A SAVOIR:

- Pour le fourchelangue : §serpent§

- J'ai modifié la date de naissance de mes personnages. Harry est né le 31 Juillet 1982, ses parents sont morts le 31 Octobre 1983. Sa vie a changé a son 7éme anniversaire le 31 Juillet 1989 et il commence Poudlard le 1er Septembre 1993.

-J'ai reçu quelques plaintes sur l'anachronisme de mes histoires mais honnêtement je m'en moque. Si vous n'aimez pas mes histoires je ne vous oblige pas à lire, c'est comme lorsque l'on se plaint que je met trop de détails... J'écris parce que j'ai l'idée en tête et que j'apprécie cela... Je sais que je ne suis pas capable de devenir un écrivain un jour et je l'accepte. Donc si vous n'aimez pas faites comme moi, passez à la prochaine histoire !

En effet, je sais que les euros sont apparus bien plus tard, tout comme les smartphones, les ordinateurs portables, ... mais ce n'est pas grave. Je fais certaines recherches pour les lieux mais je n'ai pas vraiment envie d'essayer de me souvenir, ou chercher, sur ce qui existait ou pas à l'époque. J'ai connu les francs, de même que les téléphones à clapets ou les télévision cathodiques, et les VHS... Mais je ne crois pas que cela change quoi que ce soit à mon histoire !

-`ღ´- (∩`-´)⊃━ ゚.*・。゚ -`ღ´-

Voici la troisième année, j'espère que cela vous plaira. L'histoire reste encore proche de la VO qui est Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban, mais avec des modifications pour suivre ce que je désire faire.

J'ai modifié le chapitre 09 pour Angèle, j'avais décidé à la base d'en faire une vétérinaire, mais pour coller à ce que je veux d'elle j'ai changé ce passage, maintenant elle aime surtout prendre soin des autres.

-`ღ´- (∩`-´)⊃━ ゚.*・。゚ -`ღ´-


Chapitre 13 Troisième Année Partie 03

Le reste des vacances avait été plus calme puisqu'ils devaient se remettre du rituel, ils choisirent de surtout lire et méditer. Hadrian était le seul à pouvoir se changer totalement en loup mais les autres s'en approchaient, le sorcier pensait que le reste de la Meute aurait sa première transformation avant la fin de l'année.

Noël était arrivé et reparti, de même que le nouvel an. Ils avaient participé au réveillon avec les autres étudiants et les professeurs avant de se retrouver dans le coffre pour une soirée pyjama où ils avaient bu du chocolat chaud avec des guimauves tout en regardant des dessins animés... Hadrian avait décidé que cette année il leur présenterait les Disney pour les emmener tous à Disneyland Paris pendant l'été, il y avait déjà été avec Théo mais il voulait présenter cela à tous ses amis, ils pensaient que c'était vraiment un endroit parfait pour y aller tous ensemble même si pour Neville et les jumeaux, il allait devoir trouver une idée pour qu'ils puissent s'échapper tout un weekend. Une journée était assez facile mais plusieurs d'affilés devenaient plus compliqués.

Ils échangèrent leurs cadeaux à leur réveil, encore une fois ils s'étaient tous endormis dans le salon et Winky avait prit des photos... Petit à petit elle créait un bel album photo, en fait elle en avait déjà un par année depuis la première année de Hadrian et comptait leur offrir lorsqu'ils auraient fini Poudlard pour qu'ils se souviennent de tout ce qu'ils avaient fait...

Chaque membre du groupe obtint un cadre photo gravé d'un M stylisé dans un coin, des loups en bordure, une lune et des arbres... en fonction de la personne il y avait aussi leur seconde forme Animagus sur le cadre. La photo était une photo de groupe alors qu'ils pique-niquaient dans le parc tous ensemble et riaient. C'était un cadeau commun de tous leurs elfes. Ils avaient adoré. Cette année ils avaient encore fait le Père Noël secret, cela fonctionnait bien pour eux. Ils tiraient les noms fin Novembre, cela leur donnait un mois pour trouver ce qu'ils offraient, en vérité cela leur donnait surtout un mois pour créer ce qu'ils allaient offrir, maintenant ils avaient assez d'argent pour acheter ce qu'ils voulaient mais la création avait plus d'impact à leur avis.

Pour cette année, Kévin avait obtenu le nom de Luna, il décida de lui offrir un kit d'art qu'il commanda par chouette mais seulement puisqu'il fabriqua un coffret pour tout ranger, c'était en bois de tilleul argenté, clair avec des gravures... Il avait inscrit Luna Lovegood en écriture cursive sur le dessus, ensuite il avait dessiné un corbeau représentant Serdaigle, un fennec et un loup, de plus sur le côté on pouvait voir le logo de la Meute qui avait été créé l'année précédente. Le coffret avait plusieurs compartiment pour ranger l'équipement d'art qu'il avait commandé. C'était la taille d'une mallette qui s'ouvrait de la même façon. Elle pouvait ranger ses crayons, sa peinture, ses pinceaux, mais aussi son cahier à esquisses, quelques toiles et feuilles... Il avait ajouté quelques charmes pour sécuriser l'ensemble et interdire ainsi le vol et la destruction.

Angèle avait sortit le nom de Neville, elle savait qu'il adorait l'herbologie et les sciences de la terre, l'année précédente il avait obtenu une serre modifiée par les jumeaux et Hadrian, sans oublier l'équipement nécessaire alors elle avait eu quelques difficultés à trouver ce qui serait le mieux pour son ami. Elle avait décidé de faire quelques recherches sur la famille de Helga Poufsouffle et avait ainsi découvert que la femme descendait en vérité d'un clan viking et qu'elle avait été une grande guerrière en plus d'être une guérisseuse accomplie. Elle avait décidé de lui créer un brassard avec un triskel qui était un symbole viking ancestral qui en plus de représenter les Dieux : Thor, Odin et Freyr ; symbolisait les quatre éléments avec les trois fondamentaux pour les pointes qui étaient l'eau, la terre et le feu ; l'air étant le point au centre de celui-ci. Elle avait demandé l'aide de Hadrian pour le charmer, elle avait travaillé sur quelques-uns elle-même mais pour ce qu'elle désirait vraiment il fallait plus de connaissances. A la fin le brassard créait un bouclier basique pouvant arrêter des sorts assez basiques comme l'expelliarmus et le stupéfix. De plus il était un portoloin d'urgence pour Privet Drive s'il était blessé ou en danger, il n'avait qu'à dire le mot "ulfr" qui en vieux norrois, langue des vikings, signifie loup. Une fois mit, seulement Neville pouvait le retirer, il pouvait être invisible d'une simple pensée et grandissait avec lui. Il était en bronze avec quelques touches d'argent, il servait aussi de réserve magique puisqu'il y avait un rubis incrusté dessus qui emmagasiné petit à petit la magie et si Neville était blessé ou magiquement épuisé il avait une sorte de batterie de secours.

Luna et Neville avaient obtenu les jumeaux, la jeune sorcière eu Fred et donc le blond finit avec Georges. La Meute avait apprit avec le temps que les jumeaux n'étaient pas aussi semblables que les gens désiraient le croire, ils avaient peut-être un physique similaire et beaucoup de choses en commun dont une âme similaire et des goûts proches, ils restaient quelques différences. Par exemple, Georges était plus calme que son frère, plus observateur, il restait sur ses gardes lorsqu'il ne connaissait pas quelqu'un. Il aimait aussi des cours différents... Il adorait expérimenter des potions ainsi que les runes anciennes, l'herbologie et les soins aux créatures magiques allaient de soi à son avis avec les potions donc il était sérieux dans ces cours. Fred, qui se considérait comme le grand frère et le protecteur car il était né trois minutes plus tôt que Georges, était plutôt un fonceur, il aimait l'action et n'appréciait pas de rester sur la touche. Il préférait les sorts aux potions, il excellait en Charmes et Métamorphose pour cela, il aimait aussi l'arithmancie car cela aidait grandement pour inventer ses propres sorts. Les soins étaient aussi un cours qu'il aimait tout simplement parce qu'il y avait peu de théories, donc surtout de la pratique, et qu'il aimait les animaux. Il appréciait aussi enchanter des objets, son frère l'aidait avec les runes si nécessaire pendant que lui lançait divers sorts. Ensemble ils avaient toutes les compétences pour innover le monde magique.

Neville, ayant eu Georges, décida d'offrir un kit de niveau Maître pour graver des runes, il avait fabriqué un coffret en noyer, qui était un bois pour les inventeurs, il en fit un espace de rangement pour son matériel en lien avec les runes, il y avait le kit qui contenait un graveur mondain qui avait été modifié magiquement avec l'aide de Hadrian pour qu'il n'y ait pas besoin d'électricité, mais aussi des métaux, des pierres précieuses ainsi que du bois et de la roche, sans oublier différents types de cuirs. Tout ce qu'il fallait pour expérimenter et s'amuser. Ici aussi des dessins avaient été gravé : ses deux formes Animagus, son nom Georges Fabian Prewett et le logo de la Meute. Et bien sûr des protections avaient été installées : sécurité, incassable, plus léger, ...

Luna, sachant que son ami aimait les sorts et désirait en inventer, lui offrit une copie des livres d'enchantement de sa famille, plus particulièrement ceux de sa mère, elle les mit dans un coffret, presque identique que celui de son frère mais avec écrit Frédérique Gidéon Prewett à la place. En plus de cela elle avait ajouté plusieurs journaux illimités pour qu'il puisse y écrire toutes ses idées, ses essais et ses erreurs, le tout en sécurité. La mère de Luna avait été une des dernières enchanteresse d'Angleterre et elle était décédée depuis quelques années... De plus, de manière discrète, Dumbledore avait petit à petit discrédité cette magie et fait en sorte qu'il soit presque impossible de devenir enchanteur dans ce pays, il y en avait aussi de moins en moins en Europe depuis qu'il était le Manitou Suprême du CIS. Si vous vouliez apprendre ce métier dans ce pays, il fallait le faire en autodidacte, comme l'avait fait Lily Potter et Pandora Lovegood, et surtout avoir accès à des bibliothèques familiale. Peut-être que Fred trouvera son bonheur dans les coffres Prewett en plus de ce qu'il avait obtenu aujourd'hui.

Georges et Fred avaient eu pour le premier Kévin et le second Hermione. Le plus jeune des deux frères savait que Kévin était un guerrier, et surtout un protecteur... Il était intelligent on ne pouvait le nier, il n'avait pas finit à Serdaigle pour rien, bien qu'en vérité il aurait tout aussi bien put aller à Serpentard pour sa ruse. Mais dans la Meute il avait choisit d'être le second d'Hadrian et le protecteur de leur Alpha et ainsi le protecteur de la Meute. Après réflexion, il avait décidé d'acheter un ensemble de couteaux sorciers qui pouvaient autant servir au lancer que pour se battre au corps à corps, il avait obtenu l'aide de Lewis pour cela, il était heureux d'avoir de l'argent maintenant, mais ce n'était pas tout puisqu'il avait fabriquer plusieurs potions pour les armes, ainsi Kevin pouvait enduire les lames avec des potions qui n'existaient que pour la Meute, il y en avait quatre, il avait aussi fournit les antidotes.

Elles avaient des effets différents : la première était un poison à action lent, il fallait juste une petite coupure et le poison faisait effet trois à quatre heures plus tard, ce qui permettait de tuer quelqu'un sans que vous ne soyez accusé puisque vous n'étiez pas présent, de plus il avait ajouter au mélange quelque chose qui permettait une cicatrisation rapide, ne laissant ainsi aucune trace ou marque ; la deuxième potion avait un effet somnifère, elle vous assommait rapidement par une coupure, parfait si vous aviez besoin d'avoir quelques personnes à prendre pour interrogatoire par exemple ; la troisième potion laissait une sorte d'empreinte si vous arriviez à couper votre ennemi vous pouviez le suivre, Georges travaillait encore pour passer à travers des charmes aussi puissant que le Fidelus ou des protections appartenant à d'anciennes familles, en attendant il avait réussit à faire en sorte que vous pussiez suivre quiconque avec cette potion, le seul bémol était que vous pouviez par réutiliser le même couteau pendant l'effet de la potion, ce qui était actuellement cinq heures, cette lame devait être posée sur un parchemin et avec un sort créé avec Fred vous verriez apparaître une carte montrant les mouvements du sorcier pendant la période de fonctionnement ; enfin la quatrième potion paralysait les nerfs là où elle coupait donc si vous tranchiez un bras celui-ci deviendrait invalide, de même que pour une jambe ou une main.

On ne pouvait nier en découvrant ces potions que les jumeaux étaient diaboliquement intelligents, à se demander ce qu'ils faisaient à Gryffondor, car cela voudrait dire que leur bravoure dépassait leur intelligence, ce qui était assez étonnant.

Fred avait comprit que Hermione se destinait à être la guérisseuse de la Meute, l'année précédente elle avait eu une mallette en cuir de médecin, cette année il avait décidé de créer un kit d'urgence en copiant l'idée des mondains, elle leur en avait montré un il y a peu. Ce kit pouvait se réduire à la taille d'un jeu de carte et contenait des potions d'urgence, un globe lumineux qui créait un bouclier lorsqu'il était activé et protégeait au moins pour les sorts de bases, il travaillait toujours à le rendre plus puissant. Il avait aussi aimé l'idée des pansements alors il avait commencé à en créer des versions magiques avec des potions directement imbibées dans du coton, ceux-ci pouvaient être apposés sur une plaie et cela la stérilisait et débutait la cicatrisation en attendant de meilleurs soins. Sur des plaies ouvertes, et surtout à endroits dangereux comme une artère, cela pourrait empêcher une hémorragie. Il y avait aussi des portoloins d'urgences pour une clinique, pour cela il avait contacté Lewis qui les avaient fournit, il fallait que le guérisseur les pose sur le blessé et influe un peu de magie en disant le mot blessé pour qu'ils s'activent. Il espérait qu'il n'en aurait jamais besoin mais il valait mieux prévenir que guérir. Il travaillait encore sur le reste.

Hermione avait tiré le nom d'Angèle, elle était la maman du groupe, elle prenait soin de tous en vérifiant qu'ils avaient mangé, dormit, qu'ils allaient tout simplement bien, elle avait ainsi empêché à plusieurs reprises Hermione de trop en faire dans sa quête de nouvelles connaissances. De plus, le groupe avait découvert que la jeune sorcière appréciait les arts manuels mais surtout tout ce qui avait un lien avec la broderie, enfin ce qu'elle avait pu essayer, et surtout qu'elle avait un talent dans cela car il lui fallait peu d'explications pour y arriver facilement alors Hermione avait choisit de lui offrir un abonnement mondain qui envoyait chaque mois le nécessaire pour broder, tricoter, coudre, faire du crochet, ... Il y avait des fils, des aiguilles, du tissus, des patrons... Chaque mois il y avait un projet mais aussi des exemples pour d'autres choses, ainsi que des motifs et des idées que ce soit des vêtements ou de la décoration. Elle avait ajouté un manuel expliquant le tricot magique avec un ensemble de laine et d'aiguilles. Le tout dans un coffret pour tout ranger qui était aussi gravé avec son nom et des dessins. Sans vraiment se concerté, la Meute arrivait à offrir des choses assez semblables tout en restant unique.

Enfin le dernier duo, Hadrian avait obtenu Théo et le nouveau Lord Rosier avait eu son Alpha. Théo aimait particulièrement les potions, surtout si elles avaient un lien avec la guérison et pouvait aider les autres, il était assez inventif mais lui avait commencé à chercher comment lier les potions avec la biologie et la chimie alors Hadrian avait offert une pièce dans son coffre pour Théo entièrement équipé, c'était son propre laboratoire avec du matériel tel qu'un microscope, un chauffe-ballon, un agitateur magnétique, ... des éprouvettes, des lames, ... en bref tout le nécessaire. En supplément de tout cela il avait acheté des kits de chimie qui présentaient des expériences de base en fournissant tout le matériel, des manuels et les produits pour travailler, parfait pour un novice qui voulait apprendre en autodidacte. Avec cela, Théo n'avait besoin que de sa motivation pour travailler puisqu'il avait le matériel. Le laboratoire avait aussi un accès au laboratoire d'Hadrian.

Théo était sûrement celui qui avait le plus de mal à trouver ce qu'il devait offrir. Il avait eu des dizaines d'idées mais à chaque fois il renonçait pour x ou y raisons. Que pouvait-il offrir à son Alpha ? C'était la question qui le taraudait depuis qu'il avait obtenu son nom. Hadrian n'était pas quelqu'un de matériel, pour lui tant qu'il était heureux et que surtout ses amis, et donc sa famille, l'étaient cela lui allait. Il avait un animal, ou plutôt un familier, même si Sin se trouvait heureux avec le Basilic sur l'île où il avait déménagé, d'après ce que Hadrian avait dit, il se faisait un bonheur d'apprendre tout ce qu'il pouvait de l'ancien serpent, il était prévu qu'il ne revienne que pour l'été et encore peut-être que Hadrian irait le voir.

Ainsi donc la question était posée... Qu'offrir à quelqu'un qui ne voulait rien ? Hadrian avait tellement fait pour lui. Il savait que son ami aimait les fleurs de lys en mémoire de celle qui s'était sacrifiée pour lui sauver la vie et le protéger. Il avait dû faire quelques expérimentations mais il avait réussit à modifier des lys et en faire une plante magique. Il avait choisit trois sortes : le Lys Candidum, le Lys Bulbifère et le Lys Doré. Il avait fait des modifications basiques, ils étaient moins fragiles ainsi moins de risques de mourir à cause des changements de température, ils avaient une durée de vie de huit semaines avant de mourir et de renaître, un cycle sans fin comme un phénix, en plus de cela ils changeaient de couleurs régulièrement, passant par toutes les couleurs de l'arc-en-ciel. Théo avait maintenant l'idée de voir avec Neville pour créer un hybride de lys et de danseuse, une plante magique qui dansait en fonction de la musique qu'on leur faisait écouter. Il pensait aussi à la plante Croc de Lion qui était une sorte de Tournesol magique, les pétales étant la crinière, qui pouvaient rugir et ronronner.

Ils avaient tous adoré leurs cadeaux et s'étaient amusés avec. Après Noël, ils avaient mit en place une nouvelle routine. Le matin ils se levaient pour s'entraîner avec de la course, de la fitness et un peu de combat, après cela c'était le petit-déjeuner qu'Hadrian ou un elfe préparait directement dans la cuisine du coffre, après cela ils passaient deux heures à étudier leurs cours magiques et ainsi s'avançaient dans le programme scolaire, ils faisaient une petite pause et prenaient le temps avant le déjeuner pour les cours non magiques. Ils mangeaient puis méditaient pendant une petite heure. Ensuite c'était deux à trois heures à avancer sur leur propre projet dans leurs laboratoires personnels, ou dans leurs livres en lien avec leur préférence. Le diner avait lieu à 18h30 alors à partir de 17h00 ils s'entrainaient sur de nouvelles choses, Hadrian désirait qu'ils commencent à apprendre à utiliser des armes donc ils avaient commencer avec les poignards, et autres couteaux de petites tailles, Lewis avait fournit des mannequins ainsi que des souvenirs à voir dans la Pensine pour apprendre. Après le repas du soir, ils regardaient un film puis méditaient avant d'aller se coucher.

Lorsque les cours reprirent, ils durent quelques peu modifier leur programme, ils gardèrent les projets personnels pour le samedi après-midi, le dimanche après-midi ils faisaient des activités dans la Grande Salle comme les jeux de société ou les arts manuels. Le matin du weekend étant toujours dédié aux études magique et non-magique. Ils faisaient de leur mieux pour que les devoirs et révisions basiques soient effectuées la semaine.

Cela faisait deux semaines que les cours avaient reprit lorsque Roger Davis, Cédric Diggory, Olivier Wood et Adrian Pucey vinrent les voir à la demande de plusieurs étudiants plus âgés de leur maison pour voir Hadrian et lui demander de leur apprendre le Patronus basique... En effet, ils avaient fait la demande aux professeurs qui leur avaient refusé car d'après Dumbledore ce n'était pas quelque chose à apprendre à leur âge, d'après ses mots cela ne serait pas une nécessité, mais les élèves, qu'importe leur niveau, voulaient être capable de se défendre un minimum, surtout avec la présence constante, et oppressante, des Détraqueurs.

Hadrian y avait pensé... Il pensait à ses années depuis qu'il était arrivé à Poudlard... Il n'avait eu aucun désir de se faire remarquer, ou même d'avoir des amis, car il avait toujours le désir de quitter l'Angleterre et alors que cette idée ne l'avait toujours pas quitté, il ne pouvait nier qu'il avait rencontré des personnes incroyables qui étaient devenues une famille. Et pour ce qui était de se faire remarquer ... Il était malheureusement Harry Potter, il ne pouvait pas être invisible et le fait qu'il n'ai pas fini à Gryffondor avait jeté une clef dans les plans de la vieille chèvre.

Il se souvenait encore lorsqu'il avait reçu son emploi du temps cette année. Alors qu'il le regardait pour voir ce qui était écrit et donc connaître ses horaires et lesquels il partageait avec qui mais rapidement il avait vu quelques petites erreurs... puis Neville s'était approché de lui pour montrer les mêmes erreurs.


**SOUVENIRS**

Hadrian venait de sortir de son entrainement, de même que les autres de son groupe, cela faisait du bien d'être à nouveau tous ensemble pour cela, ils se dirigeaient maintenant vers la Grande Salle pour le petit déjeuner mais aussi pour recevoir leur emploi du temps pour cette année. Ils durent se séparer exceptionnellement ce matin car les professeurs donnaient les documents à leur table.

Une demi-heure après leur arrivée, le professeur Flitwick commença à se promener pour distribuer les emplois du temps. Hadrian récupéra le sien et commença à l'examiner mais rapidement il remarqua que quelque chose n'allait pas. En effet, il se souvenait très bien avoir demandé comme cours cette année : Runes Anciennes, Arithmancie et Soins aux créatures magiques et là il était inscrit pour Divination, Etudes Moldus et Soins aux créatures magiques. Pourquoi ? Et alors qu'il allait se lever pour parler à son chef de maison, il vit Neville avançait vers lui avec un air renfrogné, il l'attendit.

- Neville ?

- C'est bizarre... J'ai pas les cours que j'ai choisi...

- Divination, Etudes moldus et soins ?

- Ouais... Toi aussi ?

- Pareil... J'ai pas demandé aux autres encore mais je ne vois pas pourquoi on a ce changement... Attends...

Il se tourna vers le reste du groupe qui les avait rejoint.

- Hermione, Théo, Kévin... Vous avez vos options ? Celles que vous avez choisi je précise.

- Bien sûr, pourquoi ? fit la première.

- Oui, répondit le second.

- Qu'est-ce qui se passe ? demanda le dernier.

- Quelqu'un se mêle encore de ce qui ne le regarde pas ! Nev allons voir Flitwick et McGonagall

Hadrian s'avança vers l'avant de la salle suivit de son ami et se stoppa devant leurs chefs de maison.

- Excusez-moi, professeur Flitwick, professeur McGonagall. Il semble y avoir un soucis avec nos emplois du temps !

- Que se passe-t-il Mr Potter ? questionna le chef de maison des Serdaigle.

- Et bien... Nous n'avons pas choisi Divination ou Etudes Moldu pour nos options !

- Etrange ! Je me souviens vous avoir inscrit pour les autres... Minerva ?

- Albus a changé en disant qu'il pensait que c'était le mieux pour eux.

- Madame, avec tout le respect que je peux avoir pour vous ou lui, ce n'est pas son choix à faire ! Il n'y a aucune raison valable pour que nous soyons obligé de suivre des cours aussi médiocre ! Pourquoi voudrais-je suivre Etudes Moldus alors que je suis élevé par des moldus, je pourrais passer la BUSE sans difficultés dès aujourd'hui et avoir un Optimal... Alors que Poudlard n'offre pas vraiment d'informations sur les options nous avons fait nos recherches et je peux dire dès aujourd'hui que je n'ai pas le don pour la Divination donc cela serait surtout une perte de temps et les Etudes Moldus sont au mieux un cours d'histoire moldu tellement il est obsolète !

- C'est le Directeur Mr Potter, il fait ce qui est le mieux pour ses élèves !

- C'est peut-être le directeur mais en aucun cas il n'a à décider quel cours je prends sans une raison valable, dit Neville. J'aimerais connaître les raisons pour un tel changement ?

- Peut-être pensait-il que cela serait une trop grande charge de travail pour vous ?

- Vraiment ? Alors que nous sommes tous les deux dans le top 10 de notre année ? Alors pourquoi Théo et Hermione n'ont pas eu les mêmes changements puisqu'ils prennent les mêmes cours que nous ? Et même si c'était une trop grande charge alors nous retirons un cours pas les changer sans nous demander notre avis.

- Le directeur n'est pas mon tuteur, il n'a pas à décider mes cours. Je voudrais le bon emploi du temps Madame !

- Mr Londubat le Directeur c'est ce qu'il fait...

- Je n'en ai pas l'impression sinon il n'essayerait pas de me forcer à avoir des cours aussi ... médiocres...

- Mr Flitwick, vous êtes mon chef de maison, avez-vous été consulté pour ce changement ?

- Non Mr Potter je ne savais pas ! Et je ne le cautionne pas ! Prenez l'emploi du temps de vos camarades Serdaigle !

- Professeur, allez-vous faire quelque chose ?

- Le directeur a de bonnes raisons !

- Bien Madame alors en tant que Chef de maison je me permet de vous dire que je me refuse à aller dans ces deux cours, je verrais les heures des deux autres cours et vous pourrez m'y voir ! Si vous voulez me mettre en retenue pour absence je vous prierais de contacter la Douairière Londubat et moi-même. Je contesterais cela auprès du conseil scolaire !

- Mr Londubat, s'écria-t-elle ! Est-ce une menace ? Cela sera 10 points en moins pour Gryffondor pour votre manque de respect !

- Je n'ai en aucun cas manqué de respect à quiconque ! Je ne fais que vous dire un fait ! Je vous souhaite une bonne journée !

Neville tourna le dos aux deux professeurs et retourna auprès de ses amis. Hadrian fixa les deux enseignants et dit un dernier mot avant de partir à son tour.

- Merci Professeur Flitwick, il est bon d'avoir un chef de maison qui fait réellement son travail et protège ses élèves ! Bonne journée !

Hadrian vit McGonagall blanchir à ses propos, il avait piqué où cela faisait mal mais en même temps on ne pouvait nier qu'il avait raison, elle était tellement un "oui-oui" pour Dumbledore qu'elle en avait oublié le but premier de ses postes !

**SOUVENIRS**


Après cela, Hadrian et Neville avaient été aux bons cours et aucun d'eux n'avaient reçu de retenu pour absence. Comme d'habitude ils s'ennuyaient quelque peu tous en cours puisqu'ils étaient en avance mais les professeurs avaient une approche différente donc ce n'était pas une horreur totale, cela aussi permettait de réviser leur connaissance. Les jours passèrent et cela devint des semaines. Février était là.

Les élèves avaient demandé à plusieurs reprises pour le charme du Patronus que ce soit aux professeurs ou à la Meute, les premiers refusaient toujours pour la même raison : Dumbledore ; et les seconds... Finalement la présence des Détraqueurs étaient trop forte et Hadrian accepta. Il en discuta avec ses amis puisqu'ils allaient aidé. Le sorcier décida de s'y prendre maison par maison, il s'y rendait le soir, demandait à l'un de ses elfes de surveiller l'entrée de la maison et passait deux heures au moins pour enseigner, il avait choisit d'aller des plus vieux aux plus jeunes, expliquant qu'ils devaient à leur tour aider les plus jeunes en leur apprenant lorsqu'il ne pouvait venir. Il fallut trois semaines pour que les septièmes et sixièmes années réussissent, puis les autres y arrivèrent rapidement. Cela n'avait pas été testé sur des Détraqueurs et ce n'était que la forme officielle dorée mais c'était toujours cela de prix, et même en présence des monstres ils n'y arrivaient pas ils pourraient toujours avoir le bouclier de base.

Février il y eut la saint valentin. Hadrian vit avec les elfes pour faire donner un chocolat en forme de cœur sur la table de nuit de toutes les étudiants de l'école en leur souhaitant une belle journée qu'ils aient un amour ou non, c'était plus une excuse pour offrir du chocolat qu'autre chose. Les jours passèrent puis il y eut Pâques, c'était le moment pour une nouvelle farce. Il fut décidé d'organiser une chasse aux œufs mais dans le château, la Meute ne voulait pas que les Détraqueurs désirent s'approcher des enfants, les matchs de Quidditch étaient déjà assez dangereux comme ça. Alors ils firent la même chose que les années précédentes, pas une grande imagination mais ils désiraient que cela devienne une tradition, alors : oreilles de lapin, herbes vertes dans le hall, colliers de perle, cloches... Cela ramena le sourire sur le visage des élèves.

La routine s'installa jusqu'à la fin de l'année où se passa encore une fois les problèmes. Le beau temps était de retour et malgré les Détraqueurs la chaleur était de retour et les étudiants appréciaient les cours de Soin aux créatures magiques avec Hagrid où il pouvait être dehors plutôt qu'enfermer dans une salle de classe. Le cours venait de se finir lorsque tout commença.

Hadrian, Théo, Neville, Hermione et Kévin avaient finit leur journée et trainaient dehors n'ayant pas vraiment de raisons de se presser lorsque Ronald Weasley fit sa énième tentative pour les agacer. La Meute ne faisait plus vraiment attention aux pitoyables démonstrations du garçon pour se faire remarquer par Hadrian. Le jeune sorcier avait droit aux insultes que ce soit pour lui ou sa famille, mais aussi les menaces et les crises de colères... sans oublier les fausses gentillesses... Le garçon pouvait être assez talentueux lorsqu'il s'agissait des échecs mais à part cela il n'était que fainéantise et jalousie. Cela en devenait risible, même Draco Malefoy avait compris le message et avait abandonné depuis longtemps.

Ainsi Ronald était là et avait essayé de prendre à part Hadrian lorsqu'un gros chien noir sauta sur le garçon, le mordit à la jambe et le tira vers le saule cogneur, passant dans un tunnel et entra dans la cabane hurlante... Comment ils savaient cela ? Parce que le jeune Potter connaissait les secrets de l'école donc cette fameuse cabane et il avait reconnu le chien. Une forte envie de crier des insultes l'avait envahi en voyant la scène.

- Abruti de Sirius...

- Sirius ? Mince c'est ton parrain ? s'écria Hermione.

- Ouais... Je le cherche depuis un moment mais il connait Poudlard aussi bien que nous ou presque et avec sa forme il est facile de se faire discret.

- Mais pourquoi Ronald ?

- Hey... Tu parlais pas d'un rat lorsque tu décrivais Pettigrow ? Je viens juste d'y penser mais l'abruti à un rat comme animal de compagnie.

- Ouais c'est un rat des champs qui doit sûrement avoir un doigt manquant puisque c'est tout ce qui a été trouvé ce jour là.

- Peut-être que ...

- Si c'est ça j'étrangle Ronald pour avoir Peter comme animal de compagnie, puis le rat pour sa trahison et Sirius pour sa bêtise mais d'abord allons sauver son cul.

Ils se fixèrent... Ils savaient qu'ils n'avaient pas le choix et ils ne pouvaient pas mêler les adultes d'ici car ils savaient qu'ils ne feraient rien et surtout Dumbledore essayeraient de tuer Sirius le plus vite possible. Ils devaient s'organiser et décider de ce qu'ils devaient faire...

- Ce bordel va mal finir je le sens... Théo et Hermione je veux que vous alliez chercher le reste de la Meute pour préparer ce qu'il faut pour soigner des blessés, de plus les jumeaux doivent venir çà la porte en soutien... Les Patronus risquent d'être nécessaire et vu la masse de ces créatures qu'il y a le mien ne suffira pas...

- On peut aider, commença Théo.

- Je sais mais mon loup ne supporte pas que vous soyez en danger et je vais avoir besoin de Potion pour Sirius et tu es le meilleur pour ça alors que Hermione est la plus douée pour soigner... On fonctionne sur nos forces. D'accord ?

- Oui.

- Bien. Kévin ! Neville ! Vous m'accompagnez... Je vais ouvrir le passage avec ma forme et vous suivez.

- Dire qu'ils nous restent si peu de temps pour changer de forme...

- Ouais... J'aurais aimé avoir des loups, un ours ou n'importe quel bestiole énorme pour nous soutenir ce soir... Mais on fera avec ce qu'on a ... Allons-y.

Le duo partit vers l'école pensant que le trio se rendit vers le saule cogneur suivant la trace de Sirius et de Ronald. Hadrian changea de forme et appuya sur nœud qui ouvrait le passage, rapidement les trois garçons étaient dans la cabane et le sorcier reprenait forme humaine. Ils avancèrent calmement dans le bâtiment jusqu'à une pièce où ils entendirent du bruit, ils virent Ronald dans un coin terrorisé tenant un rat amaigri et près de lui un homme décharné criant après Peter...

Ils entrèrent mais au moment où ils passèrent la porte le sol grinça et les deux occupants les virent.

- Harry... Il est fou... Sauve moi...

- Harr... Harry ? C'est toi... Tu as tellement grandi...

- Et toi tu as l'air fou Siri... Bon je vois que tu as trouvé Peter... Mince si tu étais venu me voir dès le départ nous n'en serions pas là...

- Tu... Tu sais ?

- Je sais beaucoup de choses... Mais surtout j'aimerais en finir avec ces bêtises.

Les minutes suivantes furent chaotiques... Remus Lupin débarqua, Peter Pettigrow prit forme humaine et Severus Snape arriva comme un héro pour protéger ses élèves... C'était un véritable bordel... Cela se finit avec eux tous dehors, en pleine nuit avec la lune dans toute sa splendeur... Et l'abruti de Remus Lupin n'avait pas prit sa potion donc il devint un loup sauvage et tenta d'attaquer. Peter tenta de fuir et Sirius essaya de protéger tout le monde.

Hadrian prit les choses en main. Il fit un accio rapide sur le rat et l'immobilisa, il appela leurs elfes en leur ordonnant de prendre le rat et Sirius et de les garder dans la malle, sans oublier Ronald qui devait être déposé à l'infirmerie mais il fallait que sa mémoire soit effacée et Snape qui était assommé et déposé dans son bureau. Il ne restait qu'eux et le loup-garou qui avait été bloqué par un barrage de sort par Neville et Kévin. Hadrian changea de forme et sauta sur le loup pour le soumettre... Il était peut-être encore jeune mais il était un véritable Alpha... L'Ulfric de sa Meute et ce n'était pas un paria sans meute qui allait le soumettre. C'était un rapide combat et Moony prit la fuite vers la forêt.

Malheureusement ce n'était pas fini car alors qu'ils prenaient le chemin du retour vers la maison, les Détraqueurs débarquèrent en masse... Les trois jeunes sorciers firent apparaître leur Patronus... c'était incroyable de les voir, ils étaient magnifiques et dangereux. Ils attaquèrent les monstres et les déchirèrent. Ils virent deux autres formes apparaître pour attaquer aussi... Pendant ce temps, ils continuaient à se rapprocher de la porte du château où les attendaient Fred et Georges. Ils étaient épuisés et la magie tirait sur eux. Ils étaient peut-être puissant mais les Patronus de ce type demandaient beaucoup d'énergie.

Ils arrivèrent enfin à la porte, ils se tournèrent pour fixer la scène devant eux... Les Détraqueurs tombaient en masse, détruits les uns après les autres. Une fois en sécurité dans les murs du château, ils stoppèrent l'attaque. Il ne fallut pas longtemps pour que le groupe se retrouve dans la malle, Hermione leur dit que Peter avait une potion de sommeil dans le sang, de même que Sirius mais pas pour les mêmes raisons. Hadrian avait décidé que le rat irait à son gestionnaire pour qu'il soit jugé directement au CIS ou dans un ministère différent comme le MACUSA, cela plus efficace qu'un procès en Angleterre. Sirius resterait à Privet Drive en sécurité.

Les prochains jours étaient tout aussi chargés que cette soirée. En effet, Hadrian avait dû avoir une discussion avec son parrain, James et Lily avaient été obligés de s'en mêler tellement l'homme était têtu et perdu dans son esprit. Il avait fallut batailler qu'il comprenne qu'il ne devait pas tuer Queudver ou se rendre à Dumbledore, que Harry n'avait pas besoin qu'il obtienne sa garde, ... et encore d'autres choses mais au final, il avait réussit à le faire aller à Privet Drive et Daisy devait le surveiller pour qu'il prenne les potions qu'on lui fournissait et ne pas sortir des limites de la propriété.

Mais le plus dérangeant avait été dès le lendemain, en effet, ils étaient dans la Grande Salle pendant le déjeuner lorsque Fudge était entré avec un crapaud rose du nom de Dolores Ombrage et des Aurors pour soi-disant arrêter Harry Potter pour destruction de biens appartenant au ministère. Hadrian avait fait comme s'il ne comprenait pas et refusé d'y aller. Le directeur et le ministre avaient commencé à se disputer en plein milieu des élèves, se ridiculisant de plus en plus, avec quelques mots stupides du batracien. Pendant cet échange, Susan Bones avait envoyé un Patronus à sa tante, la responsable du DMLE Amélia Bones, celle-ci était arrivée avec sa propre équipe d'Aurors passablement énervée.

Le spectacle avait reprit et parmi toutes les discussions, les étudiants avaient pu comprendre ce qui se passait : la horde de Détraqueurs avait été détruite de 80% de sa taille initiale et Harry Potter était accusé d'en être le responsable à cause du Patronus qu'il avait utilisé dans le train le premier jour et pendant le match de Quidditch. Mais il n'y avait aucune preuve, juste des conjonctures et des suppositions.

La Meute regardait et se demandait s'ils devaient rire ou pleurer de la stupidité qui était visible, c'était un déjeuner spectacle et cela ridiculisait le ministère, enfin surtout le Ministre de la Magie. Hadrian ne dit rien et se tenait avec ses amis, il devait remercier l'héritière Bones à un moment pour son idée d'appeler sa tante.

Au bout d'un moment, McGonagall avait prit les choses en main et avait envoyé les élèves en cours, les élèves n'avaient pas été très à l'écoute pour le reste de la journée. Hadrian ne pouvait dire ce qui s'était passé, juste qu'il n'avait pas été arrêté et que les gens du ministère étaient partis sans lui parler. Un article dans la Gazette du Sorcier et le Chicaneur avait été publié sur la disparition des Détraqueurs. Le premier expliquait que Harry Potter était le coupable dans la destruction. William Lewis avait été prévenu pour empêcher le discrédit de Harry Potter dans les journaux de façon discrète.

Pour le second article, Luna l'avait écrit expliquant la magie derrière les Patronus, que c'était de la magie familiale et que Harry avait, avec l'aide de ses amis, enseigner le Patronus de base aux étudiants de Poudlard alors que les professeurs, en particulier le directeur, avaient refusé même si les élèves se sentaient mal à cause de l'effet des Détraqueurs... De plus elle avait ajouté que c'était aussi lui qui avait eu l'idée de demander aux elfes de maisons de fournir du chocolat aux élèves pour les aider. Heureusement pour la garder en sécurité, elle avait utilisé un faux nom et tous les commentaires venaient "d'inconnus".

Luna avait rit lorsque son père avait annoncé que le journal ne s'était jamais aussi bien vendu. Bien sûr le directeur avait ordonné à Harry de venir dans son bureau, le professeur Flitwick, Snape et McGonagall étaient présents. Dumbledore avait fait un laïus, avec son air de grand-père, sur le fait qu'il pouvait venir le voir à tout moment s'il avait un problème, que se promener la nuit sur le terrain alors que le dangereux criminel Sirius Black était en liberté était une très mauvaise idée, que détruire les Détraqueurs n'étaient pas bien, ... blablabla... Et ce n'était que le début. Il osa même dire que Ronald et Ginevra Weasley feraient de bien meilleur ami et qu'il devrait penser à aller au Terrier pendant l'été pour passer du temps avec eux.

Hadrian s'était tenu là, stoïque, ne disant pas un mot sachant que cela ne servait à rien que Dumbledore aimait s'entendre parler. McGonagall avait un sourire fière de ce qui disait son cher directeur... Snape avait un sourire narquois et Flitwick suivait l'exemple de son élève. Après une heure de mots sans réel valeur, Harry avait été relâché pour rejoindre ses amis.

Maintenant c'était le retour vers Londres, il passait du temps avec ses amis et pensait aux prochaines semaines... Il savait qu'il y avait le Tournoi de Guerre qui se passait au Japon cette année, ainsi que la coupe du monde de Quidditch... Il avait aussi le désir d'emmener tout le monde à Disneyland Paris... En attendant il décida de profiter de l'instinct avec Luna et Théo qui le câlinaient et le reste de la Meute autour de lui.


Qu'en pensez vous ?

Harry sort de plus en plus du moule attendu de lui... Va-t-il faire tout un spectacle de lui lors de la quatrième année ?