Salut tout le monde.

Voici un OS sur l'univers de Mortal Instruments contre l'homophobie.

Disclaminer: Les personnages ne sont pas à moi mais à Cassandra Clare

Cet OS a simplement été relu donc désolé s'il reste des fautes.

Résumé: Texte contre l'homophobie. Robert Lightwood réalise que son fils Alec est malheureux et que ses idéaux homophobes en sont sans doute la cause. Cela suffira-t-il à le faire changer? L'amour d'un père sera-t-il plus fort que des idéaux?

Bonne lecture :)

/!\ CET OS CONTIENT CERTAIN PROPOS HOMOPHOBES QUI SONT PENSES OU DIS PAR UN PERSONNAGE


Citations contre l'homophobie:

«L'homophobie n'est ni beau ni bon. C'est juste de la méchanceté, une laideur humaine» par Rebornxworld

"Je déteste le mot homophobie. Ce n'est pas une phobie. Tu n'as pas peur. Tu es un connard" par Morgan Freeman


Parce que c'est mon fils

Robert Lightwood était assis nettoyant et affutant son épée tout en étant perdu dans ses pensées. Il était revenu à New-York pour passer un peu de temps avec ses enfants. Il n'était pas revenu depuis le coming-out de Alexander. Il était certes revenu une ou deux fois mais sans vraiment prendre le temps de se poser pour être avec ses enfants. En se posant ainsi et en bavardant avec Izzy et Jace ; il découvrit ce qu'ils étaient devenus mais surtout ce qui était arrivé à Alexander. En parlant avec eux, Robert rit de certaines anecdotes, sentit son coeur de père se briser quand Isabelle lui avoua du bout des lèvres son addiction au Yingfen. Il avait pensé à essayer de parler avec Alec mais Izzy l'avait retenu lui avouant le marché que son frère avait fait avec Asmodée. Il avait été tellement choqué d'apprendre que son fils avait fait un marché avec un démon supérieur ce qui avait conduis à sa rupture avec Magnus Bane. Robert se souvenait avoir demander:

-Pourquoi?

-Parce qu'il l'aime. Magnus est son premier et dernier amour. lui répondit Izzy.

Robert aiguisa brusquement son épée avant de lever les yeux pour tomber sur Alec discutant avec l'un de ses collègues. Il sourit en le voyant si sûr de lui, droit et fier ; un vrai leader ; quand Alec posa son regard sur son père. Celui-ci fut surpris de voir son regard si éteint. Il ne comprit pas pourquoi son regard n'était pas si brillant et vivant que la dernière fois qu'il l'avait vu. Soudainement Robert réalisa que c'était Magnus Bane qui rendait son fils si heureux quand il l'avait. Il rendit un petit sourire à son fols qui le salua d'un signe de tête avant de retourner à son travail.

Flash-back

Robert arriva au bord du lac Lynn où son parabataï Michael était déjà là à l'attendre. Celui-ci fixait le lac donnant l'impression à son parabataï qu'il évitait son regard. Robert connaissait si bien son amie qu'il n'avait pas besoin de leur lien pour savoir que celui-ci était stressé mais surtout mal à l'aise.

-Qu'est-ce qu'il y a, Mick? demanda Robert.

-J'ai quelque chose à te dire. dit Michael essayant de se donner du courage.

Robert posa une main sur l'épaule de Michael pour le tourner vers lui tout en lui faisant comprendre qu'il pouvait lui dire et prendre son temps. Michael ferma les yeux, respira un grand coup avant de dire:

-Je suis gay. Et je suis amoureux de toi.

Robert lâcha l'épaule de son parabataï et recula le regardant avec dégoût. Il lui était inconcevable, immonde, immorale et contre nature d'aimer quelqu'un du même sexe que soit. Jamais il n'aurait imaginé que son meilleur ami, si normal et si bon chasseur d'ombres soit l'un de ces monstres. Une branche se brisant sous le pied de Michael lui fit focaliser toute son attention sur lui. Il vit alors que son rejet et son dégoût avait blesser si profondément son parabataï qu'il en avait les larmes aux yeux sans parler de l'éclat de trahison dans ceux-ci.

-Je ne te pensais pas comme ça. dirent-ils d'une même voix.

Michael avait parlé sur un ton de trahison tandis que Robert avait parlé sur un ton de dégoût profond. Tout était dis entre eux. Il était évident pour Michael que Robert ne l'accepterait pas, et que lui-même n'accepterait jamais l'homophobie de Robert. Ce-dernier se retourna bien décidé à s'éloigner de son ami et de son anormalité.

-Robert! Appela Michael.

-Quoi? dit Robert en se retournant.

-Un jour, ton homophobie te fera perdre quelqu'un de cher pour toi. Et ce jour-là, tu ne viendras pas me voir en pleur car tu auras eu ce que tu méritais pour être si étroit d'esprit. menaça Michael.

-Cela n'arrivera pas. Il n'y aura pas de monstre dans ma famille. affirma Robert.

-Je ne suis pas un monstre, Robert, c'est toi. rétorqua Michael en le regardant s'éloigner.

Fin du flash-back

En se souvenant des mots échangés avec son meilleur ami et parabataï le jour de son coming-out, Robert se prit une grande claque dans la figure en réalisant que sa relation avec Alec était devenu froide et tendu. Il étanit entrain de le perdre. Et au fond de lui, il ne pouvait supporter l'idée de perdre son fils ainsi que de le voir si éteint. Il voulait le voir heureux même si cela signifiait le pousser dans les bras de Magnus Bane. Robert déliassa son épée, s'équipa et quitta l'institu bien décider à remettre en couple son fils et s'assurer que ces deux là restent ensemble une bonne fois pour toute.

XxxXxxX

Cela devait bien faire une bonne heure que Robert traînait dans les rues de New-York à chercher un moyen d'aider son fils et faire la paix avec lui. Il savait au fond que cela n'effacerait pas ce qu'il avait pu dire ou faire ni même ses idéaux concernant les homos ; mais il pouvait passer au-dessus pour le bien de son fils.

-Je devrais peut-être aller voir Magnus. pensa-t-il en sortant sa stèle pour essayer de le localiser.

Il marcha plusieurs minutes en se guidant grâce à sa stèle le menant jusqu'à une avenue où il vit Magnus assit sur un banc au côté d'un homme maigre ayant une canne dans lune main tandis que de l'autre il tendait un bretzel à Magnus. Ce-dernier hésitait visiblement à le prendre. Il était évident que l'homme à côté de Magnus était son père. Ils se ressemblaient énormément physiquement malgré que Magnus avait un teint plus caramel que son père. Robert grimaça en voyant comment Asmodée essayer de se rapprocher de son fils. Il avait du mal à voir ça surtout en sachant que c'était à cause de lui que Alec a rompu avec Magnus pour que celui-ci récupère sa magie. La colère coulait dans ses veines en voyant comment Asmodée agissait comme si de rien n'était alors qu'il était responsable de la peine de coeur de son fils. En s'approchant Robert remarqua que Magnus était tout aussi éteint que Alec.

-Asmodée! gronda Robert en se rapprochant d'un pas lourd.

Le démon leva la tête vers celui qui osait l'interpeler de la sort quand il vit un chasseur d'ombre furibond venir vers lui. Magnus fut surpris de voir le père de Alexander., surtout de le voir si furibond. Asmodée se leva prêt à parler à ce chasseur d'ombre pour l'envoyer paître pour qu'il le laisse être avec son fils. Asmodée s'apprêta à parler mais il n'en eut pas le temps car Robert lui décrocha une bonne droite dans la figure faisant vaciller Asmodée qui se rattrapa de juste à sa cane lui évitant de tomber.

-Comment osez-vous?:! Je suis... commença Asmodée en colère.

-La ferme! Je sais qui vous êtes, et cela me suffit à pour ne pas pouvoir vous supportez. D'autant plus que vous avez osez vous en prendre à l'un de mes enfants. Je suis venu pour régler cette affaire. gronda Robert se moquant éperdument de couper la parole à un Prince des Enfers.

-Une affaire? Je ne vois pas de quoi vous parlez. dit Asmodée en tentant de reprendre bonne figure.

-Vous ne voyez pas de quoi, je parle?! Je parle du marché que vous avez fait avec Alec. Vous avez intérêt à briser ce marché si vous ne voulez pas que ce soit moi qui vous brise! menaça Robert furieux.

Magnus était perdu ne comprenant pas ce qui se passait, craignant de comprendre ce que signifiait de quoi parler le père de Alec. Asmodée n'appréciait pas que ce chasseur d'ombre lui parle sur ce ton ainsi que du marché qu'il avait fait avec l'ex petit-ami de son fils.

-Je ne reviens jamais sur un marché. déclara Asmodée ce qui lui valut de se prendre une grande claque qui le fit voler.

Sous le regard médusait de Magnus, Asmodée tomba au sol sous la puissante gifle de Robert Lightwood qui était encore plus furieux si cela était possible. Celui-ci s'approcha d'un pas lourd, s'assit sur les hanches de Asmodée et l'attrapa par le col pour lui donner un coup de poing si violent qu'il fendit la lèvre du démon.

-Écoutes-moi bien stupide démon! Tu vas briser le marché que mon fils a fait avec toi sans que Magnus perd sa magie. Il est hors de question qu'un démon de pacotille tel que toi se mette en travers du bonheur de mon fils et de Magnus. s'exclama Robert d'une voix grondante et autoritaire sous le regard choqué, surpris et incrédule de Magnus.

-Je...non... bafouilla Asmodée tentant de se dégager de la forte poigne de l'homme qui le terrifié.

-Mauvaise réponse sale démon, je n'accepte pas le «non». Tu vas faire disparaître ce putain de marché. Tu vas laisser à Magnus sa magie, et laisser Alec être avec lui. Tu vas les laisser être heureux et ensemble. Et si tu essayes de t'immiscer encore une fois entre eux, je viens te bouter le cul dans ton royaume. Tu ne pourras pas t'y cacher, compris?

-Com...compris. Dit rapidement Asmodée désireux de satisfaire cet homme qui le terrifiait, le tétanisait de peur, ce qui était aberrant étant donné qu'il était un Prince des Enfers.

Robert sourit en entendant la réponse de celui qui aurait pu être le beau-père de son fils s'il n'était pas encore plus salaud que lui. Robert se dégagea des hanches du démon lui permettant de se carapater avec le peu de fierté et de dignité qu'il lui restait.

-Et ne t'approches plus d'eux ou tu auras affaire à moi! Menaça d'une voix forte Robert avant que Asmodée ne disparaisse pour dans son royaume.

Magnus avait l'impression de rêver. Jamais il n'aurait imaginé voir son père être ainsi terrifier par quelqu'un. Honnêtement Robert Lightwood l'avait terrifier. Il avait déjà reconnu par le passé la valeur au combat et la force de l'homme mais jamais il n'avait soupçonné que celui-ci avait suffisamment de force et de cran pour tabasser et remonter les bretelles à quelqu'un comme son père. Magnus dû faire un effort surhumain pour ne pas reculer quand Robert se retourna vers lui.

-Monsieur Lightwood? dit Magnus incertain, ignorant à quoi s'attendre.

-Toi, je vais te dire les choses tels que je les vois et les pense. Quand j'ai appris que tu sortais avec mon fils, je ne savais pas quoi en penser surtout en connaissant ta réputation. C'était aussi difficile pour moi de l'accepter, d'accepter votre relation parce qu'il m'est inconcevable qu'un homme aime un homme. Cependant j'ai vu Alec s'épanouir à tes côtés. Je l'ai vu t'aimer au point de faire un marché avec ton père même si cela lui brisait le coeur. Je vais éviter de critiquer ton père car je doute d'être mieux que lui. Enfin bref, tu vas aller voir Alec et vous avez intérêt à vous remettre ensemble. C'est clair?

Magnus avait oscillé durant toute la tirade de Robert. Il avait d'abord eut un peu peur que celui-ci lui fasse la même chose qu'à son père. Il avait été surpris d'entendre le père de Alexander parlait de son homophobie. Il le fut tout autant en l'entendant le pousser dans les bras de Alec.

-C'est clair. Mais pourquoi? Acceptez-vous vraiment ma relation avec Alexander? demanda Magnus peu sûr que Alexander et lui-même soit capable de supporter que Robert change d'avis ou de point de vue sur leur couple.

Aux questions de Magnus, Robert eut le temps de se calmer. Il ferma les yeux respira un grand coup pour se calmer totalement, et posa un regard tendre et empreint de tristesse sur Magnus.

-Parce que mon fils est comme toi, juste l'ombre de lui-même. Est-ce que je me suis défait de mes idéaux concernant les hommes aimant les hommes? dit Robert n'osant et ne parvenant pas à dire à voix haute qu'il est homophone. _ Non, je ne m'en suis pas défait, et je ne m'en déferait sans doute jamais. Mais je peux faire l'effort d'accepter que mon fils t'aime puisque cela le rend heureux. Il faut que je change un peu au moins pour mon fils. dit-il honnêtement.

-Pourquoi changer maintenant? demanda Magnus touché par ses mots et son honnêteté.

-Il vaut mieux tard que jamais. Pourquoi changer? Parce que c'est mon fils, et que je ne veux pas le perdre. Maintenant va. Alec est à l'institut.

-Merci. dit Magnus avant de disparaître dans un portail.

XxxXxxX

A l'institut Alec était entrain de s'entrîner au tir à l'arc pour essayer de penser à autre chose que Magnus. Il tira une flèche en plein dans le mil avant d'entendre des applaudissements derrière lui. Il se retourna pour voir Magnus tout sourire le regardant avec amour. Alec rougit sous son regard brulant alors qu'il se sentait blessé en se rappelant que à cause de son marché avec Asmodée, il ne pouvait pas être avec l'homme qu'il aime.

-Bonjour, Magnus. Qu'est-ce que tu fais ici? demanda Alec en posant son arc et son carquois sur une table.

-Bonjour Alexander. Je suis venu te voir. dit Magnus en se rapprochant de lui.

-Tu ne devrais pas être là. On ne doit pas... commença Alec avant de se faire couper par les lèvres de Magnus sur les siennes.

Alec hésita un instant à répondre au baiser pour le repousser mais se laissa finalement aller contre les douces lèvres qui lui avaient tant manquer. Le baiser s'approfondit en une danse sensuelle, ils s'embrassèrent à en perdre haleine comme ils en avaient tant l'habitude. Après un moment, ils se détachèrent pour reprendre leur souffle. Ils se regardèrent avec amour, passion et désir.

-On ne doit pas rester ensemble, Magnus. On ne peut pas... commença Alec tentant de lui expliquer le marché qu'il avait fait.

-On peut être ensemble, Alexander. Je ne vais pas perdre ma magie. Tout va bien. le rassura Magnus en le voyant s'éloigner de lui.

-Quoi? Mais comment tu...? bafouilla Alec surpris de savoir qu'il était au courant.

-Jamais tu n'aurais dû faire un marché avec mon père. Je peux vivre sans magie mais sans toi, sans ton amour, cela m'est impossible. Je t'aime Alexander. dit Magnus en lui attrapant le bras pour le rapprocher de lui.

-Je t'aime aussi, Magnus. Comment as-tu su pour le marché? Il n'y avait que Izzy d'au courant.

-Alors elle a dû le dire à ton père parce que celui-ci a littéralement tabasser le mien jusqu'à ce qu'il rompe votre marché sans que je perd ma magie. Révéla-t-il en souriant au souvenir.

-Mon...père? Cela veut dire que... On peut être ensemble? répéta Alec ne parvenant pas à imaginer son père faire ça pour lui surtout en connaissant ses idéaux homophobes malgré qu'il ne lui ait jamais tenu des propos très dur.

-Oui, Alexander. Tu aurais dû voir ton père faire ça. Il était terrifiant. révéla Magnus avant de l'embrasser délicatement dans un chaste baiser plein d'amour.

-Je suis content que vous soyez de nouveau ensemble! dit joyeusement Robert en entrant dans la pièce pour se mettre en face du couple.

-Comme vous le voyez monsieur Lightwood, nous sommes de nouveau ensemble. dit Magnus tout sourire en tenant son petit-ami par la taille.

Robert acquiesça à cette bonne nouvelle. Il remarqua sa peine que les deux jeunes hommes étaient de nouveau plus vivant et heureux que quand il les avait vu en début de journée. Il était heureux de retrouver son fils au regard si brillant de vie et irradiant de bonheur.

-Pourquoi, papa? Tu... commença Alec cherchant ses mots.

-J'ai fait des erreurs te concernant tout particulièrement concernant ton couple. Être avec Magnus te rend heureux alors... Je préfère te savoir heureux et dans ses bras que malheureux et loin de ses bras. Si c'est lui qu'il te faut pour être heureux ainsi soit-il.

-Merci, papa. dit Alec ému en le prenant dans ses bras;

-Je t'en prie, Alec. Je t'aime plus que mes idéaux étriqués. Allez mon grand, je vais vous laisser en amoureux. dit Robert en se détachant de son fils _ Au fait Magnus, si tu fais du mal à Alec, je te ferais la même chose qu'à ton père. menaça-t-il en regardant son gendre.

-Compris, monsieur. De toute façon, j'aime trop Alexander pour lui faire du mal. Assura Magnus en frissonnant au souvenir de ce que Robert avait fait à son père.

-Parfait! Je vous laisse. Amusez-vous bien. les salua-t-il avant de s'en aller les laissant seul.

-J'adore ton père. rigola Magnus.

-Moi aussi. Mais c'est toi que je préfère. Aku Cinta Kamu, Magnus. Dit Alec avant de l'embrasser tendrement dans un baiser transmettant tout son amour pour le sorcier qui ne se retient pas pour répondre à son baiser.


Une Reviews?