Voila un Os pour le défit du calendrifinement du forum l'éclaireuse sur le thème : contamination hier le défit était de Yuleo sur le thème : fin


La contamination

La sonnerie retentit signalant la fin des cours.

Aqua rangea ses livres de biologie. Elle était en retard pour son emplois à mi-temps chez les Winged Angel ses bienfaiteur. Ils finançaient ses études, suite a la mort de ses parents.

Aqua avait toujours voulu suivre les traces de ses parents. Ils étaient épidéminologue et ils étaient mort il y avait quatre ans, avec leur meilleur ami Riku, le parrain d'Aqua, alors qu'ils combattaient contre une épidémie virulente.

Elle vivait avec sa tante Tremaine, la tante de Kairi sa mère.

Aqua couru jusqu'à la demeure des Winged Angel. Une femme l'air austère vêtu élégamment de noire l'attendait sur le seuil de la porte.

" Je suis déçus par votre manque de ponctualité, mademoiselle Aqua.

- Pardon, madame Maléfique, s'excusa la jeune étudiante en reprenant son souffle. J'ai eut un cours de biologie supplémentaire aujourd'hui.

- Vous savez, la ponctualité est la clé une bonne vie, surtout si vous voulez sauver des malades. "

Aqua baissa la tête, confuse. Maléfique l'avait jamais porté dans son cœur. Elle n'avait jamais la raison. Elle supposait que Maléfique était en froid avec ses parents.

Maléfique était d'une famille de chercheur dans le médicale plusieurs générations et dans différentes branche.

"Akua, " dit une voix enfantine.

Un petit garçon, au cheveux argent et aux yeux bleu, de trois ans, sorti de derrière la femme vêtu de noir. Et s'avança vers l'adolescente de dix-huit ans.

"Néo," s'enthousiasma t elle, en s'agenouillant les bras tendus.

Ils se prirent dans les bras et entraient dans la maison. Maléfique les regardait froidement. Son regard en disait long sur son ressentiment en vers la jeune fille. Elle n'aimait pas voir son fils néo être aussi affectueux avec Aqua.

Séphiroth le père de l'enfant descendit l'escalier. Il observa un instant son fils dans les bras de la jeune fille, avec un sourire narquois au coin des lèvres.

"Chéri nous sommes en retard."

Aqua s'aperçu de la présence du père. Elle était mal à l'aise. Elle avait peur de lui avec ses regard étranges comme si il était au courant d'un secret qu'elle ignorait ou devait absolument ignorer. À cette pensée, l'homme aux cheveux argent jubilaient en faisant suivant référence au secret de famille et leur ravagé après leurs révélation.

Il s'approcha d'aqua et se saisit de son éclaireuse attaché à son sac de cours. Riku lui avait offert pour ses quatorze ans, en lui promettant qu'ils ne seront jamais séparait, malheureument sa famille mourut suite à l'épidémie. Il a toujours été un oncle pour elle.

" Alors vous avez trouvé des secrets de famille ? "

Aqua respira profondément pour ne pas céder à la panique. Séphiroth était un membre haut place dans l'armée. Il etait issus d'une illustre famille militaire. Il était même un héros national, aimé de tous.

" Vous été bien élégant. "

Son changement de sujets surpris un peu le père de famille, et en ragea intérieurement la mère de famille.

Aqua n'avait pas l'habitude de voir son employeur élégamment vêtu. Elle le voyait régulièrement en habit noir ressemblant a un tenu de biker, qui lui servait d'uniforme.

" Nous avons un gala de charité avec le corps médicale et militaire," informa Séphiroth.

Sa tante lui avait parler de ce gala elle ne savait pas que ses employeurs y aller eux aussi. Elle était la trésorière de la fondation des parents d'aqua, où il étaient des chercheurs en chefs.

" Et nous sommes en retard."

Il lui jeta un dernier regard lourd de sens. Il parti avec sa mal.

Aqua ne savait sur quel pied danser. Il lui fait vraiment très peur.

Elle se concentra sur Néo et passa deux heures a jour avec lui. Mais rapidement, elle vit que quelque chose n'aller pas avec lui. Elle lui prit la température il avait de la fièvre.

Elle décida de le mettre au lit. Elle monta dans la chambre à l'étage. Mais elle fut prise d'une étrange pressentiment. Elle regarde autour d'elle mais ne vit personne.

"Pourquoi j'ai l'impression que quelque chose c'est réveiller ?"

Elle coucha le garçon et se mit à réviser ses cours près de lui. Elle l'ausculta mais ne su dire s qu'il avait. Elle alla dans la salle bain remplir la bassine d'eau et prit un gant. Elle vit une ombre se refléta dans le miroir.

" Il y a quelqu'un ?"

Elle cru voir la silhouette de Séphiroth.

" Monsieur s'est vous? "

Elle n'eut aucun réponse. Inquiète, elle se précipita dans la chambre. Néo l'attendait endormi par la fièvre. Mais Aqua paniqua, en voyant une étrange aura noir envelopper l'enfant. Néo leva les yeux vers elle, pendant une seconde. Elle fut surprise de les trouver doré.

Elle appela sa tante. Même si elle n'était pas dans le domaine médical Elle pouvait toujours lui donner de précieux conseil.

" Tante Tremaine, paniqua Aqua.

- Calme-toi ma chérie une dame du monde doit garder son calme en toute circonstance.

- Mais Néo est malade.

- C'est normal pour un enfant de son âge.

- Mais il y a une voile noire et ses yeux sont jaune ou plutôt doré.

Sa tante ne dit rien pendant quelque seconde. Cette étrange silence ne rassura pas la jeun fille.

" Ce gosse st vraiment une erreur de la nature, cru entendre Aqua

- Tante treimene ?

- Aqua ne t'approche pas de lui.

- Mais ma tante. Qu'est-ce qui se passe ? Et est-ce que monsieur Winged Angel est au gala.

- Pourquoi ?

- j'ai cru le voir dans la maison à l'instant.

- Impossible il est avec sa femme entrain de parler de je ne sais quoi.

- Pourtant j'ai cru le voir.

- Aqua me dit pas que tu as des vu sur un homme marié.

- Enfin ma tante Il me fait peur comment veux tu qu'il me plaise ?

- Ecoute-moi bien Aqua sort de cette maison.

- Mais pourquoi je ne peux pas laisser Néo.

- Laisse ce gosse et retourne à la maison immédiatement. "

Aqua ne comprimait pas la soudain irritation dans le ton de la voix de sa tante.

"Quel est le mal qui rogue Néo ?"

Elle était vraiment inquiété. Néo se mit a pleure. Coupant cour à la conversation avec sa tante, elle se précipita vers lui et le pris dans les bras le reconfrontant comme elle le pouvait. Il s'accrocha à elle comme une bouée de sauvetage. Elle ne su que faire. Elle vit son éclaireuse. Elle détacha de son sac et lui attacha autours du coup.

" Tous va bien je suis la."

Elle berça mais le petit était toujours paniqué, en pleure. Aqua retourna dans la salle de bain. Elle se mit à fouiller dans le placard à pharmacie mais ne trouva aucun médicament pour soulager la fièvre de l'enfant.

" Madame Winged Angel est un chercher dans la pharmacopée et pourtant elle n'a aucun médicalement chez elle, s'étonna l'adolescent."

Elle humidifia le visage de Néo et vit une nouvelle fois la silhouette de Séphiroth dans le miroir, mais des yeux doré la regardaient. En désespoir de cause elle lui fait coulait un bain d'eau froide et le plongea.

Brusquement, la musique préférait du père de famille retentit dans toute la maison dans un bruit assourdissant. Aqua n'avait jamais aimé cette chanson latine qui lui s'embler oppressante surtout la dernier version où elle se sentait comme prise piège dans un monde apocalyptique ou un ange déchu exterminateur aller l'empaler a tout moment avec sa longue épée.

Elle ne comprenait pas se qui se passer tout devenait de plus en plus conçut. Mais tout se qui était sur c'était que Néo souffrait le martyr.

Elle en pouvait pas appeler Maléfique elle n'avait pas son numéros. La mère de famille à toujours refuse d'avoir son numéros elle fait souvent allusion au fait que certaine fille du fan-club de son mari pairait cher pour l'avoir.

Elle vit des forme étrange bouger dans le jardin elle rappela sa tante.

" Tante Trenaine. "

Elle l'entendit soupirer.

" Il y a des personne étranges dehors. Ils ont des combinaisons de décontamination.

- Je reconnais la maladie de ce gosse dit tremaine sans détour.

- Vrai," s'exclama joyeusement Aqua.

Elle voyait une sorti de cette situation qui la dépasser.

" Il est contaminé par la maladie qui tua tes parents."

Elle lâcha son téléphone. La communication avec sa tante s'interrompit. Sa joie retomba. Aqua n'avait jamais su se qui c'était passé juste qu'ils étaient mort dans l'exercice de leur fonction et qu'il y avait pas de remède.

Elle mit quelque seconde à remettre de ses émotions. Elle du mal en encaisser la nouvelle. Elle ne se demanda comment Néo pouvait être contaminer alors que cette mystérieuse maladie avec disparu avec la mort de ses parents.

Elle devait faire quelque chose. mais les idées lui manqua cette musique latin l'empêcha de réfléchir. Elle se précipita au salon cherchant l'origine de la musique, après avoir vérifier que le petit aller bien. Mais fut étonner de constater que la maison n'avait plus d courant.

" Heureusement qu'on est a la période de l'année ou les journées se rallonge sinon j serait dans le noir comprit."

Elle ne comprenait pas comment elle pouvait entendre cette musique en boucle alors qu'aucun appareil électrique ne pouvait marcher.

Elle fit d'autant plus surpris que les portes et fenêtres étaient bloquées. Elle ne put les ouvrir. Elle était enfermée.

Elle remonta précipitamment mais buta contre un objet sur son chemin. Elle regarda de plus près et fut surpris de voir une valise entrouverte par le choc, laissant s'échapper des document.

Elle récupérer tout les papiers et remonta avec la valise. Elle sorti Néo de son bain. Il ne pleurait plus. Aqua constatât avec soulagement que la température était tombée.

Elle le plaça dans son lit et se mit a lire les document de la valise.

Ils étaient écrit par un certain Diz.

Ce nom était vaguement familier a la jeune fille au cheveux bleu. Elle ne se souvenait plus ou elle l'avait entendu.

L'homme avait rassemblé des patients avec les même symptôme que Néo a savoir une étrange fière, des yeux dorés et la peau qui commence a s'assombrir, accompagné d'une étrange aura noir. La maladie était étrange selon les dire du chercheur, elle les rendait comme des zombie et évolué tantôt lentement tantôt rapidement. Un jour, Diz ne pouvait plus les contenir alors il demanda de l'aide à ses meilleur élèves Sora, Kairi et RIku. Ils n'avait pas hésité longtemps à venir en aide a leur mentor. Il avait trouvé une étrange fille de l'âge d'aqua baptiser sujet X. Le sujet X n'avait pas de forme identifiable comme si elle n'était d'une ombre.

"C'est terrifiant. Mais, est-ce que je suis le sujet X ?"

Aqua était complément perdit. Elle ne réfléchissait pas correctement. Elle essaya de trouver un résonnement logique a la contamination de Néo. mais le pire était qu'elle n'avait pas plus d'information les rapports s'arrêtèrent quelques jours avant la mort de ses parents.

Elle retenait ses larmes.

Une odeur toxique lui caressa les narines. Elle se mit à tousser en sa cracher les poumons. Elle pleura suite a la quinte de toux. Néo lui fit monter en elle l'adrénaline en toussant comme elle, mais contrairement à Aqua il pleurait à chaudes larmes. Elle ouvrit la fenêtre de à chambre. Néo put respirer tranquillement a nouveau.

Aqua prit un vêtement de l'enfant afin de respirait plus facilement. Elle se lança à la recherche de la source de la puanteur.

Son sang se figea en la trouvant, elle vit une boite sous un fauteuil des Winged Angel. Elle l'avait déjà vu dans ses manuels de cours : c'était une boite utilisé pour décontaminer mais le gaz utiliser était mortel.

Aqua s'empara de la boite et la jeta dans la cave, le seul endroit ou le gaz pour fait lui laisser du temps pour trouver une solution. Elle calfeutra comme elle pouvait. Elle remonta et se lava ls main dans la salle de bain. Elle était épuisé psychologiquement. Elle n'avait personne a qui parler, ll n'avait pas d'amis et sa tant lui était d'aucun retourna vers l'enfant. elle fut rassuré de le voir respirer le ris dans ses bras et le berça tendrement.

" Maligne," lui susurre une voix mystérieuse a l'oreille.

Elle regarda autour d'elle, mais ne vit personne. Elle remporta son attention sur l'enfant

" Néo, as-tu entendu cette voix."

L'enfant lui sourit ironiquement.

Soudain le téléphone sonna. Elle décrocha rapidement.

" Tante tremeine.

- Mademoiselle Aqua, dit la voix calme et posée de Maléfique

- Madame Winged angel ! s'étonna la jeune fille. comment avez vous eut ce téléphone ?

- Votre tante est avec nous elle nous a prévenu de se qui ce passe. Aqua, pourquoi ne pas nous avoir prévenu ? nous serions arrivé plutôt.

- Vos n'avez jamais donner votre numéros.

- Vraiment ? ma fois c'est un malentendu fâcheux.

- Sors de la immédiatement, rugit la tante de la jeune étudiante.

- Allons tremaine. Une dame du monde reste digne en toute occasion," se moque Maléfique.

Aqua aperçu sa tante depuis la chambre deux personne en combinaisons entrainèrent la tante un peu plus lui. Néo regarda tous ce petit monde avec fascination, sans qu'Aqua le vit.

" Jeune fille nous devons parler sérieusement.

- Qu'allez vous faire à ma tant.

- Rien. Nous avons juste éloigné, sinon elle allait nous empêcher de vous sauvez.

- Elle ne ferait jamais rien contre moi.

- Vous savez comme réagisse les gens sous la panique ?

- De façon incontrôlable ?

- Ne vous en faites de pas nous allons tout arranger. Nous sommes bien entrainé.

Aqua ne voulait pas être mis en porte-à-faux avec Maléfique pour sa mauvaise compétence à gardé Néo.

" Nous ? Comment sa nous?

- Très chère vous êtes malade vous ne pensez pas que j'aillais foncer avec une équipe médicale pour m'épauler.

Maléfique marqua une pose.

" Tes parents seraient déçu que leur fille ne soit pas a la hauteur de suivre leur trace."

Aqua fut blessé. elle a toujours voulu se montrer digne d'eux.

La voix inconnue se mit à rire, ramenant la jeun fille à la réalité.

" Ansem, s'étonna la mère de Néo. Mais pas vraiment surprenant.

- Qui ?

- Je vous en conjure mademoiselle ne croyait pas a se que vous dit cette voix.

- Je ne comprends pas. Comment sa ce fait que votre fils a cet étrange maladie. Celle qui a tué mes parents.

- Personne ne sais comment marche cette maladie. Elle n'a même pas de nom. Comment voulez-vous que nous sachions comment Néo a pu l'attraper.

- Maléfique vous êtes d'une telle mauvaise fois, s'amusa la voix.

- Qui êtes-vous ? Et où êtes-vous ? "

Aqua ne comprenait pas d'où venez la voix. Elle commençait à être terroriser son seul espoir était Maléfique. Maléfique ne pu continu sa conversation avec le fameux Ansem : Tremiane lui arracha le téléphone des mains. Une bataille pour récupérer le téléphone s'engagea entre les deux femmes, sous le regard impuissant de l'étudiante.

" Papa, maman, oncle Riku, qu'auriez-vous fait a ma place ?" soupira-t-elle en touchant son éclaireuse autour du coup de Néo.

Maléfique regarda l'étudiante et l'enfant. Son regard s'assombrit.

" Tu es bien la fille de Riku, lâcha la mère du petit malade.

- Quoi !? s'étonna la jeune fille. Mon père s'est Sora. Riku est mon parrain.

Maléfique se mit à rire tout n regardant Tremaine. Celle-ci se renfrogna.

" Aqua je dois t'avouer que Kairi n'était pas une épouse fidèle. Elle trompait ton père avec Riku et pour ne pas révéla la supercherie Riku fut nommé comme parrain mais il y à de très forte chance que tu sois la fille de Riku."

L'étrange voix se mit à rire en entendant le drame familial. La jeune fille était complétement perdue.

" Pourquoi me dire ca maintenant ?

- C'est l'instant idéal pour te manipuler tu es mure a point, se moque la voix. "

Maléfique coupa la communication elle se disputa avec Tremaine et des hommes emmenèrent une nouvelle fois la tante.

" Mademoiselle, Aqua je dois vous avouer quelque chose de dure.

- Qu'est-ce qui se passe a la fin, pleura la jeun fille à bout de force.

- Il y a aucun remède pour vous sauvez.

- Vous mentez.

- Vous risquez de contaminer tout le monde. Vous devez malheureusement mourir", dit la mère de famille affligé.

Aqua ne cru pas à ses regrets. Elle commençait à connaitre la dame mais elle n'avait aucune compassion pour elle, ni même pur son fils. Maléfique n'avait pas une seule fois demander des nouvelles de son enfant.

" Avez-vous quelques chose d'autre à me dire ? dit -elle, agressivement.

- Oh vous êtes bien la fille de Riku

- Riku n'est pas mon père.

- Pourtant tu lui ressemble. Tous comme tu rassemble à Séphiroth.

-Que voulez-vous dire ?

- Que Riku était le cousin de mon mari. Il a coupé ls pont avec sa famille quand il a décidé de devenir chercheur.

- En quoi c'est mal ?

- Très chère, la famille de Séphiroth son des guérir. Riku aurait du suivre la même destinée que les membres de sa famille."

Aqua avait du mal à encaisser la nouvelle. Elle était de plus en plus perdu. Mais comprenait pourquoi Séphiroth la narguer aux sujets de sa famille.

" Est-ce vraiment tout ?

- Voyons voir ?" fit mine de réfléchir Maléfique.

Aqua avait conscience d'être pris au piège par cette sorcière, mais elle n'avait pas vraiment le choix. Elle devait la faire parler pour avoir une chance de survivre. Plus Maléfique parlait moins elle ne faisait rien contre elle.

" Néo est ton demi-frère.

- Finalement je suis la fille de Séphiroth, railla-t-elle.

- Non. J'ai juste pris la semence de Riku pour donner naissance à Néo.

- Mais vous êtes immonde.

- Allons Aqua, vous êtes si heureuse en jouant avec Néo vous n'aviez jamais remarquer que vous étiez frère et soeur. "

Aqua sera son téléphone. Elle ne réfléchissait plus. C'était trop pur elle. elle n'avait plus rien tout se qu'elle croyait jusqu'à présent n'était qu'un mensonge. Elle devait être au clame mais la musique latine la harcelait au pire moment. Maléfique l'appela plusieurs fois mais aqua ne dit aucun mot.

Néo se mit a pleurer. Elle reporta son attention sur lui. elle l rassura, en le berçant.

" Aqua peut importe les liens familiaux tu ressemble à tes parents. Ils étaient droits et loyaux. Pres a tout pour sauver les autres. Sans eux le monde aurait connu la pire des contamination."

Aqua l'écouta. Cella lui fit du bien d'attendre de bonne chose sur ses parents.

" Aqua maintenant c'est ton tours de te montrer digne d'eux.

-Que voulez-vous dire ?

- Dans le ma trousse de toilette se trouve des somnifères.

- Comment ? Pardon ?

- Prenez-les et vous partirez tous les deux dans merveilleux pays des rêves.

- Vous voulez que je tue votre fils ?

- Vous êtes malheureument entrain de mourir à petit feu. De-là où je suis je vois vos corps s'assombrir."

Aqua demeura interdite. Elle ne voulait pas donner la mort. Elle voulait donner la vie c'était pour cella qu'elle suivait les trace de sa famille pour sauver des vies.

" Mademoiselle aqua ,vous allez devenait une héroïne comme vos parents.

- Mensonge. Je parie que vous les avait tuer comme vous tentez de le faire avec moi.

- Malheurement non. Nous avait tenté de les arrêté mais ils ont ressemblé tous les contaminé et les ont tuer. Imaginez, des villes des nations détruites sans leur acte. Ils ont dit qu'ils plaignaient se qui ne pourront pas faire de choses aussi grand aussi fort que nous sommes entrain de faire."

Aqua ne la cru pas. Elle coupa son téléphone et le jeta contre le mur, frustrée.

Jamais ses parents n'aurait dit quelque chose d'aussi hautains. Elle pouvait entendre ça la part de Maléfique ou de Séphiroth mais pas de ses parents. Ils lui ont toujours dis de rester humble de jamais se sentir supérieur à un autre.

Perdu dans ses pensées, elle vit pas Maléfique faire une signe. Un sifflement attira son attention.

Une grenade atterrit près du lit de Néo.

Aqua reconnu une grenade fumigène. En claquant la port, elle sorti de la chambre aussi vite quelle pouvait, se refugiant dans la salle de bain. Elle devait sortir de la quitte à sauter à travers une fenêtre. Une odeur d'essence empesta le rez-de-chaussée.

" Qu'est ce qui se passe encore ?" se demanda-t-elle, en descendant au rez-de-chaussée.

Avant qu'elle pu dire ouf elle était devant un mur de flammes. Elle regarda comme hypnotiser les flammes. Ses espoirs de fuite s'envolèrent en fumer.

Une silhouette sorti des flammes. elle le reconnu.

" Séphiroth !

- Vous avez une petite mine Aqua.

- Allez vous dire autant de mensonge que votre femme, s'énerva Aqua en serrant contre elle le petit Néo.

- Bien au contraire cousine.

- Riku n'est pas mon père.

- Si il est mais a la différence à ta naissance vous aviez des problème de santé et seul le sang universel de Riku a pu te sauver."

Elle sourit, heureuse d'avoir un compliment sur sa famille. Sa mère n'était pas une infidèle comme accuser Tremaine et Maléfique.

" Tu es vraiment belle quand tu sourit."

Le compliment et le soudain tutoiement paniquèrent la jeune fille.

" Monsieur.

- Tu es vraiment une belle. Vraiment dommage que l'expérience a échoué.

- Que voulait vous dire ?

- Néo aurait du être le vaccin de cette contamination.

- De quoi ?

- Maléfique a récupéré le corps de Riku et lui a extrait des cellules.

- Mais pourquoi ?

- Tout simplement car il avait contracter un résistance tout comme le sujet X mais son corps étant entièrement détruit, elle ne put lui être utile. Maléfique aprit aussi un pu d mes cellules pour rendre Néo vivant.

- C'est vous qui les avaient tous tué.

- Je n'étais pas avec ma femme sur se coup. Soi-disant que mon lien familiaux avec Riku aurait été un désastre. D'après se que j'ai pu entendre elle ne leur à laisser aucun chance. Diz s'est courageusement intercepter pour leur donner du temps mais Maléfique n'est pas très patience.

- Alors je ne suis pas le sujet X

- Pourquoi se serait le cas ?

- Avec tout ce que vous venez de me dire. "

Il sourit et se rapprocha d'elle. Elle recula. Mais elle retrouva a monté les marches. Elle se retrouva contre un mur vierge de tout flamme au premier étage. Néo fut le seul rempart entre son père et Aqua.

" Ne vous approchez pas vous aller être contaminer.

- Peut importe. Je suis un Soldat. Un héros. SI la contamination me prend je peux faire des missions suicides. Ma légende de Héros ne sera que plus grande.

- Quel mégalomane.

- Je sais me faire vendre," sourit il.

Il regarda son fils dans les bras d'Aqua

" Quel dommage tu me plais bien, dit il en lui touchant une mèche de ses cheveu bleu. Nous aurions pu faire tant de choses toi et moi.

- Mais nous sommes coussins et vous êtes marié."

Aqua avait du mal à réaliser que son employeur venait de lui faire une déclaration d'amour.

" Cela n'a pas en Kairi d'être avec Riku et Riku avec Sora.

Aqua était perdue. Séphiroth était à du doigts de l'embrasser.

" Tu es tellement belle, la complimenta-t-il, en la détaillant de la tête au pieds. Tu aurais fais une belle guerrière. Le duo qu'on aurait fait aussi bien que professionnellement qu'en privé."

Elle lui donna un minable coup de pieds. Séphiroth ne senti rien. il la nargua d'un sourire.

" Une guerrière," plaisanta-t-il.

Les flammes les rappelèrent à l'ordre. Séphiroth ne voulait pas son fils et la femme qu'il aimait meurt. Il l'entraina à travers les flammes jusqu'à la cuisine. Il brisa la vitre de cette dernière et les finit sortir.

Maléfique et son équipe tenta d'intercepter Aqua et Néo mais il y eu un appel de flammes et le jardin de la propriété s'enflamma. Aqua profita de la panique général pour filer avant son "demi-frère". Malheurement les autres périrent dans les flemmes. Séphiroth se sacrifia pour leur permettre de fuir. Il empêcha les autres de quitter son demeure.

Aqua s'en fuit aussi loin qu'elle le pu de sa ville natal. Elle finit par arriver devant une villa abandonnée. Elle n'en pouvait plus et s'écroula devant la porte d'entré. Elle n'avait pas lâché Néo une seule seconde. Une étreinte la réveilla. Elle se retrouva dans les bras d'un homme aux cheveux argent et aux yeux dorés.

Elle reconnu. C'tait l'homme dans le miroir. Il avait l'air plus massif que Séphiroth.

" Qui es-tu ?

- Ansem, sourit ce dernier.

- Néo ? Ou est Néo? paniqua-t-elle en regarda près de lui.

- Parti.

- Où ça ?"

Il lui sourit. Son sourire fit peur à son interlocutrice.

" J'ai pris possession de Néo.

- Pourquoi ?

- Il est parfait. Il fait plus qu'un avec moi.

- Rendez le moi. C'est mon petit frère.

- Déjà mais il est mort.

Elle reçu un coup de masse sur la tête. Il lui mentait pas il avait l'éclaireuse au tour du cou.

" Je suis le stade avancer de se que vous appeler maladie.

- Qui es-tu vous ? Ou qu'est-ce que vous êtes ? "

Il sourit.

" Qu'importe qui je suis. Vous êtes a deux doigts de succomber.

- Jamais. "

Il l'agrippa par les épaules. Il l'embrassa. Elle serra les poings. Elle devait lutter, mais sa volonté et son esprit se brisèrent, laissant la maladie s'emparait d'elle. Ansem comprit maintenant la fascination de Séphiroth pour la jeune fille. Elle avait maintenant l'air d'une guerrière prête à conquérir le monde.

" Maintenant, allons vivre notre vie."

FIN