Hello tout le monde !

J'espère que vous allez bien ! Me voici avec un OS qui a pour thème "la légende Arthurienne" avec un fond de la série Merlin de la BBC. J'aime beaucoup cette série, j'ai déjà d'autres textes qui attendent d'être publié/écrit sur cette série !

J'ai écrit cette histoire pour mon brevet blanc et il avait plu à ma correctrice donc j'ai hâte de connaître votre avis :)

Bonne lecture !


Escalibur ~ The Origin

En un pays de légende où règne la magie, le destin du futur roi reposait sur les épaules de deux jeunes hommes. Leurs noms… Merlin et Sylvain.

Nous sommes à l'époque des chevaliers, plus précisément dans l'un des plus grand royaume de Grand Bretagne : Camelot, la cité légendaire. Dans une maison non loin du château, vivait un jeune homme du nom de Sylvain. Il avait tout d'un chevalier : une carrure d'athlète, un courage sans faille et une loyauté pour le prince Arthur à toute épreuve. Néanmoins, il ne souhaitait pas devenir chevalier pour la cour de Camelot. En effet, il préférerait servir son prince en lui forgeant des épées d'exception pour lui et ses chevaliers.

Sylvain avait emménagé à Camelot depuis bientôt deux ans. A son arrivé, il ne se doutait pas qu'il se plairait autant dans cette cité en compagnie de ses nouveaux fidèles amis. Il n'aurait jamais pu se lier d'amitié avec autant de personnes en si peu de temps sans l'aide de Merlin. Il était le serviteur du prince Arthur Pendragon mais avant tout, Merlin maîtrisait la magie. Il était connu comme le plus puissant sorcier à avoir existé sur Terre d'après les druides. Cependant, peu de personnes connaissaient le secret de Merlin et Sylvain en faisait partie depuis peu. Il l'avait appris par pur hasard mais en fut enchanté. Dans son ancien royaume, la magie était acceptée et permettait au peuple de vivre confortablement. Il avait d'ailleurs de nombreux amis sorciers et sorcières là-bas. C'est pourquoi, lorsqu'il découvrit le secret de Merlin, il le rassura.

Sylvain fut bientôt connu comme le plus grand forgeron de la région. Son art était respecté et reconnu de tous. Il maîtrisait le métal comme un chevalier maîtrisant une épée. Le roi Uther Pendragon, d'abord réticent, fut obligé de reconnaître la valeur du jeune forgeron. En effet, pour l'actuel roi, seuls les nobles pouvaient avoir une telle renommée et de ce fait devenir un chevalier. Suite à cela, il décida de confier à Sylvain une mission : celle de fabriquer une épée pour son fils Arthur, le futur roi de Camelot. Cependant, Uther avait de nombreuses exigences concernant cette requête. L'épée devrait être la plus belle et la plus robuste que le roi n'ai jamais vu.

Sylvain accepta.

Le lendemain, Sylvain partit en compagnie de Merlin à la recherche des meilleurs matériaux imaginables pour la fabrication de l'épée. Lorsqu'ils les eurent toutes en leurs possessions, ils rentrèrent à Camelot. Sylvain se mit alors au travail. Il fondit le métal, le mit en moule, et le refroidit. Il le travailla jour et nuit, nuit et jour. Il ne pouvait pas… Non… Il ne voulait pas s'arrêter. Il aimait tellement son travail. Voir la joie sur le visage du destinataire de son ouvrage le rendait heureux.

Trois jours plus tard, l'épée fut terminée… Enfin presque. Pour que son ouvrage soit complet, il lui restait un élément à incorporer : l'épée devait être recouverte d'un souffle de dragon. Ses amis sorciers lui avaient parlé des bienfaits de cette magie surtout pour une épée. Cette dernière aurait alors des capacités magiques pouvant protéger son propriétaire.

Il demanda alors l'aide de Merlin. Il était au courant que son ami était un Seigneur des Dragons. Ainsi, il pourrait l'aider pour la dernière phase de conception. Merlin accepta avec joie. Il était ravi de pouvoir aider son ami de toutes les manières possibles. Le soir-même, ils se rendirent dans la clairière pour appeler le Grand Dragon.

A sa vue, Sylvain fut émerveillé par tant de prestance et de sagesse. Il en avait le souffle coupé. Merlin expliqua au dragon la situation et ce dernier accepta leur demande. Son souffle recouvrit l'épée d'une douce lumière dorée.

L'épée était fin prête.

Le lendemain matin, Sylvain emmena l'épée au château et demanda une audience auprès du roi. Une demi-heure plus tard, il était devant Uther dans la salle du trône avec Merlin et Arthur. Sylvain montra alors l'épée à l'assemblé.

- C'est manifestement la plus belle épée que j'ai pu voir au cours de ma vie, abdiqua Uther. Prends-la Arthur, elle t'appartienne.

Arthur l'a pris et se tourna vers Sylvain.

- As-t-elle un nom ? demanda-t-il.

- Oui, Sir. Elle se prénomme Escalibur.

- Elle est vraiment sublime, Sylvain… Je serai honoré si tu accepterais de devenir le forgeron officiel de la cour de Camelot si mon père le veut bien.

- Je sais reconnaître la valeur des personnes que je croise, répliqua Uther afin de ne pas perdre la face. Si le forgeron accepte ton offre, il le sera.

- J'accepte avec joie votre Majesté.

Voilà l'histoire de la création de la légendaire épée nommée Escalibur. Sylvain reçut la plus belle des récompenses celle d'être reconnu à sa juste valeur pour son art.

FIN