes. Il y avait moins de risques pour les passants, mais beaucoup plus pour eux. Surtout que Lane semblait avoir des hommes partout… derrière eux… devant eux. Quand Ilsa lui demanda où aller, Ethan l'entraîna sur la gauche. Il savait parfaitement où il devait aller, mais il fallait éviter tous ces types et ils n'étaient pas armés. Tapis dans un recoin, ils attendirent leurs poursuivants et leur sautèrent dessus d'un même élan. Ils les maîtrisèrent et Ethan délesta l'un des types de son arme, abattant les renforts tout en s'en servant de bouclier avant de l'achever. Il passa un coup de pied dans la tête de celui qu'Ilsa venait de mettre au sol et l'entraîna sur la droite. Il aurait pu espérer quelques secondes de répit, mais non… des pneus crissaient déjà dans leur dos et une autre voiture leur barra la route. Ethan leva le pistolet, dont il avait délesté le dernier tueur et abattit les deux hommes dans le véhicule. Il ne ralentit pas et passa par-dessus, imité par Ilsa et, ensembles, ils se faufilèrent dans une impasse. Ils se plaquèrent dos au mur, face à face et Ethan vérifia ses munitions, le chargeur était vide… mauvaise nouvelle et il traversa pour se poser contre le mur à côté d'Ilsa, épaule contre épaule, juste le temps de reprendre leur souffle, les yeux dans les yeux. Elle paraissait terrifiée et il devait bien reconnaître que la situation n'avait rien d'engageante, mais il avait envie de croire qu'ils allaient s'en sortir.

.

Disparaître dans la foule n'avait pas été le plus difficile, c'était plutôt de semer les hommes de Lane qui était compliqué, parce qu'ils donnaient l'impression d'être toujours sur leur talons, mais ils leur coupaient aussi la route. Ethan la retint pour ne pas qu'elle fonce sur eux et l'attira dans un passage pour tenter de leur échapper. A deux, ils maîtrisèrent leurs poursuivants et Ethan en délesta un de son arme juste à temps. La jeune femme trouva une nouvelle fois étrange que le fait de combattre côte à côte leur soit si naturel, comme s'ils se connaissaient assez pour anticiper les gestes de l'autre. Or, ce n'était techniquement pas le cas, mais cela se passait comme ça… et cela leur conférait une redoutable efficacité qui leur permit encore de leur échapper, mais jusqu'à quand. Faisant preuve d'habilité, Ethan élimina deux nouveaux types dans une voiture que les deux fugitifs enjambèrent simultanément. A bout de souffle, ils s'autorisèrent une légère pause, le temps qu'Ethan vérifie son chargeur. Les nouvelles ne durent pas être bonnes à la manière dont il vint se mettre à côté d'elle, épaule contre épaule. il finit d'ouvrir son arme, vérifiant s'il y avait une balle dans la chambre, mais rien… Alors il redressa la tête et braqua son regard dans le sien. Elle sentit son angoisse, mais aussi sa détermination à la sauver. Il lui fit un léger hochement de tête et elle n'était pas sûre qu'elle allait aimer son plan, mais ils devaient agir… Elle espéra juste qu'elle pourrait le revoir.

.

Plus de balles et des types qui étaient toujours sur leurs traces. Ils se remirent donc à courir pour leur échapper et un type déboula. Il longea la ruelle, tira sur Ilsa qui courait devant lui, mais n'eut pas le temps de l'abattre, car Ethan plongea sur lui et ils basculèrent par une fenêtre. Ce n'était pas le meilleur plan qu'il avait pu avoir, mais cela lui donnerait peut-être le temps de s'enfuir… et avant de se redresser pour affronter son adversaire, il espéra juste qu'il pourrait la revoir.

.

Avant qu'ils ne se séparent, il lui avait murmuré quelques mots, une adresse pour qu'ils s'y retrouvent et Ilsa n'avait plus qu'une hâte, le faire le plus rapidement possible. Elle était inquiète. Elle connaissait Lane. Le provoquer le mettrait dans une rage folle, et Ethan était en danger, réellement. Elle sentait son cœur s'arrêter à l'idée qu'il puisse le blessé ou le tuer. Elle ne voulait pas le perdre… Elle prit donc sur la droite, ignorant ses blessures qui la tiraient, satisfaite d'avoir éliminé ce boucher de Vinter, mais elle devait faire vite… Quand elle arriva dans le parking, dont il lui avait donné l'adresse, un poids s'arracha de ses épaules. Il était là, en train de se relever en titubant un peu, mais il était vivant… et quand il se mit face à Lane, enfermé dans cette cage, elle se porta à ses côtés. Cette fois, ils venaient de mettre un terme définitif aux exactions du Syndicat et ils étaient en vie tous les deux.

.

Ethan lui avait murmuré l'adresse lui disant de le rejoindre là-bas s'ils étaient séparés. Il lui avait aussi souhaité bonne chance en chassant de son esprit qu'il avait envie de l'embrasser, ce n'était pas le moment… elle avait hoché la tête et s'était mise à courir. Lui il avait intercepté le gars et l'avait assommé avant de le propulser avec lui par la fenêtre. La réception avait été dure, la douleur qui irradia brutalement de son genou gauche lui aurait arraché un cri s'il n'était pas entraîné à ne pas montrer sa douleur. Il s'était relevé en chancelant, la cherchant du regard, mais elle n'était nulle part et il devait en finir avec Lane. Il se remit donc à courir en serrant les dents et quand il se laissa glisser dans la trappe sous les balles de son ennemi, il ressentit un certain soulagement. Lane était coincé. Il le vit fulminer de rage, coincé dans cette cage en verre comme lui, l'avait coincé dans cette cabine plus de six mois plus tôt… Il devait bien admettre qu'il appréciait sa vengeance tout autant que le coup fatal qu'il venait de porter au Syndicat, mais ce qu'il apprécia encore plus ce fut de sentir la présence d'Ilsa à ses côtés. Elle allait bien et elle était revenue vers lui… Tout ça se terminait et ils étaient en vie tous les deux.

.

La mise en boîte de Lane était symbolique pour Ethan. C'était sa manière de lui rendre ce qu'il lui avait fait subir et elle pouvait le comprendre au vue de ce qu'il avait dû traverser depuis ce jour. La jeune femme était heureuse de pouvoir tirer un trait sur tout ça, mais elle savait que cela voulait dire que sa mission était finie. Idéalement, elle devait être débriefée, mais elle avait toujours cette farouche envie de tout plaquer pour partir avec lui. Sauf qu'elle savait qu'Ethan voudrait s'occuper de Lane jusqu'au bout. Il était temps de se séparer, de manière momentanée ne put-elle s'empêcher d'ajouter. Perdue dans ses pensées, elle sursauta légèrement lorsqu'il se glissa dans son dos pour lui dire qu'elle était libre. Elle le pensait déjà dans le camion avec les autres, mais il était là… la regardant avec ce léger sourire qui lui allait si bien. Elle se retourna, détailla les coupures sur son visage qu'elle évalua comme étant sans gravité et fut étonnée de l'entendre lui demander où elle comptait aller… Est-ce qu'il aurait envie de la retrouver ? Il y avait de la douceur dans son regard et elle lui répondit en toute franchise qu'elle ne savait pas et qu'elle considérait qu'elle avait fait sa part pour ce pays… Pour une raison qu'elle ne comprit pas, il parut déçu… et baissa les yeux en soufflant un oui compréhensif rempli de regrets… à moins que… Est-ce qu'il aurait aimé qu'elle lui propose à nouveau de partir avec elle ? La voix de Luther appelant Ethan pour qu'il les rejoigne, la coupa dans ses réflexions. Elle le vit accorder un regard à ses amis et eut peur qu'il ne se détourne trop vite alors, elle se laissa aller et fit un pas avant de se jeter pour le prendre dans ses bras.

Ethan ne la repoussa pas, bien au contraire, elle le sentit frissonner doucement et déposer sa tête sur son épaule avant de la serrer à son tour. Ils se bercèrent dans les bras l'un de l'autre et Ilsa sentit son émotion. Elle lui pressa la nuque, caressant ses cheveux pour l'empêcher de frissonner. Il était ému, réellement, et elle ne pouvait pas nier qu'elle aussi. Tous les sentiments qui s'agitaient en elle, cette envie de l'embrasser qu'elle parvint à retenir, appréciant tout autant de le serrer contre elle et de le sentir s'abandonner dans ses bras… Au final, c'était plus parlant qu'un baiser, plus profond aussi, lui qui était programmé depuis si longtemps à maîtriser tous ses sentiments… C'était un moment doux, tendre, magique… Elle aurait aimé qu'il ne s'arrête jamais, mais les amis d'Ethan avaient raison. Il devait partir et elle lui rappela avec tendresse, sa main caressant toujours doucement ses cheveux et sa nuque. Elle ne voulait pas qu'il lui arrive quelque chose maintenant qu'ils s'en étaient sorti. Elle sentit ses mains presser plus fort son dos et il lui murmura « bonne chance »… une bonne chance sincère dans laquelle elle sentit d'autres sentiments… Elle faillit lui répondre un « je t'aime » sincère, mais elle décida de briser l'étreinte. Il aurait été égoïste de la prolonger plus longtemps… La police arrivait, ils devaient évacuer tout de suite. Elle attarda les mains sur son torse, relevant à peine les yeux vers lui par peur de ne plus avoir envie de partir et monta dans la voiture. Elle perçut qu'il ne bougeait toujours pas et comprit qu'il ne voulait pas la voir partir, mais pour le moment c'était ce qu'il y avait de mieux à faire. Cependant, elle ne voulait pas que ce soit des adieux et elle lui murmura qu'il savait comment la trouver… espérant qu'il le ferait… Elle voulait le revoir… un jour…

.

Ethan devait bien admettre que la mise en boîte de Lane était symbolique pour lui et qu'il prit un réel plaisir à la faire basculer pour qu'il soit hissé dans ce fourgon de la police londonienne qu'ils avaient aménagé pour l'évacuer. La mission était finie, mais il y avait encore quelque chose qui nouait une boule dans son ventre. C'était Ilsa, debout prêt de cette voiture, lui tournant le dos. Ilsa qui s'apprêtait à partir et une séparation longue s'annonçait… Une séparation dont il ne voulait pas… et il boitilla pour la rejoindre, la tirant de ses réflexions en lui disant qu'elle était libre… et c'était vrai. Ethan était soulagé d'avoir fait tomber Lane, soulagé de savoir que tous ses amis allaient bien, mais aussi soulagé de pouvoir la sortir de ce marasme dans lequel Atlee était prêt à la sacrifier. Il lut un peu d'étonnement dans son regard quand elle se retourna. Elle avait cru qu'il serait parti sans lui dire un dernier mot ? Il en était bien incapable… Il tenait bien trop à elle pour ça et il lui adressa un léger sourire pour lui faire comprendre. En fait il se serait bien rapproché plus, mais la douleur dans son genou faisait trembler sa jambe et s'écrouler à ses pieds ne ferait pas trop sérieux. Il détailla sa joue tuméfiée, se disant qu'elle aurait sans doute un hématome assez important, mais que ça passerait rapidement. Il eut l'impression qu'elle le détaillait un peu de la même manière et elle lui rendit son sourire en se rapprochant d'un pas de plus, ce qui lui permis de se lancer en lui demandant où elle comptait aller. Il vit qu'elle était étonnée par sa question. Elle ne le devrait pas. Il était en train de lui tendre une perche. Il aurait tant aimé qu'elle lui réponde de la suivre pour le savoir, mais sa réponse fut différente et Ethan ressentit un pincement au cœur… C'était une chance qu'il avait laissé filer et qu'il ne retrouverait plus jamais… Il le comprenait… Il était juste déçu, même si c'était de sa faute… il détourna le regard et lui fit comprendre qu'il la comprenait… même si il aurait tellement aimé pouvoir disparaître avec elle, là maintenant, tout de suite…

La voix de Luther le tira de ses réflexions. La police arrivait, ils devaient partir. Il tourna un peu la tête vers son ami et fut surpris lorsqu'Ilsa fit le dernier pas pour se jeter à son cou. Elle passa les deux bras derrière sa nuque pour le ramener contre elle pendant qu'elle se blottissait contre lui. Ethan frémit et posa ses mains sur ses hanches, puis sur son dos avant de déposer sa joue sur son épaule. Un long frisson le traversa pendant qu'il se laissa aller. Il sentit ses muscles se dénouer et se serrait presque effondré si elle n'était pas là pour le retenir. La main d'Ilsa glissa sur nuque, dans ses cheveux qu'elle caressa doucement tout en le berçant avec tendresse. Ethan ferma les yeux, profitant du moment. Comme il aurait aimé qu'il ne cesse jamais… comme il aurait aimé finir de se laisser aller : lui dire qu'il l'aimait, qu'il ne voulait pas la perdre, disparaître dans un endroit où il pourrait continuer à la bercer, un endroit où il pourrait s'endormir dans ses bras pour récupérer… mais Ethan savait que la vie ne lui donnait jamais ce qu'il voulait… alors il profita du moment, de ses caresses sur sa nuque et frémit lorsqu'elle lui murmura qu'il devait partir. Il n'en avait pas envie, mais elle avait raison, alors il la serra un peu plus fort dans ses bras une dernière fois, se mordit la langue pour ne pas murmurer qu'il l'aimait, pour ne pas rendre ce moment encore plus dur, et lui murmura « bonne chance »… sur un ton rempli de sincérité et d'espoir. Elle hocha la tête et brisa l'étreinte, bien consciente que lui en serait incapable. Ethan frémit, tenta de capter une dernière fois son regard, mais elle l'évita en partie et fit demi-tour pour monter dans sa voiture. Ethan sentit la boule au creux de son estomac revenir de manière sournoise et douloureuse. Il était en train de la perdre. Il ne voulait pas que ce soit des adieux. Incapable de bouger, il continua à la fixer et ne dit rien quand elle lui murmura qu'il savait comment la retrouver… Est-ce que c'était une invitation à le faire ? Il l'espérait… Il voulait la revoir… un jour…