Rien ne m'appartient.

Contrainte : prompt "Vœux"

Pairing : none

Rating : K


Il avait causé tant de mal autour de lui. Tant de douleurs infligées à ceux qui l'aimaient. À celle. Car, à la fin, elle avait toujours été la seule à croire en lui, à le soutenir, aveuglément, désespérément.

À l'aimer, aussi. Malgré ses défauts, malgré son ambition démesurée, son rejet, le fossé de la religion qui les séparait. Ils avaient tous deux pris leurs vœux. Ils n'aimaient que le Christ, corps et âme, lui étaient dévoués. Mais lui n'avait jamais aimé que l'ascension hiérarchique, son rêve de devenir Pape.

Et elle... elle n'avait jamais aimé que lui. Timothy avait mis tant de temps à le voir, le comprendre, trop ébloui par son ego.

Sa rara avis. Son oiseau rare. Il lui avait brisé les ailes, l'avait fauchée en plein vol. Et maintenant qu'il allait devenir Cardinal, il ne pensait plus qu'à elle. Elle qui dépérissait à vue d'œil. Elle qu'il avait laissée dans cet asile de fous.

Oh oui, folle, elle l'était, mais uniquement d'oser aimer un homme comme lui.

Il prit alors sa décision et sentit son âme s'emplir de quiétude. De paix. Pour la première fois.

Elle allait enfin devenir Mère Supérieure. Il le lui avait promis.


À très vite... ;)