NOCES DE SANG

Une robe blanche, avec un voile blanc transparent maintenu par une couronne de pâquerettes, une traîne blanche et un petit bouquet de pâquerettes dans les mains, Alexandra Eames s'avançait au bras de son père vers l'autel, ou l'attendait son futur époux.

L'homme qui l'attendait devant l'autel, était grand et de forte corpulence, il effaçait toutes les personnes dans l'église par son imposante carrure.

Il portait un magnifique costard gris qui ressortait son teint légèrement halé et ses boucles brune.

Il la regardait avec tant d'amour dans ses yeux.

Mais qui aurait pu prévoir ce qui se passerait.

Elle s'arrêta à la hauteur du jeune homme.

L'homme prit délicatement ses mains dans les siennes, plongeant son regard dans le sien.

Ses yeux noisettes étaient si brillant, qu'Alexandra senti tout son corps s'enflammer et son cœur battre à tout rompre à ce regard.

Alexandra jeta un regard sur sa demoiselle d'honneur et sourit.

Comme cette enfant ressemblait trait pour trait à cet homme avec qui elle allait s'unir.

La jeune enfant était magnifique dans sa petite robe rose pastel, avec une ceinture en ruban rose, et ses petites roses pastel dans ses boucles ébènes. Elle était toute en rondeur, mais tellement jolie.

- Alex, tu es prête ?

Alex aquiésa.

L'homme souleva légèrement son voile, pour pouvoir admirer le ravissant visage de sa futur épouse.

Tout deux se tournèrent , main dans la main, pour faire face au prêtre.

Robert Goren n'avait pas pu détacher son regard de la jeune femme qui s'avançait vers lui.

Il avait cru voir une apparation divine, quand elle était apparu devant la porte de l'église.

Il n'en revenait pas.

Comment une tel femme avait pu accepter de devenir sa femme, ou même avoir voulu tout simplement de lui.

Il avait mis du temps à accepter ses sentiments pour elle.

Il avait tellement eu peur de rejet, de son rejet à elle. Et jamais il n'aurait pu se remettre.

Et puis un jour, par mégarde, il avait voulu lui faire la bise, et par accident leurs lèvres s'étaient rencontrés et là tout s'était éclairé entre eux.

Et depuis ce jour, il avait commencé une relation, mais petit à petit.

Et dire qu'ils leurs avaient fallu plus de onze ans.

Et le fait qu'ils aient changé tous deux de section, ils avaient pu ouvrir leurs yeux, et avait pu s'autoriser le droit d'être ensemble.

Et aujourd'hui, elle était là, s'approchant avec son pas délicat au bras de son père.

Elle portait la bague de sa défunte mère, celle qu'elle n'enlevait jamais même pour ce doucher.

Il était fière qu'elle la porte.

Il avait voulu lui faire une surprise, mais avait tout de même eu peur de son rejet. Mais elle avait accepter sa demande.

Et ce qui l'avait surtout touché, c'est qu'elle est choisi Molly sa petite nièce pour être sa demoiselle d'honneur, ce que Molly avait de suite accepter . Et depuis ce jour, toutes les deux étaient devenues inséparables. Un peu comme une mère avec sa fille.

Parfois, il s'était demandé s'il n'était pas de trop. Et comme ci Alex avait deviné ses pensées, elle l'avait toujours rassuré.

Elle le connaissait trop bien.

Chaque expression, chaque humeur, chaque peur, chaque angoisse, elle savait qui lui dire.

Elle s'arrêta à sa hauteur.

Tout gêné et tout timide devant elle, il lui prit la main tout rougissant.

Il souleva délicatement son voile, dévoilant ses magnifique yeux noisettes, qui le regardait avec un regard rempli d'amour et de douceur.

Ses jolis cheveux blonds tombés sur ses épaules, dévoilant son fin visage et les traits délicats de celui ci.

Son cœur se mit à battre de plus vite.

Comme un jeune collégien, il se sentit gêné, et rougir.

-Tu es magnifique Alex !

Alex porta sa main à la joue de Bobby, la lui caressant avec douceur.

- Tu n'es pas mal non plus, Bobby !

C'était le pus beau jour de sa vie. Il allait enfin passer le reste de ses jours avec la femme qui comptait le plus dans sa vie. Elle était le seule qui comptait pour lui, avec Molly.

Et aujourd'hui, elle était là devant lui, belle comme le jour, lumière de sa vie.

Hésitant, il lui prit les deux mains et tout deux se tournèrent vers le prête, lui faisant face.

Mais rien n'aurait pu prévoir ce qui allait se passer.

Il y eu une violente détonation.

Sous les yeux impuissant de Goren, il vu Alexandra s'écrouler au sol.

Il se laissa tomber à sa hauteur, la secouant de toutes ses forces.

Mais il vu une marre de sang s'échapper de la robe blanche, qui se colorait en rouge.

Ce ne pouvait être vrai !

Molly s'était approché d'eux, pour voir l'état d'Alex, s'accroupiant à leurs hauteur.

- Appelle une ambulance ! Il hurlait. De suite !

Molly se recula effrayé, mais prit le téléphone dans la poche de son oncle et composa le numéro.

Que venait il de se passer ? Et qui avait pu faire une telle chose ?

N'avait il pas le droit au bonheur ?

Logan, suivit de Barek et de Deakins c'étaient précipité à la sortie pour essayer de trouver le coupable, mais rien. Personne dans les parages.