AVERTISSEMENT : Je ne possède aucune des séries, livres ou films que je pourrais utiliser dans cette fiction.


Chapitre 08

Dudley avait un peu de mal avec sa vie maintenant... Il était complètement seul. Ses parents avaient été arrêtés pour tout ce qu'ils avaient fait à Harriet, il avait dû changer d'école mais heureusement il avait une bourse de sa cousine tant qu'il faisait un véritable effort en cours, et c'est ce qu'il faisait. Ses résultats avaient augmenté, et son comportement s'était amélioré. Il ne voulait plus être une brute. Il voulait faire mieux alors il allait voir un psychologue chaque semaine, faisait du sport pour maîtriser son tempérament et était assidu.

La seule chose qu'il désirait maintenant c'était reprendre contact avec sa cousine... Le Gobelin... Et oui il avait rencontré un Gobelin, et même lu des livres sur la magie car il avait découvert qu'il était un cracmol donc il pouvait voir la magie. Enfin bref le Gobelin qui gérait les comptes de Harriet lui avait dit que s'il faisait bien à l'école il l'aiderait à quitter le pays, et même à entrer à l'université... Il pourrait aller dans le même pays que Harriet et ainsi la revoir mais il devait patienter car il ne fallait pas qu'il attire l'attention sur elle et puis elle avait besoin de guérir et apprendre à être elle-même. Alors il attendrait !


L'Angleterre sorcière était dans un désarroi complet. Ils étaient heureux car Voldemort était, d'après le Département des Mystères, définitivement mort mais en même temps il se passait beaucoup de choses depuis ce jour...

Leur Sauveuse avait disparu, on avait apprit qu'elle avait toujours dit la vérité et qu'elle avait encore une fois vaincue puis ce fut découverte sur découverte...

Harriet Potter avait été battue, trahie par tous... Elle avait été violée, affamée, transformée en esclave... Traitée pire qu'un elfe de maison dans une mauvaise maison... Et Albus Dumbledore, celui qu'ils aimaient, était celui qui avait fait en sorte que cela soit possible. Il l'avait abandonné devant la porte d'une maison où vivait des gens qui haïssaient la magie. Il avait payé ses gens pour faire du mal à un enfant avec le compte personnel de celui-ci sans oublier tout ce qu'il avait volé pour lui-même mais ce n'était pas tout car il avait mit en place des "aventures" à Poudlard, mettant ainsi en danger tous les étudiants, et payer des enfants, les manipulant pour trahir Harriet Potter.

C'était choquant... Ils ne voulaient pas y croire mais les journaux avaient des preuves que ce soit avec des photos ou des souvenirs... Il y avait eu des procès avec des serments de vérité et du vésitarium. Amélia Bones avait prit les choses en main en disant qu'elle ferait en sorte que tout soit public pour montrer la vérité à tous. Elle avait accusé Albus Dumbledore mais il n'était pas le seul puisque Molly Weasley, Ronald et Ginevra Weasley, Hermione Granger, Cornelius Fudge, Dolores Ombrage, ... parmi d'autres avaient aussi le droit de passer en procès sous diverses accusations.

Les trois adolescents avaient été accusé de vol de ligne et de vol d'argent. Ils avaient été payés pour espionner Harriet Potter, l'empêcher de réussir à l'école, d'avoir des amis autre qu'eux et surtout elle devait suivre le chemin choisit par l'ancien Directeur.


**SOUVENIRS**

Amélia Bones regarda les trois adolescents devant elle, pour gagner du temps elle avait choisit de les faire passer en même temps. Ils étaient assis dans des sièges avec des chaines qui les tenaient, elle avait demandé à Croacker, le chef du département des mystères, d'ajouter un cercle de vérité autour du siège, et avait dosé les jeunes avec du vésitarium pour bien faire.

- Mesdames, Messieurs, je vous ai dit que je ferais la lumière sur ce qui est arrivé à Harriet Potter et que je ferais cela en public pour que nous arrêtions de vivre dans le mensonge. Aujourd'hui nous commencerons avec Hermione Jean Granger, Ronald Billius Weasley et Ginevra Molly Weasley.

Elle commença par les questions de bases pour prouver que le sérum fonctionnait : identité, maison et date de naissance. Une fois cela fait, elle commença pour de vrai.

- Miss Granger, étiez vous payé pour espionner Harriet Potter ?

- Oui.

- Deviez-vous l'empêcher de réussir à l'école ?

- Oui.

- Pourquoi l'avez-vous fait ?

- Le directeur a dit que c'était pour l'empêcher de devenir sombre et il m'a promit plein de choses.

- Qu'a-t-il promit ?

- J'avais de l'argent pour payer mes études mais aussi j'aurais accès aux livres Potter. Il m'a aussi promit que je serais Préfet et Préfet-en-chef mais que j'aurais toujours la première place à l'école. Il m'a apprit quelques sorts en plus.

- Saviez-vous que Harriet Potter était maltraitée ?

- Oui mais c'était pour le Plus Grand Bien. De toute façon elle allait mourir à la fin.

- Bien. Monsieur Weasley, étiez vous payé pour espionner Harriet Potter ?

- Oui.

- Deviez-vous l'empêcher de réussir à l'école ?

- Oui.

- Pourquoi l'avez-vous fait ?

- J'allais avoir la richesse et la gloire.

- Qu'est-ce qui vous a été promit ?

- Je serais Lord Potter, elle serait ma femme grâce à un contrat.

- Que disait ce contrat ? Qui l'a écrit ?

- Ma mère avec le directeur. Tout allait m'appartenir. Elle allait devenir ma femme, elle devait m'obéir en tout, avoir mes enfants, ne jamais me refuser, ...

- Miss Granger a dit qu'elle devait mourir alors comment aurait-elle pu être votre femme ?

- Il était prévu que l'on se marie avant, elle devait avoir un enfant au moins puis c'était bon...

- Pourquoi un enfant ?

- Pour continuer à avoir accès à l'argent même après sa mort.

- Qu'auriez vous fait de l'enfant ?

- Il aurait vécu la même vie que sa mère.

- Et si elle ne voulait pas d'enfant avec vous ?

- Elle n'aura pas le choix ! Elle m'appartient ! Et puis elle a été entrainée à prendre ce qu'on lui donne !

Amélia avait tellement envie de frapper le gamin... Il avait seize ans et ne voyait aucun problème à violer une fille.

**SOUVENIRS**


Ginevra Weasley avait dit la même chose. Après délibération il avait été décidé qu'ils étaient des enfants qui avaient été manipulés mais qu'ils devaient être punit. Alors il fut décidé qu'ils allaient en prison pour mineur dans le monde moldu jusqu'à leur majorité puis ils iraient dans une prison pour adulte, en totalité ils auraient dix années. Leur magie serait liée, les empêchant d'avoir des enfants magiques mais aussi de parler de la magie à quiconque, même de voir les portes menant au monde sorcier à partir de ce jour. Si après ces dix ans ils voulaient vivre ils pouvaient le faire parmi les moldus.

Tout l'argent qu'ils possédaient devaient revenir à Harriet Potter, et les souvenirs des parents de la fille Granger seraient effacé, leur enfant décédé dans un accident de voiture, ils partiraient en Australie et auraient le désir d'adopter. Amélia ne voulait pas gâcher la vie des deux adultes, ils avaient fait de leur mieux mais Dumbledore était un maître de la manipulation.

Puis il y avait eu le procès de Molly Weasley, ce n'était pas beaucoup mieux que ses enfants. Elle voulait l'argent Potter car elle n'aimait pas être pauvre, de plus elle voulait se venger de James Potter, en effet il l'avait refusé lorsqu'ils étaient étudiants, préférant la née-moldue qu'était Lily plutôt que la Sang-Pur qu'elle était. Elle haïssait aussi Sirius Black car il n'avait pas non plus voulu d'elle. Elle n'appréciait pas qu'on préfère une "Sang-de-Bourbe" à elle.

Elle avait obtenue quinze ans à Azkaban avec sa magie liée, si elle survivait elle subirait le même sort que ses deux enfants.

Arthur Weasley avait renié la femme et les deux plus jeunes, de même Muriel Prewett, l'actuelle Lady Prewett, avait fait de même. Ils étaient Molly, Ginevra et Ronald Sans-Nom à partir de ce jour.

Cela avait suivit avec le procès de Dolores Ombrage pour mise en danger d'enfant, une centaine de cas de torture sur mineur, utilisation de vésitarium sur mineur, tentative de meurtre sur Harriet Potter, vol de ligne et enfin utilisation d'un impardonnable sur Harriet Potter. Comme elle haïssait tout ce qui n'était pas sang-pur, la punition fut choisit à sa mesure. Elle obtint trente ans dans une prison moldue avec sa magie liée et une impossibilité de parler de la magie à quiconque ou de voir les entrées du monde sorcier mais sans rien oublier, de plus ses actes seraient connus de tous. Amélia savait que ceux qui faisaient du mal aux enfants souffraient le plus en prison non-magique.

Cornelius Fudge était accusé de corruption, tentative de meurtre, vol de ligne, ... Amélia avait fait la lumière sur ce qui était arrivé à Sirius Black, l'ancien ministre avait empêché le procès pour faire plaisir à Lucius Malefoy, l'homme pensant que son fils était le futur Lord Black, il savait donc qu'en émettant l'ordre de Baiser à vue contre Sirius Black c'était une tentative de meurtre et un vol de ligne. Il savait aussi ce que faisait Ombrage, il lui avait laissé le champ libre pour se débarrasser de Harriet Potter tant qu'elle ne faisait aucun mal aux héritiers. Il fut décidé que toutes ses possessions seraient partagé en trois : Potter, Black et le Ministère pour renflouer quelque peu les caisses car il avait vidé une partie dans son propre coffre.

Enfin c'était le procès de Albus Dumbledore.


**SOUVENIRS**

Après plusieurs jours de procès et de découvertes effroyables, il était temps d'avoir enfin des réponses. Albus Dumbledore fut conduit jusqu'à la chaise et solidement attaché.

- Amélia, tout cela est-il nécessaire ? demanda l'homme avec son air de grand-père déçu.

- C'est Madame Bones pour vous ! Et oui c'est nécessaire. Le sérum !

- Je refuse !

- Vous n'avez pas le choix ! Le Magenmagot a décidé que cela serait obligatoire pour obtenir la vérité !

- Pourquoi vous mentirai-je ? Je suis Albus Dumbledore, j'ai toujours fait tout ce qui était possible pour le Plus Grand Bien.

- La question que l'on devrai vous demander alors est pour qui est ce Plus Grand Bien dont vous aimez tant parler ! Maintenant Auror le sérum !

Comme le sorcier refusait d'ouvrir la bouche pour recevoir la potion, il fut rapidement stupéfier et le vésitarium donné.

- Quel est votre nom ?

- Albus Percival Dumbledore.

- Vraiment... Pourquoi donnez vous Brian et Wulfric ?

- Pour plus de prestance et rendre tous les serments obsolète..

- Comment cela ?

- Je fais le serment et le peu de magie sans baguette que je connais pour avoir de la lumière autour de moi et le tour est joué.

- Pourquoi ?

- Parce que les gens doivent avoir confiance en moi.

A partir de là commença l'interrogatoire et ce fut encore plus effarant que les sorciers l'auraient cru possible. Amélia était heureuse d'avoir rendu cela publique parce que sinon personne ne l'aurait cru. Ils apprirent tellement de chose.

Albus Dumbledore n'était pas un héro, c'était un maître manipulateur qui considérait le peuple anglais comme des pions pour obtenir ce qu'il désirait, qu'importe les sacrifices tant que ce n'était pas lui qui les faisaient.

Il n'avait pas vaincu Grindelwald dans un superbe duel, non il avait attendu qu'un groupe de Mages de Guerre l'épuisent, se fatiguant eux-mêmes, puis avait lancé un sort par derrière pour l'abattre, assommant rapidement les Mages, bloquant leurs souvenirs pour que jamais ils ne puissent le contredire, et voilà il était le grand héro et son amant allait passer un séjour tout luxe dans sa propre prison, il allait le voir une fois par mois pour une rencontre romantique.

Après cela, Amélia avait poussé, cherché la moindre réponse, elle avait posé des questions sur le moindre détail pour en savoir toujours plus puis il fut temps de passer à Voldemort, ou plutôt Tom Marvolo Riddle.

Ils apprirent que Albus avait créé le monstre en manipulant l'enfant, il désirait un nouveau seigneur des ténèbres pour que le peuple sorcier ai à nouveau besoin de lui, il avait senti que son étoile perdait de sa brillance donc pour changé cela il avait chercher un enfant à transformer... Il avait trouvé un jeune orphelin du nom de Tom Marvolo Riddle, après quelques recherches il découvrit que c'était l'héritier de Serpentard, c'était parfait puisque depuis qu'il était enseignant il faisait en sorte que les Serpentards soient mal vu, il faisait d'eux ceux qu'il fallait abattre et ainsi il aurait toujours des ennemis en cas de nécessité.

Il avait ainsi trouvé sa victime, c'était un gamin vivant dans un orphelinat, maltraité par les autres à cause de sa différence, il avait même subit plusieurs exorcismes et au lieu de l'aider comme tout enseignant digne de ce nom il avait fait en sorte de le pousser dans un coin et lorsque cela n'avait pas suffit il avait lancé plusieurs charmes et malédictions, ainsi que l'utilisation de potions pour aider et en faire le monstre que tout le monde connaissant.

Petit à petit, il avait aussi modifié le programme scolaire, encore plus lorsqu'il était devenu le directeur. Il désirait que les sorciers restent faible, il voulait qu'ils aient besoin de lui donc il ne fallait pas qu'ils obtiennent trop de connaissances. C'était pour cela qu'il n'y avait plus de cours de duel, d'alchimie, de création de sort, d'enchantement, ... mais il voulait aussi pousser les sang-purs, créer une scission entre eux et les nés-moldus, alors il avait retirer les cours de bases pour les premières générations comme les traditions et la culture magique, l'apprentissage du monde sorcier comme l'utilisation correcte d'une plume, ... tout ce qui permettait d'intégrer convenablement les nouveaux venus. Il avait ajouté en faisant en sorte que le cours sur les moldus soient obsolète.

Actuellement Poudlard n'était plus la première école du monde, comme avant l'arrivée de Dumbledore à l'école, non elle était à la quarante-huitième place sur cinquante, les deux derniers places étaient pour deux écoles se trouvant dans des pays extrêmement pauvre...

Il avait forcé un lien avec Fumseck, qui était le phénix de Poudlard et non celui de l'homme mais les sorciers croyaient que cet oiseau était l'emblème de la lumière donc il en avait eu besoin.

Puis il avait eu Harriet Potter... Pourquoi elle ? Parce qu'elle était puissante, elle faisait de la magie alors qu'elle était encore dans le ventre de sa mère, il avait vu un bouclier apparaître pour protéger sa mère un jour qu'elle se promenait sur le Chemin de Traverse alors il avait créé une prophétie, faisant en sorte que Voldemort l'entende et c'était parfait... Il avait attendu après cela. Les adultes Potter tous mort, le dernier Black en prison, et l'héritière Potter entre ses mains.

Un de ses buts pendant tout ce temps était la destruction des familles des Mages de Guerre qui l'avaient vu "vaincre" son amant : Potter, Black, Bones, Londubat, Malefoy, Lestrange et Nott. Des charmes, des potions,... mais aussi quelques meurtres et voilà... Potter n'avait plus qu'une héritière, Black avait un héritier et les autres étaient dans d'autres familles... Bones il ne restait que deux personnes. Londubat avait un héritier faible et une vieille femme acariâtre. Les trois derniers étaient mal vu maintenant et complètement faible. Il avait rendu Bellatrix folle en tuant lui-même l'enfant qu'elle portait alors qu'il l'avait croisé se promener un jour, il l'avait ensuite rendu stérile. Il avait aussi rendu stérile Narcissa après Draco, il trouvait dommage qu'elle avait préféré resté protégée lorsqu'elle avait découvert qu'elle était enceinte, de même l'enfant avait été gardé à l'abri par sureté.

Pour Neville Londubat, c'était Albus qui faisait en sorte que les parents restent dans le coma avec une potion annuelle qu'il avait créé avec de l'alchimie, pour l'enfant il avait posé des liens sur sa magie et quelques malédictions le rendant manipulable, timide, renfermé, ...

Enfin il y avait Harriet Potter... entre les liens, les charmes, les malédictions, ... et tout ce que sa famille lui avait fait subir. Amélia avait sortit une copie du diagnostic fournit par les gobelins qui prouvaient tout l'horreur qu'elle avait vécu.

Et tout cela pourquoi ? Le but ultime d'Albus Dumbledore était d'être un roi dans son château qu'était Poudlard, il voulait gouverner l'Angleterre sorcière et il s'en sortait assez bien avec tout le pouvoir qu'il avait accumulé.

Après avoir apprit tout cela ce fut l'esclandre. Il fallut beaucoup de délibération mais il fut décidé que qu'il passerait par un interrogatoire complet dans le département des mystères, sa magie serait liée, après cela il allait devoir vivre tous les souvenirs de Harriet Potter, subir tout ce qu'elle avait vécu pendant autant de temps tout en souffrant à Azkaban... A la fin de sa peine de quinze ans il servirait de nourriture aux Détraqueurs et son corps serait jeté dans la mer dans avoir le droit à une tombe. De plus son nom serait effacé des livres d'histoire, la seule trace devrait être pour dire qu'il était un traitre et un ennemi du peuple, sa carte de chocogrenouilles détruite et ainsi Albus Dumbledore deviendra un nom à jamais maudit.

**SOUVENIRS**


Après tout cela il était temps que les sorciers anglais commencent à se reconstruire correctement, il ne fallait pas qu'ils continuent à faire les mêmes erreurs.

Remus Lupin avait regardé tout cela, il avait dû se battre pour retenir Moony qui désirait tant déchirer ceux qui avaient du mal à son chiot. Il alla voir Ragnok et après discussion, le gobelin lui ordonna de se faire soigner dans une clinique privée, il apprendrait à gérer son loup et qu'ainsi il pourrait vivre convenablement. Il devait se reprendre tant physiquement que psychologiquement ainsi thérapie et soin étaient nécessaire. Une fois cela fait, il aurait une chance de revoir son chiot.


Meredith pensait que la vie était parfois étrange. La dernière crise qu'elle avait eu lui avait en quelque sorte ouvert les yeux sur certaines choses dont la plus importante était qu'elle ne voulait pas continuer à être faible, et après quelques discussions avec sa psychologue, il lui fut conseillé d'apprendre à se défendre alors elle s'inscrivit dans une salle de sport qui enseignait diverses formes de combat à main nu mais aussi avec des armes blanches et puisqu'aux Etats-Unis le port d'arme était autorisé elle décida qu'elle voulait savoir utiliser une arme à feu. On ne savait jamais ce que la vie pouvait vous réserver. Même si elle avait changer de nom elle n'oublia pas qu'elle était une Potter et qu'ainsi elle était la cible de la "Chance Potter". En plus de savoir se défendre cela lui apprenait à être maîtresse de son corps ce qu'on lui avait jamais permis.

Elle avait été l'esclave des Dursley que ce soit pour faire des tâches pour Pétunia ou sexuelle pour Vernon mais aussi le pion de Dumbledore où elle devait être la parfaite petite arme pour l'homme au point où il lui avait versé des potions dans le corps et jeté des dizaines de sorts pour qu'elle lui obéisse au doigt et à l'œil... Mais elle était libre maintenant et elle ferait tout ce qui lui était possible pour que cela continue ainsi.

Elle avait fait agrandir la zone où il y avait de l'équipement sportif dans son jardin pour ajouter une cible pour le lancer de couteaux et un nouveau sac de frappe, ainsi qu'un petit appareil de musculation et des poids. Elle aimait étrangement cela, c'était comme une nouvelle forme de méditation de donner des coup dans le sac rempli de sable, elle avait l'impression de se perdre dans son esprit alors que son corps entrait dans une routine. Elle avait aussi commencé à apprendre les arts martiaux et chaque semaine elle découvrait un nouveau kata qu'elle appréciait mettre à l'œuvre le matin sur son petit bout de plage.

Tout cela lui permettait de se sentir petit à petit mieux dans son corps en apprenant à le gérer et en le transformant en arme, et surtout à savoir se défendre et ainsi elle ne se sentait plus aussi faible. Bien sûr c'était épuisant mais heureusement grâce aux soins depuis son départ de l'Angleterre elle avait une bonne forme physique et son entrainement journalier l'aidait. Weevil avait apprit ce qu'elle faisait et en bon grand frère qu'il avait décidé d'être il l'accompagnait parfois et même il lui donnait des cours de défense façon combat de rue, il disait que savoir se battre c'était bien mais il fallait savoir se battre salement pour être sûr d'y arriver. Elle n'était pas une grande fan des armes à feu mais elle pensait que c'était une connaissance à avoir donc elle pouvait tenir une arme et viser avec, par contre les lames... c'était une autre histoire. Le professeur avait dit qu'il avait l'impression qu'elle était née pour cela, elle était agile, souple et rapide, ce que tout bon épéiste devait être alors il décida d'ajouter des cours d'épée, elle choisit le katana après avoir essayé diverses lames, mais elle se débrouillait aussi avec les poignards et les couteaux de lancer. Elle avait commencé à prendre l'habitude de toujours avoir un poignard dans son sac si nécessaire. Le yoga qu'elle continuait à faire chaque matin lui permettait de garder sa souplesse.

Eli venait chaque weekend pour s'occuper des motos, Merry avait décidé de le rejoindre pour apprendre avec lui, surtout qu'elle aimait assez le cours de Mécanique lorsqu'elle y allait. Elle aimait comprendre le fonctionnement des moteurs et réussir à faire fonctionner un engin avec ses capacités. Elle avait hâte de pouvoir conduire les motos. Elle n'allait toujours pas aux cours de sport de l'école car elle n'avait aucun désir de montrer ses cicatrices à des adolescents, elle n'était pas encore assez bien dans sa peau pour cela.

Elle apprenait de plus en plus de culture moderne, elle avait créé un compte Instagram après une demande son conseiller qui voulait qu'elle poste des photos de ses œuvres d'art, Merry avait accepté sans vraiment y pensé car cela ne lui prenait pas vraiment de temps. Elle faisait des photos de ses peintures, parfois pendant qu'elle peignait mais évitait son propre visage, tout ce que les gens pouvaient voir d'elle était des oreilles d'animaux sur des serre-têtes et ses longs cheveux. Elle avait de plus en plus de fans. Mais alors qu'elle aimait peindre et dessiner, elle trouvait qu'il lui manquait quelque chose...

Ce fut enfin Thanksgiving, Merry en avait entendu parlé et alors qu'elle avait été invité à rejoindre ses amis, elle préféra rester seule. Elle passa la journée à préparer plusieurs plats qu'elle déposa à l'aide alimentaire puis passa la soirée tranquillement chez elle. Elle savait que c'était une fête pour être avec ses proches, et donc sa famille, elle avait choisit qu'elle avait besoin d'un moment seule pour penser à sa famille, à tous ceux qu'elle avait perdu.

Les jours reprirent leur routine. Elle avait envoyé une demande à son gestionnaire Gringotts pour faire ses arbres généalogiques, pour savoir s'il lui restait de la famille... même des cousins éloignés et avec le nombre de famille dont elle avait hérité elle devrait avoir des cousins... surtout avec la mauvaise habitude des sorciers anglais à abandonner leurs cracmols dans le monde non magique. La priorité étant ceux vivant en Amérique du Nord puisqu'elle ne voulait pas quitter le pays pour le moment. Elle espérait qu'elle aurait des noms avant l'été prochain, lui permettant ainsi de partir à leur rencontre pendant la pause estival... En fait elle avait prévu de voir avec Eli si les motos seraient finit d'ici là et peut-être qu'il aimerait aller avec elle en road-trip sur les routes du pays.

Novembre vint et partit, ce fut décembre. Aaron Echolls revint pour participer à la grande soirée de Noël que Lynn organisait chaque année et où ils invitaient tous les noms connus de Los Angeles que ce soit les riches de Neptune mais aussi plusieurs célébrités. Mais il fallait que tout ne soit pas joyeux car l'homme reçut plusieurs menaces pour sa vie, au point où le père de Veronica, Keith Mars, fut engagé en tant que détective pour découvrir qui faisait cela.

Merry avait apprit qu'il y avait eu une partie de poker, plusieurs garçons s'étaient réunis pour s'amuser mais avec le but final de gagner une grosse somme d'argent malheureusement cette somme avait disparu et le gagnant qui était Weevel n'avait pas obtenu son prix. Il n'était pas heureux et à la fin Veronica avait décidé d'enquêter puisque Eli avait volé à chaque participant un objet pour compenser le vol, dont l'ordinateur portable de Duncan Kane, ex petit-ami de la blonde, qui gardait son journal intime dans la machine...

Les Echolls avaient décidé d'organisé une grande soirée pour fêter Noël, ce même soir, pour ne pas avoir à y être, Logan avait, de son côté, organisé une nouvelle partie de poker avec de la partie précédente mais aussi Veronica, Meredith avait été invité pour qu'il y est une autre fille et à la base ce weekend aurait dû être une soirée cinéma chez elle avec les garçons. Il y avait donc Duncan, Eli, Dick, Logan, Sean Freedrik, un gars du même lycée qu'eux, et Conner Larkin, un jeune acteur connu pour son physique incroyable.

La soirée commença tranquillement avec Veronica qui expliqua son enquête et surtout donna le résultat : le fils du majordome était le voleur, Sean Freedrik. Eli l'emmena pour une discussion laissant les autres garçons en présence de la blonde et de Merry.

Lorsque Weevil revint il fut étonné de la scène qui l'attendait, le groupe fixait la petite brune avec des yeux choqués.

- Que se passe-t-il ici ?

- Tu savais ? questionna Logan.

- De quoi ?

- Petite fille ici est une pro du poker... Elle vient de gagner trois parties d'affilées

- Quoi ? Heu... non je ne savais pas. Chaton ?

- J'ai déjà joué avant... J'ai commencé avec mes jumeaux lorsque j'étais au pensionnat, ils aimaient faire des parties avec les autres du dortoir de temps en temps, ils m'ont apprit puis Siri m'a montré plus de chose... Il était vraiment doué... Je n'ai pas joué depuis... expliqua-t-elle avec des yeux tristes.

- Ha... Tu caches d'autres choses ?

- Hummm... Peut-être... Alors on joue ?

- Vas-y !

Il s'installa à côté d'elle, lui caressant la tête en passant et la partie reprit. Ils firent une pause car Logan devait faire acte de présence à la soirée de ses parents et ils avaient aussi tous faim. Merry restait près de Weevil, elle n'aimait pas ce genre d'évènement même si elle savait qu'elle devait aller d'ici peu à New York pour un truc du genre, elle avait reçu une invitation en tant que Lady Black. En vérité elle avait reçu une dizaine d'invitation comme celle-ci mais elle avait obtenu l'autorisation de n'aller qu'à une seule après discussion avec son responsable de compte, il aurait préféré qu'elle en choisisse plus mais il comprenait que ce serait difficile pour elle et puis elle était encore jeune. Elle avait décidé d'aller à celle qui aurait lieu pendant le premier weekend des vacances de fin d'année, ainsi elle resterait dans la ville pour faire du tourisme.

La soirée fut interrompu avec une tentative de meurtre. En effet, une serveuse profita du moment où les invités se rendaient à l'extérieur pour écouter une chorale pour enfoncer une lame dans le ventre de Aaron Echolls, c'était une ancienne maîtresse qui n'appréciait pas d'avoir été évincée. Logan avait été choqué, de même que les autres, Merry avait juste fixé la scène sans sourciller, ce n'était pas la première fois qu'elle voyait du sang, même si c'était surtout le sien en tant normal et cela n'avait plus vraiment d'effet sur elle maintenant. Elle s'était juste avancé pour attraper des serviettes en tissus et fait une compression sur la blessure, la lame n'était plus là puisque la femme l'avait retiré et avait été jeté à terre lorsqu'elle avait tenté de recommencer. Keith Mars était arrivé à temps pour la stopper.

- Pourquoi ? chuchota l'homme en la fixant. Tu me hais...

- En effet mais ton fils ... t'aime... C'est pour lui que je fais ça... Il ne mérite pas de te voir mourir sous ses yeux mais honnêtement s'il n'y avait que nous... Je te laisserais crever et je regarderais le sang couler de ton corps avec un sourire au visage...

Elle avait gardé le ton bas pour que seulement lui puisse l'entendre, elle le fixa avec des yeux froids lui montrant exactement ce qu'elle ressentait pour lui, elle vit une lueur de peur traverser son regard. Bien il l'avait comprit ! Meredith était peut-être fragile et elle avait beaucoup de problèmes mais elle avait prouver de nombreuses fois qu'elle n'avait aucun scrupule tant que cela protégeait ceux auxquels elle tenait. Elle apprenait à accepter toutes les parties d'elle-même...

Les jours après ce moment passèrent vite. Logan restait près de sa mère qui devait faire face à la tentative de meurtre sur son mari mais aussi les dizaines d'articles dans les journaux à scandales qui étalaient les tromperies de l'homme, ce n'était plus un secret... Il ne fallait pas non plus oublier les paparazzis qui trainaient devant la porte de leur propriété.

Rapidement il fut temps pour elle pour prendre l'avion pour se rendre à New York. Elle avait tout le nécessaire puisqu'elle avait choisit une des nombreuses robe se trouvant dans son dressing avec des bijoux et des chaussures. Elle prenait un vol pour la grande ville le vendredi matin, passait le samedi dans un spa avec la soirée le soir même. Le trajet de cinq heures en première classe fut assez rapide, un chauffeur l'attendait pour l'amener à son hôtel. Une suite avait été réservée à l'Hôtel Morgan pour toute la durée des vacances.

Elle était fatiguée lorsqu'elle entra dans sa suite, c'était grand et luxueux, à la limite d'un petit appartement avec un grand salon et une petit kitchenette, une grande chambre avec une superbe salle de bain et une terrasse avec un jacuzzi. Elle déposa ses affaires et décida de mettre une tenue confortable pour le reste de la journée, elle s'installa devant la télévision et commanda au service d'étage.

Samedi matin, elle se leva tôt et de bonne humeur, elle avait hâte d'aller au spa, il était prévu qu'elle y reste quatre heures pour divers massages, soins et gommages, après elle avait prévu un bon déjeuner, une après-midi tranquille et en de journée une coiffeuse et maquilleuse de l'hôtel devait venir pour l'aider à se préparer. Heureusement elle n'avait pas besoin d'aller loin puisque la soirée avait lieu directement dans cet hôtel puisqu'elle avait choisit d'aller à la soirée des fêtes de fin d'années des Morgan, peut-être pourrait-elle rencontrer Elia puisque c'était sa famille. Elle avait même eu accès à la liste des invités et elle avait vu beaucoup de noms qu'elle connaissait, et surtout dans lesquels elle investissait son argent comme les Huntzberger, les McCrae, les Hayden ou encore les Gilmore... Peut-être même que Rory serait là puisqu'elle était une Gilmore.

Finalement elle était prête, ses cheveux avaient été coiffé en un chignon haut avec quelques mèches qui tombaient pour encadrer son visage, il y avait des perles de cristal ajouter ici et là pour rappeler sa robe, celle-ci était une robe de soirée en forme de sirène avec des manches longues et un col rond. Elle était bleu nuit avec des perles de cristal qui rappelaient les étoiles dans le ciel. Elle avait ajouté une paire d'escarpins noire et pour les bijoux elle avait choisit la simplicité avec des clous d'oreille en diamant et un simple bracelet qui allait avec, sans oublier ses bagues de seigneuries. Elle descendit jusque dans le hall et se rendit à la salle de bal, elle avait un petit sac à main pour y ranger le carton d'invitation ainsi que ses papiers, gardant sa baguette dans un étui invisible à son poignet.

Elle montra son invitation et entra, la soirée commençait par un dîner puis il y avait la danse... Elle espérait qu'elle pourrait partir tôt. Elle chercha sa place pour la trouver à la table d'honneur puisqu'il y avait plusieurs noms importants. Elle attrapa une coupe de champagne à un serveur et regarda autour d'elle en s'installant près d'un mur. Elle observa la salle et surtout les gens. Elle repéra plusieurs jeunes qui avaient l'air de s'ennuyer près du bar, et reconnut certains visages.

Finn s'ennuyait, il avait envie de boire mais il savait que ses parents le tueraient s'il n'attendait pas au moins après le dîner, il buvait son verre avec Logan, Stéphanie, Colin, Rosemary et Juliette. Il repérât sa sœur avec ses parents et alors qu'il allait revenir à ses amis, ses yeux tombèrent sur l'entrée et surtout l'arrivée d'une belle jeune femme. Sa robe n'était pas révélatrice, surtout lorsque l'on comparait avec celle des filles qui montraient beaucoup de peau mais cela moulait son corps comme une deuxième peau et montrait une superbe silhouette. Elle n'était pas rousse mais elle n'en était pas moins étonnante, il ne pouvait la quitter des yeux. Elle marchait avec élégance, regardant les différentes tables, cherchant sans doute son nom avant d'arriver à la table principale où elle eut l'air de s'arrêter un instant avant de regarder les autres cartons puis elle prit un verre et choisit un endroit où se poser.

Pourquoi restait-elle là ? Elle n'avait pas l'air à l'aise... Il ne la reconnaissait pas, elle avait son âge ou à peine plus jeune mais c'était la première fois qu'il la voyait à un évènement comme celui-ci... Les héritiers se connaissaient tous, ils avaient grandit ensemble et passaient une partie de leur scolarité ensemble... Qui était-elle ? Il essaya de se souvenir qui se trouveraient à la table avec eux... Logan et ses parents... Lui et sa famille... Richard et Emily... il savait qu'il y avait au moins une autre personne... Était-ce elle ?

- Que fixe-tu si intensément Finn ?

- Hein ?

- Tu as l'air de fixer quelque chose, expliqua Steph

- Oh... J'ai vu une fille entrer.

- Une jolie rousse ?

- Non une belle brune qui m'a l'air perdu... Je reviens.

Finn quitta le bar et avança tranquillement vers la fille. Il fallut quelques instants pour qu'elle le remarque. Elle pencha la tête sur le côté attendant de voir ce qu'il voulait. Rapidement il fut près d'elle.

- Bonjour Mademoiselle... Je suis Finnegan Morgan, vous pouvez m'appeler Finn, puis-je savoir votre nom ?

Meredith fixa le garçon qui venait vers elle, elle devait avouer qu'elle savait qui il était puisque Ragnok avait envoyé des dossiers sur les plus influentes familles qu'elle rencontrerait ce soir. Finn Morgan était un bel homme. Il était grand, surtout par rapport à elle qui était assez minuscule, pas autant qu'avant mais toujours petite. Il avait des cheveux noirs qui lui tombaient sur les épaules et de très beaux yeux vert clair, comme si l'océan avait prit place dans ses yeux.

- Bonjour Monsieur Morgan. Je suis Lady Meredith Black mais je crois que vous me connaissez mieux sous le nom de Merry et surtout comme la correspondante de votre sœur, répondit-elle avec un sourire en coin.

- Merry ? La peintre ? Celle qui vit en Californie ? Mais... Je ...

- Oui c'est bien moi...

- Mais... Comment... Que ...

Il était choqué. Il se souvenait encore de sa sœur qui lui parlait de sa correspondante, une jeune fille vivant près de Los Angeles qui aimait peindre et qui avait envoyé des tableaux en cadeaux, il avait reçu une peinture pour son anniversaire quand il avait dit qu'il adorait celle que sa sœur avait reçu.

- Je dois te remercier pour le cadeau d'anniversaire... C'est magnifique... Je l'ai mise dans ma chambre au pensionnat, mes amis l'adorent aussi.

- Ce n'était pas un soucis. J'apprécie mes échanges avec ta sœur.

Meredith se sentait à l'aise avec Finn, c'était étrange, elle n'avait pas l'habitude d'apprécier les inconnus, mais il n'était pas totalement inconnus pour elle... Sa sœur parlait souvent de lui dans ses lettres, ainsi que de ses amis.

- Viens je vais te présenter Elia... Elle va être heureuse de te rencontrer enfin, elle adore t'écrire tu sais.

Elle le suivit à travers la salle pour se stopper devant un couple avec une adolescente.

- Elia j'ai quelqu'un que tu dois rencontrer... En fait tu la connais déjà.

- Vraiment ?

- Mère, Père, Elia, voici Lady Black, ou plus exactement Meredith Black.

- Merry ? C'est toi ?

- Hey Elia...

Merry fixa la fille devant elle, elle était aussi belle que son frère, en fait c'était une version féminine de Finn avec de long cheveux et une taille plus petite de quelques centimètres. Elle se jeta sur la sorcière et la prit dans ses bras, celle-ci se raidit un instant avant de la laisser faire.

- Je suis trop contente de te rencontrer enfin... Tu m'avais pas dit que tu serais là.

- Je voulais te faire une surprise quand j'ai apprit que c'était la soirée de ta famille... J'ai passé un accord avec mon gestionnaire que je n'avais qu'une soirée à faire cette année donc j'ai choisi celle-ci

- Pourquoi seulement vous mademoiselle ?

- Ho désolé Monsieur et Madame Morgan. Comme disait votre fils je suis Lady Black. Mes parents sont décédés lorsque j'étais encore bébé. Je travaille en étroite collaboration avec mon gestionnaire de compte, il a ouvert une entreprise pour servir d'investisseur dans diverses entreprises qui en valaient la peine... Il adore ce genre de chose et j'ai de l'argent qui dort...

- Lady Black je vous souhaite la bienvenue... Vous venez de l'ancien continent ?

- En effet, j'ai grandit en Europe mais il était temps pour moi de partir... Je vis actuellement en Californie.

- Pourquoi la Californie ?

- Mon parrain a choisit la maison malheureusement il est décédé avant de me la montrer donc j'ai décidé d'y vivre pendant quelque temps. Je m'y plait assez pour le moment, je verrais où j'irais lorsqu'il sera temps d'aller à l'université.

- Pensez vous à la Ivy League ?

- Effectivement mais je n'ai pas d'Alma-mater donc j'ai le choix. Elia m'a dit que vous étiez des anciens de Yale ?

- Oui... Ma famille y va depuis plusieurs générations maintenant, dit l'homme. Mais j'ai oublié de me présenter, je suis Finnegan Morgan et ma femme est Olivia. Utilisez nos prénoms.

- Enchanté. Vous pouvez m'appeler Meredith alors. Comment est Yale ? Ce n'est pas loin d'ici n'est-ce pas ? J'ai une amie qui désire entrer à Colombia, personnellement je trouve le programme de Yale et Harvard intéressant.

- Vous ne pensez pas rester du côté de la Californie ?

- Non... J'ai passé plusieurs années en Ecosse pour mon pensionnat et j'avoue que le temps hivernale me manque quelque peu... J'aime le soleil mais je n'en ai pas l'habitude... Etrangement j'ai une véritable peau de rousse...

- Ha... Je comprends. Yale est la meilleure des université mais je suis partial.

- En effet mon cher. Meredith ce soir il n'y aura que des anciens de Yale à la table donc ils feront de leurs mieux pour vous convaincre. J'ai été dans une université en Australie donc je ne peux pas vous aider là-dessus.

- Merci.

- Ma chère, je crois qu'il est temps du dîner.

- Oui vous avez raison. Nous allons vous laisser les enfants pour sonner la cloche, on se retrouve à table.

Les trois jeunes furent laissés seuls pour discuter. Meredith se détendait de plus en plus, elle n'était pas seule et la soirée n'était pas aussi horrible qu'elle le pensait, mais elle devait encore rencontrer d'autres personnes, elle avait lu les dossiers sur Mitchum Huntzberger, c'était un requin et elle était sûre qu'il voudrait la lier à son fils, elle savait qu'elle était une cible intéressante mais s'il s'attendait à une cruche il allait en avoir pour ses frais.

Elle redressa la tête et prit une inspiration avant de commencer à marcher vers la table où elle était attendue.


Alors qui seront les cousins de Merry ?

Pour le moment j'ai pensé à :

- Max Black (Black) de 2 Broke Girls,

- Les Milkovich (Peverell ou Serpentard) et Les Gallagher (Evans ou Gryffondor) de Shameless,

- Temperance Brennan (Serdaigle ou Peverell) de Bones,

- Les Hayden (Potter) et les McCrae (Serpentard ou Gryffondor) de Gilmore Girls

- Jax Teller (Evans ou Serpentard ou Gryffondor) de Son's of Anarchy

- Les Toretto (Black ou Serpentard ou Evans) de Fast and Furious

D'autres idées ?