DEUX COEURS DANS LE TURMING

Le réveil avait été dur.

Bobby avait mal à s'endormir sur le sol.

Il sentit la couverture sur lui.

Il sourit intérieurement.

Il n'y avait qu'une seule personne qui pouvait le couvrir de cette couverture et elle était dans la pièce voisine.

Comment allez-vous passer la journée?

Pouvait-il prétendre que rien ne s'était passé hier?

Il en doutait.

Doit-il aller se promener pendant qu'il se vide les esprits?

Ou devrait-il rester et essayer de discuter?

La première chose qui me vient à l'esprit était de s'enfuir comme d'habitude!

Alex le connaissait bien de ce côté-là, dès qu'il aurait fait quelque chose de mal ou qu'il voulait éviter une situation, il trouverait chaque instant pour s'éloigner d'elle. Il ne voulait pas être victime de sa colère.

Mais maintenant, Alex n'était plus tout à fait le même.

Mais hier soir, elle lui avait montré ce côté qu'il connaissait bien d'elle, celui d'Alex en colère. Celui dont il a essayé de fuir à tout moment.

Il se leva, prenant la couverture dans sa main.

Il frappa légèrement à la porte de la chambre, mais aucune réponse.

Elle devait encore dormir.

Il entra dans la pièce, plaçant la couverture sur la chaise.

Il tourna son attention vers le petit corps endormi.

Elle avait l'air paisible.

Il se dirigea vers le lit, assis sur le bord.

Il la regarda.

Elle avait ses mains contre son cœur et tenait précieusement le médaillon.

Elle ressemblait à une petite fille, si frêle, si fragile.

Il porta sa main sur le visage de la jeune femme endormie, caressant sa joue.

Alexandra fit une grimace de douleur, ce qui lui fit retirer sa main.

Mais même après avoir retiré sa main, son visage a pris des lignes de douleur.

Il vit la jeune femme trembler, comme si son corps convulsait, ouvrant brusquement les yeux.

Elle prit sa main dans sa tête et hurla.

- Ça fait mal !

Que se passait-il ? Que devrait-il faire?

Il a été pris de panique.

Elle souffrait et il ne savait pas quoi faire.

- Alex!

Elle s'appuya durement sur sa poitrine, essayant de lui sourire.

Mais un autre éclair féroce a frappé son cerveau, la faisant hurler.

Il se leva, prit Alex dans ses bras, se précipitant vers la sortie.

Il a dû l'emmener aux urgences tout de suite!

- Ça va aller !

Il lui caressa le dos.

Quand il est arrivé à la voiture, il a désespérément cherché les clés, tenant toujours Alex dans ses bras. Mais ses mains tremblaient et il avait du mal à les trouver.

Lorsqu'il réussit à les trouver, il ouvrit la portière du passager et installa doucement Alex sur le siège.

- Ne me quitte pas !

Alex le retenait.

Avec précaution, il s'écarta de la jeune femme qui avait agrippé sa chemise, l'embrassant sur le front.

Il s'est précipité du côté du conducteur et est parti.

Bobby attendit nerveusement, sentant non.

- Asseyez-vous, ce ne sera pas long!

Asseyez-vous? Il ne savait donc pas ce qui avait mal ou pas Alexandra.

Il savait que l'infirmière avait voulu être gentille, mais pour lui, ce n'était pas le moment.

Le médecin est apparu, suivi d'Alex.

Bobby se précipita vers la jeune femme, posant sa main sur son front, regardant dans le sien pour voir comment elle allait.

Alexandra lui sourit.

Il tourna son attention vers le médecin.

-Alors docteur?

Le médecin sourit à la vue de ce grand homme qui se souciait de cette minuscule petite femme.

À première vue, il avait été assez brutal la première fois, quand il avait découvert l'état de la jeune femme. Et avec la jeune femme, il était doux comme un agneau.

- Elle va bien ! Mais ... Il tourna son attention vers la jeune femme, vers le jeune homme. Cela peut se reproduire, mais c'est normal. Il tendit un tube de médicament à Bobby, qui le prit pour l'analyser. C'est pour éviter la douleur lorsqu'elle survient.

Bobby prit la jeune femme par l'épaule, la serrant étroitement dans ses bras.

Alexandra serra le jeune homme dans ses bras.

Cela l'apaisera.

C'était bizarre, il n'y avait personne là-bas!

Caroline avait ramené Molly comme prévu, mais quand elle sonna, aucune réponse.

Elle vit Molly ramasser quelque chose par terre.

C'était un petit médaillon en forme d'ours en peluche avec une petite émeraude.

- C'est tante Alex!

Quelque chose de grave a dû arriver!

Elle décrocha son téléphone et appela instinctivement Logan.

- Mike, il s'est passé quelque chose!

Caroline, qui venait de raccrocher, était inquiète.

Elle et Logan avaient immédiatement pensé à la lettre qu'il avait trouvée.

Il lui avait dit qu'il venait tout de suite.

À condition que leurs pressentiments ne soient pas fondés.

Caroline et Molly s'assirent sur les marches du devant.

Caroline caressa les épaules de la fille.

- Dit Caro… La petite fille amena ses yeux noisette sur le visage de Caroline. Est-ce que rien n'est arrivé à tante Alex et à l'oncle Bobby?

Caroline serra la petite fille dans ses bras, lui baisant les cheveux.

- Ne t'inquiète pas, je suis sûr que ce n'est rien de grave!

Mais Caroline savait qu'elle mentait.

Mais Molly était déjà si fragile.

Molly tenait soigneusement le petit médaillon dans ses mains, l'embrassant.

- C'est Bobby et moi qui avons choisi ce médaillon pour Alexandra. La petite fille sourit. Il m'a demandé de le choisir avec lui, et il m'a dit que cela rendrait Alexandra heureuse.

Caroline hocha la tête.

Oui, cela a dû rendre Alexandra heureuse.

Elle savait qu'Alex adorait la petite Molly et que si elle avait participé au cadeau même pour le choisir, elle savait que pour Alexandra ce serait la chose la plus merveilleuse.

Alex était une personne simple.

Elle n'avait pas besoin de beaucoup pour être heureuse.

Elle a toujours dit qu'elle lui avait toujours dit, tant qu'elle était avec Bobby et Molly, qu'elle n'avait besoin de rien. Pour elle, c'étaient les deux personnes qui comptaient le plus pour elle. Et rien ne pouvait changer cela.

Ils ont entendu des pas et ont tourné leur attention vers d'où ils venaient.

C'était Logan.

À la vue de Logan, Molly se précipita vers lui, sautant de ses bras.

Le petit dans ses bras, il vint s'asseoir à côté de Caroline.

- J'ai essayé de contacter Bobby, mais rien!

Coraline hocha la tête.

Ils n'avaient pas besoin de se parler pour se comprendre.

Ils savaient tous les deux que certaines choses s'étaient produites.

Au bruit de la porte d'un véhicule qui claquait, ils sursautèrent tous les deux.

Molly, elle s'était précipitée lorsque les deux personnes sont arrivées.

- Alex! Policier!

Logan et Caroline sursautèrent.

Ils se regardèrent tous les deux, regardant le couple marchant vers eux en se tenant la main.

Molly avait heurté les jambes d'Alex, se pelotonnant dedans.

Alex posa sa main sur les boucles de la petite fille, se penchant à sa hauteur.

- Alex, tu l'as perdu.

À la vue de l'objet, Alex sentit son cœur se serrer et la scène d'hier revenait.

Bobby l'avait rejeté.

Comme s'il avait senti son inconfort, Bobby lâcha la main d'Alexandra.

Alex prit l'objet que Molly lui tendait, tout sourire narquois et incertain de ce qui s'était passé entre son oncle et elle.

Logan et Caroline avaient vu le changement quand Molly tendit le médaillon à Alex.

Y avait-il quelque chose entre eux?

Logan se dirigea vers Bobby, lui serrant la main.

- Nous étions inquiets! Tu n'étais pas là !

Bobby avait oublié quand il était temps de laisser un mot à Caroline, ou même de l'appeler, mais Alexandra n'allait pas bien et il n'avait qu'une seule chose pour la protéger.

- Désolé, mais nous avons dû aller à l'hôpital!

- À l'hôpital !

Logan et Barek ont répondu en même temps. Semble inquiet.

Molly regarda Alex avec inquiétude.

Alexandra vit l'expression dans le regard de la petite fille, caressant ses cheveux.

- Rien de grave ma chère!

Bobby ouvrit la porte d'entrée.

Alex était sur le point de franchir la porte, mais Bobby l'arrêta, la saisissant par le poignet.

Elle n'osa pas le regarder, ce qui le blessa.

- Alex, nous devons parler de ce qui s'est passé hier.

Alexandra hocha la tête.

Elle attira son attention sur le visage de Bobby, le regardant.

Il était tout hésitant, tout embarrassé.

Et voila, elle avait affaire à l'hésitant Bobby.

- On parlera ce soir!

Alex suivit Logan, Barek et Alexandra dans le salon, suivi d'un Bobby qui se tenait à l'écart et loin d'elle.

Pourquoi était-il toujours comme ça?

Quelqu'un hésitant.

Pourquoi ne pouvait-il pas lâcher prise.

Ils avaient vraiment besoin de parler d'un cœur ouvert.

Bobby venait de mettre Molly au lit, il avait essayé de retarder l'heure autant que possible, mais il ne devait pas reculer.

Il ressentait déjà les reproches de la jeune femme.

Lorsqu'il entra dans la pièce, il s'arrêta comme abasourdi.

Alex était assise sur le lit, sa fine chemise de nuit blanche ivoire, et se brossait les cheveux.

Elle ressemblait à un ange. Tout ce dont il avait besoin, c'était des ailes.

Comme si elle avait senti son regard sur elle, elle tourna son attention vers la porte, le voyant.

- Allons!

Elle tapota le lit, lui faisant signe de venir s'asseoir à côté d'elle.

Lorsqu'il était à ses côtés, elle lui tendit le médaillon.

- Mettez-le moi, d'accord?

Les mains tremblantes, il prit l'objet de ses mains.

Elle releva ses cheveux, révélant la blancheur de son cou.

Il était de plus en plus mal à l'aise.

Il avait peur de la toucher.

Non pas qu'il ne voulait pas, mais il n'était pas obligé de le faire.

Il se ressaisit, se coucha sur son cou et ferma le fermoir.

Il pouvait voir sa peau si claire, si douce sous ses doigts, il voulait l'embrasser.

Mais c'était trop intime.

Il ne devrait pas.

Alex se retourna, lui souriant.

- Alors c'est comment?

C'était tout simplement magnifique.

La vision d'un pendentif qui tombait juste au niveau de sa poitrine et qui révélait sa gorge. Crunched.

Il a récupéré.

- Très jolie ... Vraiment très jolie!

Alexandra le regarda.

Il avait cette petite flamme dans les yeux, ne quittant pas le pendentif des yeux.

- Bobby?

Il sortit de ses pensées, sous les yeux noisette qui l'interrogeaient.

Il devait penser à autre chose.

De plus, ils devaient parler.

- On a dû parler?

Alexandra hocha la tête.

Elle prit les mains de Bobby dans les siennes.