AVERTISSEMENT : Je ne possède pas Harry Potter, ni Anita Blake ou tout autre série que je pourrais utiliser, de même que pour les films, mangas, animés, ...


Résumé

Après la guerre elle a décidé de quitter l'Angleterre ne pouvant plus supporter les attentes qui continuaient à peser sur elle sans compter les trahisons qu'elle a découvert. Elle a voyagé de pays en pays sans trouver de port d'attache jusqu'au jour où elle fait une étrange rencontre qui changera sa vie... pour le mieux ou le pire ? Elle ne sait pas encore.


- Harry Potter est une femme.
- A part le changement de sexe, l'histoire est canon. Elle a été à Poudlard et a survécu à la guerre.
- Bashing : Dumbledore / Granger / Molly, Ron et Ginny Weasley
- Peu de présence du monde Harry Potter, l'histoire se passera surtout dans le monde Anita Blake


Chapitre 01

Une moto roulait sur les routes de campagne, elle s'approchait de plus en plus de la ville qu'était Saint Louis. Assise dessus se trouvait Hekate Potter, ou plus exactement Lady Hekate Amaryllis Potter Black, l'élue, la sauveuse, la femme qui a vaincu, ... tellement de titre pour parler d'une jeune femme d'une vingtaine d'années.

Alors qu'elle roulait, Hekate pensait à sa vie. Elle avait quitté l'Angleterre peu de temps après la fin de la guerre, elle n'en pouvait plus d'avoir autant d'attente sur ses épaules, elle avait tellement sacrifié et donné aux sorciers anglais et c'était à peine si elle recevait des remerciements avant que l'on lui en demande toujours plus. Alors après avoir découvert qu'elle avait été trahie par ceux en qui elle avait confiance, elle avait prit ses affaires et quitté le pays sans se retourner et surtout sans regret... enfin si un seul... son filleul, Teddy Lupin, le fils de Remus et Nymphadora, mais ... même pour lui elle ne pouvait pas rester et elle ne pouvait pas l'emmener puisqu'elle ne savait pas où elle allait alors il était resté avec sa grand-mère, Andromeda Tonks. Il fallait aussi avouer qu'elle avait besoin de vivre pour elle. Elle n'avait jamais eu la chance de ne penser seulement à elle, de réfléchir à ce qu'elle attendait de la vie, de ses désirs, de ses passions...

Elle accéléra et se rapprocha de la ville d'où elle voyait les lumières au loin, elle savait qu'il y avait beaucoup de vampires, donc elle s'attendait à une assez bonne vie nocturne. C'était agréable de rouler la nuit, elle était seule sur la roule avec seulement les étoiles et la lune pour lui tenir compagnie et elle devait avouer qu'elle adorait cela.

Enfin elle était en vue du panneau annonçant l'entrée de la ville alors elle ralentit pour commencer à rouler dans les rues de Saint Louis, elle traversa un pont qui était au-dessus du Mississippi. Elle roula vers le District, elle était intriguée par ce quartier, un lieu où les Surnaturels vivaient en harmonie avec les humains non magique, de plus elle était propriétaire de plusieurs bâtiments dans cette ville. Peut-être qu'elle trouverait enfin une maison dans cette ville... Elle aimait voyager mais avoir un peu de stabilité serait quand même agréable.

Elle avait faim donc elle décida de s'arrêter devant un petit restaurant qui avait l'air ouvert, elle se gara dans la ruelle juste à côté et alors qu'elle éteignait son moteur, elle entendit un bruit venant de derrière la benne, elle retira son casque et écouta attentivement lors le son recommença. C'était un gémissement, c'était faible et sans ses sens améliorés elle n'aurait sûrement rien entendu. Elle posa son casque et se retira de la moto qu'elle posa sur sa béquille. Elle laissa sa magie couler d'elle, la laissant se libérer dans son corps et s'approcha doucement de la benne puis elle regarda derrière. Il lui fallut quelques secondes pour enregistrer ce qu'elle voyait avant de retourner à la moto pour attraper sa sacoche et de revenir vers la benne.

Derrière il y avait un corps, un jeune homme avec de long cheveux foncés, la ruelle était trop sombre pour voir correctement la couleur, ils étaient étalés autour de lui mais ce n'était pas ce qui était vraiment important pour le moment. En effet, il était blessé... gravement... Il avait une plaie béante au ventre et du sang partout sur lui et autour de lui. Elle s'approcha doucement de lui et se mit à genoux à côté de lui, elle laissa sa magie couler un peu plus et lança un sort de diagnostic basique avant de sortir sa trousse de premier secours et son portable. Elle attrapa des compresses et commença à faire pression sur la plaie d'une main et avec l'autre appela une ambulance.

Elle était capable de faire de la magie sans baguette depuis sa dernière rencontre avec Tom, peut-être même avant, mais surtout avec de l'entrainement elle n'avait plus du tout besoin de baguette, ce qui était vraiment plus pratique et plus discret. Le sort lui dit qu'il avait plusieurs autres blessures mais rien d'aussi important que son ventre et qu'il était un métamorphe.

- Bonsoir, les pompiers de Saint-Louis. Que puis-je faire pour vous ?

- Bonsoir, je suis Hekate Potter et je me trouve dans une ruelle avec un blessé grave.

- Où êtes-vous Madame ? Blessé à quel point ?

- Heu... Je ne sais pas je suis arrivée aujourd'hui en ville, je suis à côté d'un restaurant pas loin du District, ma moto est à l'entrée et est visible.

- Pouvez-vous aller voir la rue ?

- Non, je fais compression sur la blessure.

- D'accord. Je vais essayer de vous trouver via votre téléphone. Pouvez-vous me parler du blessé ?

- Jeune homme d'une vingtaine d'année je dirais. Métamorphe. Plaie Béante au ventre... Je dirais par arme blanche... Vu que ça ne guérit pas je pense qu'il doit y avoir un empoisonnement à l'argent en plus. Il a d'autres blessures mais c'est le plus important.

Au moment où elle disait cela, le jeune homme gémit puis ouvrit les yeux. Elle le fixa, c'était deux orbes violettes... Pas bleu ou vert...non ! Violet. Il la regardait avec peur.

- Chut... Ne t'inquiète pas je te ferais aucun mal. Courage.

- Madame ?

- Désolé... Il vient d'ouvrir les yeux. Je lui parle.

- Bien continuait ainsi. L'ambulance arrive. Votre moto est visible ?

- Oui Oui... Juste à l'entrée... Nous sommes dans le fond de la ruelle derrière une benne.

- Bien... Je fais passer l'information.

Hekate posa le téléphone à côté d'elle et mit le haut-parleur pour avoir sa main de libre, elle attrapa deux potions dans sa sacoche. Elle éteignit rapidement le micro avant de se tourner vers le garçon.

- Je vais te donner quelque chose à avaler... c'est infect mais cela va t'aider. S'il te plait fais moi confiance.

Elle prit les potions et les lui montra.

- Ce sont des potions. La première est un régénérateur sanguin... Tu as perdu trop de sang et cela va t'aider à tenir le choc jusqu'à ce que l'on puisse de faire une transfusion. La deuxième est un antidote... Il va aider à te soigner de tout poison dans ton corps... Tu as de l'argent dans ton corps et ça t'empêche de te guérir tout seul.

Elle ouvrit la première fiole et l'approcha de sa bouche. Il la fixa quelques secondes dans les yeux, cherchant sans doute s'il pouvait lui faire confiance. Il dût voir quelque chose qui lui plaisait car il ouvrit la bouche et avala. Il fit une grimace à la fin.

- Ouais je sais... J'en ai eu pas mal aussi et c'est vraiment dégueulasse mais promit c'est efficace. Allez la deuxième. J'aimerais qui tu ai avalé ça avant que l'ambulance arrive. Ne dis rien à personne s'il te plait. Je remet le micro.

Elle fit ce qu'elle avait dit et donna la deuxième potion, quelques minutes plus tard, on entendit l'ambulance arriver. Elle entendit son nom être appelé et cria pour attirer l'attention. Rapidement deux hommes étaient à côté d'elle prenant sa place et lui posant des questions. Le jeune homme fut mit dans l'ambulance et Hekate décida de suivre lorsqu'elle vit son regard terrorisé. Elle remonta en moto et suivit l'ambulance. Elle attrapa une barre de céréales dans une sacoche et passa par les toilettes pour retirer le sang de ses mains, elle aurait pu utilisé un sort mais ce n'était pas la même chose que de faire la vraie chose. Une fois cela fait elle se rendit à l'accueil et se présenta, elle eut de la chance puisque les ambulanciers avaient prévenu de son arrivée.

Hekate fut guidé vers la salle d'attente pour patienter le temps que le jeune soit opéré. Elle mangea sa barre et prit un café à la machine à côté d'elle... Ce n'était pas très bon mais elle avait besoin d'énergie.

Alors qu'elle était assise là elle pensa à sa vie, surtout à ce qui l'avait mené à ici et maintenant.

Hekate avait découvert la magie lors de son onzième anniversaire, mais ce n'avait pas été sa seule découverte puisqu'elle avait apprit que ses parents étaient morts en la protégeant lorsqu'elle avait quinze mois. Après cela elle avait été confiée à sa tante et son mari, cela avait été des années difficiles pour elle. Puis il y avait eu la magie, elle était entrée à l'école de Poudlard et alors qu'elle aurait dû avoir une vie normale de jeune sorcière, elle avait été transformée en enfant soldat. Chaque année lui avait apporté son lot de cauchemars et elle avait cru que la fin de la guerre serait le début de sa nouvelle vie mais il y avait eu tout un nouveau lot d'horreur puisqu'elle avait découvert que tout ce qu'elle pensait être vrai était en vérité que mensonge. Elle avait été trahi par ceux en qui elle avait confiance.

Ses amis n'étaient pas ses amis. Son mentor était un menteur et traitre et heureusement il était mort alors elle ne pouvait rien lui faire mais elle avait aimé pouvoir lui faire regretter ses actes.

Comment avait-elle découvert tout cela ? A cause de ce qu'elle avait dû faire pendant la guerre. En effet, après son combat avec Tom, elle était tombée dans un épuisement magie et était restée dans le coma pendant trois semaines. A son réveil, elle avait rencontré Kingsley qui était le nouveau ministre de la magie qui lui avait apprit ce qui se passait. Tout d'abord Remus et Dora étaient décédés laissant leur fils orphelin, elle avait la garde partagée avec Andromeda, ensuite les Gobelins désiraient la rencontrer pour qu'elle explique ses actes et en fonction de cela une décision serait prise, enfin Molly et Ron disaient à tout le monde qu'elle allait l'épouser et qu'il était le futur Lord Potter.

Elle avait été triste pour Teddy plus que pour Remus et Dora, car même si elle les appréciait, elle ne les connaissait pas beaucoup et surtout elle était en colère contre eux, ils avaient un tout-petit, ils auraient dû rester avec lui plutôt que de venir à Poudlard. Elle rencontra Andromeda et lui expliqua qu'elle voulait être là pour son filleul mais qu'elle ne pouvait pas s'occuper de lui car elle devait penser à elle pour une fois. Il lui fallut une semaine avant de pouvoir quitter son lit mais elle put rencontrer les gobelins.

Elle avait été à Gringotts et à peine arrivée qu'elle avait été guidée dans le bureau du Directeur. Il avait fallut un déballage complet de l'histoire de sa vie ainsi que quelques serments pour que son explication soit acceptée. Il fut décidé qu'elle devrait payer un tiers des frais pour la réparation de la banque car elle n'avait rien volé, juste détruit un objet et qu'un gobelin l'avait aidé à entrer pour la trahir. Les deux autres tiers seraient à Ronald et Hermione pour payer.

Après cela, les découvertes avaient commencé. Elle apprit qu'elle était une héritière d'une grande richesse que ce soit par son père ou son parrain, mais aussi par Tom, et oui le Seigneur des Ténèbres avait fait d'elle son héritière. Elle apprit que Dumbledore en tant que son gardien magique avait eu la main leste dans ses comptes puisqu'il avait prit beaucoup de son or que ce soit pour lui mais aussi pour payer diverses personnes comme Molly, Ronald et Ginevra Weasley, Hermione Granger, Cornelius Fudge, Dolores Ombrage, ... Des dizaines de noms apparaissaient sur la liste. Il y avait même les Dursley, eux qui avaient prit plaisir à lui dire qu'elle était une charge qui prenait le pain de la bouche de leur fils alors qu'ils obtenaient 1 200 £ par mois depuis son premier jour chez eux.

Ragnok, le directeur, avait été en colère lorsqu'il avait comprit qu'elle ne savait rien de tout cela et donc qu'elle n'avait accepté aucune des sorties d'argents. Il avait prit les comptes en main et lancé les démarches pour récupérer l'or, avec intérêts. Hekate avait apprit qu'elle était riche... très riche... tellement qu'elle n'aurait pas besoin de travailler, de même que ses enfants et ses petits enfants tout en étant très confortable. C'était hallucinant. Et tout cela c'était son compter les propriétés qu'elle possédait maintenant et les divers investissements qui rapportaient chaque mois. Elle avait donné carte blanche à la banque pour qu'ils investissent dans les deux mondes.

Après avoir réglé cela, elle s'était rendu au Chicaneur et avait fait une interview avec Luna où elle disait ce qu'elle venait de découvrir et que jamais elle n'épouserait Ronald Weasley. Elle avait aussi parlé à Kingsley qui avait refusé le garçon de l'école des Aurors mais aussi Hermione de tout poste qu'elle désirait à l'avenir au ministère. Hekate avait aussi rencontré la directrice de Poudlard, Minerva McGonagall, son ancien professeur de métamorphoses, et lui avait expliqué les choses après fait un don substantiel pour la réparation de l'école. La femme était en colère, tellement qu'elle avait déplacé le tableau de Dumbledore dans un coin, caché de tout et de tous, puis alors qu'elle avait offert aux étudiants qui n'avaient pas pu revenir à Poudlard l'année précédente à cause de la guerre, elle avait écrit aux traitres pour leur dire qu'ils n'étaient pas les bienvenus. Maintenant ils n'auraient pas d'Aspics et avec les journaux, sans compter le public, qui réclamaient leur tête, ils avaient peu de chance de pouvoir faire quoi que ce soit en Angleterre magique, ainsi que d'autres pays puisque Hekate était célèbre dans l'Europe, et même plus loin.

Une fois tout cela fait, elle avait prit la moto de son parrain, elle était en bonne état, juste quelques réparations de bases comme les pneus, les plaquettes de frein, ... Sirius lui avait discrètement apprit avant sa disparition, fait un peu de shopping et après un dernier au revoir à quelques personnes elle était partit.

Elle avait visité le pays, puis c'était l'Europe, l'Afrique, la Russie, l'Asie, l'Australie, l'Amérique du Sud, l'Amérique du Nord, ... Elle allait là où son humeur la menait sans véritable but, juste rouler, rester quelques temps puis repartait sur la route. Elle avait été à la plage, dans des parcs d'attraction, des musées, des foires, ... Elle avait fait de la plongée sous-marine, du parachutisme, de l'escalade, du parapente, ... Elle n'avait pas grand bagage officiellement mais alors qu'elle était à Paris, elle s'était rendu dans le quartier magique où elle avait acheté une nouvelle malle avec des compartiments, c'était plus grand à l'intérieur, plus léger et surtout pouvait rétrécir pour faire la taille d'un jeu de carte. Elle possédait aussi un portefeuille magique offert par Ragnok qui avait une carte bancaire fonctionnant dans les deux mondes, mais il fournissait aussi de la monnaie à la demande dans la devise qu'elle désirait, ainsi pas de taux de change ou d'attente dans une banque pour échanger son argent. Grâce à ces objets elle avait pu acheter tout ce qu'elle voulait que ce soit des souvenirs, des livres, des ingrédients de potions, ... De plus elle dormait soit dans ses propriétés soit dans des hôtels, des auberges, ... De plus, elle profitait de son voyage pour apprendre de nouvelles choses.

Elle avait dix huit ans lorsqu'elle avait quitté l'Angleterre, maintenant elle en avait vingt-deux, enfin officiellement... Officieusement elle avait perdu le compte vu le nombre de fois où elle avait passé du temps en compression temporelle. En quatre ans, elle était devenu un Animagus multiple, elle avait apprit à utiliser sa magie sans baguette, l'Occlumancie, mais aussi des magies très sombres pour l'Angleterre comme la Magie de la Mort et la Magie du Sang, elle avait un véritable talent pour ces deux là. Elle pensait que cela devait avoir un lien avec son héritage Peverell.

Elle avait rencontré des dizaines de personnes différentes, certains plus marquantes que d'autres. Elle avait apprit tellement sur elle-même et alors qu'elle grandissait mentalement elle avait aussi changé physiquement. Elle savait maintenant ce dont elle était capable et ce qu'elle désirait faire de sa vie. Parce ses connaissances n'étaient pas seulement magiques... Non elle avait aussi apprit de nombreuses langues et cultures en voyageant, l'histoire ainsi que les légendes... L'Occlumancie avait développé sa mémoire au point où on pouvait dire qu'elle possédait une mémoire eidétique. Elle avait aussi apprit à se battre à main nu et avec des lames ainsi qu'à tirer avec différentes armes à feu. Elle était capable d'utiliser une épée, ainsi qu'un arc... Enfin bref... Elle avait beaucoup apprit.

Hekate Potter était maintenant une jeune femme mesurant 1m70, mince mais musclé avec des formes là où il fallait. Elle avait de longs cheveux noirs bouclés qui lui tombaient jusqu'aux fesses, en fait c'était si sombre qu'ils en avaient une teinte bleutée. Il y avait aussi une particularité, en effet, en devenant Maîtresse en magie du sang et magie de la mort, elle avait gagné des mèches blanches comme l'os et rouges comme le sang dans sa chevelure.

Son corps était parcouru de cicatrices dû à son enfance, puis Poudlard et enfin la guerre mais aussi quelques unes venant de scarification en lien à la Sanguimagie, en plus de cela elle avait quelques tatouages pour couvrir sa peau. Autour de ses yeux on pouvait voir des marques laissés par la Sanguimagie pour ne plus avoir besoin de lunettes, c'était des arabesques qui entouraient ses yeux allant sur ses tempes et si on y regardait de plus près on pouvait voir que les lignes allaient jusque sur les paupières. Grâce à cela les lunettes avaient disparu mais elle avait aussi gagné une vision nocturne et une vue de mage.

Elle avait apprit à s'aimer, elle se sentait bien dans sa peau et elle avait acquis un style qui lui correspondait avec des jeans près du corps, parfois des pantalons en cuir, des bottes à talons épais d'une hauteur de cinq centimètres au minimum et des débardeurs la plupart du temps pour les hauts. La magie était vraiment bienvenue pour le confort, surtout au niveau des pieds permettant de mettre des talons sans douleur et sans risque de se briser la cheville. Après avoir passé dix-sept ans dans des vêtements trop grand ou encore des robes de sorciers, sans oublier l'uniforme pendant six ans, elle était devenue adepte des vêtements près du corps.

- Madame Potter ?

- Oui ?

- Je suis le docteur Fletcher.

- Bonsoir docteur. Comment va le jeune homme ?

- Nathaniel.

- Hein ?

- Il se nomme Nathaniel Grayson.

- Haa...

- Il va bien. Il a besoin de beaucoup de repos. Vous pouvez aller dans sa chambre si vous le désirez.

- Vraiment ?

- Il vous a demandé lorsqu'il s'est réveillé.

- Hoo...

Hekate fixa le médecin devant elle, elle sentait l'énergie qui se déversait de lui, c'était un métamorphe, un loup-garou plus exactement, et puissant en plus. Un médecin loup-garou ? Humm... Il devait se cacher pour avoir cet emploi. Les Surnaturels ne se cachaient plus et vivaient en harmonie avec les non-magiques, il y avait encore quelques difficultés... Il était difficile pour eux d'avoir des emplois dans les domaines de la santé, de l'alimentaire ou encore de l'éducation.

C'était peut-être ainsi qu'il savait le nom du jeune homme. Elle fut guidée vers une chambre double où elle vit le garçon endormi dans le lit du fond, près de la fenêtre. Elle s'approcha de lui et s'installa dans le fauteuil juste à côté de lui avant de prendre un livre dans sa sacoche ainsi que son thermos de café. Elle adorait cet objet qui avait été modifié magiquement, elle l'avait trouvé en Italie, elle payait un abonnement mensuel pour qu'il soit rempli automatiquement et qu'elle ai ainsi du café frais à sa disposition. Il était relié au magasin italien, lorsqu'elle désirait qu'il se remplisse elle avait juste à déverser un peu de sa magie sur la rune se trouvant au fond de l'objet. Elle se servit une tasse et commença à lire son livre. C'était tellement meilleur que l'horreur qu'elle avait bu dans la salle d'attente.

Elle était perdue dans son livre sur l'histoire du conseil des vampires qu'il lui fallut quelques instants pour se rendre compte qu'elle entendait un bruit à côté d'elle. Elle releva la tête et vit que le garçon était réveillé. Elle le regarda papillonner des yeux. Elle avait découvert qu'il était un léopard-garou à cause de l'énergie qu'il émettait.

- Hey chaton... Comment tu te sens ?

- Bi... Bien.

- Mouais... Je vais faire semblant de te croire. On m'a dit que tu te nommais Nathaniel. Je suis Hekate. Tu te souviens de moi ?

- Tu m'a aidé dans ... la ruelle...

- Bien. Peux-tu me dire ce qui t'es arrivé ?

- Je...

- Je sais que tu es un léopard-garou en passant.

- Je...

Nathaniel fixa la femme devant lui. Elle était belle mais aussi très étrange. Il sentait l'énergie qu'elle émettait et savait qu'elle n'était pas humaine non plus, il ne la connaissait pas mais il se sentait plus en sécurité avec elle qu'il ne l'avait jamais été, il ne pensait à son alpha car il n'était pas quelqu'un de gentil... Il se sentait bien avec Jean Claude mais ce n'était pas pareil. Il la fixa quelques instants. Elle était vêtue d'un jean noir, d'un débardeur rouge sombre avec un loup hurlant à la lune dessiné dessus, une veste en cuir se trouvait derrière elle, et un casque de moto sur la table à côté d'elle. Elle avait de grands yeux verts émeraude, et de long cheveux sombres avec des mèches blanches et rouges. Il la regarda de plus près et vit qu'elle avait des dizaines de cicatrices, certaines étant assez étrange lorsqu'il y fit attention comme si elle les avait fait exprès, il vit aussi un tatouage sur un bras.

- Tu as fini de me regarder ? demanda-t-elle avec un sourire en coin. Tu as quelqu'un que je peux appeler ?

- J... Ga... Gabriel.

- Qui est-ce ?

- Mon ... Alpha.

Hekate le fixa, elle sentait la peur émaner de lui en disant son nom. Ce n'était pas normal.

- Vu ta réaction je vais passer... Quelqu'un d'autre ?

- Jean Claude. Mon patron. C'est un vampire.

- Pas de soucis. Je peux le joindre où ?

- Plaisir Coupable.

- Ok. Je vais l'appeler. Rendors toi en attendant.

- Tu vas partir ?

- Tu veux que je partes ?

- Non... Je me sens ... en sécurité avec toi.

- Et bien je vais rester. Et je ne partirais pas tant que tu auras besoin de moi.

Il la fixa quelques instants avant de refermer ses yeux pour s'endormir. Elle le fixa encore quelques minutes avant de prendre son portable. C'était assez ironique qu'elle possède déjà le numéro du Plaisir Coupable puisqu'elle était propriétaire du terrain, ainsi que du bâtiment, et elle avait prévu de rencontrer le vampire pour en savoir plus. Elle fit le numéro et patienta avant d'entendre une voix.

- Bienvenue au Plaisir Coupable, Robert à l'appareil, que puis-je pour vous ?

- Bonjour, je cherche à joindre Jean Claude.

- Avez-vous rendez-vous ?

- Non, c'est une urgence.

- Je suis désolé mais sans rendez-vous je ne peux pas vous le passer.

- Je comprends mais c'est réellement une urgence. Connaissez vous Nathaniel Grayson ?

- Oui, pourquoi ?

- Je suis désolé mais je ne vous connais pas et Nathaniel m'a dit de contacter Jean Claude donc pouvez vous lui dire que je cherche à le joindre je vous prie.

- Je... Je vais voir. Patientez.

Il y eut du silence, elle en profita pour regarder l'homme dans le lit. Il était jeune comme elle, mais alors qu'il dormait il avait l'air encore plus jeune. Ses cheveux avaient été rabattu sur le côté et elle pouvait maintenant dire qu'ils étaient un rouge sombre qui ressortait d'autant plus sur le blanc des draps. Elle sentait le félin roder sous sa peau, c'était un soumis, il appelait son besoin de protéger.

- Madame ?

- Oui, je suis là.

- Je vous le passe.

- Bien...

- Madame, je suis Jean Claude, vous vouliez me joindre ?

- En effet. Je suis à l'hôpital où Nathaniel a été accepté en urgence.

- Que s'est-il passé ?

- Je ne sais pas il ne parle pas vraiment pour le moment. Je l'ai trouvé gravement blessé dans une ruelle.

- Êtes-vous avec lui ?

- Il m'a demandé de rester de plus je crois que cela rassure le personnel qu'il ne soit pas seul, même si le Docteur Fletcher était bien présent.

- Rassure ? Fletcher ?

- Je sais que Nathaniel est un léopard-garou et que le docteur est un loup-garou.

- Que... Comment ?

- Pouvez-vous venir ? Il m'a donné le nom de son Alpha mais la peur qu'il émettait ne m'a pas du tout donné envie de le contacter.

- Vous avez bien fait. J'arrive.

Elle lui donna le numéro de la chambre et ils raccrochèrent.

Il fallut une demi-heure avant qu'elle entende frapper à la porte, elle se redressa et fixa l'entrée. Elle vit un bel homme entrer, ou plutôt un beau vampire. Il était grand avec de long cheveux bouclés noirs tombant dans son dos, et une belle peau pâle. Il portait une chemise blanche avec de la dentelle au poignet ainsi qu'au col, un pantalon en cuir moulant ses jambes et enfin une paire de bottes. Il exsudait le charme et la luxure. Ils se fixèrent quelques instants.

- Jean Claude ?

- En effet.

- Je suis Hekate Potter Black.

- Potter Black ? Je connais ce nom...

- Je suis propriétaire de plusieurs terrains dans cette ville, dont celui où se trouve votre entreprise donc mon nom doit apparaître sur vos papiers.

- Ha... Pouvez-vous m'expliquer ce qui s'est passé ?

- Je suis de passage en ville et alors que je venais de m'arrêter pour aller manger j'ai entendu un bruit dans une ruelle. Et c'est là que j'ai découvert le chaton gravement blessé. J'ai appelé une ambulance et nous voilà... A son réveil il m'a donné le nom de son Alpha, Gabriel, et le votre... Mais je n'ai pas aimé ce que j'ai ressenti lorsqu'il a dit le nom de son chef...

- Vous avez bien fait... Gabriel n'est pas une bonne personne et encore moins un bon Alpha.

- Bien ! Alors il restera sous ma responsabilité jusqu'à ce que j'en décide autrement !

- Gabriel est dangereux, il n'acceptera pas cela.

- Vraiment ? Ne vous inquiétez pas pour moi. Cela fait longtemps que je n'ai pas eu un bon combat, j'espère qu'il m'amusera s'il décide de faire quelque chose qui me déplait.

- Madame Potter...

Jean Claude se tut et fixa la femme devant lui, elle était belle il ne pouvait pas le nier et alors qu'elle était assise dans une chaise et vêtue de vêtements assez ... basiques il ne pouvait pas passer à côté de la présence qu'elle dégageait. Il laissa un peu de son pouvoir couler dans la pièce pour voir comment elle réagirait. Elle lui fit un petit sourire en coin et répondit en nature. Il sentit de la magie se déployer dans la pièce.

- Sorcière ?

- En effet... Je suis une véritable sorcière pas comme ces versions qui utilisent la magie ambiante.

- Je... Je n'ai pas rencontré l'un d'entre vous depuis bien longtemps.

- Nous sommes doués pour nous cacher.

- Mais il y a autre chose... Je sens quelque chose d'autre.

- Ha... Oui en tant que vampire vous devriez le sentir. Je pense que je devrais me présenter convenablement n'est-ce-pas...

Elle se leva et s'approcha de lui, sa magie se déployant encore plus autour d'elle, il vit ses yeux briller.

- Bonsoir Jean Claude, je suis Lady Hekate Amaryllis Potter Black mais je pense que pour vous je devrais dire que je suis Lady Peverell.

Peverell ? C'était une légende de son peuple. Il était dit à chaque vampire que si un jour il rencontrait un Peverell il ne fallait pas attaquer car il n'en ressortirait jamais vivant. Cette famille était protégée par la Mort elle-même. Ils étaient les premiers Nécromanciens, en vérité ils étaient les véritables Nécromanciens et à part eux tous les autres pratiquants n'étaient que des petits joueurs. Il était dit que même la Mère de toutes les Ténèbres ne s'approchaient pas de cette famille.

- Je vois que vous connaissez ma famille.

- Pourquoi êtes vous à Saint Louis Lady Peverell ?

- Hekate. Je suis ici car je possède plusieurs propriétés et que je désirais les vérifier. Je voyage depuis un moment et je laisse ma magie me guider jusqu'à ce que je trouve une maison. Je ne cherche pas la guerre ou le mal, mais je protège ce que je considère comme mien et je n'ai aucun scrupule à répondre en nature à toute attaque sur moi ou les miens.

Au moment où elle disait cela son téléphone sonna.

- Un instant s'il vous plait.

Elle prit son portable, regarda l'appelant et répondit.

- Potter Black à l'appareil. Que puis-je pour vous ?

...

- Je suis à Saint Louis.

...

- Mais que je sache vous avez un exécuteur ici. Blake je crois.

...

- Je sais qui je suis. Bien. J'attends toutes les informations. Je déciderais après cela.

Elle raccrocha rapidement et fixa le vampire.

- Êtes vous exécuteur ?

- Non... Enfin pas exactement. Je suis ... le premier Marshall surnaturel.

- Vraiment ? Je pensais que cette idée n'était que pour le moment une idée.

- Pas pour le MACUSA ou le CIS. Les sorciers ont quelques personnes qui sont capable de travailler dans les deux mondes, ils ont entendu parler des exécuteurs et des chasseurs ainsi que de l'idée de faire de certains d'eux des Marshall.

- Et vous êtes accepté parmi les non surnaturels ?

- En effet. Je suis le premier Marshall.

- Et pour Blake ?

- Vous la connaissez ?

- Elle est ma servante humaine, c'est une réanimatrice et une exécutrice.

- Ok. Je n'ai pas vraiment fait de recherches sur la ville, je connaissais votre nom puisque vous utilisez certaines de mes propriétés, je connais une certaine Raina car je suis aussi propriétaire du Lunatic Café. Je dois rencontrer quelques surnaturels de cette ville. A cause de mon poste je dois savoir si j'empiète sur le territoire d'un exécuteur, j'aurais toujours la préséance mais c'est juste une question de politesse.

- Et donc ? Vous allez prendre son travail ?

- Pas tout à fait. L'affaire a plus d'importance que ce qu'elle pourrait penser. J'attends le dossier pour en savoir plus avant de donner un avis mais avec mon nom vous devez savoir en quoi je suis douée.

- Nécromancienne ...

- En partie... Je suis aussi une Mage de Sang... sans oublier mon statut de sorcière.

- Vous m'avez l'air pleine de surprise Hekate.

- Et vous ne savez pas tout.

- J'espère que vous resterez dans notre ville assez longtemps pour que je puisse en savoir plus...

- Nous verrons...

Après cela, ils s'installèrent dans un silence confortable, surveillant le jeune homme endormit, perdu dans leur pensée.