AVERTISSEMENT : Je ne possède pas Harry Potter, ni Shameless ou tout autre série/film/livre que j'utiliserais dans cette fiction.


- Débute après le canon Harry Potter, avant les 19 ans, la base est la même avec quelques modifications.

- Utilise la série Shameless USA, certains épisodes et les personnages mais pas la VO.

- J'allais à la base pour écrire une autre fiction "C'est ma chance" mais ça ne sonnait pas bien alors voici une meilleure version à mon avis. Cela va être différent sur beaucoup donc il faut lire.

- Il y aura peu de magie, je considère que Harry n'aime plus l'utiliser autant que les sorciers anglais... C'est plus subtil. Pas de combat magique ou d'aventure de ce style dans cette histoire.

- C'est du M pour Mature à cause du langage, et peut-être des scènes de sexe ou sanglante.

- Couple M/M si vous connaissez Shameless je n'ai pas besoin de vous donner les détails sinon vous allez le découvrir. Pour Harry je ne sais pas avec qui le mettre en couple : ancien perso de HP ? Des idées ?

Les couples suivront pour beaucoup Shameless.


Résumé

Harry Potter avait tant donné aux sorciers mais même après la guerre ils continuaient à lui en demander toujours plus. Un soir il décide que cela suffit et se lève... Le voilà sept ans plus tard en Amérique espérant que c'était sa chance pour une vie.


Chapitre 01

Hadrian marchait dans la rue pensant à ce qui l'avait amené ici. Cela faisait sept ans qu'il avait quitté l'Angleterre, peu de temps après ses dix-huit ans et surtout quelques mois après la fin de la guerre et la mort de Voldemort de ses mains.

Il avait combattu à Poudlard avec les autres et à la fin il était tombé dans un coma magique de trois mois, pendant cette période les guérisseurs en avaient profité pour guérir tous les problèmes qu'ils trouvèrent sur son corps et il y en avait des dizaines allant d'os cassés, d'organes en péril à la malnutrition. Il était dans un état pitoyable et ce n'était pas seulement la guerre qui avait fait cela. Il avait passé des années à être maltraité par sa propre famille de sang, et plus exactement sa tante maternelle, puis il y avait eu Poudlard et ses aventures qui l'avaient transformé en enfant-soldat petit à petit. Il ne fallait pas oublié la torture que son corps avait subit aux mains des Mangemorts. Il était couvert des cicatrices mais étrangement à son réveil il se sentait fatigué mais mieux qu'il n'avait jamais été.

Il avait toujours eu une certaine souffrance dans son corps, une douleur constante qu'il ne se rendait même plus compte de porter jour après jour... il y avait un poids sur ses épaules qui avait disparut à son réveil.

Bien sûr, il avait espéré qu'avec la guerre terminée il pourrait vivre sa vie... Il pensait voyager, voir d'autres pays, aller à la rencontre d'autres cultures, voir les autres peuples magiques... les merveilles que réservaient ce monde surtout après toutes les horreurs qu'il avait vu, fait et subit. Malheureusement ce n'était pas possible... Les sorciers lui avaient tout prit mais ils en attendaient encore plus de lui.

On lui annonça que son mariage était en préparation, n'attendant que son réveil, avec l'unique fille de la famille Weasley, Ginevra. C'était la famille parfaite puisqu'ils étaient des héros de guerre, le sixième fils étant son meilleur ami... On ne lui demandait pas son avis... Des plans avaient été fait et qu'importe ses désirs. Molly et Ginny étaient venu pour lui parler des préparatifs, que ce soit les couleurs choisit (rouge et or), les personnes invitées (dépassant largement la centaine), le menu, ... on lui disait mais on n'attendait pas de réponse de sa part.

Il avait dû rester à l'hôpital encore quelques semaines, fêtant ses dix-huit ans allongé dans un lit mais un matin il avait dit stop, il s'était levé dans la nuit, avait prit ses affaires et quitté discrètement Saint-Mungo.

Son premier arrêt avait été Gringotts où il avait expliqué ses actes, et alors qu'ils n'appréciaient pas ce qu'il avait fait, ils avaient compris que cela avait été une nécessité et qu'en faisant cet acte il n'avait pas fait que sauver les sorciers mais aussi les Gobelins car tous savaient que Voldemort ne s'arrêterait pas aux humains, ils iraient après tous les êtres vivants sur cette planète, les transformant en ses serviteurs ou les détruisant les uns après les autres. Il avait passé un accord avec les Gobelins, il devait payer une amende et un remboursement des réparations, la facture étant divisée en trois avec Hermione et Ronald, ceux-ci avaient rapidement lâché Harry et avaient été plus que d'accord pour que celui-ci suive les plans pour sa vie. Ils avaient même osé venir dans sa chambre pour lui dire que s'il refusait ils se feraient un plaisir d'annoncer qu'il devenait un Seigneur des Ténèbres, qu'ils avaient des doutes depuis des années utilisant la deuxième année avec la découverte du Fourchelangue mais aussi la quatrième année avec les différents articles dans les journées et n'oublions pas la cinquième année où il était officiellement un déséquilibré, ils allaient expliquer qu'il devenait sombre et que c'était pour cela qu'il refusait d'épouser le parangon de la lumière qu'était la fille unique de la famille Weasley. Bref Hadrian n'était pas content d'eux.

En plus du paiement, il avait pour consigne de vider ses coffres, on pourrait croire que cela serait malheureux pour un sorcier mais il faut savoir qu'à part l'Europe, les autres pays pour la plupart utilise la même devise que les no-maj et donc les gallions, les mornilles et les noises étaient devenus obsolètes. Les Gobelins lui avaient mit en place une nouvelle identité, un compte bancaire, ... tout le nécessaire pour vivre sa vie en toute liberté. Les objets avaient été placés dans des malles à compartiments multiples qui étaient plus grandes à l'intérieur mais aussi plus légères. Il était devenu Hadrian Evans dans le monde mondain et cela lui convenait.

Après cela Hadrian avait dû réfléchir à ce qu'il désirait faire... Il n'avait pas d'éducation ou de connaissances réelles dans le monde non magique à cause des Dursley et de son départ pour Poudlard, mais il devait aussi être honnête et avouer que son éducation sorcière laissait aussi à désirer... La seule chose qu'il savait était la guerre et le combat alors il décida de s'enrôler dans l'armée. Il passa deux années dans l'armée anglaise avant d'être choisit pour entrer dans les forces spéciales et d'être envoyé aux Etats-Unis, cela lui plaisait.

C'était intensif mais savoir qu'il faisait quelque chose de bien était bon pour lui. Il était devenu tireur d'élite, ses yeux ayant été réparés lors de son coma magique, la disparition de l'Horcruxe avait aussi peut-être été un plus, et il était doué... L'un des meilleurs du monde... Il avait gagné plusieurs compétitions, il avait voyagé dans le monde et rencontré des militaires de tous les pays, découvert de nouvelles cultures et apprit énormément. Après deux années dans les forces spéciales on lui avait fournit sa propre équipe, il était devenu capitaine et c'était encore mieux. Il était doué, à l'aide de son Occlumancie qu'il avait prit le temps d'améliorer maintenant qu'il n'avait plus un invité indésirable dans sa tête, son esprit se sentait mieux, il avait augmenté son intellect, avait une meilleure compréhension et gagné de la rapidité dans sa rétention d'information, ajouté à cela l'Occlumancie et sa mémoire s'améliorait d'autant plus.

L'armée lui avait permit de passé son diplôme de fin d'étude, ou GED pour les américains, mais pas seulement puisqu'il avait pu suivre des études pendant son temps libre en psychologie. Il aimait sa vie. Il avait apprit plusieurs langues, et des connaissances intéressantes comme les premiers secours, la politique, l'étiquette, diverses formes de combat, ... et beaucoup d'autres choses.

Malheureusement après sept années de loyaux services, une blessure l'avait mit à la retraite. En effet, lors d'une mission en Afghanistan, il avait reçu plusieurs balles dont une dans l'épaule qui avait cassé son omoplate et une autre dans le genoux... Et alors qu'il avait reçut de très bon soin, il savait que sa carrière de tireur d'élite, et même dans les forces spéciales, était terminée. Pour son métier, il fallait être capable de rester immobile dans une position donnée pendant de longue heure... Suite à ses blessures cela n'était plus possible pour lui. On lui avait proposé de devenir enseignant ou prendre un poste dans un bureau mais il ne sentait pas capable de faire cela, il savait que ce genre de poste n'était vraiment pas fait pour lui. Il avait obtenu des potions pour guérir et il était en meilleur forme que n'importe quel mondain à sa place, mais les dégâts avaient été importants et avec tout ce que son corps avait subi au fil des ans, il y avait des limites à ce que pouvait faire la magie... S'il avait été un non-magique il aurait été au mieux dans un fauteuil roulant dès l'adolescence, et au pire un véritable légume oublié dans un hôpital... à ce stade il ne pensait pas que la mort aurait été la pire chose qu'il aurait pu subir.

Un de ses frères d'armes lui avait parlé de sa ville natale et d'un projet qu'il avait. Il désirait revenir un jour et créer un refuge pour les jeunes de son quartier, leur donner un lieu où ils seraient acceptés sans jugement, malheureusement l'homme avait été tué dans la même mission où il avait été blessé. Comme Hadrian n'avait pas vraiment de projet, autre que ne jamais retourner en Angleterre, il avait décidé de faire en sorte que cette idée voit le jour... Il avait l'argent et les compétences, et il aimait le fait de continuer à aider les autres, surtout il aurait aimé avoir un endroit comme celui-ci lorsqu'il était lui-même enfant.

C'était pour cela que cette nuit, alors qu'il ne pouvait dormir, un ancien membre des forces spéciales hautement décoré, se promenait dans les rues de Chicago. C'était une chose qu'il appréciait faire, découvrir la magie d'une ville la nuit... Il trouvait que cela n'avait pas la même... saveur que le jour. Pendant ces moments où il voulait se promener, il prenait sa voiture et se garait dans un endroit aléatoire de la ville et se baladait à pied quelques heures.

Il ne savait pas à quel point cette promenade allait changer sa vie.


Que pensez vous de ce premier chapitre ?