Fandom : Stargate SG1

Âmes-soeurs : Le Capitaine Samantha Carter et le Colonel Jack O'Neill

Niveau de spoil : Premier épisode de la série, donc rien.

Bêta : Psyché merci à elle !

Ceci est le cadeau d'anniversaire de mon frère, donc, ben, joyeux anniversaire frangin !

/!\ L'auteur a abandonné ses études de sciences, merci de mettre votre cerveau sur pause et de faire comme si vous regardiez un vieux film de SF sortant quarante conneries à la seconde que vous acceptez parce que suspension consentie de l'incrédulité. En vous remerciant, bonne lecture !

oOo

Être à nouveau en uniforme, dans une salle de réunion, avec des hauts gradés militaires, cela était étrange. Cela faisait remonter des souvenirs à Jack, pas forcément des plus agréables, l'homme était plus fait pour l'action que pour les longues réunions.

Cependant, il arrivait assez bien à prendre son mal en patience, sachant ce qui arriverait après ; un voyage vers Abydos et des retrouvailles avec Daniel et Skaara.

En revanche, faire le trajet avec un nouveau membre d'équipage ne lui plaisait pas vraiment.

-Et d'où se fait-il transférer ?

-Elle se fait transférer du Pentagone.

Jack O'Neill releva les yeux pour croiser le regard du Capitaine Carter qui venait d'arriver. Et avant qu'il est pu noter quoique ce soit sur son apparence, des notes de pianos et une voix s'élevèrent dans les airs. Écarquillant les yeux, le colonel regarda autour de lui, pour voir un Pangolin monter sur la table de réunion et commencer à danser en piétinant des documents importants, sous les regards stupéfaits des militaires présents.

Le Capitaine Carter s'approcha, les yeux grands ouverts, regardant autour d'elle.

-Excusez-moi, Monsieur le Pangolin, comment arrivez-vous devant nous ? Et la musique, d'où vient-elle ? Utilisez-vous une sorte d'appareil, qui peut être utiliserais la théorie des trous de vers ? Dans ce cas-là, votre technologie est très avancée, et vous disposez depuis des siècles de systèmes d'enregistrements très poussés… Êtes-vous liés à ceux qui ont conçu la Porte des Étoiles ? Ça expliquerait beaucoup de choses… mais comment décidez-vous des âmes-sœurs ? Avez-vous un algorithme assez poussé ? Pourrais-je le voir ? Un tel algorithme doit être si compliqué à gérer… Il doit être capable de calculer la probabilité que deux être s'aiment, puissent être heureuses ensemble à long terme, et il doit aussi calculer le moment exact où elles se rencontrent, et… Ça serait un algorithme absolument incroyable, et absolument terrifiant, prédire ainsi nos vies est…

-Docteur ?

-Je suis une militaire, je vous prierais de m'appeler, non pas par mon titre civil, mais par mon grade militaire.

-Très bien. Capitaine Carter. J'aimerais vous signaler que vous oubliez de respirer.

La jeune femme s'arrêta alors de parler, pour simplement attendre une réponse du Pangolin, qui s'était arrêté de danser. Figé dans une posture improbable, il regardait la militaire d'un air impressionné, la gueule ouverte. Lentement, il revint à une position plus confortable, et lâcha sa banderole, avant de commencer à parler dans une langue inconnue.

Jack O'Neill ne s'était jamais vraiment penché sur toutes les légendes entourant les Pangolins. On lui en avait parlé au catéchisme, et dans les rares souvenirs qu'il en avait, les Pangolins étaient des anges envoyés par Dieu pour guider les humains vers leurs âmes-sœurs. Et s'il n'était pas particulièrement croyant, mais il ne savait pas ce qu'il considérait comme le plus crédible entre des Pangolins extraterrestres dotés d'une technologie très évoluée, ou des anges.

Mais il était sûr qu'il n'avait jamais entendu parler d'un langage de Pangolin. Il faudrait qu'il pose la question à Daniel, quand il le reverrait.

Mais alors qu'il se perdait dans ses pensées, il réalisa que tout le monde le regardait. Le Pangolin était en train de pointer Jack et le Capitaine Carter. Puis il réunit les mains, avant de les glisser sous sa joue, la tête penchée, en battant des cils.

C'est là que le militaire réalisa. Le Pangolin était là pour lui et pour Carter. Il la regarda, et elle aussi sembla le voir pour la première fois.

-Mais vous êtes une scientifique !

-Et ?

-Vous parlez dans des langues bizarres !

-Je parle anglais.

-Avec des mots qui ne sont pas anglais.

-Si ça peut vous rassurer, je suis avant tout une militaire.

-Oui, mais…

Le Général Hammond se racla la gorge.

-Vous discuterez plus tard de cette révélation. Monsieur le Pangolin, je vous demanderais de nous laisser. Nous devons parler d'une mission de la plus haute importance.

Le Pangolin laissa échapper quelques mots (qui, au vu du ton, devaient être des jurons), puis drapa une cape imaginaire sur son épaule avant de quitter la pièce la tête haute.

-Capitaine Carter, je conçois votre intérêt scientifique, mais nous ne sommes pas là pour ça.

-Oui mon Général.

Les militaires s'assirent à nouveau autour de la table, comme si rien ne s'était passé. Et Jack vit les militaires occulter la visite d'un Pangolin dansant et doué de parole pour se reconcentrer sur leur mission.

Ce qui était certainement la chose à faire.

oOo

Le prochain OS sera un Bonus, avec pour indice "Concert"