Sentiments pourpre

Comment cela avait-il pu se produire?

Son pire cauchemar refaisait surface et il était bien réel!

Il était plus de deux heures du matin, quand la sonnerie avait retenti! Faisant sursauté Eames!

Elle s'était diriger vers la porte et l'avait ouverte!

Mais au vue des personnes qui se trouvaient devant le seuil de sa porte, elle comprit que cela n'augurait rien de bon!

Devant elle se tenait des policiers, ils avaient l'air embarrassé et faisaient grises mines!

- Nous avons une mauvaise nouvelle à vous annoncé!

Alex se recula comme interdite!

Ce ne pouvait pas être vrai! Pas encore !

Elle savait pourquoi, pour qui ils étaient là!

Sous le choc, elle sentit ses jambes se dérobaient.

Si l'un des policiers ne s'était pas précipité à sa hauteur et ne l'avait pas rattraper de justesse, elle se serrait écroulait par terre.

- L'inspecteur Goren...L'hors d'une mission a reçu une balle! Il est à l'hôpital Saint Vincent!

Le sang d'Alex ne fit qu'un tour dans son corps. Son cœur venait de se briser en mille morceaux!

Ce n'était pas possible, pas encore!

- Voulez-vous que nous vous y conduisions?

Alex remercia avec un petit sourire le policier, qui la soutenait, l'aidant à marcher.

Ses jambes ne la tenaient plus.

Si le policier n'avait pas été là, jamais elle n'aurait pu marcher!

Elle avait envie de pleurer, mais elle devait se retenir! Elle ne devait pas pleurer! Pas devant eux !

Arrivé devant la chambre, elle resta immobile et contempla le corps inerte sur le lit!

Il respirait faiblement et tous ses fils sur son corps, le maintenait en vie!

C'était une vision trop dure pour elle!

Il était si blanc, si livide!

Elle s'approcha du lit, tomba au sol, tremblante de tout son corps, prenant la main inanimé dans la sienne et laissa éclater son chagrin.

Cela lui faisait mal, si mal!

- Alex…

Elle sentit la main de Goren serrait avec faiblesse la sienne.

Il avait une voix si faible quand il prononçait son nom, qu'elle ne pu empêcher ses larmes de coulaient!

Elle aurait voulu lui montrer qu'elle était forte, mais c'était tout bonnement impossible. Elle ne pouvait pas cacher ce qu'elle ressentait.

Elle avait mis onze années pour reconnaître enfin ses sentiments!

Et aujourd'hui cela était arrivé!

Ce n'était pas juste!

Comme si le destin s'acharnait sur elle et lui refusait le bonheur.

Il essayait de lui sourire, comme à chaque fois que quelque chose n'allait pas.

Depuis tant d'années.

Et dire qu'ils avaient mis tant d'années à s'apercevoir qu'ils étaient fait l'un pour l'autre. Ils avaient mis plus de onze ans. Alors qu'ils étaient tous le temps ensemble depuis dix ans.

Il avait fallu qu'elle change de section, pour qu'il ose enfin lui dire ce qu'il ressente.

Et aujourd'hui, la pire chose était arrivé!

Il l'a voyait, si triste.

Pourquoi cela avait il fallu que ça arrive, alors que leur histoire était récente.

Il porta sa main à sa joue, la lui caressant.

Elle posa sa main sur la sienne savourant cette douce caresse.

Elle ne voulait pas que leur histoire s'arrête, pas déjà et pas après ce qu'elle venait de découvrir!

Elle était enceinte et voulait avoir droit à cette vie de famille.

N'étant plus dans la même unité, ils réussissaient enfin à avancer et à construire une vie ensemble.

Et le pire c'était produit aujourd'hui, ce jour ou elle avait découvert sa grossesse!

- Bobby… Elle serra précieusement sa main contre elle, les larmes aux yeux. Je suis enceinte!

Bobby sourit!

- C'est merveilleux!

Mais son regarde se voila de tristesse!

Il souffrait atrocement et il avait peur de ce qui allait se produire!

Les larmes lui montaient aux yeux!

Pourquoi cela était-il arrivé?

Lui qui avait toujours rêvé d'avoir une vie normale, une famille!

Et aujourd'hui tout lui était arraché! Ce n'était pas juste!

Il fallait qu'il s'en sorte! Mais il ne pouvait se voiler la face, il savait que quelque chose n'allait pas!

Alex pleurait de plus bel.

Bobby de ses doigts essuyait les larmes d'Alex.

Au visage d'Alex il sentait que quelque chose de grave était entrain de se produire!

- Tu as l'air si triste ... Sa voix se brisa. Est ce que je vais…

Les yeux exorbitaient par l'effrois des paroles qu'il venait de prononcer, elle posa délicatement sa main sur sa bouche, secouant la tête en signe de négation!

- Ne dit pas de sottise! Ses larmes coulaient de plus bel! Elle ne pouvait pas s'arrêter de pleurer. Tu es très costaud et tu vas t'en sortir!

Il lui fit un petit sourire, mais qui ressemblait plus à une grimace tant la douleur était insupportable.

Alex connaissait bien se sourire. Sourire qu'il avait souvent utilisé pour la désarmé et à chaque fois que cela avait marché.

Goren avança tant bien que mal son bras autour du dos d'Alex, la rapprochant délicatement de lui.

Logan et Barek venaient de pénétrer dans la chambre.

Ils avaient entendu leur conversation, et aussi l'enfant.

Mais le pire avec étaient les mots que Goren avait prononcés!

Ceux qui avaient sonné comme le glas.

Quand ils ont les avaient appelés au sujet de Goren, ils s'étaient précipités à l'hôpital!

Mais à leur arrivé, ils avaient réussis à trouver le médecin interne et discutés de l'état de Goren.

Mais il leurs avait appris la mauvaise nouvelle!

Goren ne survivrait pas!

La balle avait perforé une artère du coeur, causant une hémorragie qu'ils n'arrivait pas à stopper!

Il ne lui restait que quelques heures, voir quelques minutes à vivre!

- Mike je dois te parler!

Logan s'approcha de Goren, posant sa main sur son épaule.

D'un signe de la tête, il indiqua à Caroline de sortir avec Alex.

Caroline aida tant bien que mal Alex à marcher.

Elle était tellement affaibli et sous le choc, que ses jambes avaient du mal à la porter.

Elle avait les yeux gonflés et rouges pour avoir tant pleuré.

Goren tendit sa main à Logan, ouvrant la paume et la refermant.

Il venait de lui remettre un petit objet en argent.

Logan analysa l'objet et reconnu une petite bague.

- Tu l'offriras à Eames… Goren s'essuyait les larmes des yeux avec son bras. Je voulais lui faire la demande, mais je crois bien que je ne pourrais jamais.

Logan regarda Bobby!

Son cœur se serra à cette vue!

Il était livide, les yeux brillants de larmes.

Mike avait souvent vu Goren dans plusieurs humeurs, mais le voir dans cet état, lui faisait vraiment mal.

Il était si fragile en cet instant, si faible.

- Ne dit pas de sottises…Un grand gaillard comme toi!

Mais Logan savait qu'il mentait!

Il savait que Bobby n'en avait plus pour longtemps.

Mais il espérait vraiment que les médecins se soient trompé sur son cas, et qu'il allait survivre!

Goren secoua la tête en signe de négation.

- Promet moi de veiller sur Alex...Sur l'enfant qu'elle porte.

Logan se recula comme interdit, détournant le regard.

Il ne devait pas lui montrer que cela lui brisé le cœur!

Et surtout il ne devait pas pleurer.

Il devait être fort, mais cela était vraiment difficile.

Il avait compris de nombreuses années que Goren et Eames étaient plus que des amis, avant qu'eux même ne le réalise. Qu'ils étaient fait pour être ensemble!

Et au moment ou enfin ils avaient sauter les pas, tout s'effondrait!

Et comment Alex allait elle pouvoir vivre avec ça!

Barek pénétra avec une Eames complètement effondrée, et blanche comme un cachet d'aspirine!

Si Caroline n'avait pas été là pour la soutenir, Alex se serait effondrée au sol.

Caroline secoua la tête en signe de négation, faisant comprendre à Mike qu'elle n'avait pas pu dire la vérité à Alex, ni sur l'état de Bobby,

Cela était trop dure pour elle.

La dernière chose qu'Alex à vu, c'est la bague que Logan tenait dans sa main!

La bague de la mère de Bobby.

Mais la sonnerie du moniteur résonna en continu!

Cela n'augurait rien de bon.

Ce n'était plus le battements d'un cœur mais une ligne en continue.

Tandis que les infirmiers se précipitaient dans la chambre, Caroline et Logan essayait de retenir tant bien que mal une Alex, qui se débattait et hurlait de tout son cœur.

Les infirmiers courraient dans tous les sens, sous les yeux d'une Alex déchaînait.

Ils essayaient tant bien que mal avec le défibrillateur de ranimer le corps du blesser, mais rien n'y faisait!

Alex voulait se dégager des deux corps qui la maintenait!

Mais ils étaient trop fort pour elle.

- Lâchez moi! Elle hurlait de plus en plus fort. Bobby a besoin de moi!

Sa voix se brisa, et le cœur de Mike et Caroline se brisa.

Ils faillirent la lâcher mais se ravivèrent.

Ils devaient être fort pour elle, ne surtout pas la lâcher!

Les infirmiers s'arrêtèrent le regard grave, regardant dans la direction des trois personnes, prononçant les mots qu'Alexandre ne voulait pas entendre, n'aurait jamais cru entendre.

- C'est fini ... Ils baissèrent les yeux. Nous ne pouvons plus rien faire. Heure du décès 4h13 du matin.

Avec une force surhumaine Alex se dégagea de Logan et Barek encore sous le coup de la nouvelle, se précipitant au chevet de Bobby, secouant son corps.

- Dit leur que c'est faux! Elle secouait son corps de plus bel, mais pas de réaction! Dit leur que tu es vivant!

Alex hurlait!

Elle avait les yeux baignés de larmes.

Elle ne pouvait contrôler son chagrin, sa détresse!

Barek s'approcha d'elle, la prenant par les bras.

- Alex c'est fini! Caroline les larmes aux yeux, la voix qui se brisait! Il nous a quitté!

- Non...Ne prononce pas ces mots!

Elle avait prononcés ses mots avec froideur.

Alex pleura encore plus, se jetant dans les bras de Caroline.

Elle s'aggrippa à sa chemise, désespérée et hurlant de douleur.

Puis d'un coup plus rien.

Tout devient noir dans l'esprit d'Alex et elle s'effondra.

Logan s'était précipité et l'avait rattrapé de justesse Alex avant qu'elle ne touche le sol.

Alex était depuis des heures entières dans la chambre d'hôpital, regardant le lit vide, là ou il y avait eu le corps de Bobby.

Elle porta sa main à son ventre.

- Qu'allons nous devenir?

Logan et Barek pénétrèrent dans la chambre, s'asseyant à son côté.

Alex aveuglaient par ses larmes n'arrivaient pratiquement pas à les voir.

Logan lui ouvrit délicatement la main, lui remettant la bague que Bobby lui avait remis.

- Il aurait voulu te demander ... La voix de Logan se brisa. Mais il n'en a pas eu le temps.

Les sanglots d'Alex redoublèrent.

Caroline la prit dans ses bras, lui caressant le dos et lui chuchotant des mots pour l'apaiser.

Alex hurlait.

Elle avait si mal.

Son cri leurs glaça le chant.

Il se regardèrent sans un mot!

Car ils savaient que rien ne pourrait atténuer son chagrin, ni sa douleur.

Alex avait toujours été maître de ses émotions, mais aujourd'hui ils voyaient une Alex totalement différente et très fragile.

Une Alex que seule Bobby connaissait.

Le jour des funérailles de Bobby, Alex avait bien réfléchi et pris une décision.

Elle pénétra dans le bureau du capitaine.

- Eames…

Alex s'approcha du bureau, sorti son badge, son arme, les y déposant.

- Je démissionne!

Le capitaine resta sans voix, bouche bée.

Mais il comprenait pourquoi elle avait décidé ça!

- Es tu bien sure de toi?

Alex aquiésça.

Elle avait vécu la choise la plus dure de sa vie, et elle ne voulait plus jamais revivre ça.

- Alex réfléchit bien…

Elle le stoppa.

- Pour le bien de mon enfant, je ne continuerai pas! Alex reprit son souffle avant de continuer et de dire ce qu'elle avait sur le cœur. De plus je suis sûr que Bobby m'aurait approuvé. Il était obstiné, mais juste! Et sans lui…

Sa voix se brisa, les yeux aux bords des larmes.

Elle allait de nouveau éclater en sanglot, mais elle devait rester maitre d'elle, être forte.

- Tu n'es pas obligé…

Alex secoua la tête en signe de négation.

- Bon, il faut que j'y aille!

Alex serra dans la paume de sa main, la bague de Bobby qu'elle avait mis autour d'une chaîne autour de son cou.

- Alex…

A son nom, elle ne répond même pas, tourna les talons et s'en alla.

Pour elle, s'était fini la police.

Elle avait tout perdu!

Pour son enfant à venir, elle devait mener une autre vie.

Elle lui parlerait de son père.

Elle lui dirait comment elle avait été heureuse auprès de son père pendant toutes ses années.

Jusqu'à s'apercevoir qu'elle ne pouvait pas vivre sans lui.

Que leur partenariat s'était transformé en quelque chose de plus fort et que malgré toutes les épreuves qu'ils aient vécu, ils étaient toujours resté ensemble et soudés.

A partir d'aujourd'hui elle allait vivre sa vie pour leur enfant et le bonheur de celui ci.