Réponses aux Reviews

Mixou : merci, voici la suite.

adenoide : je voulais garder mes options ouvertes

lesaccrosdelamerceri : oui... mais il a toujours eu une vie étrange...

Gabriel Orion black : hey... ce n'est pas ma première histoire qui mélange Harry Potter avec d'autres choses... mais la plupart est sur AO3 si tu veux. Il y a un passage Shameless dans "Le voyage d'une vie", c'est prévu pour "Merry Black" aussi.


Chapitre 03

Il passa la journée à appeler divers contacts pour gérer la situation et enfin il put obtenir une visite à la prison pour voir le jeune, mais seulement le lendemain. Hadrian Evans n'était pas un homme heureux et les policiers du district allaient le ressentir. En tant qu'ancien militaire il avait des contacts assez bon mais en tant qu'ancien capitaine des forces spéciales hautement décorés et avec un passif comme le sien... Ses contacts étaient meilleurs. Il n'était pas du genre à s'en servir mais il n'appréciait pas l'injustice et pour lui c'était cela... Vous n'envoyez pas quelqu'un en prison juste à cause de son putain de nom... Cela frappait un peu trop près pour lui...

Il ne pouvait oublier la haine de Pétunia à cause de qui était sa mère, la misère que lui faisait subir Severus Snape à cause de qui était son père... Il se souvenait à quel point certaines choses étaient attendu de lui parce que ses parents étaient James et Lily Potter. Il devait être intelligent, bon en métamorphose et en charme, farceur, immature, Gryffondor, ... alors même qu'il ne les connaissait pas.

Il réussit à obtenir un rendez-vous pour le lendemain matin, il décida qu'il avait de se calmer, alors il choisit de s'occuper des protections, il avait prévu de les faire lui-même, il avait fait une liste de tout ce qu'il voulait : le basique avec la protection incendie, inondation, tremblement de terre, intempérie et nuisible mais aussi des choses plus spécifique comme les protections basées sur l'intention, si des gens désiraient venir faire du mal à quelqu'un qui était sur sa propriété, ou détruire le bâtiment, la personne aurait subitement envie de faire autre chose. Il avait choisit aussi de cacher la magie, si un no-maj, ne connaissant pas la magie à la base, ne verrait rien de particulier, c'était un ajout nécessaire puisqu'il pensait à contacter Winky pour qu'elle vienne gérer l'entretien de la propriété, en particulier le ménage. De plus toute magie effectué sur la propriété serait caché des détecteurs du MACUSA.

Il passa le reste de sa journée à finaliser les protections, les pierres étaient déjà gravées. Il avait prévu d'en mettre une à chaque point cardinal de la propriété donc Nord, Sud, Est et Ouest mais aussi une au centre, ainsi qu'une dernière juste sous son bureau qui serait la pierre principale pour faire des ajustements en cas de besoin. Il l'avait aussi lier à son paysage mental pour recevoir les informations si besoin. C'était fatiguant mais satisfaisant et la soirée arriva rapidement.

Le lendemain commença comme d'habitude entre petit-déjeuner, entrainement, douche... puis il sortit sa moto, il avait installé un hangar pour servir de garage, à l'heure actuelle il y avait deux motos et trois voitures dont sa préférée une belle jeep wrangler dragon, une édition limitée qu'il adorait. Elle était magnifique, entièrement noire avec un dragon peint en or sur la carrosserie. Sur le lot, la deuxième moto, une phantom, et une muscle car avaient besoin de réparation pour pouvoir rouler un jour, c'était un passe-temps qu'il appréciait.

Sa Harley était une beauté entièrement noir avec le moteur chromé en argent foncé. Il avait travaillé dessus lorsqu'il était en permission sur la base, il avait apprit la mécanique dessus grâce à d'autres militaires et c'était une fierté de pouvoir rouler avec. Ce serait mentir de dire qu'il n'avait pas ajouté quelques améliorations. Elle avait moins besoin d'essence qu'une moto normale, elle pouvait rouler plus avec moins. Elle avait des runes pour la rendre incassable, et elle pouvait rouler par tous les temps. Sur le réservoir, un ami à lui avait peint le nom de la moto, Orion, avec la constellation associée.

Il enfila sa veste en cuir, son casque et roula jusqu'à la prison pour mineur où se trouvait Mickey Milkovich. Il dû présenter ses papiers à l'entrée mais rapidement il était dans une salle vide avec une table et deux chaises. Il vit l'adolescent entrer. Il n'était pas grand mais assez carré, il avait une paire de béquille et une attelle à la jambe. Il repéra quelques cicatrices et l'air dur sur son visage.

- Bonjour Mr Milkovich, veuillez vous asseoir s'il vous plait.

- Putain t'es qui toi ?

- Je suis Hadrian Evans. Anciennement le Capitaine Evans... mais je suis comme qui dirais retraité maintenant.

- Ouais... et ? Pourquoi t'es là ?

- Tout d'abord sachez que tout ce qui se dira dans cette pièce sera strictement privée, personne ne peux entendre ce que nous disons et les caméras ont eu un malheureux... accident.

Il avait ajouté plusieurs sorts pour assurer leurs intimités avec un peu de magie sans baguette.

- De quoi ?

- Enfin bref... J'ai fait une rencontre il y a peu de temps... Je viens d'emménager à Chicago et plus particulièrement dans le même quartier que vous. J'apprécie de me promener la nuit et à cause de cela j'ai rencontré quelqu'un... Un ami à vous qui était dans un sale état car couvert de votre sang et assez ivre.

Mickey ne comprenait pas trop ce qui se passait. Ces derniers jours avaient été épuisants. Il avait reçu une balle dans la jambe et à peine soigné il avait été envoyé en Juvie, il n'était pas stupide, il savait que si son nom avait été autre chose alors il aurait pu rester plus longtemps à l'hôpital. Et là un garde venait le chercher en lui disant que quelqu'un voulait le voir... Maintenant il était devant un ... ancien militaire... Le mec était impressionnant avec sa carrure et ses cicatrices, sans oublier sa voix rauque, il pouvait voir que ce n'était sûrement pas naturel à cause de la ligne sur sa gorge.

Maintenant le gars lui disait qu'il avait vu Ian... C'était compliqué avec lui... Il ne pouvait pas crier sur les toits qu'il était gay... Son père le tuerait sans aucun scrupule, si ses frères ne s'en chargeaient pas avant. Mais il ne pouvait nier qu'il appréciait le gamin. Il était clairement attiré physiquement par lui avec ses cheveux couleurs feu et ses yeux verts, sans oublier sa mou adorable et son physique... Il imaginait très bien la version adulte avec tout l'entrainement qu'il faisait, dès qu'il aurait sa poussée de croissance il allait être superbe... Par contre du côté des émotions... Au début ce n'était que du sexe, un plan cul pour se défouler avec quelqu'un qui comprenait le besoin de se taire et qui aimait cela aussi dur que lui... Mais petit à petit il était devenu plus qu'un plan cul, c'était maintenant un ami.

Apprendre qu'il avait perdu la tête à cause de lui...

- Il va bien. Et je me suis occupé de son patron, il ne va plus jamais déranger personne... Je n'apprécie guère les adultes qui font du mal à des enfants.

- Hein ? Tu l'a buté ou quoi ?

- Non... Je l'ai fortement encouragé à partir pourrait-on dire, répondit Hadrian avec un sourire narquois.

Il y eut quelques secondes de silence avant qu'il reprenne.

- Maintenant tu dois te demander pourquoi je suis là... Je sais la véritable raison de ta blessure...

- J'ai volé ! C'est tout ! coupa Mickey brusquement. Ian devrait fermer sa putain de gueule.

- Je ne dirais rien. J'en ai rien à faire de tout ça... Par contre tu devrais être dans un hôpital et non ici juste parce que tu es un putain de Milkovich. Alors... Je vais t'aider à sortir ...

- Quoi ? Pourquoi ? Que veux-tu ?

- Parce que je le peux et je n'apprécie pas vraiment l'injustice. Je ne veux rien en échange mais je peux t'offrir un véritable emploi si tu le désire à ta sortie...

- Je... Mon père va vouloir que je l'aide...

- Je m'occupe de ton père si tu veux le travail !

- Je... Fais moi sortir d'ici et on en reparle !

- Pas de soucis !

- Je... Ian... Il va vraiment bien ?

- Je l'ai quitté hier matin, il allait bien, je me doute que je le reverrais bientôt, il avait l'air d'aimer mon projet...

- Ton projet ?

- J'ouvre une salle de sport pour accueillir les gamins du quartier... Avoir un endroit où souffler, et surtout en sécurité.

- Et le taf ça serait quoi ?

- J'ai de tout... J'ai la salle de sport avec diverses machines, mais aussi un parcours extérieur donc ça peut être de l'entretien, de l'aide pour la sécurité, l'infirmerie, ... J'aurais peut-être besoin d'aide pour réparer un van que je vais acheter... Tu aimes faire quoi ?

- Je...

Ce n'était pas question qu'on lui posait... On s'attendait qu'il suive le chemin de son père et c'état tout.

- Penses-y... Tu pourrais même passer ton GED si tu veux... Je peux t'aider à avoir un avenir si tu le veux vraiment.

- Je...

- Je vais y aller. Fait attention à toi en attendant.

Hadrian salua le garçon et quitta la prison. Il passa un coup de fil pour confirmer la demande de sortie, acceptant qu'il soit sous sa responsabilité, mais comme des abus avaient été clairement fait, le gamin serait rapidement dehors, en attendant il avait une autre chose à faire. Il reprit sa moto et se dirigea vers l'adresse qu'on lui avait donné.

Il se retrouva devant une maison à l'air pitoyable. Il y avait des déchets sur ce qui devait être un jardin... Cela ressemblait à une déchèterie en fait avec des tessons de bouteilles, des vieux meubles, un réfrigérateur abandonné... Il descendit de sa moto et actionna la rune de sécurité qui empêcherait le vol. Il monta les quelques marches branlantes et alors qu'il allait frapper à la porte, il entendit un cri, un appel à l'aide...

Hadrian n'avait pas besoin d'y penser, il força l'entrée, sortie son arme et entra. Il suivit les cris et trouva une scène ... C'était quoi ce quartier et la pédophilie...

Un homme de facilement quarante ans, blond, se trouvait au-dessus d'une jeune fille d'une quinzaine d'année qui se débattait tout en pleurant en criant à son... père d'arrêter. Hadrian s'avança et donna un coup à l'homme pour ensuite l'arracher de l'adolescente et le jeter dans le mur le plus proche. L'homme secoua la tête et essaya de se redresser mais Hadrian lui avait déjà enfoncé son poing dans son visage et le visait avec son Beretta. Il tourna la tête vers la fille.

- Hey... Je ne te ferais rien... Je suis le Capitaine Evans...

- Que... Capitaine... Comme dans l'armée ?

- Oui... Force Spéciale plus exactement... Enfin... c'était avant...

- Que fais-tu là ?

- J'avais besoin de parler à un certain Terry Milkovich à propos de son fils Mickey... Et tu es ?

- M... Mandy... Terry ... C'est lui...

- Très bien Mandy... Je vais prendre... ton père... et avoir une discussion avec lui... Je suppose que tu ne veux pas appeler la police ?

Il obtint un rapide signe de tête en réponse.

- Bien... Cela me déplait... Mais je comprends... Donc je vais parler avec lui... Pendant ce temps tu vas préparer ton sac avec tes affaires mais aussi un pour ton frère... Vous resterez chez moi pour une durée indéterminée... Vous êtes tous les deux mineurs et je ne laisserais pas un homme comme ça avec vous deux et vous n'allez pas non plus être seuls ...

- J'ai d'autres frères...

- Et ils ne sont pas là !

Il voyait qu'elle n'était pas à l'aise et avec ce qui venait de se passer, c'était logique...

- Par hasard connais-tu un certain Ian ? Un rouquin aux yeux verts ?

- Oui... C'est mon ... petit ami...

- Bien sûr... Il me connait je l'ai aidé il y a peu... Appel le si tu veux qu'il vienne t'aider. Il est déjà venu chez moi. Enfin bref je reviens.

Hadrian se dirigea vers Terry, l'attrapa et le traina en dehors de la chambre... Il trouva une chambre qui avait l'air d'être celui de l'homme avec les armes et la drogue. Il lança un rapide enervate sur lui et le jeta au sol.

- Terry Milkovich je présume... Je dirais bien enchanter de te rencontrer mais avec ce que je viens de voir cela serait mentir...

- T'es qui connard ?

- Je suis actuellement ton pire cauchemar !

- Va te faire foutre !

- Charmant ... Je disais donc... Comme je n'ai pas envie que tu continue de faire du mal à tes enfants... qui méritent tellement mieux que toi... Je vais devoir m'en mêler... Hummm... Tiens j'ai une idée... Tu vas aller en prison et tu vas souffrir...

- Mais putain... Tu vas crever enfoiré !

- Ouais... T'es pas le premier ni le dernier... Fais la queue comme tout le monde !

Un stupefix rapide pour l'assommer et quelques sorts pour avoir ce qu'il désirait. Terry Milkovich quitta la maison après avoir signer une lettre où il donnait les droits de garde à Hadrian Evans pour ses deux cadets, puis il se dirigea vers le commissariat. Là-bas il se sentit obligé de révéler ses crimes que ce soit les drogues mais aussi les nombreux meurtres dont il était coupable, les viols que ce soit des adultes ou des enfants, ... il dit tout mais sans jamais risquer l'un de ses enfants que ce soit en tant que criminel ou victime. En plus de l'imperius pour que l'homme se rende, Hadrian avait lancé quelques charmes de malchance pour qu'il souffre mais il ne devait pas mourir tout de suite.

Après ce jour, Terry Milkovich obtint la peine à perpétuité où il fut vite connu qu'il était un mouchard mais aussi un pédophile. Il passa beaucoup de temps à l'infirmerie pour diverses blessures, mais sa malchance était telle qu'il ne put jamais obtenir le respect qu'il pensait mériter et il souffrit pendant le temps qu'il passa enfermé, ce qui allait être trente années avant que le sort arrête enfin de le laisser survivre...

Hadrian revint dans la salle et regarda autour de lui. Il y avait des armes, de la drogues, de l'alcool... mais pas de nourriture... C'était sale et pas qu'un peu. Il vit Mandy vêtu en train de préparer ses affaires, il la vit aller jusqu'à une autre chambre, il la suivit et vit que cela devait être la chambre de Mickey. Il lança un sort pour que personne n'ai envie de voler le gamin si les grands-frères décidaient de vendre des trucs il ne toucherait pas à la chambre, il fit de même dans la chambre de Mandy.

- Prête ?

- Je... Ian a dit qu'il nous rejoindrait sur la route.

- Bien. Tu as déjà fait de la moto ?

- Je... Non...

- Et bien il faut une première à tout ... Suis moi.

Il la guida jusqu'à Orion, sortit un deuxième casque d'une sacoche, heureusement il y avait des charmes de confondus dessus donc elle ne se demanda pas comment cela pouvait entrer dedans, ou comment les sacs passaient sans problèmes. Il s'installa et l'aida à grimper derrière lui. Et ils étaient sur la route direction la Caserne.

Cela n'avait pas été prévu... Il avait désiré parler avec le père et le convaincre de laisser son fils sous sa garde ou au moins lui permettre de travailler pour lui...


Qu'en pensez vous ?