Il était difficile de savoir ce que pensais vraiment les élèves de la maison Serpentard. Cette maison n'avait pas une bonne réputation après tout. Beaucoup de sorciers ayant mal tournés été passés dans ses murs. Je ne comprendrais pas leur stupide mentalité d'êtres supérieurs comme s'ils étaient meilleurs que les autres vus que la plupart des élèves étaient des Sangs Purs. J'avais l'impression d'être un animal sans défense au milieu d'une cage remplis de fauve assoiffés de sang qui cherchaient à montrer qui étaient le plus fort. Je ne comprenais pas ce que je faisais ici à vrai. Je n'avais pas du tout cette mentalité et encore moins ce côté hautain et pimbêche de bourgeoise anglaise. J'étais différente de tout ce monde et je le savais pertinemment. Je n'étais pas à ma place ici, il y avait de quoi devenir fou à force ou alors tuer quelqu'un par accident.

Porter le nom Malfoy était un cadeau empoisonné, on s'amusait à me comparer avec Drago ou vanter à quel point je devais être de telles façons ou faire comme ceci ou cela. J'avais attiré la jalousie et la haine de Miss Parkinson car j'étais indirectement proche de son blondinet favoris alors que je me fichais éperdument que Drago me portes de l'attention ou pas, mais la jalousie d'une femme que voulez-vous que je vous dises. Je n'approuvais pas les idées de mon propre sang, je considérais les sorciers et leurs sous genres ainsi que les Moldus sur un même pieds d'égalités. Après tout, sans magie nous étions tous pareils donc pourquoi faire ce racisme stupide.

Mon but aujourd'hui était de rester discrète et ne pas attirer l'attention sur moi. Personne ne devait savoir la vérité sur ma véritable identité, j'avais beau être une sale peste je ne voulais pas attirer des problèmes à mes parents adoptifs. Ils avaient déjà fait beaucoup de choses en me permettant de vivre comme une adolescente normale alors je me devais de rester sage jusqu'à ma majorité. Je voulais être aussi invisible qu'un fantôme mais ça c'était sans compter sur la stupidité de Drago qui s'assurait à chaque instant que je ne fasses pas de connerie, je n'aimais pas ça. Ce n'était pas son genre et je suspectais Lucius de lui en avoir donné l'ordre dans mon dos.


" - Mr Potter, je pensais avoir été clair pourtant, non ? N'avez-vous donc pas lus les instructions ou quoi ?" Grogna Rogue en fixant le Potter, les sourcils froncés.

Par pitié que ce cours se finisse vite, j'allais finir par m'endormir sur place tellement je m'y ennuyait à mourir, enfin si on pouvait mourir de cette manière. Entre Drago qui faisait l'andouille avec Pansy, Granger qui faisait son élève modèle à répondre à toutes les questions de Rogue et les autres idiots qui ne savaient même pas faire la base d'une potion. Je regarda Blaise entrain de finir notre potion, je lui laissais faire cette partie vus que ma spécialité était plutôt la botanique quand à moi.

" - Blaise, broie la plante avant de la faire bouillir avec les autres ingrédients sinon la potion va exploser.

- Je dois dire que ça fait plaisir d'avoir une partenaire de potion efficace. Cela change de ces autres idiots, pour une fois je vais pouvoir avoir une bonne note. Pour être honnête, tu es totalement différente de Drago, déclara t-il en exécutant mes ordres pour faire la potion demander.

- Hum ? En quoi je suis différente de lui ? J'ai pourtant été élever comme lui non ?

- Je ne saurais pas dire, tu sembles différentes. Tu es à la fois discrète mais curieuse. Tu sembles t'intéresser au monde qui t'entoures mais sans attirer l'attention autour de toi. Tu es horriblement calme et inexpressive. C'est perturbant parfois.

- Pourtant c'est l'une des spécialités de cette maison de préparer des coups fourrés. Qu'est ce qui te dit que je n'ai pas trafiquer la potion pour qu'elle t'explose à la figure ? Ajoutais-je en penchant la tête sur le côté.

- Je t'ai assez analyser pour savoir que tu ne fais du mal qu'aux personnes qui t'ont énervé ou manqué de respect. Et à ce seul jour seul Pansy et Drago ont attiré tes fourbes.

Je soupira longuement en touillant la potion avec une cuillère en secouant la tête négativement. Pouvais-je me confier à Zabini ? Je n'avais pas confiance en lui, mais il fallait bien faire un pas pour se faire des amis non ? Et il ne semblait pas hostile envers moi.

- C'est compliqué ma relation avec Drago disons qu'elle a évolué du jour au lendemain. J'étais une enfant très affectueuse avec lui dans le passé mais je penses que l'éducation strict et froide des Malfoy plus l'envoi à Beaux Bâtons y est pour quelque chose. Drago a complètement changé, c'est devenu un sale petit bourge hautain qui pète plus haut que son cul en se vantant de son rang social. Si tu savais comme j'ai envie de le baffer parfois. Par exemple, lors du match de Quidditch international, il s'est ouvertement vanté auprès de Potter et cie qu'ils avaient obtenus les billets grâce aux relations de Lucius, à gerber tout simplement.

Je sentis le regard de mon cher cousin se poser sur moi, avait-il entendus ? Tant mieux dans un sens. Cela allait le remettre à sa places comme ça. Je finis la potion et la tendit à Rogue quand il se présenta à nous. Nous eurent la meilleur note nous le choc de Parkinson et carrément les félicitations de Granger.