OS Chansoo - Maudit karma

Devait-il maudire les dieux ou son karma ? Chanyeol ne savait même plus. Les catastrophes s'accumulaient autour de lui et il commençait à se dire qu'il avait dû être extrêmement chanceux dans son ancienne vie pour que l'on veuille à ce point le lui faire payer dans celle-ci. Après un déménagement forcé à cause d'un litige avec son propriétaire, des vacances repoussées quand sa voiture était tombée en panne, il venait de faire une mauvaise chute en tombant des escaliers.

Il en était là, à presser son bras contre sa poitrine pour prévenir un autre geste qui aurait pu aggraver la situation tandis qu'il attendait l'ambulance qu'il venait d'appeler. Pourquoi avait-il glissé dans les escalier ? Il n'en savait rien mais toujours est-il que quand il avait voulu se relever il s'était rendu compte que son bras était probablement cassé et que la douleur au niveau de son genoux n'annonçait rien de bon.

Reprenant son téléphone, Chanyeol se dit qu'il devrait peut-être appeler l'un de ses amis pour qu'il l'accompagne à l'hôpital, mais c'est à ce moment qu'il se rend compte qu'il n'a plus de batterie. Soupirant, Chanyeol ravale l'agacement qui commence à le submerger et range son téléphone dans sa poche.

Il avait aussi apparemment choisi son moment pour sa chute, il était tard et il n'y avait personne dans la rue. Cherchant le positif, il se dit qu'au moins l'ambulance ne devrait pas être longue à arriver et effectivement, il n'a à patienter que quelques minutes avant d'entendre les sirènes salutaires.

"C'est vous qui nous avez appelés ?

-Oui, je suis tombé des escaliers, je crois que j'ai le bras cassé et j'ai très mal au genoux."

Il suit le regard de l'un des ambulanciers qui regarde perplexe le petit escalier rambardé qui se trouve derrière Chanyeol. Leur regard se croisent et celui de Chanyeol se fait peu amène quand il voit une lueur de jugement dans celui de l'ambulancier. L'homme n'ajoute rien et se tourne plutôt vers sa collègue pour sortir le brancard.

"Vous pouvez vous relever ?"

Chanyeol secoue négativement la tête et accepte la main tendue avant de s'asseoir tant bien que mal sur la civière.

Ayant la tête qui tourne, il s'allonge et tente de ne penser à rien durant tout le trajet qui le mène à l'hôpital. De loin, il entend une discussion entre les ambulanciers mais n'y prête pas attention.

Rapidement, les portes s'ouvrent et Chanyeol pense être soulagé d'être enfin arrivé mais ses douleurs sont ravivées par les déplacements et il croise les doigts pour être pris en consultation rapidement. Malheureusement, sa chance n'a toujours pas tournée et on l'informe qu'il va lui falloir prendre son mal en patience.

Assis dans la salle d'attente, Chanyeol laisse sa tête reposer contre le mur et jette un coup d'oeil aux autres patients. Sur sa droite se trouve un homme qui semble s'être blessé au doigt, la quantité de sang qui imbibe son mouchoir lui fait détourner le regard, et sur sa gauche il y a deux autres patients. Deux adolescentes, l'une des deux semble avoir un problème avec sa respiration. Chanyeol soupire, se doutant que l'attente risquait d'être longue.

Au alentour de deux heures du matin, l'arrivée de deux nouveaux urgentistes renforce l'équipe et fait accélérer les choses. Le premier a une haute stature et un visage fermé, Chanyeol prie intérieurement pour ne pas se retrouver à ses bons soin et retiens un soupir de soulagement quand il le voit se diriger vers un autre patient. Il reporte son attention vers le second, celui qui se tient devant lui avec son dossier à la main.

"Park Chanyeol ? .. Park Chanyeol ?"

Il lui faut une seconde pour remonter à la surface et Chanyeol secoue la tête pour se concentrer. Il ne s'était vraiment pas attendu à ça. Est-ce que cela venait de sa douleur ? Il était en train d'halluciner c'est ça ? Parce qu'il était impossible que l'homme qui se tenait en face de lui soit aussi craquant qu'il le voyait. Depuis quand les médecins étaient-ils aussi beaux ? Chanyeol se dit qu'au vu de l'heure tardive, il ne devrait plus se fier à ce qu'il voyait.

"Park Chanyeol ?

-Ah .. oui, c'est moi.

-Bien, je vois dans votre dossier que vous venez pour une fracture au bras et une potentiel entorse à la jambe, c'est bien cela ?"
Chanyeol est subjugué par la manière dont les lèvres du médecin bougent et ce n'est que quand il voit ses sourcils se relever qu'il comprend que celui-ci attend une réponse. N'ayant pas écouté ce qu'on lui disait, il se contente de hocher la tête. "Qu'est-ce qu'il s'est passé ?

-Une mauvaise chute.

-Bien, on va aller examiner ça."

L'urgentiste le conduit jusqu'à une salle d'examen et Chanyeol fait de son mieux pour masquer sa douleur. Cela ne doit pas bien fonctionner car le médecin se penche vers lui en fronçant les sourcils.

"La douleur s'intensifie ?

-Un peu.

-C'est normal, vos muscles se sont refroidis. Vous n'avez pas pris d'anti-douleurs ?

-Non pas encore. J'ai mal au genoux mais c'est surtout la tête qui me fait le plus souffrir."

L'homme hoche la tête avant de se tourner vers un placard pour en sortir divers médicaments. Chanyeol fait de son mieux pour lire la plaque accrochée à sa blouse mais les contorsions le font grimacer.

"Vous ne devriez pas trop bouger." Suivant le conseil, Chanyeol ravale sa déception et s'allonge sur la table d'examen.

Il sent un frisson quand le médecin soulève son bras droit pour l'examiner. Ce dernier se trompe sur la source du tressaillement et presse ses paumes l'une contre l'autre.

"Désolé, j'ai les mains froides." Chanyeol aimerait le détromper mais que dire ? Qu'il appréciait le contact de ses mains sur lui ? Il n'était pas assez irréfléchi pour ça.

L'examen prend quelques minutes et Chanyeol les met à profit pour observer son médecin. De larges mains, de grands yeux et un air sérieux sur le visage. S'il n'y avait pas ces lèvres parfaitement dessinées, peut-être que le tout aurait un air trop sévère mais il y avait ce quelque chose de bienveillant et délicat qui contrebalançait.

Le médecin dû se rendre compte du regard posé sur lui car relevant le regard, ses yeux croisent ceux de Chanyeol.

"Je vous fais mal ?

-N.. non, ça va." Pendant une seconde Chanyeol est tenté d'ajouter quelque chose mais un homme fait irruption dans la salle.

"Do ? Le chef Kim va venir faire sa tournée.

-Déjà ?" L'inconnu hausse les épaules avant de sortir aussi vite qu'il était rentré.

Le médecin retourne son attention vers Chanyeol et se sent obligé de s'expliquer.

"Kim Junmyeon, c'est le chef de la traumatologie. Il vient régulièrement contrôler les urgences, vous n'avez pas à vous en faire.

-Contrôler ? Pourquoi ?

-La nuit il n'y a que des petits effectifs aux urgences et la plupart sont des internes - comme moi - donc le chef du service passe régulièrement pour s'assurer qu'on a pas besoin d'aide." Il se méprend sur le regard que lui lance Chanyeol "mais je vous assure que je suis parfaitement compétent dans mon métier, mon internat est presque fini. Je gère les urgences depuis un moment maintenant.

-Je vous fais confiance."

Chanyeol ne doutait pas une seconde des capacités de son médecin, pour tout dire il était déjà satisfait que cette visite ait apporté deux éléments positifs, le fait que l'urgentiste initie de lui même la conversation, et que désormais il connaissait son nom de famille.

Il est toutefois obligé de revenir au moment présent en sentant les mains de l'urgentiste passer sur son avant bras. Il ne parvient pas à retenir un cri de douleur quand le coude est sollicité pour voir la gravité de la fracture.

Chanyeol se voit annoncer que son bras est bien cassé et qu'il faut re-positionner le coude avant de plâtrer. La manipulation fait arracher des grognements sourds de la part de Chanyeol.

"Do, force un peu sur les anti-douleurs, j'aimerais bien réussir à me concentrer." Apparement son inconfort n'est pas resté étranger aux salles de consultations environnantes et l'urgentiste lance un regard désolé à Chanyeol avant d'augmenter sa perfusion.

"C'est presque fini."

Il ne faut pas longtemps à Chanyeol pour commencer à sentir les effets du traitement. Le plâtre est à peine posé qu'il sent la douleur laisser place à une hébétude bienheureuse. Les analgésiques sont forts et bien vite Chanyeol perd tout contrôle sur ses mouvements et ses paroles.

Il sent les mains de l'urgentiste passer à son genoux.

"Rien de cassé à ce niveau là. Ce n'est pas une entorse non plus, simplement un tendon qui est un peu délié. Par précaution je vais vous mettre une atèle. Vous êtes-vous déjà blessé à ce genoux ?

-Vous avez des mains très douces.

-Euh… merci … mais en ce qui concerne le genoux ?

-Je ne sens plus rien du tout, vos mains sont magiques docteur Do." Peut-être n'aurait-il pas dû accompagner sa phrase d'un clin d'oeil, mais autrement il n'aurait jamais vu l'urgentiste se mettre à rougir.

"Monsieur Park, je suis content que les anti-douleurs fassent effets mais il faut vous concentrer pour que je puisse terminer mon examen.

-Je suis tout à vous doc." Chanyeol se sent tellement bien. Il remarque la gêne qui s'affiche sur le visage du médecin, et la main qu'il passe dans sa nuque en détournant le regard mais il trouve que son embarras le rend encore plus charmant.

Ses collègues choisissent ce moment pour entrer dans la pièce suivi du chef Kim. Kyungsoo tente de faire diversion en présentant le dossier du patient et il se dit qu'il va échapper au pire quand il voit le regard de Chanyeol se focaliser sur Sehun, mal lui en prend.

"Oh ! Je vous reconnais, vous êtes le docteur qui est arrivé en même temps que cute docteur Do. Whaou ! Comment cela se fait que tous les médecins soient aussi beaux ici ?" Étrangement, Chanyeol ne trouvait plus le visage de Sehun si sévère, il lui adresse un grand sourire et va même jusqu'à lui faire un signe de la main.

"Cute docteur Do ?" Sehun détache les mots d'un ton nonchalant et à la fois condescendant." Les collègues de Kyungsoo se regardent l'air moqueur. Certains masquent leur sourire derrière leur carnet de notes. Le regard de Kim Junmyeon se durci tandis qu'il impose le silence parmi ses élèves. Il se tourne ensuite vers Kyungsoo, le regard interrogateur.

"Kyungsoo ? Vous m'expliquez ?

-J'ai dû re-placer son coude, il est sous morphine.

-C'est vrai, je me sens super bien." Chanyeol affiche un sourire si éclatant, si satisfait que Kyungsoo ne peut s'empêcher d'en esquisser un, plus petit, juste au coin des lèvres.

"Il a un tendon délié, j'allais lui poser une attelle.

-Bien, je peux voir le dossier ?"

Kyungsoo tend les feuilles qu'il a entre les mains à Kim Junmyeon. Ce dernier le passe en revue avant de le montrer à ses élèves.

"Vous avez bien dressé le diagnostic. Avez-vous rempli la partie administrative en même temps ?

-Non, j'ai vérifié la partie "profil" avant la consultation et j'ai rempli celle "examen" pendant que le plâtre séchait.

-C'est une bonne méthode." Le chef de la traumatologie s'approche à son tour de Chanyeol et lui demande d'un signe de tête s'il peut l'examiner. Le jeune homme hoche la tête.

Les mains de Junmyeon sont plus froides sur sa peau et Chanyeol ne peut retenir un éclat de rire quand il les sent passer sur ses côtes.

"Vous lui avez donné une sacrée dose.

-La douleur était intense."

Après un rapide examen, Junmyeon en conclut de même qu'une simple attelle suffira et il se tourne vers un interne plus jeune pour réaliser la tâche.

Chanyeol voit Kyungsoo se relever et se tourner vers Sehun pour lui parler. Un interne au sourire timide et au visage rond s'approche de lui.

"Je suis le docteur Kim Minseok, je vais poser votre attelle.

-Non, je veux rester avec le docteur Do."

Ce dernier est accaparé par sa discussion et ne semble pas l'entendre. Quand tous les médecins commencent à se diriger vers la sortie de la salle d'examen, Chanyeol attrape la main du docteur Do.

"Je crois qu'il y en a un qui a un faible pour toi Do."

Kyungsoo se détourne embarrassé. Il essaie de se dégager de l'emprise mais Chanyeol serre plus fort sa paume dans la sienne.

"Tout vas bien, le docteur Kim va prendre soin de vous.

-Whaou ! Vous avez vraiment une voix magnifique. Très grave, très en contraste avec ce à quoi on pourrait attendre au premier regard."

N'arrivant plus à se retenir, les collègues de Kyungsoo éclatent de rire et cette fois-ci Junmyeon ne fait rien pour les retenir.

Sehun donne un coup de coude à Kyungsoo. Son visage se fend d'un sourire en coin.

"C'est toujours toi qui a les bons plans. Pendant que moi je me coltine le cuisinier du dimanche qui se coupe un doigt, toi tu as le gars mignon qui te fait des déclarations." Kyungsoo ne dit rien, il se contente de pousser Sehun vers la sortie et tend un sourire compatissant à Minseok. Pour autant, Chanyeol ne lâche pas sa main et c'est Junmyeon qui intervient.

"Do, il semblerait que votre patient ait besoin de vos soins, vous serez donc en charge de lui - aujourd'hui et pour la visite de contrôle.

-Mais…

-Et j'ai un petit doute en ce qui concerne le genoux, faites- lui passer un scan voulez-vous ?"

Kyungsoo soupire mais ne peut contredire un ordre de son supérieur.

Se rasseyant sur le siège, il se tourne vers Chanyeol.

"Vous auriez pu vous faire soigner par le docteur Kim, il est très compétent.

-Mais bien moins charmant, et, j'ai confiance en vous.

-C'est la morphine qui parle."

Chanyeol secoue vigoureusement la tête et Kyungsoo sort son téléphone de sa poche. Un coup de fil rapide lui apprend que le scan est en maintenance et qu'il n'y aura une possibilité de rendez-vous que le lendemain matin.

"Cela veut dire que je passe la nuit ici ?

-Dans tous les cas je ne vous aurais pas laissé repartir avec la dose de morphine que vous avez dans le sang.

-Cela veut dire que vous passez la nuit avec moi ? C'est notre première nuit ensemble ?"

Peut-être que le sourire était de trop mais étrangement, Chanyeol trouvait la situation amusante. Kyungsoo beaucoup moins. Avec un air réprobateur sur le visage il lance un long regard à son patient.

"Cela veut dire que je vais poser l'attelle et vous conduire à une chambre pour que vous vous reposiez un peu et demain matin vous ferez un scan pour votre genoux.

-Vous ne restez pas avec moi ?

-J'ai d'autres patients à m'occuper. De toute manière les calmants vont continuer leur effet et vous ne devriez pas tarder à vous endormir."

Rien que le fait d'en parler fait bailler Chanyeol mais il lutte et se redresse pour regarder Kyungsoo lui placer son attelle. Ses gestes sont précis et efficaces. Il fait son possible pour ne pas trop faire pression sur sa jambe.

"Vous êtes aussi délicat avec tous vos patients ou juste ceux qui sont mignons ?" Chanyeol éclate de rire en voyant le regard de Kyungsoo se relever vivement vers le sien. "J'ai entendu votre collègue.

-C'était une plaisanterie, et c'est Sehun qui vous trouve mignon, pour ma part je n'ai rien dis."

Fatiguant sur ses avant bras, Chanyeol se rallonge sur la table d'examen. Il commence à prendre conscience que la morphine désinhibe complètement toute forme de politesse chez lui. Pourtant, c'est plus fort que lui, l'envie de se laisser aller et de tenter sa chance est vivace.

"Doc', vous avez quelqu'un dans votre vie ?" Kyungsoo ne relève pas la tête et continue son travail.

"Je ne pense pas que ce soit une question appropriée.

-Je demande juste par curiosité… et peut-être aussi parce que je suis intéressé ?" Cette fois-ci, Kyungsoo repose la jambe de Chanyeol sur la table et se relève.

"C'est très direct comme approche.

-Je sais que j'en aurais moins le courage demain, une fois que la morphine ne fera plus effet.

-Et peut-être que c'est une bonne chose. L'anti-douleur aveugle votre jugement."

Tandis que Kyungsoo l'aide à s'asseoir dans un fauteuil roulant, Chanyeol secoue vivement la tête.

"Non, je vous trouvais déjà craquant avant que vous ne me donniez des médicaments." Kyungsoo mord sa lèvre inférieure pour se retenir de rire devant cette logique implacable mais échoue. Il semblerait que les médicaments fassent dire à Chanyeol tout ce qui lui passe par la tête. Son air amusé n'échappe pas à ce dernier qui prend un air offensé. "Je suis sérieux, je vous propose un vrai rendez-vous."

Kyungsoo ne dit rien tandis qu'il conduit Chanyeol à sa nouvelle chambre et c'est une fois installé qu'il se penche vers lui pour lui dire d'un ton bas.

"Si demain, avec les idées claires, vous me le re-proposez - je déciderais d'une réponse - mais pour ce soir, je pense que le repos est déjà un bon début."

Chanyeol aimerait ajouter quelque chose mais la fatigue le prend et il se voit sombrer dans le sommeil.

Le lendemain matin c'est un lourd mal de crâne qui le sort de ses songes. L'anti-douleur a perdu de son intensité et il retrouve avec insatisfaction la souffrance de son corps endoloris. Se passant une main sur le visage, Chanyeol sort de sa léthargie et se redresse. Il tente de s'asseoir mais le mouvement est trop brusque et lui donne le tourni.

C'est à ce moment là qu'un aide-soignant entre pour lui donner son petit déjeuner.

"Ah bonjour Monsieur Park, vous êtes réveillé ? Comment vous sentez-vous ?

-J'ai vraiment mal à la tête et je me sens cassé mais ça va.

-Je vais prévenir le médecin que vous êtes réveillé, en attendant vous devez manger pour reprendre des forces." L'homme lui tend son plateau repas et sort de la chambre en laissant la porte ouverte.

Il ne faut qu'un instant pour que rapidement différents médecins passent leurs têtes par la porte, soit pour lui faire un signe de la main, soit un petit sourire en coin, mais toujours avec cet ajout que le "cute docteur Do" allait bientôt passer. Et soudain, tout revient en flot pour Chanyeol. Qu'avait-il fait ? Qu'avait-il dit ?

Se laissant retomber dans son lit, il cache son visage dans ses oreillers et retiens un gémissement de frustration. Il se rappelait de tout ce qu'il avait dit et surtout sous-entendu, comment allait-il faire face à son médecin maintenant ?

Peut-être devait-il tout miser sur l'assurance ? Il n'avait qu'à affirmer qu'il assumait parfaitement ses actions … non il en était incapable ?

Nier ? Pareil.. un seul regard de Kyungsoo et il était certain de complètement s'empourprer. Alors de là à mentir ?

Il allait jouer la carte de la timidité ? Que faire d'autre ? S'excuser et espérer que son médecin ne soit pas trop remonté contre lui ? Enfin, une chose était sûre, il avait grillé toutes ses chances.

Prenant son parti de ne pas sur-réfléchir la situation, Chanyeol décide de manger son petit déjeuner et il pense avoir réussi à recouvrer son calme mais se rend compte que ce n'est pas pas le cas quand il voit la silhouette de Kyungsoo se découper dans l'embrasure.

"Monsieur Park ? Comment allez-vous ce matin ?

-B-Bien."

Chanyeol ne le quitte pas des yeux tandis que le médecin s'avance pour contrôler le plâtre et l'attelle. Il attend le moment où il lui dira quelque chose mais Kyungsoo prend d'abord le temps de consigner ses observations dans le dossier. Mais sentant le regard de Chanyeol sur lui, il finit par tourner son regard vers le sien.

"On m'a dit que vous ressentiez quelques douleurs ce matin ?

-Un peu, les.. les médicaments ne font plus effets.

-Ça ne m'étonne pas." Kyungsoo se détourne pour aller notifier ses nouveaux ordres aux infirmières. "Je vous prescrit des anti-douleurs. Rien de très fort, pas de quoi vous faire perdre la tête." Le sous entendu est légitime et Chanyeol l'aurait juste accepté sans sourciller s'il n'avait pas été si surpris par ce qu'il venait de voir. Était-ce vraiment un clin d'oeil que venait de lui lancer le docteur Do ? Si … si c'était le cas cela voulait dire .. cela voulait dire qu'il n'avait pas ruiné toutes ses chances ?

Il fallait qu'il en ait le coeur net.

Quand Kyungsoo revient vers lui en posant l'ordonnance sur la table, Chanyeol se redresse.

"Je voulais vous dire … concernant hier…" Chanyeol soupire. "Je sais que je n'étais pas moi même et j'ai compris ce matin, en entendant vos collègues, que je vous ais mis dans l'embarras." Il voit Kyungsoo secouer la tête mais il continue. "Je voulais m'excuser, je n'aurais pas dû…" Chanyeol s'arrête et passe une main sur son visage. C'est Kyungsoo qui continue pour lui.

"Vous n'auriez pas dû ? Quoi ? M'inviter à sortir ?

-Non ce n'est pas ça ! Je le voulais ! Enfin .." Chanyeol s'était redressé brusquement mais il venait de prendre conscience de ce qu'il venait de dire et voulait se rattraper. Il est d'autant plus surpris quand il entend Kyungsoo éclater de rire. Chanyeol ne peut s'empêcher de lui lancer un regard interrogateur.

"Hier soir j'ai eu droit à des déclarations enflammées et une invitation mais je ne sais pas si je dois mettre ça sur le compte de la morphine ou .. d'autre chose ?" Son ton est doux et Chanyeol comprend enfin que le médecin est plus amusé par la situation qu'embarrassé. Leur regard ne se quittent pas et Kyungsoo réalise qu'il a la pleine attention de son patient. "Je crois qu'il y avait une question que vous vouliez me poser ?"

Chanyeol laisse lentement l'information prendre toute sa pleine compréhension avant qu'un large sourire ne se dessine sur son visage.

"Je me demandais si, on pouvait se revoir en dehors de l'hôpital ?

-Est-ce que c'est un rencard ?

-Tout à fait."

La réponse de Kyungsoo ne se matérialise pas tout de suite sous forme de mots mais au sourire qu'il décoche à Chanyeol, ce dernier n'a pas besoin de ça pour comprendre que la réponse est oui. Il se demande si finalement sa malchance n'était pas en train de tourner. Quel karma !