AVERTISSEMENT : Je ne possède pas Harry Potter, ni Anita Blake à mon plus grand malheur.


J'utilise des extraits de la série Anita Blake.

L'histoire est un crossovers et passe au Rating M pour les scènes, pour ceux qui connaissent Anita Blake, vous avez du sang et du sexe, et oui cela peut être assez gore, très descriptif...

- Pour le Fourchelangue : §fourchelangue§

Si des mots en en italique dans les dialogues, c'est une autre langue, sûrement du français avec Jean Claude.

"ceci sont des pensées" parfois j'écrirais les pensées d'Hadrian, quelques rares fois des autres.

-`ღ´- (∩`-´)⊃━ ゚.*・。゚ -`ღ´-

Vous vous en doutez, certains métamorphes vont être assez stupide pour énerver Hadrian. Je pense qu'il est facile d'en deviner au moins deux. J'adore vos commentaires car vous me donnez des idées pour la suite.

Honnêtement j'aime Anita avec son fichu caractère, et là je ne fais que ressortir ses mauvais traits mais bon... J'en ai besoin donc la pauvre elle en prend plein la figure. Je pense que cela sera aussi le cas de mon autre crossovers. Après je ne dis pas que cela va durer ainsi pendant toute l'histoire mais pour le moment...

-`ღ´- (∩`-´)⊃━ ゚.*・。゚ -`ღ´-


Chapitre 10

C'était enfin Noël. Javad allait beaucoup mieux, d'ici Janvier il devrait être entièrement guéri, il avait prévu d'aller en Inde pendant quelques temps pour voir des gens importants puis verrait ce qu'il désirait faire. Il avait déjà prévu de revenir. En tant que Naga il n'avait pas l'habitude de rencontrer des humains qui pouvaient parler sa langue et qui en plus n'avait pas peur, ou de préjugé, lorsqu'il le voyait. Il était intrigué par le Docteur Black qui avait si bien le soigner... Il aurait fallut des mois, peut-être même une année entièrement pour guérir et encore il n'aurait jamais été tout à fait lui-même. Mais là il était en bonne voie pour revenir totalement à la normale, il irait bien. Docteur Black, ou Hadrian comme il avait demandé à l'appeler, lui avait déjà proposé une place chez lui, il avait même l'autorisation de se construire une petite maison dans les magnifiques bois qui se trouvaient sur le terrain... Cet homme n'était vraiment pas ordinaire... Javad était âgé, il avait vu beaucoup de choses dans ce monde... Il était là lorsque les surnaturels se cachaient des humains normaux, il avait vu les êtres venir et partir, il avait vu les vampires se déclarer puis les métamorphes... Mais même pour lui il était clair que Hadrian Black était un être à part... Il sentait le pouvoir couler de lui à certains moments... Celui lui donnait l'impression d'être au soleil ou même devant un bon feu de cheminée... Cela le réchauffait de l'intérieur... En effet... Il allait revenir.

Hadrian avait eu une période assez tranquille dernièrement. Il avait surtout passé son temps dans sa forge pour finaliser ses projets mais aussi dans sa cuisine, Stephen l'ayant aidé dans cette partie en lui donnant un litre de sang, de même que Lilian qui avait été intriguée par son entreprise. Avec ce litre, il avait réussi à faire presque dix litres de sang pour les sucettes. Il avait remplit des pochettes agrandies à l'intérieur et avait ajouté sa potion modifiée de régénération sanguine. Cela avait parfaitement fonctionné. Maintenant il faisait des sucettes pour vampires avec du sang de rat-garou et de loup-garou.

Pour ce soir-là, il n'avait pas prévu grand chose, une soirée tranquille à la maison mais il s'était trouvé à avoir des invités impromptus. Stephen venait régulièrement le voir, un jour il avait amené son frère pour lui présenter, c'était un jeune léopard du nom de Gregory, puis une autre fois, c'était Jason qui était venu, il voulait remercier l'Alpha qui lui avait sauvé la vie... Il ne croyait pas que Richard avait fait quoi que ce soit, pour lui, sans Hadrian, il n'aurait pas survécu. Que dire de ce petit trio ? ... Déjà, ils étaient un peu trop jeune à son goût et surtout le léopard était en passe d'être brisé et cela ne lui convenait pas. Il avait rencontré Gabriel, et il voulait toujours le transformé en tapis, mais voir ce qu'il faisait à ceux qu'il devait protéger... Son léopard intérieur le griffer pour prendre et protéger. Mais Raina n'était pas mieux puisqu'il savait qu'elle avait transformé certains des plus récent, et surtout des plus soumis.

Hadrian n'avait pas suivit la voie normal, et officielle, pour devenir Animagus. En vérité, il avait suivit la version qu'avait utilisé les Maraudeurs, qu'il avait trouvé meilleur à tout point de vue. En effet, la technique reconnue consistait à une potion et à de la métamorphose forcée, c'était ce qu'avait fait Minerva McGonagall pour devenir son chat. Non... Il avait préféré la technique qui avait besoin de beaucoup de méditation mais qui permettait d'être plus naturelle. On y gagnait surtout des avantages comme pour lui, des sens améliorés, une plus grande agilité, ... tout cela grâce à son léopard. Un des rares inconvénients, c'était que l'animal faisait partit de vous... Il avait le léopard en lui, et alors qu'il ne demandait pas à sortir comme le faisait un lycanthrope, il avait toujours quelques instincts. Il était en parfait accord avec son animal. Il aimait être Shadow, courir dans les bois sans restriction.

Il aimait les trois jeunes. Ils apportaient de la joie dans sa maison... Surtout qu'il les laissaient être jeune, ce qu'il ne pouvait pas vraiment faire parmi les Surnaturels, ou juste dans leur meute qui avait des responsables aussi mauvais.

Il leur laissait la possibilité de faire ce qu'ils voulaient ou presque dans la maison, s'ils passaient la nuit, il ne dormait pas seul car ils étaient du genre assez collant, la seule obligation était qu'ils devaient s'entrainer avec eux, il leur demandait d'apprendre un minimum de défense. Hadrian voulait qu'ils soient capable de se défendre, de se battre si nécessaire avec plus que seulement leurs crocs et leurs griffes... ainsi ils apprenaient un peu de corps à corps.

Il leur fit visiter le terrain, il appréciait leur réaction avec les elfes de maison, puis avec la mini-ferme... C'était amusant de voir des émotions aussi enfantines sur leur visage lorsqu'ils purent caresser un lapin ou un furet.

Puis ce fut le soir du réveillon, il avait préparé une table pour le repas avec les classiques comme la dinde rôtie au four avec ses pommes de terre, ou encore la bûche glacée maison. Après cela, ils avaient rendez-vous au Cirque des Damnés avec Jean Claude pour un petit échange de cadeau. Il avait envoyé celui d'Edward, et reçut le sien. Le chasseur de prime lui avait envoyé un beau tableau fait de plumes blanches qu'il avait décidé d'exposer dans son salon. Petit souvenir de Kaspar ! Il avait créé un jeu de quatre lames pour l'homme, avec de l'argent dans le tranchant. Il y avait deux lames pour les avant-bras, une à cacher dans sa botte et la dernière à accrocher sur sa cuisse.

Ils mangèrent et s'amusèrent puis partirent vers leur deuxième soirée. Jean Claude les attendait dans son salon, il avait bien avancé dans la décoration, beaucoup moins de tentures sur les murs, plus de couleurs et moins de noirs. Même pour les tunnels qu'ils devaient suivre pour atteindre le salon, il y avait maintenant des lumières pour retirer les ténèbres, ainsi que des décorations sur les murs. Hadrian devait vraiment voir à un moment pour intégrer un peu de magie pour la protection et peut-être la décoration, il avait emmené tellement de choses de son ancien qui pourrait plaire au vampire.

- Bonsoir mon ange, j'espère que tu passes un joyeux noël.

- Bonsoir mon ami, c'était pas mal jusqu'à ce moment.

Il eut encore quelques échanges de banalités puis il fut temps d'échanger des cadeaux. Jean Claude avait même fait installer un sapin de Noël sur le côté du salon, il était un peu trop décoré mais c'était le geste qui comptait. En effet ici pas de guirlandes classiques avec des boules colorés... Non ici on pouvait voir des pierres précieuses et Hadrian était sûr que s'il s'approchait il pourrait confirmer que le tissu utilisé était de la soie pour faire divers nœuds. Un peu ostentatoire au goût du sorcier mais ressemblant parfaitement à Jean Claude.

Hadrian sortit deux boîtes qu'il agrandi, un petit acte de magie qui fit briller les yeux du vampire de plaisir.

- Ceci sont les premières sucettes pour vampire, elles sont faîtes à partir de sang de métamorphes, ici rat et loup pour les premiers tests. Cela devrait aider les nouveaux et ceux qui ont une soif de sang. Cela est aussi une gourmandise. Je voudrais que toi et les tiens les testent et si cela fonctionne je pourrais les vendre... J'ai même dans l'idée de créer plus de friandises... J'ai toujours aimer cuisiner.

- On peut les... manger ?

- Ce sont des sucettes pour vampires... donc oui, vous pouvez les manger.

- C'est... incroyable... Merci mon ange.

- De rien. Mais cela n'est pas ton cadeau c'est juste un petit plus sur lequel je travaille. J'ai déjà vu pour voir avec Gregory pour un litre de son sang pour en faire avec du sang de léopard. Maintenant les cadeaux ! Les voici !

Il fit léviter quatre paquets, un devant chaque personne du petit groupe. Les trois métamorphes obtinrent un bracelet en cuir de cinq centimètres d'épaisseur avec le symbole des reliques de la mort, il avait ajouté quelques protections qui lui permettaient de savoir s'ils étaient en danger et les trouver à tout moment s'il en avait besoin, s'ils étaient gravement blessés, ils seraient automatiquement transporté dans la clinique et Hadrian prévenu. Enfin, il avait fait le symbole en fer forgé et avait intégré quelques gouttes de son sang ce qui faisait en sorte qu'il y aurait toujours son odeur. Cela montrait à tous que les trois étaient sous la protection d'Hadrian à partir de maintenant, cela les ancraient dans les protections de sa maison, ils pouvaient venir à tout moment, de plus une fois que les bracelets étaient mit personne à part eux-mêmes et Hadrian ne pourrait les enlever, de plus personnes à part eux personne ne pourrait les mettre à part eux, si quelqu'un avait l'absurde idée de le porter dans qu'il en soit le propriétaire cela enverrait une alerte à Hadrian et brûlerait le voleur laissant une trace indélébile pour son acte.

Pour Jean Claude, il avait longuement réfléchi, l'homme était assez... vaniteux. Il était beau et il le savait. Il avait aussi une préférence pour l'ancien. Alors, il avait fouillé dans les héritages récupérés lorsqu'il était dans son monde et trouva une ancienne broche, une sorte de camée, avec un beau rubis rouge sang avec des lignes noires, c'était une pierre unique, qui était serti dans du Mithril, métal des nains, il avait été façonné pour avoir des arabesques tout autour. C'était vraiment superbe. La pierre pouvait stocker la magie. Il avait donc ajouté des protections pour le vampire. Maintenant Hadrian saurait si le vampire était en danger ou s'il entrait dans une soif de sang, il pourrait le rejoindre à tout moment en cas de besoin.

Et bien que Hadrian ne pouvait pas se faire voler son sang comme l'avait tenté Gretel, il pouvait toujours le donner sciemment. Le venin de Basilic, comme les larmes de phénix, faisait complètement partit de lui et la magie pouvait le réguler pour lui. A chaque instant, pour sa protection, son sang était un véritable poison mais en cas de nécessité cela pouvait devenir corrosif ou inexistant, et même en cas d'extrême besoin aider une guérison. Donc s'il le devait, et le voulait, il pouvait donner son sang à un vampire sans risque pour quiconque.

Le vampire regarda le magnifique bijou, c'était sublime, une pièce qui devait valoir une somme extravagante mais qu'on lui offrait juste comme ça. Il avait offert aux trois métamorphes des vêtements, ainsi qu'une inscription à l'auto-école pour Jason et Grégory. Stephen avait reçut une belle montre en plus. Pour Hadrian, il avait longuement réfléchi... Il ne savait qu'offrir à son ange... Puis il avait décidé pour un ensemble de manuscrit sur les Surnaturels que ce soit des vampires ou des métamorphes, cela racontait divers contes et légendes faisant parti de leur tradition, il avait réussi à trouver des histoires sur la Mère de toutes les Ténèbres et le Père du Jour. Si le conseil savait qu'il osait offrir cela à un humain il aurait sûrement des problèmes mais avec le temps il en était venu à la vérité que Hadrian Black n'était pas plus humain que lui... Peut-être même encore moins.

Hadrien aimait son cadeau, c'était le genre de chose qu'on ne pouvait trouver même en cherchant seul car il fallait connaître quelqu'un et obtenir une grande confiance. Il était heureux d'avoir ces manuscrits et se ferait un plaisir de les lire. Les deux garçons lui avaient offert une belle attache pour cheveux, ils expliquèrent qu'ils avaient eu l'aide de Dobby pour la fabriquer eux-mêmes. Cela plut beaucoup au sorcier.

Après cet évènement les jours passèrent, la nouvelle année vint et reparti tranquillement. Hadrian avait maintenant ses petites habitudes, il travaillait à la clinique, préparait des potions ou opérait les cas les plus compliqués, sinon il laissait la gestion courante à Lilian, il passait au moins une fois tous les quinze jours dans ses immeubles pour voir comment cela se passait et s'il y manquait quelque chose. Il essayait d'aller voir Jean Claude au moins une fois par semaine, sans oublier qu'il avait la visite des deux soumis très régulièrement. Hadrian aimait avoir une routine calme, c'était apaisant, surtout lorsque l'on pensait à sa première vie.

Il avait eu un retour sur les sucettes et comme cela s'avérait plus que positif, il décida d'engager quelques Surnaturels pour l'aider. Il avait ainsi ouvert une petite entreprise pour cela il avait réquisitionné un appartement dans les caves d'un immeuble et un espace au rez-de-chaussée et ainsi ouvert une petite boutique pour vendre les sucettes... Mais pas que... Il avait sortit quelques recettes venant de son monde d'origine comme les plumes en sucres, les chocogrenouilles, les Patacitrouilles, ... et ajouté quelques-uns à lui...Maintenant il avait des sucettes pour vampires faîtes avec du sang venant de rat, de léopard, et de loup pour les vampires mais il avait réussit à en faire des versions avec du sang humain donc A, B, AB et O. Enfin, pour les métamorphes, il avait créé des bonbons au goût de viande, avec un peu de magie cela pouvait calmer un lycanthrope s'il avait vraiment faim et donc risquait de devenir sauvage à cause de ça... La boutique fonctionnait bien... en fait on pourrait dire que c'était une entreprise qui lui rapportait énormément, elle ouvrait vers 16h et fermait à 4h du matin permettant à tous types de personnes de venir, et chaque nuit le stock était à refaire au point qu'il avait une équipe à qui il avait fait signé des contrats de secret pour leur permettre de fabriquer les friandises. L'appartement en sous-sol avait été modifié pour devenir une sorte de petite usine, ou grande cuisine, pour tout préparer, Hadrian l'avait agrandit à presque le triple de sa taille, il fournissait les ingrédients et les recettes mais pas les potions, cela il le gardait pour lui comme le fait de comment il transformait un litre en dix litres de sang.

Maintenant le sorcier avait un projet qui l'occupait puisqu'il désirait faire en sorte que les vampires puissent à nouveau goûter la nourriture en ajoutant un parfum aux sucettes, ou même faire des boissons par exemple... C'était tout nouveau, il avait cherché dans les livres et n'avait rien trouvé donc il devait partir de zéro pour une fois.

Mars arriva avec le début du printemps, il découvrit que Anita Blake avait été envoyé relever un ancien cimetière mais elle s'était retrouvée à aider dans une enquête avec plusieurs meurtres assez macabres. Cela faisait à peine quelques jours qu'elle était partie lorsque Hadrian reçut un message de la Mort lui disant qu'il avait besoin d'arrêter la femme, ou de tuer ce qu'elle allait libérer, car sans cela il y aurait des victimes par centaines, voir plus. Un être immoral et assoiffé de sang n'attendait que ça. En apprenant cela, le sorcier dût se demander dans quoi la femme idiote avait réussi à se plonger.

Tête écorchée, Squelette Sanglant était sa cible. C'était un être appartenant à la culture Faes... C'était une créature d'une intelligence inférieure qui avait été enfermée dans une boîte magique mais le monstre s'était échappé et avait massacré presque toute une tribu, en effet il avait amené en Amérique par une certaine Llyn Bouvier lorsqu'il avait immigré. Il avait capturé avec l'aide d'un shaman indien mais le contrôle ne fut jamais reprit, il fut seulement emprisonné. Il n'offrait pas de trésor ou de vœux mais permettait d'avoir de la magie Fairie si vous passiez un pacte avec l'être. Ce pacte consistait à avoir accès au sang de l'être pour créer une potion mais il fallait lui offrir ce qu'on lui prenait : sang contre sang... De préférence sang de l'innocent. L'être, une fois libre, peut atteindre une taille de géant. Actuellement il était enfermé dans un tumulus de terre et de magie et le cimetière qui allait être relevé par Blake était le lien qui le tenait.

Il venait à peine de s'endormir lorsqu'il dût sortir de son lit pour se préparer, il pensa à prendre sa tenue d'Azraël, il en ressentait le besoin, il avait l'habitude d'écouter son instinct. Il prit sa voiture direction Branson. Heureusement pour lui sa voiture était modifiée pour aller plus vite que la normale et un trajet qui devait durer presque 4h passa en à peine deux heures. Une fois au bord de la ville, il laissa sa magie couler de lui. Il sentit... Il sentit la magie Faes, la magie de la mort... des vampires mais surtout un être immortel... immoral... qui ne devrait pas exister dans ce monde. Hadrian savait qu'il devait l'empêcher de sortir de sa prison mais il pensait que la mort était le mieux pour un être comme celui-ci car si ce n'était pas aujourd'hui alors demain il sortirait, il y aurait toujours quelqu'un pour croire qu'il était assez puissant pour obtenir obéissance et soumission. Il resta là, dans sa voiture, les yeux fermés, pendant presque une heure, cherchant tout ce qu'il avait à savoir sur la ville... Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas fait quelque chose comme ça... Il utilisait sa magie comme un radar pour détecter tout être avec une once de magie.

Maintenant qu'il avait une idée de ce qui l'attendait il devait penser à la marche à suivre. Il pouvait la jouer en solo ou il pouvait faire connaître sa présence... Que ce soit de Blake, de l'essaim local mais aussi des policiers... après quelques minutes de réflexion il décida de passer un coup de fil, il attrapa son téléphone et fit un numéro qu'il connaissait pas cœur. Il ne pouvait pas le faire en solo car il était clair qu'il y aurait des dégâts, un être comme ça ne se laisserait pas tuer avec bienveillance, de plus il devait avouer qu'il était un peu curieux de savoir si l'enquête de Blake avançait bien.

- Oui ?

- C'est Azraël.

- Que puis-je pour vous Azraël ?

- J'ai besoin d'un mandat.

- Et pourquoi me contacter et ne pas passer par le chemin habituel ?

- C'est urgent. J'ai reçu un... message... une alerte... utilisez le mot que vous voulez mais dans tous les cas j'ai un être qui a besoin de mourir.

- Et pourquoi cela ?

- Vous avez entendu parler de Branson ?

- Hummm... Petite ville avec quelques personnes de sang Faes, un essaim de vampire dont plusieurs ayant un pouvoir de pourriture et un cabinet qui a lancé un appel d'offre pour relever un ancien cimetière... Je crois que c'est Blake qui a répondu à l'appel.

- C'est à peu près ça... sauf que vous avez oublié qu'en levant le cimetière elle va défaire une partie des liens retenant un être extrêmement vieux et surtout assoiffé de sang...

- Liens ? Comment tu sais cela ? Quel est cet être ?

- Je suis à l'entrée de la ville et je viens de lâcher ma magie en mode radar... Les liens tiennent à un fil et ce fil est le cimetière... J'aimerais savoir ce que ce cabinet à fait aux corps car je sens que la magie de la mort venant du sol est assez ... secouée... Elle a été dérangée et n'aime pas cela. Cela a affaibli les liens et Blake est assez puissante pour relever le cimetière en une fois... Surtout si elle utilise le bon sacrifice. Je crois que c'est un être qui a été amené sur ces terres lorsque les Faes ont immigré dans ce pays... Il a été emprisonné mais malheureusement cela ne va pas tenir... Cela ne tient déjà plus vraiment...

- Tu crois que les morts actuels sont de cet ... être ?

- En partie... Il n'est pas encore sortie mais il est assez puissant pour avoir manipulé quelqu'un... de préférence un surnaturel car ils sont plus puissant, plus rapide, plus agile,... qu'un humain.

- Et donc... Tu veux quoi exactement ?

- Je veux un ordre d'exécution pour l'être et tous ceux qui l'aident.

- Il a un nom ?

- Tête écorchée, Squelette Sanglant !

- Sérieux ? ... Laisse tomber j'ai rien dit. D'accord. Rends toi au poste de police de Branson, le Mandat t'y attendra d'ici dix minutes. Tu m'en devras une.

- Merci. Comme d'habitude.

Hadrian raccrocha et fit une pause. Il était heureux d'avoir rencontré Mr Smith, comme il voulait être appelé même s'il était clair que ce n'était pas son véritable nom, pendant la période où il était membre de médecin sans frontière, cet homme était le Gouvernement, il connaissait tout et tous le monde, il fonctionnait par échange de bon procédé. Aujourd'hui Smith l'aidait et demain Hadrian lui rendrait service... Souvent il était appelé pour une chasse un peu trop difficile.

Hadrian démarra sa voiture et se dirigea vers le poste de police, il avait préalablement mit son GPS en route pour ne pas se perdre. Il lui fallut presque dix minutes pour arriver au commissariat de Branson. Il se gara et alla dans son coffre, il portait déjà sa tenue d'exécuteur, il mit son holster d'épaule avec son arme à feu sous une épaule et une lame sous l'autre, il ajouta une lame sur sa cuisse et une autre dans sa botte, il attacha son bâton sur son autre cuisse, mit sa veste en cuir et mit autour de son cou le badge qui l'identifiait. Il était prêt. Il ferma sa voiture et s'avança vers l'entrée. Il ouvrit la porte et mit les pieds à l'intérieur.

Il vit que les gens se retournaient vers lui, il avait l'air intimidant et dangereux. Il s'approcha de l'accueil et parla à la femme se trouvant derrière.

- Bonjour, je suis Azraël et je crois qu'un mandat à dû être envoyé pour moi...commença-t-il

- Docteur Black, que faites vous ici ? le coupa une voix qu'il reconnu.

- Miss Blake... Je suis là pour le travail comme vous je suppose.

- Le travail ? Vous vous êtes présenté en tant que Azraël... Je croyais que vous étiez Docteur...

- Je peux très bien être les deux.

- Vous êtes donc là en tant que chasseur ? Pourquoi vous aurait-il contacté ? Je suis là !

- Vous avez une bien haute opinion de vous Blake. J'ai une créature bien au-dessus de vos capacités à détruire...

- Je... Que...

- Docteur Black ou préférez vous Azraël ? demanda une nouvelle voix.

Hadrian se tourna vers l'homme qui venait de parler.

- Vous êtes ?

- Je suis l'Agent Bradford.

C'était un agent fédéral de ce que voyait Hadrian, il était vêtu d'un costume noir, d'une cravate noire et d'une chemise blanche, leur uniforme attitré. Il était petit et blanc, alors que celui qui devrait être son coéquipier était grand et noir.

- ... et voici l'Agent Elwood...

- Quelque chose ne va pas Agent Bradford ?

- J'ai entendu parlé de vous... ou plutôt d'Azraël... Vous avez une sacrée réputation.

- Merci.

- Puis-je savoir pourquoi vous êtes là ?

- J'ai un mandat à exécuter.

- Pourquoi vous ? Miss Blake était là bien avant vous dans cette ville, elle aurait dû recevoir le mandat... De ce que je vois elle ne sait même pas pourquoi vous êtes là. Est-ce en lien avec l'enquête en cours ?

- L'enquête ? Je ne sais pas... il faudra que je vois ce qu'il en est. Mais je suis là car Miss Blake va relever des morts et permettre la libération d'une créature puissante mais surtout immonde.

- Et ? Ne peut-elle pas le gérer ?

- Elle n'est pas moi !

Cela pourrait paraître imbu mais c'était la vérité.

- Qu'est-ce que cela veut dire ? Je suis la plus puissante réanimatrice du pays ! grogna Anita Blake.

- Vous êtes peut-être douée mais vous n'êtes pas de celle que j'accepterais pour m'aider... Et la plus puissante ? Continuez à croire cela si ça vous fait plaisir... Je préférerais quelqu'un comme Edward plutôt que vous ! Bon...

Hadrian tourna le dos à la femme, elle ne valait pas son temps avec son attitude.

- Agent Bradford... Puis-je voir les photos sur les crimes que je sache si cela à un lien avec mon mandat ?

- Suivez moi.

- Ce n'est pas son enquête... Déjà qu'on a Blake... Pourquoi devriez nous supporter un autre civil ? s'écria une femme.

- Sergent Freemont, je pense que vous devriez vous taire ! dit d'un ton sec l'Agent Elwood. Vous avez fait assez d'erreurs !

Les deux agents guidèrent Hadrian jusqu'à une pièce où des dossiers se trouvaient sur une table et des photos accrochés au mur. Il s'approcha et regarda. Il vit que c'était séparé en quatre groupe. Il y avait un premier lot avec deux jeunes, un garçon et une fille, qui d'après ce qu'il voyait, avaient été tués à l'aide d'une lame... Il attrapa en même temps le dossier les concernant et lu les conclusions du légiste...

- Arme blanche... type épée... Tués d'un seul coup, transpercées au niveau de la poitrine et clouées sur le sol... Défigurés ...

La main gauche de la fille était absente, elle avait aussi la gorge tranchée mais peu de sang. Cela sentait le vampire... mais il ne pouvait pas encore le confirmer... Voyons le reste.

Il se pencha sur le deuxième lot de photos. Il y avait un homme blond aux cheveux coupés très court, ses globes oculaires baignaient dans le sang qui dégoulinait le long de sa figure. Il y avait une entaille au niveau du menton. Un couteau ou des griffes auraient pu provoquer ce genre de blessure, mais elle était trop grande pour avoir été faite par un couteau, et trop propre pour des griffes. Hadrian pencha la tête et se dit que cela pourrait facilement être une lame de grande taille ici aussi. Une épée ? Peut-être. Il prit les dossiers concernant cette affaire et chercha les conclusions du légiste concernant ce corp. Il lut et vit qu'une lame avait traversé le crâne du menton vers le haut et percé le toit. De plus ses jambes avaient été tranchées sous l'articulation de la hanche. Pas de sang sous les moignons.

- ... Os gauche sectionné net. Os droit brisé en deux comme s'il avait encaissé un premier coup, moins fort, et qu'il en avait fallut un deuxième plus fort pour en venir à bout... Peut-être un gaucher ? Ou à au moins utilisé son côté gauche pour cela. Pourquoi les jambes ? Un trophée ?

Hadrian se tourna vers les deux autres corps, deux autres hommes, peut-être plus jeune que le premier d'après les photos. Ils étaient bruns et menus : le genre d'adolescents qu'on qualifie de "mignons" plutôt que de "séduisants". L'un d'eux reposait sur le dos, à l'opposé du type blond. Un de ses yeux bruns fixait le ciel, vitreux et immobile. Le reste de son visage était traversé par deux sillons béants, un troisième traversait son cou.

- ... Plaie nette... Cela confirme une lame... Bien affûtée... Rapide et sûrement des pouvoirs... Pas de blessures de défenses...

Ce n'était que des photos mais il ne voyait aucune trace qu'ils avaient tenté de fuir ou de se défendre. Il regarda le dernier corps. Il était tombé sur le dos, les mains agrippant sa gorge. Il avait dû agoniser un long moment en battant des jambes car il n'y avait presque plus de feuilles autour de ses pieds. Il attrapa son dossier.

- ... Plaie au niveau de la gorge... lisse... nette... Deux entailles distinctes...

Hadrian réfléchis un instant avant de penser à voix hautes ses conclusions.

- Hummm... Je dirais un vampire ... ancien... Il a tenté de cacher les marques ... Toutes les pièces manquantes, ainsi que les plaies, sont là où il y a des veines importantes et où les vampires aiment boires... Carotide, cubitale, fémorale... Il est ancien... Il utilise une lame... Il est rapide et puissant...

Il se tourna vers le troisième ensemble de photos. C'était une adolescente en nuisette noire.

- Voici Ellie Quinlan, elle a été transformée hier soir et kidnappée peu de temps après avoir été trouvé, en même temps que son petit frère. La femme du Sheriff St John, Beth, a été tuée lors du kidnapping et pendant que cela arrivait Blake et St John étaient à la chasse dans la forêt... commença l'Agent Bradford.

- En pleine nuit ? Idiote ! coupa Hadrian.

- Ils y auraient été sans elle...

- Peut-être... Alors ils sont tous des idiots... Vous écoutez le professionnel lorsque vous en avez un... J'ai beau ne pas l'aimer elle sait en partie de quoi elle parle...

- En partie ?

- Elle est douée pour tuer les vampires, pas mal pour relever les morts mais la vraie magie de la mort lui passe au-dessus de la tête et elle a de sacré préjugé ... Cette femme est une hypocrite !

- Hypocrite ?

- En tant que réanimateur elle n'est pas totalement humaine... A partir du moment où vous avez un pouvoir vous êtes un surnaturel que vous le vouliez ou non !

Il y eut quelques secondes de silence après ces mots avant que l'Agent reprenne.

- Je... je vois ce que vous voulez dire. Reprenons. Nous avons une adolescente que ses parents veulent embrocher car son âme est maintenant damné même si tout prouve qu'elle a voulu ce qui lui est arrivé. Son frère est disparu et nous ne savons pas où il est... Miss Blake a dit qu'elle pensait que le petit ami était celui qui avait transformé la fille... Un certain Andy... Un jeune vampire... Mais dans la forêt ils ont rencontré plusieurs vampires, deux hommes sont morts : l'agent Granger et l'adjoint Coltrain. L'un des vampires avait une épée.

- Ok...

- Pouvez-vous me dire pour qui est votre mandat ?

- Je dirais plutôt quoi... Il se nomme Tête écorchée, Squelette Sanglant... Je sais le nom est aberrant mais cela reste le nom par lequel il est connu. C'est un être abominable venant de la culture Faes. D'après les légendes c'est un tueur sanguinaire appréciant particulièrement les plus jeunes. Lorsqu'ils ont quitté leurs terres d'origine ils ont eu l'idée d'apporter l'être avec lui... Il a fait beaucoup de dégâts. Ne pouvant le tuer il a été emprisonné... Sa prison ne tient qu'à un fil et il sortira que l'on le veuille ou non...

- Comment ça ?

- Le cimetière que Blake doit relever est la dernière ancre... Sa prison est trop faible et si ce n'est pas maintenant cela sera plus tard... Il a déjà assez de puissance pour manipuler... Je ne peux pas le confirmer mais cela ne m'étonnerait pas qu'il soit concerné par ce qui se passe... Il y a jamais de crime par ici et là, pile lorsque Blake débarque les morts pleuvent...

- Je vois ce que vous voulez dire. Et je suis d'accord avec vous. Blake a accepté de passer un coup de fil pour contacter les vampires du coin.

- Vraiment ?

Avait-elle osé contacter Jean Claude ? Elle ne voulait pas de lui mais n'avait aucun soucis à l'appeler au secours. Il prit son téléphone et appela à son tour.

- Hey Jean Claude...

- Mon ange... Que me vaut ton appel ?

- Je peux deviner ce que tu fais en ce moment ...

- Vraiment ?

- Tu as reçu un appel à l'aide de ta petite et tu viens à sa rescousse.

- Comment sais-tu cela ?

- Je viens d'arriver à Branford. Elle cafouille encore une fois. Mais je trouve qu'elle a un certain culot pour t'appeler comme ça. Tu viens avec qui ?

- Jason.

- C'est tout ? Prends au moins un ou deux gardes en plus. Blake ne te défendra pas et même si Jason est adorable tu sais très bien qu'il ne fera pas le poids.

- Et toi ?

- J'ai quelque chose de puissant ici et je risque d'être occupé. Prend un garde !

- Bien. Je vais voir ça.

- Parfait. Dis moi quand tu es là.

Hadrian raccrocha et se tourna vers les deux agents.

- Je sais à qui elle a parlé et je verrais pour être présent pour rencontrer les vampires. Je suis plus aimé qu'elle.

- Avec votre réputation ?

- Bien sûr... Les surnaturels savent que je suis médecin et que même en tant qu'exécuteur je ne tue pas juste pour tuer... J'ai un accord international pour refuser les exécution à la morgue avec le vampire enchainé... Certains me surnomment le Juge car je cherche avant tout la justice, avant de partir pour chasse ou effectuer une exécution je demande toujours à avoir accès au dossier pour voir les faits par moi-même. Si je considère que l'être n'est pas coupable alors l'exécution est automatiquement ajournée...

- Et on ne vous dit rien ? Vous avez autant de pouvoir ?

- En effet... Je suis assez unique dans mon genre et j'ai des contacts très haut placé... Lorsque je suis appelé à me déplacer c'est qu'il y a une raison légitime et que les autres exécuteurs, ou chasseurs, sont, ou seront, au-dessus de leur tête... Je ne suis pas appelé à me déplacer sans aucune raison valable.

- Je n'arrive pas à dire si vous êtes imbu de votre personne ou juste ... J'ai entendu parlé d'Azraël et j'ai pu voir certains dossiers donc je peux croire que vous êtes doué... Je pense que j'attendrais de vous voir à l'œuvre avant de prendre une quelconque décision...

Ils discutèrent encore un peu puis ils retournèrent dans la pièce principale, Hadrian récupéra son mandat sous le regard noir de Freemont... Cette femme n'avait pas l'air heureuse de le voir mais en même temps il avait apprit le gâchis qu'elle avait fait par Bradford. En effet elle avait préféré faire cavalier seul et ne pas prévenir les autres sur les interprétations de Blake qui pensait qu'un vampire était à l'œuvre lors des premiers meurtres, elle voulait la gloire qu'apporterait le fait de résoudre une telle enquête. Blake était partit avec son assistant au cimetière pour ses clients. Elle devait vérifier le sol pour savoir dans quel état se trouvant le cimetière, et plus important les morts.

Hadrian ne pouvait rien faire pour le moment, il avait besoin de plus d'informations. Bien sûr, il pourrait foncer dans le tas, aller à la rencontre des Faes, des vampires, ... mais cela n'apporterait rien de bon. Il avait besoin de faire preuve de patience et puis son esprit devait se reposer quelques heures, il n'avait pas dormit depuis un moment car il avait été un peu trop concentré par son projet de friandises ayant du goût pour les vampires. Il se rendit alors à l'hôtel et prit une chambre dans un coin, il posa quelques runes au niveau des portes et fenêtres pour être prévenu si quelqu'un venait pour lui avec de mauvaise intention mais aussi pour rendre la porte incassable, seulement lui pourrait l'ouvrir. Ce n'était pas parfait mais cela conviendrait pour le temps où il devait rester ici. Il se coucha pour le reste de la nuit.

Il fut réveiller par un bruit fort à l'extérieur de sa chambre, il s'approcha de sa fenêtre, il vit une femme, sa magie lui disait qu'elle était Faes, frapper à une porte pas loin de la sienne. Il savait, de la magie qui bourdonnait dans l'air, que c'était la chambre d'Anita Blake et que Jean Claude était là. Il vérifia l'heure, il était tôt le matin, il avait pu dormir à peine trois heures, heureusement c'était suffisant pour lui pour durer quelques jours sans épuiser son esprit.

Alors qu'il n'avait pas besoin de dormir comme les humains, ou les Surnaturels, il avait toujours besoin de repos, enfin son esprit en avait la nécessité pour pouvoir effectuer un travail optimal. Deux à trois heures de sommeil tous les jours étaient le must mais parfois il avait besoin de plus... Cela aidait aussi à générer plus rapidement sa magie s'il l'utilisait énormément. Il avait passé plusieurs nuits blanches dernièrement et avait espérer dormir cette nuit au moins cinq heures mais la Mort en avait décidé autrement. Heureusement il avait pu rattraper un minimum et peut-être même qu'il pourrait se rendormir dans la journée s'il en ressentait le besoin.

Il laissa ça de côté le bruit dans le couloir pour vérifier son téléphone. Il appela le dernier message.

- Agent Bradford, qui est ce ?

- Azraël. Vous avez essayé de me joindre.

- Oui... Blake m'a contacté cette nuit, elle m'a dit que le vampire qui aurait kidnappé le gamin serait un certain Xavier qui en plus d'être un ancien vampire serait un pédophile.

- Merde ! Normalement les vampires se débarrassent de ceux qui peuvent les faire mal voir. Il doit être sacrément puissant ! Tenez moi au courant si vous le trouvez, je viendrais vous aider. De toute façon mon mandat me permet de le tuer si je considère que d'une façon ou d'une autre il aide ma cible... Et je ne veux pas laisser un putain de pédophile dans la nature...encore moins un vampire

- D'accord. Merci. Si vous avez des infos pour m'aider, dîtes le moi.

- Je verrais ce que je peux vous dire mais si c'est important je vous le promet.

- Je me contenterais de cela pour le moment.

Ils raccrochèrent puis Hadrian envoya un message à Jason pour lui dire qu'il était à côté. Rapidement il entendit frapper à sa porte. Il s'approcha et sentit l'énergie un brin excité du jeune loup. Hadrian ouvrit la porte et se retrouva avec les bras pleins.

- Hey louveteau... Comment vas-tu ?

Jason ne réagit pas. Hadrian l'appelait ainsi depuis sa première rencontre avec lui, Grégory était le chaton.

- Je vais bien Hadrian. Comment ça se fait que t'es ici ?

- J'ai un mandat pour une vilaine chose... Blake va sûrement le libérer en jouant avec le cimetière.

- Et tu peux pas l'empêcher de le faire ?

- Je pourrais ... mais il faut quand même s'en débarrasser donc si elle le libère j'ai plus qu'à le buter. Enfin bref... Jean Claude est réveillé ?

- Encore un peu tôt pour lui... Je vais avec l'assistant d'Anita chercher le petit déjeuner... Tu veux quelque chose ?

- Vous allez où ?

- Mcdo... J'ai besoin de viande et c'est le plus pratique.

- Humm... Prendre moi quelque chose avec aussi de la viande et un jus d'orange. Je te laisse choisir.

- Ok. J'y vais. Il est dans la chambre si tu veux le voir.

Hadrian réfléchit... Devait-il réveiller le vampire maintenant ? Il en avait le pouvoir... De même qu'il pouvait le protéger du soleil... Mais il ne voulait pas encore montrer ce qu'il pouvait faire... Surtout pas avec Blake ici... Avait-il besoin de Jean Claude ? Pas vraiment puisque les vampires étaient tous endormi... Il pourrait se rendre à l'essaim sans lui mais cela lui compliquerait la tâche et chercher avec sa magie n'était pas idéal puisqu'alors qu'il pouvait savoir qui était un vampire il devait connaître, ou au moins avoir rencontrer personnellement l'être pour faire la différence entre différents êtres, c'était une forme de signature magique propre à chaque surnaturel. Il décida de ne rien faire et retourna se coucher, rien ne pouvait être fait avant la tombée de la nuit pour le moment, de plus il voulait être à son maximum et pour cela il devait vraiment se reposer. Il sentait que la nuit allait être longue...


-`ღ´- (∩`-´)⊃━ ゚.*・。゚ -`ღ´-

Qu'en avez vous pensé ?