La toute toute toute toute première fois...


Jon était venu les mains dans les poches. Enfin façon de parler, il avait conduit donc ses mains avaient été sur le volant. Mais il n'avait pas acheté de fleurs, ou de chocolats… Il s'était amené lui-même en espérant que ce soit suffisant…

Jack lui ouvrit du bunker quand il frappa. Son adorable sourire le rassura avant qu'il ne voit deux hommes à la mine inquiète et sévère derrière son petit copain : deux de ses trois pères… Jack vivait dans un bunker et avait été adopté par trois hommes, dont deux étaient frères et dont aucun n'étaient ensemble. Comparé à son histoire personnelle, celle de Jack était rocambolesque.

Dean scruta le jeune homme quand il passa le seuil de la porte : ce n'était pas un démon, le pentacle tracé au plafond l'aurait fait prisonnier. Il lui adressa donc un signe de tête quand Jack fit les présentations. Sam, plus cordial, gratifia Jon d'une poignée de main.

Les frères Winchester le firent passer par des couloirs recouverts de peinture de motifs enochiens pour s'assurer qu'il n'était pas un ange non plus…

Pendant le dîner, Jon mangea avec des couverts d'argent et bu de l'eau bénite sans en être informé.

Il était horriblement stressé de rencontrer ses peut-être futur beaux-parents, aussi il répondit aux questions comme s'il subissait un interrogatoire. Jack dû même intervenir tellement Dean le mettait mal à l'aise.

Après le repas, les deux jeunes hommes s'enfuirent littéralement vers la chambre de Jack.

-J'ai cru que tes pères allaient me tuer ! s'exclama Jon, dos à la porte que Jack avait refermée à clef.

-Il ne faut pas leur en vouloir, ils sont seulement très protecteurs.

-J'ai vu ça… Et ils pourraient bien avoir raison…

-Comment ça ? demanda innocemment le jeune nephilim.

Jon s'approcha de lui et le prit par la taille, le collant à lui, avant de l'embrasser à pleine bouche… L'une de ses mains descendit sur les fesses de Jack et ce dernier gémit dans le baiser.

-Eh bien… continua Jon. Il se pourrait que j'en veuille à ton corps.

-Tu as promis de me montrer quelque chose quand nous serions dans ma chambre… C'est quoi ?

-C'est juste ici, mon trésor…

Et Jon prit la main de Jack pour venir la poser sur son entrejambe déjà gonflée.

-Oh ! s'exclama Jack. ça me le fait aussi. Vite, il faut aller prendre une douche froide, déclara-t-il en repoussant Jon et en enlevant sa chemise à carreaux.

-Attends ! Quoi ? répondit Jon, perturbé.

-Sam m'a dit de prendre une douche froide quand ça m'arrivait.

Jon eut besoin de s'asseoir sur le lit pour digérer l'information. Pour l'occasion, sa propre érection se calma d'elle-même tellement il était perturbé par ce que Jack venait de lui dire.

-Tu veux dire que tes parents te conseillent de prendre une douche froide quand tu as une érection ?

-Oui…

-Et tu le fais ?

-Oui, souvent les matins.

-Est-ce que tu sais au moins ce que cela signifie ?

-Sam m'a dit que c'était normal, une réaction humaine.

-Oui, ou quand on apprécie une personne et qu'on veut être… avec elle ? conclut Jon.

Jack parut déstabilisé.

-Avec elle dans quel sens ?

-Je peux te montrer si tu es d'accord, mais ceci n'inclut aucune douche froide.

Jack réfléchit un moment. Le système de Sam était très pénible, il décida d'accorder une chance à son petit ami.

-D'accord, montre-moi ! s'exclama le nephilim avec un large sourire.

Jon était déstabilisé par cette réaction mais il commençait à être habitué avec Jack !

-Viens me rejoindre sur le lit.

Jack s'assit à côté de Jon, avec un air emprunté. Le jeune homme lui caressa le visage avant de se rapprocher pour l'embrasser de nouveau. Ses mains glissèrent sous le T-shirt de Jack, caressant sa peau si douce et effleurant ses tétons tendus avant de lui enlever le vêtement. L'érection de Jack était revenue, tout comme celle de Jon… Le brun bouclé décida de les libérer de leur prison : il défit la fermeture éclair du jean de Jack et celui-ci poussa un soupir de satisfaction. Il s'occupa rapidement de son propre pantalon, puis poussa doucement Jack sur le lit. Il lui grimpa dessus et s'allongea sur lui en faisant se frotter leur deux pénis en érection l'un contre l'autre à travers leurs sous-vêtements. Jack gémit à le rendre fou. Il n'arrêtait pas de l'embrasser furieusement. Accoudé au-dessus du plus jeune, Jon descendit sa main droite au niveau de leur entrejambe et libéra leurs pénis du tissu. Peau contre peau, c'était encore plus délicieux et Jack lui mordit la lèvre dans son plaisir. Leur baiser eut le goût du fer. Jon n'était pas contre un peu de violence contrôlée, et apparemment c'était la première fois que Jack goûtait à la masturbation, ses réactions pouvaient être sauvages. Il bougeait des hanches pour se frotter encore plus à Jon, dans un rythme de plus en plus désordonné. Jon décida de conclure les choses, car Jack était une vision à se damner, perdu dans l'ivresse du plaisir, et il ne pensait plus pouvoir tenir plus longtemps. Il saisit leurs membres dans sa main droite, et d'abord doucement, commença à les masturber de concert. Jack se tortilla sous lui et soupira entre deux baisers passionnés :

-Jon… Jon… C'est trop bon.

S'en fut trop pour le Stark qui jouit en regardant son amant dans les yeux. Il ressentit un plaisir qu'il n'avait jamais atteint avec aucune de ses deux copines avant, et il n'avait fait que se masturber, bordel ! Il continua à s'occuper pleinement de Jack, joua avec son gland avec son pouce, étalant son propre sperme tout le long du membre du nephilim jusqu'à ce que celui-ci se cambre contre lui et jouit en poussant un long cri de plaisir qui réveilla l'intimité de Jon.

Jack laissa sa tête retomber sur l'oreiller, lascif, à bout de souffle… Jon se lova contre lui en couvrant son cou et sa mâchoire de baisers. Il avait encore envie, bordel !

-Alors… Alors c'est comme ça qu'il faut faire pour arrêter une érection ? demanda Jack.

-Tout à fait. Tu fermes les yeux et tu prends soin de toi. Beaucoup plus agréable qu'une douche froide, hein ?

-Oh, oui ! s'exclama Jack. Je vais le dire à Sam.

-Oh, non ! réagit Jon. Ne vas pas l'embêter avec ça.

-Tu as raison, mais s'il est au courant, il aurait dû m'indiquer cette option.

-ça peut être gênant pour un père de parler de ce genre de choses avec son enfant.

-Pourquoi ?

-Bonne question.

Le désir de Jon s'était réveillé assez pour qu'il demande timidement à Jack :

-Tu crois que tu pourrais essayer de me le faire ? ça s'appelle masturber.

Jack le regarda très sérieusement.

-Je vais essayer de te masturber, mais s'il te plait ne soit pas en colère contre moi si je ne réussis pas bien du premier coup.

Jon sentit son érection gonfler encore. Jack était beaucoup trop mignon. Et beaucoup trop innocent même si techniquement Jon venait de le dépuceler.

-Jamais je ne serais en colère contre toi, Jack.

Le nephilim sourit et posa timidement sa main sur le pénis de Jon.

-Tu peux serrer plus fort, lui indiqua ce dernier.

-Comme ça ?

-Oui, comme ça, exactement comme ça. C'est trop bon, Jack, continue.

Jack mit du cœur à l'ouvrage et laissa sa main monter et descendre le long du membre humide et turgescent de son petit ami, tout en l'embrassant tendrement. Jon ne mit pas longtemps à venir dans un long gémissement. Complètement vidé, il attira Jack contre lui et après un dernier baiser, s'endormit la tête sur son épaule.

Jack resta à lui caresser doucement les cheveux, considérant toutes les nouveautés qu'il venait d'apprendre en déroulant les boucles noires. C'était vraiment génial d'avoir un petit ami aussi attentionné que Jon ! Le jeune homme était vraiment super avec lui, ne se souciant pas de sa différence. Jack sentait son cœur battre la chamade et il savait qu'il avait un grand sourire niais sur le visage. Il était vraiment amoureux fou.