Avertissement : Je ne possède pas Blindspot ou les personnages.

Ils appartiennent tous à Martin Gero, NBC et Warner Brothers Production.

xXxXxXxXxXx

Merci pour les commentaires sur le 1er chapitre, je sais que la série est terminée depuis quelques mois et que forcement les gens sont un peu passé à autre chose. Mais je vois qu'il y a toujours du monde quand même pour écrire et lire sur le sujet.

J'espère que je ne me fourvoie pas trop par rapport à l'univers original de la série et surtout aux caractères des personnages. Même si j'envisage le déroulement différemment je pense que la psyché des personnages doit globalement rester la même. N'hésitez toutefois pas à me faire savoir si je m'en éloigne trop.

J'ai également tendance à m'étendre beaucoup sur des détails, pas forcements toujours nécessaires mais quand j'écris comme ça je vois la scène se dérouler dans ma tête et je n'arrive pas à faire précis / concis… désolée ^_^

Confessed : Merci pour le premier commentaire sur mon histoire ! Et merci du compliment ! Oui j'ai voulu écrire cette histoire en faisant le tri dans mes idées, et je me suis dis que tant qu'à faire autant les prendre depuis le début et de voir comment je pouvais les faire cohabiter au fur et à mesure que je les coucherais sur papier. Je pense que ce moment dans la série est un tournant qui a tout changé et que c'est à ce moment-là que tout aurait pu être différent. Pas forcement mieux ou moins bien mais différent de ce qu'on a vu en live et c'est un terrain que je compte exploiter.

Ntsikie : Merci pour le message et contente que l'histoire te plaise. Je ne sais pas à quel rythme je vais avancer mais je vais essayer de faire des mises à jour régulières. Tout en sachant que mes chapitres sont un peu longs en général, j'ai du mal à faire court…

xXxXxXxXxXx

Chapitre 2

Kurt pousse gentiment Sawyer pour rentrer à l'appartement et rejoindre Sarah.

Son regard s'attarde toutefois quelques secondes sur Jane qui s'éloigne rapidement après leur baisé échangé.

Honnêtement, il ne s'attendait pas à la trouver devant chez lui ce soir. Après la mort de David et l'affaire des espions Russes qui avait été mise en lumière, chacun s'était réfugié dans sa solitude… Ils avaient tous voulu apporter leur soutient à Patterson mais celle-ci n'était pas encore prête visiblement, préférant pour sa part se réfugier dans le travail...

Quand il est parti du bureau, Jane était encore dans les vestiaires, elle lui a dit avoir besoin de réfléchir… il sait qu'elle se sent responsable de la mort du jeune homme et le fait de n'avoir pas pu arrêter sa meurtrière en vie ne l'a pas aidé à se sentir mieux, bien au contraire, elle aurait aimé apporter ce sentiment de justice qui a manqué à Patterson.

C'est pourquoi la voir assise devant son immeuble une heure plus tard l'avait d'abord inquiété. Il s'était peut-être produit quelque chose après son départ, un nouveau tatouage avait été résolu ? Mais dans ce cas il aurait été prévenu sur son téléphone, Jane ne serait pas venue chez lui comme ça.

Ce n'est qu'en arrivant tout près d'elle qu'il s'est rendu compte qu'elle n'avait pas ses gardes du corps avec elle, elle leur avait faussé compagnie et pour quoi faire ? Le voir… seule ?

Le baiser a été aussi inattendu que bienvenu, il en avait presque rêvé mais de là à ce que ce soit elle qui fasse le premier pas, comme ça… il n'était pas préparé à faire face à ces sentiments.

La douceur de ses lèvres sur les siennes, leur premier baisé, tendre, langoureux, une petite note d'espoir dans le regard de Jane lorsqu'elle s'éloigne un peu de lui pour lui avouer avoir juste voulu ce petit moment à eux… Il ne sait pas ce qui a provoqué ce changement d'attitude chez la jeune femme, peut être la difficulté de la journée écoulée, mais il ne peut que sourire à la pensée de ce que cela peut présager pour eux, surtout lorsqu'elle l'enlace à nouveau pour renouveler son baisé.

Evidemment, il fallait bien que Sarah ait envoyé Sawyer le chercher, sans doute s'est-elle demandé pourquoi il mettait autant de temps à revenir… Le moment magique s'est terminé abruptement certes mais vu la réaction de Jane, il a le sentiment que l'histoire ne va pas s'arrêter là comme l'indique le petit sourire qu'elle lui lance avant de s'éloigner sur un "à demain".

Après avoir aidé Kurt à ranger les courses, Sarah est allée donner la douche à Sawyer avant le repas. Kurt se retrouve seul dans le salon et repense à Jane et au dernier regard qu'ils se sont lancés quelques minutes plus tôt.

Kurt hésite quelques secondes avant de prendre son téléphone pour appeler la jeune femme, il peut tout simplement prétexter de s'assurer qu'elle est bien rentrée chez elle, après tout rien de plus normal puisqu'elle est sous sa responsabilité au F.B.I et qu'elle n'était pas accompagnée de ses gardes du corps lorsqu'elle était venue le rejoindre. Vu l'heure, il y a peu de chance qu'elle dorme déjà, le temps de rentrer chez elle, elle doit surement être en train de manger ce qu'elle a surement dû commander en arrivant… visiblement la jeune femme a une très bonne mémoire musculaire pour tout ce qui à trait au combat, aux armes, aux langues… mais aucune en ce qui concerne la cuisine… pense-t-il en riant.

Le téléphone collé à l'oreille, il se donne du courage en marchant dans l'appartement en attendant qu'elle décroche, se préparant mentalement à ce qu'il va lui dire. Pas évident de savoir par où commencer, une fois passé le sujet de sa sécurité. Peut-être qu'elle prendra l'initiative comme tout à l'heure…

Après trois sonneries à l'autre bout, il tombe sur le répondeur de la jeune femme. Etonnant, elle est peut-être sous la douche… où s'est arrêté en route finalement pour emporter son repas directement.

- "Jane, c'est moi. Je voulais juste savoir si tu étais bien rentrée" commence-t-il son message "Rappelle-moi quand tu as ce message s'il te plait, je ne vais pas coucher tout de suite… A plus tard" termine-t-il en raccrochant.

Quel maladroit il fait… "je ne vais pas me coucher tout de suite"… ça ne veut rien dire…

En attendant l'appel de Jane, il termine de ranger la cuisine et s'installe dans le canapé pour regarder la télévision et passer le temps. Les minutes lui paraissent des heures…

Il consulte plusieurs fois son téléphone portable, vérifiant qu'il n'ait pas manqué d'appel, mais rien.

Après l'attitude de Jane tout l'heure, il trouve très étonnant qu'elle ne donne pas suite à son appel, depuis qu'il a laissé le message elle a bien dû voir son téléphone. Peut-être que finalement elle a changé d'avis sur eux ? Peut-être regrette-t-elle de l'avoir embrassé ? Peut-être qu'elle n'ose pas le rappeler trop gênée par sa réaction ?

Il appuie alors sur rappel sur son téléphone, quinze minutes ça va ce n'est pas du harcèlement !

Comme tout à l'heure, au bout de trois sonneries, il tombe à nouveau sur le répondeur de Jane.

- "Jane, rappelle-moi s'il te plait ! Je commence à être inquiet, il est 21h45 et je n'ai pas de nouvelles ! Je veux juste savoir si tu es bien rentrée, on n'est pas obligé de parler de tout à l'heure. Rappelle-moi…" laisse-t-il pour la jeune femme.

Ce n'est pas dans les habitudes de Jane de ne pas répondre à son téléphone. Depuis qu'elle a rejoint l'équipe elle a toujours été très investie dans les missions qu'ils ont pu faire. Elle ne prendrait pas le risque de ne pas répondre, même si c'est Kurt qui l'appelle.

Plus inquiet qu'il ne devrait sans doute, il fini par appeler Nico, un des gardes qui suivent Jane tous jours.

- " Nico, bonsoir, Weller à l'appareil. Je cherche à joindre Jane mais elle ne répond pas. Pouvez-vous sonner chez elle s'il vous plait ?" demande-t-il dès que le jeune homme décroche

- " Bonsoir Agent Weller, la lumière du salon est toujours allumée depuis que nous sommes arrivés, elle n'est pas sortie depuis, elle s'est peut-être endormie. Ses nuits ont l'air assez agitées ces derniers temps." Lui répond Nico

- " Non, c'est bien le problème Nico, elle est sortie ce soir sans que vous ne l'ayez remarqué !" s'emporte un peu Kurt, il faudra qu'il revoie d'ailleurs la sécurité à ce niveau-là.

- " Monsieur ? C'est impossible, nous n'avons pas quitté notre poste depuis que nous sommes rentrés avec elle il y a presque une heure. Nous l'avons comme d'habitude accompagnée à sa porte et nous lui avons souhaité une bonne soirée. Nous l'avons vu dans son salon puis nous sommes allés nous poster dans la voiture comme tous les soirs. Depuis, la lumière est toujours allumée, j'imagine qu'elle doit regarder la télévision et qu'elle s'est peut-être assoupie. Je vais aller voir de ce pas." S'explique le garde du corps, sûr de lui.

Kurt ronge son frein au téléphone, il ne peut pas expliquer à Nico qu'il a la preuve que Jane s'est faufilé hors de la maison sans qu'ils ne la voient, et pour le retrouver lui…

De son côté, Nico sort de la voiture en expliquant à son collègue, Franck, qu'il va juste faire une vérification de routine pour le patron.

Il monte les escaliers, l'oreille tendue pour écouter les bruits de la maison. Rien. La lumière est bien toujours là comme il l'a assuré à Weller, mais aucun bruit ne filtre derrière la porte.

Il sonne alors, entendant le bruit de la sonnerie à travers la maison, et attend que Jane vienne lui ouvrir. Au bout d'une minute, toujours aucun mouvement ni aucun bruit à l'intérieur, il réitère son geste, appuyant plus longuement sur la sonnette pour être sur qu'elle soit entendu à l'autre bout de la maison, on ne sait jamais. Il attend encore une minute mais rien.

Il retourne inquiet à la voiture et demande à Franck de venir avec lui cette fois.

- " Nous avons un problème. Jane ne répond pas ni à la porte ni au téléphone. Il faut qu'on entre pour s'assurer qu'il ne lui soit rien arrivé, on ne sait jamais elle a pu avoir un malaise." Dit-il à son collègue en lui prenant le double des clés des mains.

Ils remontent tous les deux les escaliers devant la maison de Jane.

Par précaution, Nico déverrouille la porte et l'ouvre tout doucement. Il s'avance dans l'entrée, faisant signe à Franck de se diriger vers la droite alors que lui prend vers la gauche. Ils pénètrent plus avant, toujours silencieusement.

La lumière du séjour est bien allumée mais rien au niveau de la cuisine ni de la chambre. La veste de Jane n'est pas là non plus, pas de téléphone ni même de clés. Rien.

Après avoir fait tout le tour de la maison, les deux hommes se rendent à l'évidence que la jeune femme n'est plus là où ils l'ont laissé plus tôt dans la soirée …

Comment est-ce possible et pourquoi ! Elle n'est pas prisonnière certes mais elle aurait pu les prévenir qu'elle allait ressortir ! C'est leur travail de s'assurer qu'elle est protégée quand elle n'est pas avec ses collègues.

Ils vérifient toutes les ouvertures pour comprendre comment elle put sortir sans être vu et trouvent la fenêtre de la buanderie fermée mais pas réellement, une petite calle très discrète retient le mécanisme de fermeture de la fenêtre, laissant la possibilité de l'ouvrir de l'extérieur…

Ok ils ont merdé !

- " Monsieur, nous venons de faire le tour de la maison et aucune trace de Jane. Désolés nous ne savons pas ce qu'il s'est passé… Nous n'avons absolument pas quitté notre poste, et avons été vigilants comme d'habitude Monsieur. Elle n'est pas là, mais nous avons trouvé une fenêtre donnant sur l'arrière de la maison qui n'est pas complètement fermée… Elle a dû sortir par-là, mais nous n'en sommes pas sûrs. Il n'y a pas de signe de lutte à l'intérieur de la maison et aucune trace que la fenêtre ait été forcée de l'extérieur non plus. " explique Nico à un Kurt passablement en colère au téléphone.

- " Restez dans la maison et appelez-moi dès qu'elle revient ! Immédiatement ! " s'emporte Kurt avant de raccrocher.

En colère certes mais surtout très inquiet. Il sait qu'elle a fait le mur, puisqu'elle était avec lui ! Mais elle aurait déjà dû être rentrée depuis longtemps maintenant. A moins qu'elle ne soit sortie prendre un verre … ? Seule ? Non ce n'est pas son genre, mais en même temps elle n'a pas d'ami(e)s à part l'équipe. Peut-être est-elle avec Zappata ou Patterson ? Mais dans ce cas, elle doit bien avoir son téléphone avec elle ! Pourquoi ne pas avoir décrocher alors ? Où même rappeler ?

Il persiste une dernière fois sur le téléphone de la jeune femme, autant éviter d'ameuter tout le bureau.

Mais comme les deux fois précédentes, trois sonneries suivies du message du répondeur…

- " Jane ! Jane ! Où es-tu ? Tes gardes sont chez toi, tu n'es pas là ! Ce n'est pas sérieux, si tu es sortie avec les filles au moins prend la peine de me répondre ou de me rappeler ! Tu ne peux pas te permettre de faire le mur comme ça ! Rappelle-moi dès que tu as ce message !" termine-t-il, envolée l'envie de discuter relation avec elle, l'inquiétude a pris le pas.

La soirée est à peine avancée, c'est tout à fait une heure raisonnable pour une jeune femme, sur le principe rien de bien suspicieux, si ce n'est que personne ne sait d'où vient Jane, qui l'a envoyé à Kurt, amnésique et tatouée comme l'est ! Sa sécurité est en jeu tous les jours. Son escorte est censée être là pour la surveiller, un peu quand même, et la protéger mais là ils ne servent à rien puisqu'elle leur a faussé compagnie. Mais qu'elle mouche l'a piqué ! 'Je voulais un moment rien qu'à nous'… les mots de Jane lui reviennent à l'esprit, tout comme le regard qu'elle lui a lancé en les disant…oui en fait c'est de sa faute à lui… c'est pour lui qu'elle a fait ça.

Le téléphone toujours en main, il compose rapidement le numéro de Patterson. Peut être que Jane, se sentant coupable pour David, a voulu lui tenir compagnie au dernier moment !

Le téléphone de l'informaticienne sonne deux fois avant qu'elle ne décroche.

- " Kurt ?" s'étonne-t-elle en voyant le nom de son correspondant s'afficher sur son téléphone.

- " Patterson, est-ce que Jane est avec toi ? " lui demande-t-il sans lui laisser le temps de parler.

- " Jane ? Non, elle est rentrée y a plus d'une heure il me semble. Enfin on s'est quittée dans les vestiaires vers 20h30 je crois. Elle devait rejoindre ses gardes du corps et rentrer directement, elle semblait un peu pensive. Je n'ai pas eu de ses nouvelles depuis, pourquoi ? Qu'est ce qui se passe ? " lui répond-t-elle

- " Jane n'est pas chez elle. Elle… enfin… elle est venue chez moi quand je rentrais des courses… elle a faussé compagnie à son escorte…" commence-t-il avant d'être interrompu

- " Encore ! " laisse échapper son interlocutrice malgré elle

- " Comment ça 'Encore' ? Ce n'est pas la première fois qu'elle fait ça ? Tu étais au courant ? Tu ne m'as rien dit ! Tu te rends compte que c'est dangereux ! J'aurais dû être au courant de ce genre de chose ! C'est irresponsable de ta part de m'avoir caché ça et encore plus de sa part de l'avoir fait à répétition ! Vous croyez que les gardes du corps sont là pour faire joli ? " s'emporte-t-il violemment contre la jeune femme

- " Hey ! On se calme ok ! Je n'y suis pour rien moi ! Oui Jane l'a déjà fait et franchement qui pourrait lui en vouloir ! Sans déconner ! Elle est surveillée comme une prisonnière, elle n'a aucune liberté ! Sa vie se résume à venir au bureau, accompagnée par ses gardes du corps, bosser toute la journée avec le F.B.I pour ensuite rentrer seule chez elle, dans une maison vide, accompagnée par ses gardes du corps ! Tu t'imagines ce que ça doit être pour elle de vivre ça ? Tous les jours ? Alors oui, désolée j'étais au courant. Elle nous l'a confié avec Tasha l'autre soir après quelques verres et nous l'avons sermonné comme il fallait toutes les deux ! On lui a demandé de ne pas recommencer ok ? " lui envoie-t-elle du tac au tac " Mais ce soir elle n'est pas avec moi, Tasha est encore au bureau aussi donc elle n'est pas avec elle non plus." Continue-t-elle

- " Tasha est encore au bureau ? Aussi ? Donc tu es toujours au bureau Patterson ? Je t'avais dit de rentrer te reposer ! " dit-il " Vous allez me rendre fou tous autant que vous êtes" fini-t-il dans un souffle.

- " Je ne peux pas rentrer chez moi Kurt… pas pour l'instant. J'ai besoin du boulot pour garder ma tête occupée…" reprend-t-elle

- " Désolé Patterson, je comprends mais tu dois prendre soin de toi… " dit-il " et maintenant avec Jane qui est introuvable…"

- " Attends, attends, tu as dit qu'elle était venue chez toi après avoir faussé compagnie à ses gardes du corps ? Y a eu un problème ? Pourquoi est-elle venu jusque chez toi ?" demande-t-elle après coup en revenant sur les paroles de Kurt

- " Heu… en fait… c'est un peu compliqué. Quand je suis rentré chez moi, j'ai trouvé Jane assise devant mon immeuble… elle était un peu agitée… et elle m'a, disons… embrassé…" poursuit-il gêné

- " Elle a quoi ?" demande Patterson interloquée

- " Bon elle m'a embrassé d'accord ! Après Sawyer est arrivé et Jane est partie. Depuis je n'ai pas de nouvelles, j'ai appelé plusieurs fois sur son portable et elle ne répond pas" fini-t-il

- " Ok, elle est venue jusqu'à toi et t'a embrassé, après elle a disparue ? Mais tu l'as embrassé aussi ou tu l'as rejeté ? Parce que franchement sa réaction pourrait être compréhensible si tu l'as rejeté hein !" continue Patterson

- " Patterson ! Non ! Je ne l'ai pas rejeté enfin ! Enfin… je veux dire qu'on a échangé deux baisés et que j'ai participé d'accord ! Et quand elle est partie elle souriait et moi aussi donc pas de quiproquo !" répond-t-il sur la défensive " Toujours est-il que j'ai essayé de la joindre sans succès depuis une heure et que j'ai demandé à ses gardes du corps d'aller la trouver. Mais la maison est vide ! Elle n'est pas rentrée chez elle après notre rencontre. Tu comprends pourquoi je voulais savoir si elle était avec toi maintenant ! J'avoue que je ne sais pas ce qu'il lui a pris d'un coup de venir comme ça mais ça m'a permis aussi de me rendre compte que nos sentiments étaient un peu plus que ce que je voulais bien admettre…" continue-t-il

- " Je sais pourquoi elle a fait ça…" avoue Patterson d'une voie triste " avant de partir tout à l'heure, quand je l'ai vu dans les vestiaires, je l'ai remercié pour David… et j'ai craqué devant elle à propos de ma relation avec lui… je lui ai dis que je regrettais tellement de ne pas avoir su saisir ma chance avec David alors que je l'aimais et qu'il était maintenant trop tard" fini-t-elle des larmes dans la voix.

- " Patterson…" souffle-t-il, affecté par les aveux de la jeune femme

- " C'est ma faute si elle a faussé compagnie à ses gardes pour te voir" continue-t-elle " et maintenant dieu seul sait où elle est !"

- " Patterson, ce n'est pas ta faute. Si quelqu'un est à blâmer c'est moi. J'aurais dû l'empêcher de rentrer toute seule, j'aurais dû la faire monter et l'inviter à manger, ou la raccompagner chez elle au lieu de la laisser partir." Répond-il " Je vais contacter Tasha pour savoir si elle a eu des nouvelles et je vais rappeler Nico au cas où elle serait rentrée depuis tout à l'heure"

- " Attends je vais voir avec Tasha moi-même, elle est à son bureau. Je te rappelle et on avise" reprend-elle avec de raccrocher

L'inquiétude de Kurt est de plus en plus palpable. Les informations que Patterson vient de lui donner ne sont pas pour le rassurer. Si Jane n'est pas avec elle ni avec Tasha, où peut-elle bien être … ?

Par acquis de conscience il rappelle Nico, espérant que Jane est finalement rentrée et que peut-être son téléphone est hors service, ou qu'il n'a plus de batterie, ou bien encore cassé, perdu…

- " Nico, Weller à nouveau. Des nouvelles de Jane ?" demande-t-il d'emblée lorsque le jeune homme décroche.

- " Monsieur, aucune nouvelle jusqu'à présent. Nous sommes toujours dans la maison comme demandé. Nous vous tiendrons informés si la situation évolue Monsieur." Lui répond Nico.

- " D'accord, merci Nico. Je vais voir avec l'équipe et je vous tiens informés également si on trouve quelque chose de notre côté" dit-il avant de raccrocher.

Dans les locaux du F.B.I, Patterson se dirige vers le bureau de Tasha, il n'y a plus personne à l'étage vue l'heure tardive, mais le bureau de Mayfair est encore éclairé.

- " Tasha !" lance-t-elle à l'attention de sa collègue.

- " Patterson ? Qu'est ce que tu fais encore là ? " demande celle-ci surprise de voir l'informaticienne encore au bureau vu les circonstances…

- " Longue histoire… compliquée… bref… ce n'est pas le sujet ! Est-ce que tu as vu Jane depuis qu'on s'est quitté ce soir ?" demande-t-elle

- " Heu, nan. Je n'avais pas encore fini, j'avais des choses à régler… Pourquoi ? Mais je l'ai vu partir tout à l'heure avec son escorte. On devait se retrouver quelque part ? J'ai oublié ?" demande Tasha prise de doute

- " Non. Ce n'était pas prévu mais visiblement Jane a disparu et Weller est inquiet. Il pensait qu'elle pouvait être avec nous… ce n'est pas le cas et personne ne sait où elle est !" explique Patterson

- " Suffit de demander à ses gardes du corps, elle est partie avec eux tout à l'heure donc elle doit être chez elle avec eux j'imagine" poursuit Tasha ne semblant pas comprendre le problème.

- " Le problème c'est qu'elle a encore fait des siennes visiblement… pour la bonne cause peut être mais elle a faussé compagnie à Nico et Franck après être rentrée chez elle… ils n'avaient aucune idée qu'elle n'était pas là…" lui répond Patterson.

- " S'ils ne savaient pas qu'elle était partie comment se sont-ils rendu compte qu'elle a disparue ? Elle est peut-être sortie comme d'habitude pour prendre l'air, le métro ou se balader tout simplement. Ce n'est pas la première fois tu le sais." Répond Tasha avec un petit clin d'œil pour sa collègue au souvenir des confidences de Jane.

- " Bha disons qu'en fait ce n'est pas eux, c'est Weller… On va dire que Jane a pris très à cœur quelque chose que je lui ai avoué tout à l'heure et a décidé de mettre en pratique cette chose…" poursuit-elle avant d'expliquer à Tasha tout ce que lui a raconté Weller jusqu'au moment où celui-ci l'a appelé.

- " Ha ouais ! Mince ! Elle s'est enfin décidée ! Youhou !" lance joyeusement la jeune femme avant de se raviser " ok pas Youhou pour la suite… mais bon peut-être que Weller s'inquiète pour pas grand-chose, Jane est plus que capable de prendre soin d'elle, cette femme c'est "Rambo" et "Rocky" fusionnés au féminin sérieux ! Je n'aimerais pas être le voyou qui se frotterait à elle. Elle a peut-être décidé de se changer les idées et on va la voir débarquer demain, au bureau, fraiche comme une rose !" s'exclame la jeune latine

- " Ouais tu as peut-être raison mais Weller ne lâchera pas l'affaire comme ça. Je retourne à mon bureau et je vais le rappeler pour voir s'il a des nouvelles de son côté."

En passant devant le bureau de Mayfair, celle-ci regarde Patterson en secouant la tête… elle devrait être chez elle et non au bureau après la mort de son petit ami…

Patterson continu son chemin comme si de rien n'était, pas le temps ni l'envie de s'apitoyer sur son sort. Rechercher Jane est sa priorité et en même temps ça lui permet aussi de ne pas penser à sa vie personnelle.

Tasha range vite fait le document qui occupait son esprit depuis le début de la soirée et qu'elle avait vite dissimulé en entendant la voix de Patterson l'appeler quelques minutes auparavant.

Demain elle aurait le temps de le remettre à qui de droit. Maintenant elle va surtout rejoindre sa coéquipière au laboratoire pour essayer de tirer cette situation au clair avec Jane et Weller.

Arrivée dans son bureau, rejointe par Tasha, Patterson lance l'appel vers Weller directement à partir de son ordinateur, de cette façon les deux jeunes femmes pourront écouter et parler les mains libres.

- " Weller, tu as des nouvelles ?" demande Patterson dès que Kurt décroche son téléphone.

- " Patterson, non elle n'est toujours pas rentrée chez elle. J'ai laissé Nico et Franck dans la maison en surveillance" répond-il " et toi des nouvelles de Tasha ?"

- " Weller, je suis avec Patterson et je n'ai pas vu Jane depuis qu'elle a quitté le bureau non plus" répond Tasha directement

- " Je suis en train d'essayer de localiser son téléphone, elle ne va pas être contente…" annonce Patterson

- " Honnêtement je préfère qu'elle soit un peu vexée qu'on la piste mais avoir l'esprit tranquille quand on l'aura localisé" lui répond Kurt

- " Ok, attends deux minutes. Son téléphone émet toujours, c'est une bonne chose. Ok ça n'explique pas pourquoi du coup elle ne répond pas aux appels…" continu-t-elle

- " Peux-tu me donner une localisation précise s'il te plait ?" demande-t-il

- " Alors visiblement son téléphone borne à 1200m de sa maison, sur le chemin en venant de chez toi. Bizarre. En tout cas il n'est pas en mouvement, elle est peut-être chez quelqu'un ? Un voisin avec qui elle aurait sympathisé ? " avance-t-elle

- " C'est possible pour le coup du voisin mais je n'y crois pas vraiment… Elle m'aurait embrassé et aurait terminé la soirée chez quelqu'un d'autre ? " répond-t-il

- " Comme je te disais, le signal ne bouge pas du tout. Tu devrais la trouver facilement."

- " Je suis en route. Je vous rappelle quand j'arrive sur place" dit-il avant de raccrocher

- " C'est bizarre cette histoire quand même…" dit Patterson en regardant Tasha " Y a pas vraiment de raison de s'inquiéter hein mais ce n'est pas trop le genre de Jane de disparaitre comme ça sans prévenir et surtout de ne pas répondre à son téléphone. Je vais faire un peu plus que localiser son téléphone… Je sens que Jane risque de m'en vouloir de toutes ces indiscrétions…"

- " Il sera temps de lui expliquer plus tard, fais ce que tu as à faire en attendant. Ça fait combien de temps que Weller n'a pas eu de nouvelles ? " demande Tasha

- " Je crois que ça fait moins d'une heure, ce n'est pas beaucoup et ça peut s'expliquer de plein de façon…" rationalise la jeune blonde " Maintenant que j'ai la localisation de son téléphone je vais voir si je peux accéder aux caméras de surveillance de son quartier…"

Pendant ce temps, Kurt retrace le chemin emprunté plus tôt par Jane, le quartier où se situe la maison de la jeune femme est très calme, résidentiel. Les rues sont tranquilles à cette heure de la soirée, pas de circulation ou peu.

Arrivé au niveau de l'adresse donnée par Patterson, il ne voit rien d'inhabituel. Les maisons de villes qui bordent le trottoir sur lequel il avance sont toutes plongées dans le noir. Visiblement la population de ce quartier n'est pas du genre à veiller tard en semaine. Il parcourt du regard chaque maison dans un périmètre de 20m autour de lui, de chaque côté de la route. Rien. Personne. Pas de Jane à l'horizon.

Il rappelle Patterson pour s'assurer qu'elle lui a bien donné la bonne adresse, peut-être que Jane a bougé depuis.

- " Patterson, je suis sur place, à l'adresse que tu m'as donnée mais il n'y a strictement personne dans la rue et les lumières des maisons sont éteintes. Tu es sûre de tes coordonnées ?" demande-t-il.

- " Oui, je suis sûre de ma localisation et pour moi le téléphone est toujours au même endroit. Je ne comprends pas pourquoi tu ne vois personne" s'impatiente-t-elle " je suis en train de me connecter au système de surveillance du quartier. Oui je sais je n'ai pas le droit de faire ça sans autorisation mais bon ! C'est un cas d'urgence non ?" s'empresse-t-elle de préciser

- " Ok Patterson, pas de problème. Je te couvre sur ça et oui c'est un cas d'urgence, nous devons comprendre où est Jane, il s'agit d'une consultante du F.B.I et ça légitime ton action. Ça va mieux comme ça ?" répond-il.

- " Désolée chef mais je ne suis pas complètement dans mon assiette ce soir… " souffle-t-elle

- " Tasha, pendant que Patterson fait ses recherches, peux-tu appeler sur le téléphone de Jane s'il te plait. Si elle est dans le coin je devrais pouvoir l'entendre !"

- " Pas de problème, attends. Voilà ça sonne " lui répond la jeune femme

La sonnerie du téléphone de Jane retenti alors à travers les hauts parleurs de Patterson.

- " Quoi ? " s'exclament à l'unisson Patterson et Tasha en se regardant

De son côté Kurt entend la sonnerie comme si le téléphone était dans sa poche. Il tourne sur lui-même et cherche du regard jusqu'à que ses yeux se baissent vers le sol et qu'il voit la lumière de l'écran du téléphone de Jane filtré par-dessous. Il se penche très vite et ramasse celui-ci, le nom de Tasha s'affiche sur l'écran… Lorsque celle-ci raccroche, Kurt peut apercevoir les messages qui s'affichent '4 appels en absence'…

- " Patterson ! Dépêche-toi avec les caméras ! Je viens de trouver le téléphone de Jane, il était par terre, juste là où je me trouve. L'écran est cassé comme si quelqu'un l'avait balancé là ! " dit-il en cherchant par terre des traces de ce qui a pu se produire plus tôt.

- " En cours Weller, je suis en train de parcourir les vidéos de la caméra qui se trouve le plus près de là où tu te trouves. Heureusement pour nous ce quartier est très bien équipé en caméra haute résolution, je devrais pouvoir obtenir les informations qu'on veut rapidement." reprend-elle en pianotant de plus belle sur son ordinateur " Tu m'as dit qu'elle était avec toi vers 21h on est d'accord. On sait qu'il lui faut environ 20min pour faire le trajet entre chez elle et chez toi, donc je vais commencer ma recherche sur cette camera aux alentours de 21h15…" poursuit-elle " aller… aller… 21h10 et j'avance… Voilà Jane ! " s'exclame-t-elle en voyant son amie apparaitre sur la vidéo.

Sur l'écran face à elle, Patterson voit son amie marcher tranquillement sur le trottoir, la qualité de l'image lui permet de voir le sourire qui s'affiche sur son visage lorsque la lumière d'un lampadaire laisse passe à travers le feuillage des arbres qui bordent le trottoir.

Pendant que les deux jeunes femmes suivent le défilement de la vidéo, Kurt de son côté trépigne d'impatience et d'inquiétude. Il n'a pas trouvé de traces de sang près du téléphone mais il sent, il sait qu'il a dû arriver quelque chose à Jane, elle n'aurait jamais jeté son téléphone dans la rue…

- " Ho mon dieu !" s'exclament les deux femmes d'une seule voix en voyant apparaitre à l'écran deux ombres autour de Jane. Elles suivent, stupéfaites, l'action qui se déroule sous leurs yeux.

- " Quoi ? Qu'est ce qui se passe ?" s'alarme Kurt à distance en les entendant.

- " C'est Jane ! " s'exclame Patterson en premier " Y a deux gars qui lui sont tombé dessus, elle est en train de se débattre ! Un des gars lui a collé un truc sur la tête ! Non ! Elle a failli y arriver mais il y en a un troisième qui est arrivé " fulminent en cœurs les deux collègues " ils sont en train de la forcer à rentrer dans une camionnette ! Je ne parviens pas à voir le visage des hommes, on dirait qu'ils portent un masque ou une cagoule. Je n'arrive pas à voir la plaque attends ! Il n'y a pas de plaque ! C'est pas vrai ! " s'emporte Patterson.

A distance Kurt n'a pu que suivre les explications affolées des jeunes femmes, mais la tension qu'il ressent à l'idée que Jane ait pu être enlevée comme ça en pleine rue s'amplifie à chaque mots qui lui parviennent dans l'écouteur ? Justement le soir où elle n'a pas son escorte ?

- " Patterson ! Dis-moi ce qui se passe là ? Où était garé la camionnette ? Tu as moyen de la tracer ? Ils sont partis dans quelle direction ? Dis-moi quelque chose !" s'emporte-t-il impuissant

- " Le véhicule était garé juste devant la maison n°73, tu dois te trouver exactement là où l'agression a eu lieu, on voit le porche sur la vidéo, le téléphone de Jane a du tombé pendant la bagarre quand elle s'est débattue."

- " Kurt, " commence Tasha " A première vue on peut dire qu'ils attendaient Jane, ensuite ils étaient suffisamment en nombre pour la maitriser donc ils étaient préparés à ce qu'elle leur résiste…" continue-t-elle " c'était une agression préméditée et visée mais comment ont-ils pu savoir qu'elle serait là et à ce moment précis et surtout sans ses gardes du corps ?"

Les paroles de Tasha sont l'échos des pensées exactes de Kurt.

- " C'est aussi ce que je me dis. Patterson, essais de suivre la camionnette, il faut qu'on la retrouve ! Appelle l'équipe scientifique, je veux que tout soit passé au peigne fin. Je veux savoir qui sont ces types et pourquoi ils ont kidnappé une consultante du F.B.I !" répond-il " Tasha je veux que tu contacte Reade, on va avoir besoin de toute l'équipe pour retrouver Jane. Le temps nous est compté, nous ne savons ni qui ni pourquoi et plus le temps passe plus ce sera difficile de remonter la piste. Explique-lui exactement ce qu'il s'est passé, il faut savoir comment ces gars, qui qu'ils soient, ont pu prévoir où se trouverait Jane ce soir. Je veux la liste des gens qui sont au courant à part nous de l'endroit où elle vit etc. Bref je veux savoir d'où vient la fuite !" termine-t-il. " Patterson, il faudra analyser les vidéos avant l'arrivée de Jane, je veux savoir quand ces mecs sont arrivés et d'où ils venaient. Mets quelqu'un de ton équipe dessus dès que possible, quelqu'un en qui tu as confiance ! Nous devons être très prudents…" fini-t-il

Dès qu'il a raccroché il compose rapidement le numéro de Nico

- " Nico, Weller à l'appareil. Je veux que vous veniez me retrouver tout de suite avec Franck. Je suis à environ 1km de votre position. Prenez la voiture j'aurais besoin qu'on me véhicule. Jane a été enlevée et j'ai besoin que vous me sécurisiez le périmètre rapidement" dit-il avant de laisser son interlocuteur répondre.

- " Monsieur, nous arrivons immédiatement" répond Nico avant d'entendre le bruit de tonalité indiquant que Kurt avait raccroché.

Franck regarde son collègue pâlir en écoutant l'agent Weller au téléphone. Ça ne présage rien de bon lorsqu'il l'entend répondre d'une voix blanche.

- " Je crois qu'on va avoir des problèmes…" souffle Nico " L'agent Weller vient de me dire que Jane a été enlevé juste à côté d'ici… il faut qu'on le rejoigne pour sécuriser l'endroit en attendant l'équipe scientifique…" dit-il en se dirigeant rapidement vers l'entrée de la maison. Il s'assure que la maison est bien fermée avant de s'installer au volant. Weller lui a dit qu'ils devaient le retrouver à 1km environ…

Dans le laboratoire du F.B.I, Patterson gère les recherches sur les caméras

- " Ok ok, " souffle-t-elle en refrénant l'angoisse qui la tenaille " Il n'y a aucune marque sur le véhicule, pas de logos ni de distinction particulière. Ils ont enlevé les plaques d'immatriculation ! Evidemment ! D'accord donc ils sont partis vers le nord, je devrais pouvoir les avoir sur les caméras qui sont dans le secteur " continue-t-elle en faisant défiler les différentes vues des caméras du quartier. Elle parvient à repérer la camionnette sur la 1ère puis la seconde, le manque de signalétique finalement un atout pour identifier le véhicule parmi les autres. Elle continue comme ça à suivre les mouvements du véhicule kilomètres après kilomètres. Par moment elle parvient à obtenir des images de l'avant du véhicule sur certaines caméras mais impossible de voir le visage du conducteur...

Tasha s'éloigne un peu pour appeler Reade, laissant la jeune informaticienne à ses ordinateurs.

Celui-ci met un peu de temps à répondre mais promet de revenir immédiatement au bureau après avoir écouté ce que la jeune femme avait à lui dire.

Dans la rue, Kurt voit arriver le véhicule de surveillance de Jane. Il indique à Nico de se garer de l'autre côté de la rue, afin de laisser l'emplacement où se trouvait la camionnette qui a permis d'enlever Jane, libre.

Quand les deux hommes le rejoignent, il peut constater qu'ils ont l'air très gênés, contrits. Après tout, leur rôle était d'assurer la sécurité de Jane et ils ont failli.

- " J'ai besoin qu'au moins un de vous reste ici en attendant l'équipe qui va analyser le périmètre. Soit l'autre m'accompagne au bureau, soit j'emprunte votre véhicule et vous rentrerez avec les scientifiques." Annonce-t-il d'emblée. " Nous avons retrouvé le téléphone de Jane ici " dit-il en pointant du doigt l'endroit où il a ramassé l'objet " Selon Patterson deux hommes ont agressés Jane ici " dit-il en se positionnant à l'endroit indiqué par la jeune femme à partir de ce qu'elle a vu dans la vidéo " un troisième homme les a aidés à pousser Jane dans une camionnette garée ici " continu-t-il en venant montrer l'emplacement sur la route où le véhicule était positionner pendant l'agression. " Tout ceci visible sur les vidéos qui seront disponibles et analysées après coup. J'ai besoin que vous donniez ces indications aux personnes qui vont venir."

Les deux agents sont restés silencieux pendant que Kurt parlait, suivant ses indications à la lettre afin de les transmettre le plus précisément possible ensuite.

- " Monsieur, nous ne comprenons pas ce qui a pu se produire. Nous sommes pourtant toujours vigilants… " s'excuse Nico, un hochement de tête de Franck pour valider ses dire.

- " Nous discuterons de tout ceci plus tard. Tout n'est pas entièrement de votre faute. Personne n'aurait pu prévoir ce qu'il s'est passé mais maintenant nous devons tout faire pour la retrouver.

Vous avez bien tout compris ? " demande-t-il en essayant de paraître plus calme. Il ne doit pas montrer à quel point la situation le touche personnellement.

Les deux hommes hochent la tête. Nico tend les clés de la voiture à Weller.

- " Nous allons restés ici tous les deux. Nous rentrerons au bureau quand tout aura été inspecté Monsieur."

Sans attendre, Kurt se met au volant du véhicule de surveillance et se dirige vers bureau du F.B.I pour retrouver son équipe.

Le trajet passe très vite malgré le fait que ce modèle de voiture n'a pas de sirène, il ne prend pas la peine de respecter les limitations de vitesse ni même les feux quand ce n'est pas nécessaire… il s'excuserait plus tard si on lui tape sur les doigts, il y a urgence.

Dans les locaux du F.B.I Patterson continu péniblement à retracer la route de la camionnette, elle a perdu plusieurs fois sa trace sur les axes fréquentés, le processus est fastidieux et lent mais elle n'a pas le choix, elle sait que tout repose sur ses épaules maintenant pour retrouver son amie.

- " On peut savoir ce qu'il se passe ici ?" demande Mayfair d'une voix autoritaire en pénétrant dans le laboratoire de la jeune femme et en secouant la tête d'un air désabusé

La voix la surprend ainsi, penchée furieusement sur ses écrans et elle lève la tête rapidement avec un air coupable avant de se reprendre

- " Mayfair ! On…" commence Patterson, ne sachant pas comment expliquer la situation à leur patronne.

Tasha voyant que sa collègue perd rapidement ses moyens, décide d'intervenir pour permettre à Patterson de poursuivre ses recherches.

- " C'est un peu compliqué " dit-elle en regardant Patterson rapidement, lui donnant le signal de poursuivre son travail, puis reportant son attention sur Mayfair

- " Qu'y a-t-il de si compliqué que vous soyez toutes les deux encore ici, à utiliser le matériel du F.B.I à cette heure alors que vous devriez être rentrée chez vous depuis bien longtemps ? Il n'y a aucun cas en cours si mes souvenirs sont bons. Et surtout, j'aimerais savoir pourquoi je viens de recevoir une alerte des services de la ville m'indiquant que quelqu'un dans les locaux du NYO est en train de pirater le système de surveillance à cet instant précis !" s'emporte-t-elle en voyant la mine écarlate de Patterson lorsque ses yeux se sont posés à nouveau sur elle.

La jeune informaticienne lâche son clavier comme si elle venait de se brûler et met les mains derrière le dos, prise en flagrant délit. Elle se fustige intérieurement de ne pas avoir suivi les canaux habituels pour obtenir les autorisations nécessaires avant son intrusion mais sur la panique du moment elle a juste réagi sans réfléchir.

Tasha vient se mettre en position défensive entre les deux autres femmes.

- " Patterson n'a pas eu le choix " commence-t-elle avant d'être interrompu par un bruit de course suivi d'une voix puissante dans l'entrée du laboratoire.

Les trois femmes se retournent d'un bloc pour voir arriver un Kurt, essoufflé, poussant la porte du laboratoire tout en enchaînant :

- " Patterson ! Dis-moi que tu as quelque chose ! " lâche-t-il avant d'apercevoir leur patronne " Mayfair ? Qu'est ce que vous faites là ?" demande-t-il alors surpris de la trouver là.

- " C'est à moi de vous poser la question Agent Weller ! Vous allez enfin me dire ce qu'il se passe ici !" s'emporte-t-elle en regardant tour à tour les agents devant elle.

Le temps que Kurt reprenne son souffle et réfléchisse à ce qu'il va dire, Reade déboule à son tour dans le bureau.

- " Tasha " commence-t-il avant de s'interrompre devant le spectacle qui s'offre à lui.

Patterson devant son ordinateur, les mains derrière le dos, Tasha à ses côtés l'air gênée, Kurt tout rouge et essayant visiblement de se calmer et Mayfair, droite comme un I, le regard noir passant de l'un à l'autre pour s'arrêter sur lui.

- " Whao" poursuit-il en levant les mains.

- " J'exige de savoir ce qu'il se passe ici ! " s'énerve Mayfair pour de bon.

Kurt se passe la main sur le visage, et regarde son équipe, faisant signe au passage à Patterson de reprendre ses recherches, puis s'avance vers Mayfair pour s'expliquer.

- " Nous avons une situation délicate à gérer, une urgence…" commence-t-il " Jane a été enlevé ce soir et -"

- " Quoi !?" s'exclame la directrice adjoint du F.B.I " Comment ça Jane a été enlevée ? Et pourquoi je n'ai pas été prévenue ? Pourquoi ces mystères ?" s'énerve-t-elle.

- " Tout s'est déroulé très vite depuis que nous avons la preuve de ce qu'il s'est passé et je n'ai pas eu le temps de passer par les voies légales avant de lancer les recherches, j'ai jugé que la situation exceptionnelle justifiait de passer outre mesure et que je règlerais les détails plus tard" répond-t-il avant de commencer l'histoire depuis le début en omettant sciemment quelques détails compromettant et pouvant amener à des questions qu'il ne souhaitait pas aborder avec elle pour l'instant.

Mayfair écoute attentivement le déroulement des évènements les ayant conduits à se retrouver tous les quatre ici avec elle.

- " D'accord…" dit-elle " et que sait-on des circonstances ayant permis à ces hommes d'enlever Jane ?" demande-t-elle avant de poursuivre " j'imagine que vous avez envisagé une fuite interne… et que c'est pour ça que vous ne m'avez pas prévenue ?"

Kurt regarde son équipe puis revient sur Mayfair

- " Nous avons effectivement réfléchi à la situation et il est évident que ces hommes étaient plus que préparer pour leur intervention, ils étaient au bon endroit, au bon moment et ont agit très vite. Nous avons été pris de court et avons en effet voulu garder ça le plus discret possible. Je n'ai pas de doute vous concernant Madame ! Mais la situation exige qu'on agisse très vite et je vous aurais fait mon rapport ensuite." Répond-il

- " Ok… ok… je comprends, je n'apprécie pas que vous ne m'ayez pas tenue informée tout de suite vu la gravité de la situation mais je comprends votre position. Je m'occupe des voies légales, vous continuez vos recherches. Je veux être tenue informée au fur et à mesure de ce que vous trouverez.

Je vais faire le nécessaire pour qu'une enquête soit menée afin de trouver la fuite, discrètement il va de soit" poursuit-elle calmement " Nous allons retrouver Jane j'en suis sûre." Fini-t-elle avant de poser sa main sur l'épaule de Kurt, et de sortir de la pièce.

La tension descend rapidement d'un cran une fois que la directrice adjointe est partie.

Kurt souffle profondément avant de se retourner vers Patterson avec une point d'espoir dans le regard.

- " Patterson, dis-moi que tu as quelque chose…" dit-il

- " En fait, oui et non… " dit-elle un peu gênée " j'ai réussi à suivre le véhicule sur plusieurs kilomètres, jusqu'à une zone industrielle désaffectée. Mais le problème c'est que cet endroit n'est plus en activité et que tout le système de surveillance a été désactivé ou démonté ou bref, il n'y a pas de caméra que je peux suivre. J'ai pu voir entrer le véhicule par la grille et pour l'instant je ne l'ai pas vu ressortir mais je ne peux pas vous dire précisément où ils sont."

- " D'accord, c'est très bien. Peux-tu me sortir le plan de cette zone s'il te plait ? " demande-t-il avant de se tourner vers Tasha et Reade pour leur faire signe d'y aller.

- " Je t'envois tout ça sur ton téléphone Kurt, avec les coordonnées GPS."

D'un bloc les trois agents quittent le bureau, plus qu'une idée en tête, aller récupérer Jane !

Kurt prend le volant pendant que Tasha récupère les informations envoyées par Patterson pour retrouver la camionnette.

Comme plus tôt, les limitations de vitesse ainsi que les signalisations sont ignorées, mais le gyrophare et le bruit de la sirène qui les précède leur ouvre la voie.

Patterson a pu estimer la durée du voyage de Jane a environ 30 minutes selon les time-codes des différentes caméras utilisées pour pister le véhicule, ceci en respectant toutes les limitations inhérentes à la circulation normale en ville. Le passe-droit du F.B.I permet à l'équipe de réduire ce temps d'au moins la moitié. Quinze minutes interminables pour les occupants du véhicule, mais qui permettent à Reade et Tasha d'étudier les plans de la zone désaffectée vers laquelle ils se dirigent.

Pendant ce temps-là, Patterson reçoit le compte rendu de l'équipe de scientifique qui avait été envoyée sur les lieux de l'agression. Malheureusement aucune trace n'a pu être exploitée. Aucun témoin n'a pu être identifié non plus vu l'heure. L'agression ayant eu lieu dans une rue fréquentée en journée et ayant été très rapide, les relevés ne sont pas concluants. Ils ont pu trouver des traces de pneus laissées lorsque la camionnette a démarré en trombe mais encore une fois rien de bien exploitable.

Ils ont, par l'intermédiaire des vidéos de surveillances, la marque et le modèle du véhicule ainsi que sa couleur mais sans les plaques d'immatriculation impossible de remonter au propriétaire.

L'analyse du téléphone portable de Jane n'a pas amené plus de piste. L'appareil est visiblement tombé de la veste de la jeune femme au moment de sa lutte pour s'échapper. Aucune empreinte à part celle de Jane et de Kurt lorsque celui-ci l'a ramassé. L'écran cassé concorde avec la chute qu'il a subie. Aucunes communications entrantes ou sortantes autres que les tentatives de Kurt et Tasha de joindre Jane.

Chou blanc, rien…

Patterson renvoi rapidement un message au chef d'équipe de la scientifique, Jasp de son petit surnom, lui demandant de lui rendre un service. Elle le connait depuis des années et a pleinement confiance en lui. Autant s'appuyer sur l'expertise de son collègue scientifique pour essayer d'élargir les perspectives de recherches et essayer de remonter la piste des kidnappeurs avant leur forfait.

Pour sa part, elle doit se concentrer exclusivement à retrouver Jane maintenant et espère avoir ensuite de quoi poursuivre leur investigation avec ce qu'ils auront trouvé comme piste.

Elle envoi toutes les informations qu'elle vient d'obtenir à Mayfair, comme demandé. Celle-ci lui répond instantanément qu'elle se charge d'envoyer des renforts de confiance sur place.

En attendant que ses amis arrivent sur place, elle cherche toujours au niveau de la zone où a disparu la camionnette, espérant sans trop y croire qu'un des bâtiments, aujourd'hui désaffecté, pourrait encore avoir un système de surveillance interne.

La zone industrielle, en elle-même a été déconnectée de la surveillance générale, mais il ne serait pas complètement impossible que certains propriétaires aient maintenus une vigilance minimale, ne serait-ce que pour éviter les squats et autres occupations illégales des immeubles.

Cependant, l'opération s'avère plus compliquée que prévu… accéder à des circuits 'fermés', 'privés', n'est pas impossible quand on s'y connait suffisamment mais cela prend beaucoup plus de temps d'identifier les flux qui transitent dans la zone recherchée et ensuite de parvenir à s'y connecter. Sauf que le temps est un justement ce qui pose problème à l'heure actuelle.

Kurt, Tasha et Reade arrivent à l'entrée de la zone 'blanche' et pour l'instant n'ont pas de piste à suivre pour savoir vers où se diriger.

Ils ont décidé, après analyse des plans, de suivre un circuit à travers les immeubles, espérant couvrir un maximum de terrain en un minimum de temps.

Le problème est qu'ils sont obligés de parcourir le chemin sans phares et lentement pour ne pas être repéré par les ravisseurs et que ça rallonge le temps de recherche qu'ils avaient réussi à réduire sur la route.

La communication avec le laboratoire est restée maintenue depuis leur départ mais le silence règne des deux côtés. Dans le laboratoire, la jeune informaticienne est restée à l'écoute en cas de besoin mais continue à travailler. De leur côté, l'équipe est absorbée par la conduite pour Kurt, et par les plans pour les autres.

- " Patterson," commence Kurt " nous sommes sur place. Nous avons divisé la zone en grille et nous allons devoir tout inspecter au fur et à mesure… Est-ce que tu as un retour de Nico et Franck avec la scientifique ?"

- " Oui, l'équipe est revenue mais on ne peut rien tirer de ce qu'ils ont trouvé. J'ai demandé à Jasp - le chef de l'équipe scientifique – de prendre mon relai sur les caméras du quartier pour essayer de remonter la piste des kidnappeurs avant leur arrivée. Mayfair a fait partir une équipe en renfort pour vous rejoindre, ils ne devraient pas tarder." Répond-elle " Ha ! Attends une minute je crois que j'ai quelque chose pour toi…" dit-elle rapidement après quelques clics

De son côté l'équipe poursuit son parcours, avançant très discrètement allées après allées… mais à ce rythme-là, ils en ont pour 1h au moins ! Kurt s'attendait malheureusement aux résultats des relevés … il leur faut plus que jamais retrouver Jane, il sera temps de savoir qui étaient ces hommes lorsqu'elle sera à l'abris.

- " Yes ! Je l'ai !" s'écrit la jeune femme d'un coup, faisant sursauter les trois autres agents qui étaient très silencieux.

- " Quoi ? Patterson ! " s'exclame Kurt impatient.

- " J'ai retrouvé la camionnette !" continue-t-elle satisfaite d'avoir réussi à trouver une caméra en état de marche. En fait plusieurs caméras de plusieurs bâtiments, qui lui ont permis de voir le véhicule garé devant un immeuble sombre. L'éclairage de la zone, comme ses caméras est complètement laissé à l'abandon, seuls quelques structures ont préservé de quoi se protéger un minimum contre les vandales. Et pour une fois, la chance est de leur côté… " Ok, le véhicule est garé allée L56, tu dois pouvoir retrouver l'adresse sur le plan " précise-t-elle " je vois deux silhouettes devant la porte de l'immeuble mais il n'y a pas de lumière, impossible de voir les visages."

Il n'en fallait pas plus à Kurt pour se précipiter vers l'endroit où se trouve certainement Jane.

Reade, lui met la main sur le bras pour lui faire comprendre qu'il doit se calmer, ils ne peuvent pas débouler sur place sans savoir dans quoi ils s'engagent.

Kurt souffle doucement à travers les dents serrées.

- " Ouais ok tu as raison, désolé… je m'emporte. Il faut qu'on y aille doucement, le mieux serait presque d'y aller à pied en se garant au plus près histoire qu'ils ne nous entendent pas…"

- " Le risque c'est que s'ils s'échappent on ne pourra pas les poursuivre chef, il faut juste qu'on avance prudemment et on les prend par surprise." Lui répond Reade

- " Patterson que peux-tu nous dire ? " demande Kurt en progressant toujours vers la destination voulue.

- " J'ai deux silhouettes dehors, ils semblent attendre ou faire le guet. Sur la caméra de l'enlèvement on a vu 3 hommes, donc le troisième doit sans doute être à l'intérieur avec Jane. En espérant qu'elle est toujours avec eux…" répond-elle avant de reprendre avec une forte agitation dans la voix " Merde ! Ils sortent ! Kurt dépêchez-vous ! Je vois le troisième gars, on dirait qu'il transporte quelque chose sur l'épaule, y a un autre gars derrière lui mais avec l'ombre je ne vois pas non plus son visage !" panique-t-elle à distance.

Kurt fonce à toute allure, plus le temps de tergiverser il ne faut pas leur laisser le temps de s'enfuir à nouveau, pas si près du but ! Hors de question !

- " Ho mon dieu, c'est Jane ! " s'écrie Patterson " le gars qui vient de sortir porte Jane sur son épaule, mais elle est inconsciente… ou… elle doit être inconsciente hein, il a rejoint les deux autres qui étaient dehors et ils dirigent vers la camionnette ! Vite ! Le quatrième homme est sorti du champ de la caméra, je ne peux pas le suivre ! Mais il faut absolument que vous interceptiez la camionnette, le gars vient de mettre Jane derrière, je ne sais pas ce qu'il fait mais ils vont partir !" s'écrit-elle encore

Ils arrivent, la camionnette est enfin en vue !

Kurt fonce, prêt à descendre avant même que le SUV ne soit complètement arrêté mais avant qu'il n'ait eu le temps d'ouvrir sa portière, le parebrise essuie une volée de balles.

Leur arrivée, pile poil au moment où les kidnappeurs s'apprêtaient à partir, n'est pas passée inaperçue.

- " Kurt ! " hurle Patterson à travers le téléphone. Elle observe toute la scène sur la caméra, même si la résolution est exécrable elle peut voir les flammes s'échapper des armes pointées en direction de ses amis, ainsi que les impacts sur le parebrise de leurs véhicules. Elle voit Kurt, Tasha et Reade descendre en se protégeant au mieux. En difficulté face au feu nourri de leurs adversaires. " Le gars est au volant Kurt, il va démarrer ! Vite ! " Pendant que les deux hommes qui faisaient le guet empêchent son équipe d'avancer, celui qui portait Jane en a profité pour se mettre au volant et démarrer au plus vite.

Elle le voit faire des signes à ses complices mais ceux-ci ne bougent pas et continu de faire feu. " Attention Jane est à l'intérieur du véhicule " précise-t-elle. Ça va compliquer la situation pour ses amis, ils ne peuvent pas répondre aux coups de feu sans risquer de blesser leur collègue. Ils continuent de se protéger derrière leur propre véhicule, attendant les quelques secondes propices, nécessaires pour prendre le contrôle de la situation.

- " Maintenant ! " souffle Kurt à ses deux collègues en leur faisant signe, avant de sortir de sa cachette et de faire feu sur un des assaillants, le touchant au thorax. Pendant ces quelques secondes, Tasha fait feu et touche le second agresseur au niveau du bras. Les coups de feu cessent, l'homme touché par Kurt reste étendu au sol, celui touché par Tasha se jette à l'arrière de la camionnette. Le complice au volant démarre en trombe.

Les trois agents remontent dans leur véhicule et Kurt démarre à la suite de la camionnette, pour être stoppé net au bout de quelques mètres. Le moteur à l'arrêt.

- " NOOONNNNN ! " hurle-t-il en frappant le volant de toutes ses forces. Il insiste et relance la voiture encore et encore mais celle-ci refuse de repartir. Rien…

Les balles ont perforé le moteur, transpercées les durites, les quelques gouttes de carburant restantes s'écoulent sous la voiture. " NNNOOONNNNNNNN ! " crie-t-il encore, avant de poser le front sur le volant complètement anéanti.

Leur chance de sauver Jane s'évanouie avec la fumée d'échappement de la camionnette qui disparait dans la nuit…

De leur côté Reade et Tasha ne savent plus quoi faire, ils ne peuvent pas parler… quoi dire… ils étaient là, si proche, Jane était là à quelques mètres d'eux et pourtant ils n'ont rien pu faire.

Patterson a suivi l'action sur son écran, les échanges de coup de feu, l'homme qui tombe à terre, l'autre qui se jette dans la camionnette, la camionnette qui s'éloigne et le SUV de ses amis qui poursuit avant d'être stoppé net… les larmes coulent le long de ses joues en réalisant ce qu'il vient de se passer.

xXxXxXxXxXx

Merci d'avoir pris le temps de lire ce chapitre, il est un peu long désolée… quand je suis lancée, je vois l'action se dérouler sous mes yeux et le temps s'étire…

La fin est un peu 'tranchée' par rapport au reste mais je n'arrivais pas à mettre le point final à ce chapitre donc j'ai précipité un peu sur la fin et ainsi me donner la possibilité d'embrayer avec le chapitre suivant dans un autre décors.

Bref peu de temps s'est écoulé dans l'action finalement mais le même que celui qui s'est écoulé dans le 1er chapitre.

Je voulais que la chute de ce chapitre coïncide avec celle du précèdent et qu'on se retrouve au même point à partir duquel l'histoire va pouvoir avancer. J'alternerais sans doute les différents points de vue un peu comme ça mais je ne pense que ça prendra un chapitre à chaque fois à l'avenir, enfin on verra selon mes inspirations …

J'avais pris un peu d'avance pour ce chapitre quand j'ai posté le 1er, maintenant il me faudra sans doute plus de temps pour écrire le suivant et surtout le traduire. Je vais essayer de faire pour le mieux !

Merci de me laisser des commentaires si vous pouvez, que je saches si l'histoire vous intéresse au moins un peu lol.