Marco ressemble actuellement à une volaille effarouchée, acculé dans un coin, les mains plaquées contre le mur.

Ace a le visage nichée dans son cou et embrasse sans répit la peau sensible. Le phœnix jette un coup d'œil incertain sur la partie du pont visible derrière Ace. Comme si cela a un jour arrêter le téméraire...

Les caresses dans son cou embrument finalement son regard. Ses mains s'éloignent du mur, se dirigent vers lui… Et Ace se détourne à son tour avec triomphe.

Ace frissonne. Il sait exactement quel visage arbore Marco et quelle douce vengeance il exprime.