Bonjour à toutes et à tous !

Me revoici après plusieurs années avec une nouvelle fiction. Nouvelle ? En réalité pas vraiment. En 2007, j'écrivais l'une de mes premières fiction, celle que vous avez peut-être connu sous le nom de "La mystérieuse Riza Hawkeye". A l'époque elle avait été apprécié, mais j'écrivais sous la plume d'une adolescente de 16 ans... Entre temps les années sont passées, cette adolescente a passé son bac, a suivit cinq ans de cours à l'université, a eu son permis, s'est trouvée un boulot, un copain (avec lequel elle vit aujourd'hui), est propriétaire de sa petite maison, etc. Bref de l'eau a coulé sous les ponts, aujourd'hui Sei est devenue une jeune femme de presque 30 ans !

Mais pour tout vous dire... "La mystérieuse Riza Hawkeye" ne me convenait plus... Je la trouvais trop "gamine", mal écrite, pas exploitée dans toute sa profondeur... Mais bon, j'avais 16 ans, ce qui est logique... Je manquais cruellement d'expérience ! Et du coup, j'étais déçue car cette histoire avait un réel potentiel et je trouvais triste de gâcher tout ça. Et puis je me suis dit que j'allais la réécrire... Totalement ! Me baser sur le schéma de départ, mais tout refaire de a à z. Alors si vous avez lu la mystérieuse Riza Hawkeye, vous ne serez pas déçus. Et ceux qui ne l'ont pas connu (oui parce que du coup j'ai supprimé l'ancienne version), vous n'avez rien perdu !

Au niveau de l'histoire de base, j'ai retrouvé beaucoup d'erreur de temporisation et de relation entre les différents personnages, du coup, certains liens et lieux vont changer pour que cela soit plus logique. Mais bon, je ne pense pas que beaucoup d'entre vous se souvienne de l'intégrale de mon ancienne version, donc je pense que ça passera inaperçu. Et au sujet de la fin, elle va changer aussi, donc le "Je sais comment se termine l'histoire", ne fonctionne pas. Je ne vous en dit pas plus si ce n'est que, cette fois-ci, l'histoire sera beaucoup plus sombre, violente et dramatique, d'où mon raiting M.

Bonne lecture.

Je dédicace cette réécriture à ma Luciole et ma Sow', qui ont toujours cru en moi, mes plus fidèles lectrices. Ainsi qu'à la petite soeur de Sow' qui a également hâte de découvrir cette nouvelle histoire. Merci de croire en moi.

Sei.

PS : Voici une très courte introduction qui n'existait pas avec la première version pour vous donner un avant goût. Le premier chapitre arrive très vite ! Bises.


Introduction :

Il fait si sombre dans cette petite pièce inconnue. On peut presque s'y croire dans une grotte avec ces murs semblables à de la pierre... Aucune fenêtre, simplement cette porte, là, sur le mur d'en face. Il y fait si noir et si froid. Les murs sont recouverts de graffitis, des symboles incompréhensibles, des cercles étranges... Un vieux bureau tout pourri croule sous le poids d'un tas de vieux livres tout aussi défraîchis... Il s'agit là du seul et unique mobilier que comporte cet endroit.

La petite fille enfermée dans ce lieu était terrorisée. Avec ses grands yeux marrons et ses cheveux blonds, elle ne devait pas avoir plus de six ans, peut-être sept. Pourquoi était-elle enfermée seule ici. Où était son papa ? Et puis sa maman ? Pourquoi n'avaient-ils pas empêché ce méchant monsieur de l'emmener ? Ses larmes s'étaient tus depuis longtemps... Elle était frigorifiée, affamée et assoiffée... Mais par dessus tout, elle était terrifiée. Depuis combien de temps était-elle recroquevillée sur elle-même dans ce coin humide et poisseux ?

La petite fille se recroquevilla un peu plus contre le mur lorsqu'elle entendit du bruit provenant de derrière la porte. Elle voulait se cacher du méchant monsieur, mais où ça ? Il n'y avait aucune cachette... Elle était tétanisée... Des bruits de pas descendant un escalier se faisaient entendre... Puis le bruit d'une grosse clé qu'on tournait dans une serrure suivit... Et enfin, le grincement d'une porte... La porte de cet endroit horrible, qui s'ouvrait doucement, tout doucement, faisant naître une ombre déformée et monstrueuse sur le mur glaciale... Une fois la porte grande ouverte, une silhouette sombre tenant une lampe fit son apparition. La silhouette d'un homme très grand et très effrayant.

Les reflets de la lampe projetèrent l'ombre de l'inconnu contre le mur... Contre la fillette... Cette ombre ressemble à un monstre... Mais cet homme qui l'a emmené n'est autre qu'un monstre après tout. La petite fille se met à crier de toutes ses forces. Que pouvait-elle faire d'autre ? Elle espérait que son cri la protégerait des mauvaises intentions du méchant monsieur qui s'approchait d'elle.

- Chut, n'est pas peur, chuchota le bourreau. Tu es si belle, tout comme elle. Poursuit-il en lui caressant tendrement ses petites boucles blondes.

- Je veux rentrer à la maison, hoqueta la petite fille entre deux sanglots. Je veux mon papa.

- Papa n'est pas là, mais moi si. Je vais bien m'occuper de toi ma petite chérie, tu seras mon ange à moi, répondit l'homme en l'embrassant délicatement sur le front avant de la prendre dans ses bras.

La petite fille essaya bien de se défendre mais elle était tellement faible à côté de lui... Tellement petite... Tellement fragile... Tellement fatiguée... Elle trembla de sentir le corps de cet inconnu contre elle. Il ne ressemblait pas du tout à son papa. Où était-il ? Où était son papa ? Celui qui avait promis qu'il serait toujours là pour la protéger... Aujourd'hui il avait failli à sa tâche. Il l'avait laissé toute seule avec ce monsieur qui lui faisait si peur.

- Je t'ai apporté un verre de lait mon ange. Susurra l'homme contre son oreille. Tu dois avoir très soif.

La petite fille n'eut pas le temps de protester que l'homme lui porta la breuvage tout contre ses lèvres. Elle était tellement épuisée et elle avait tellement soif qu'elle ne résista pas et but tout entier le contenu du verre. Le lait avait un gout bizarre... Est-ce du au fait qu'elle n'ait rien avalé depuis si longtemps ? Elle ne sait plus... Elle ne sait pas... Ce n'est qu'une enfant après tout... Elle se sent si fatiguée... Ses paupières se ferment délicatement et elle se sent partir au pays des cauchemars dans les bras du monstre qui l'a attrapé.

- Tu resteras auprès de moi pour toujours, tu ne m'abandonneras jamais toi, n'est-ce pas mon petit ange ?

Mais la petite fille s'était déjà endormi...

Quelque part loin d'ici, dans un appartement d'East City, une jeune femme blonde aux yeux marrons se réveilla en sursaut. Elle venait de faire un affreux cauchemar...

To be continued...