DEUX COEURS DANS LA TOURMENTE

Le réveille avait été dur.

Bobby était tout courbaturé de s'être endormi sur le sol.

Il sentit la couverture sur lui.

Il sourit intérieurement.

Il n'y avait qu'une personne qui avait pu couvrir cette couverture et elle était dans la pièce d'à côté.

Comment aller se passer la journée?

Pouvait il faire comme si rien ne c'était passé hier?

Il en doutait.

Devait il aller se balader le temps de s'éclaircir les idées?

Faut-il rester et essayer de discuter?

La première a choisi qui lui vient en tête était de fuir comme à son habitude!

Alex le connaissait bien sur ce côté là, dès qu'il avait mal agis ou qu'il voulait éviter une situation, il exploitait tous les moments pour s'échapper loin d'elle. Il voulait pas être la victime de sa colère.

Mais maintenant Alex n'était plus tout à fait la même.

Mais hier soir, elle lui avait montré ce côté qu'il connaissait bien d'elle, celui de la Alex en colère. Celle qu'il essayait de fuir par tous les moments.

Il se leva, prenant la couverture dans sa main.

Il frappa légèrement à la porte de la chambre, mais pas de réponse.

Elle devait encore dormir.

Il pénétra dans la pièce, déposant la couverture sur la chaise.

Il porta son attention sur le petit corps endormi.

Elle avait l'air paisible.

Il s'approcha du lit, s'asseyant à son bord.

Il la contempla.

Elle avait les mains contre son cœur, et tenait précieusement le médaillon.

Elle avait l'air d'une petite fille, si frêle, si fragile.

Il porta sa main au visage de la jeune femme endormi, lui caressant la joue.

Alexandra fit une grimace de douleur, ce qui lui fit retirer la main.

Mais même après avoir retirer la main, son visage prenait des traits de douleur.

Il vit la jeune femme concernait, comme si son corps était convulsé, ouvrant les yeux d'un coup.

Elle prit sa main dans sa tête et hurla.

- Ca fait mal!

Que se passait-il? Que devait-il faire?

Il était pris de panique.

Elle souffrait et il ne savait pas ce qu'il fallait faire.

- Alex!

Elle s'appuya de toutes sur force sur sa poitrine, essayant de lui sourire.

Mais un autre violent éclair frappa son cerveau, ce qui la fit hurler.

Il se leva, souleva Alex dans ses bras, se précipitant vers la sortie.

Il doit l'emmener de suite aux urgences!

- Ca va aller!

Il lui caressa le dos.

Arrivé à la voiture, il chercha désespérément les clefs, tenant toujours Alex dans ses bras. Mais ses mains tremblaient et il avait du mal à les trouver.

Quand il réussit à trouver, il ouvrit la portière du passager et installa délicatement Alex sur le siège.

- Ne me laisse pas!

Alex le retenait.

Délicatement il retira de la jeune femme qui s'était agrippé à sa chemise, lui embrassant le front.

Il se précipita du côté conducteur et démarra.

Bobby attendait nerveusement, faisant les sens pas.

- Asseyez vous, elle ne va plus tarder!

M'asseoir? Alors qu'il ne savait pas ce qu'avait eu Alexandra été grave ou non.

Il savait que l'infirmière voulait être gentille, mais pour lui ce n'était pas le moment.

Le médecin apparut suivit d'Alex.

Bobby se précipita à la hauteur de la jeune femme, pose sa main sur son front, plongeant son regard dans le sien pour savoir comment elle allait.

Alexandra lui sourit.

Il porta son attention au médecin.

-Alors docteur?

Le docteur sourit, à la vision de se grand gaillard qui se souciait de cette toute petite femme.

Au premier abord il avait été assez brutal la première fois avec lui, quand il avait découvert l'état de la jeune femme. Et avec la jeune femme il était doux comme un agneau.

- Elle va bien! Mais ... Il porta son attention de la jeune femme, au jeune homme. Cela risque de se reproduire, mais c'est normal. Il tendit un tube de médicaments à Bobby, qui le prit l'analysant. C'est pour empêcher la douleur quand cela se produira.

Bobby prit le jeune femme par l'épaule, la serrant contre lui.

Alexandra se serra contre le jeune homme.

Cela l'apaiser.

C'était bizarre, il n'y avait personne!

Caroline avait ramené Molly comme prévu, mais quand elle avait sonné pas de réponse.

Elle vit Molly ramasser quelque chose au sol.

C'était un petit médaillon en forme de noms avec une petite émeraude.

- C'est à tante Alex!

Il avait du se passer quelque chose de grave!

Elle prit son téléphone et instinctivement appela Logan.

- Mike, il s'est passé quelque chose!

Caroline qui venait de raccrocher, s'inquiétait.

Logan et elle avait pensé de suite à la lettre qu'il avait trouvée.

Il lui avait dit qu'il arrivait de suite.

Pourvu que leurs pressentiments ne soient pas fondés.

Caroline et Molly s'assayèrent sur les marches du perron.

Caroline caressa les épaules de la fillette.

- Dit Caro… La petite fille porta son regard noisette sur le visage de Caroline. Il n'est rien arrivé à tante Alex et Oncle Bobby?

Caroline serra la petite fille contre elle, lui embrassant les cheveux.

- Ne t'inquiète pas, je suis sûr que c'est rien de grave!

Mais Caroline savait qu'elle mentait.

Mais Molly était déjà si fragile.

Molly tenait précieusement le petit médaillon dans ses mains, l'embrassant.

- C'est Bobby et moi qui avons choisi ce médaillon pour Alexandra. La petite fille sourit. Il m'a demandé de choisir avec lui, ça ril m'a dit que ça ferait plaisir à Alexandra.

Caroline acquiesça.

Oui cela avait du faire plaisir à Alexandra.

Elle savait qu'Alex adorait la petite Molly et que si elle avait participé au cadeau même juste pour le choisir, elle savait que pour Alexandra ce serait la chose la plus merveilleuse.

Alex était quelqu'un de simple.

Elle n'avait pas besoin de grand-chose pour être heureuse.

Elle avait toujours lui dit toujours, tant qu'elle était avec Bobby et Molly, elle n'avait besoin de rien. Pour elle c'était les deux personnes qui comptaient le plus pour elle. Et rien ne pourrait changer ça.

Elles entendèrent des pas, et portèrent leur attention là d'où ils venaient.

C'était Logan.

A la vue de Logan, Molly se précipita vers lui, lui sautant des bras.

La petite dans les bras, il vint s'asseoir aux côtés de Caroline.

- J'ai essayé de contacté Bobby, mais rien!

Coraline aquiesça.

Ils n'avaient pas besoin de parler pour se comprendre.

Ils savaient tout deux que quelques choses étaient dépassées.

Au son de la porte d'un véhicule qui claqua, ils sursautèrent tout deux.

Molly elle s'était précipité à l'arrivée des deux personnes.

- Alex! Bobby!

Logan et Caroline se levèrent d'un coup.

Tout deux se regardèrent portant leur regard sur le couple qui s'avançait vers eux la main dans la main.

Molly s'était précipité dans les jambes d'Alex, s'y lovant.

Alex posa sa main sur les boucles de la petite fille, se baissant à sa hauteur.

- Alex, tu l'avais perdu.

A la vision de l'objet, Alex sentit son cœur se serrait et la scène d'hier revenir.

Bobby vérifie le rejet.

Comme s'il avait senti son malaise, Bobby lâcha la main d'Alexandra.

Alex prit l'objet que lui tendait Molly, toute souriante et ne se doutant pas de ce qui avait pu se passer entre son oncle et elle.

Logan et Caroline avaient vu le changement quand Molly avait tendu le médaillon à Alex.

C'était il passé quelque chose entre eux?

Logan s'avança vers Bobby, lui serrant la main.

- Nous nous inquiétions! Vous n'étiez pas là!

Bobby avait oublié au moment de laisser un mot à Caroline, ou même de l'appeler, mais Alexandra n'était pas bien et il n'avait qu'à choisir la protection.

- Désolé, mais nous devions allez à l'hopital!

- A l'hôpital!

Logan et Barek avec répondu en même temps. L'air inquiet.

Molly regarde Alex inquiète.

Alexandra vu l'expression du regard de la petite fille, lui caressant les cheveux.

- Rien de grave ma belle!

Bobby ouvrit la porte d'entrée.

Alex allait passer le seuil de la porte, mais Bobby la stoppa, la retenant par le poignet.

Elle n'osa le regarder, ce qui le blessa.

- Alex, nous devons parler par rapport à ce qui c'est passé hier.

Alexandra acquiesça.

Elle porte son attention au visage de Bobby, le regardant.

Il était tout hésitant, tout gêné.

Et voila, elle avait affaire au Bobby hésitant.

- Nous parlerons se soir!

Alex suivit Logan, Barek et Alexandra dans le salon, suivit d'un Bobby qui se tenait à l'étude et loin d'elle.

Pourquoi était-il toujours comme ça?

Quelqu'un d'hésitant.

Pourquoi ne pouvait-il pas se laisser aller.

Il fallait vraiment qu'ils parlent à cœur ouvert.

Bobby venait de coucher Molly, il avait essayer de retarder l'heure au maximum, mais il ne fallait pas reculer.

Il sentait déjà les reproches de la jeune femme.

Quand il pénètre dans la chambre, il s'arrête comme interdit.

Alex était assise sur le lit, sa fine chemise de nuit d'un blanc ivoire, et se brossant les cheveux.

Elle avait l'air d'un ange. Il ne lui manquait que les ailes.

Comme si elle avait senti son regard sur elle, elle porta son attention sur le seuil de la porte, le voyant.

- Approche!

Elle tapota le lit, lui souhaitait de venir s'asseoir à côté d'elle.

Quand il fut à ses côtés, elle lui tendit le médaillon.

- Mets le moi, veux tu?

Les mains tremblantes, il prit l'objet de ses mains.

Elle releva ses cheveux, révélant la blancheur de son cou.

Il était de plus en plus mal à l'aise.

Il avait peur de la toucher.

Non pas qu'il ne voulait pas, mais il ne devait pas.

Il se représailles, et déposant sur son cou et fermant le fermoir.

Il voyait sa peau si claire, si douce sous ses doigts, qu'il avait envie de déposer un baiser.

Mais c'était trop intime.

Il ne fallait pas.

Alex se retourna, lui souriant.

- Alors comment est ce?

C'était tout simplement magnifique.

La vision de pendentif qui retombait juste au niveau de sa poitrine et qui dévoilé sa gorge. Un croqué.

Il se reprit.

- Très joli ... Vraiment très joli!

Alexandra le regardait.

Il avait dans les yeux cette petite flamme, ne détachant pas son regard du pendentif.

- Bobby?

Il sortit de ses pensées, sous les yeux noisettes qui l'interrogeaient.

Il fallait penser à autre chose.

De plus ils parlent.

- Nous devions parler?

Alexandra acquiesça.

Elle prit les mains de Bobby dans les siennes.