AVANT PROPOS / NDA :

Yosh tout le monde !

De retour avec un nouvel OS dans l'univers du MCU. Et cette fois-ci, on s'attaque à notre Dieu préféré Loki !

En espérant que cela vous plaira ! Bonne Lecture !


Amertume

Tout le monde ayant croisé Loki s'accorde sur un point : les méfaits de Loki sont aussi variés que multiples. Cela passe de la simple blague au conflit intergalactique. Pour tous, Loki était, est et restera un vaurien irresponsable et dangereux de par sa nature de Dieu de la malice, de la discorde et de l'illusion. Mais malgré le fait qu'ils se considéraient tous comme de "bon" Dieu, aucun d'entre eux n'avait essayé de comprendre l'être torturé qu'était Loki. En effet, il y avait une raison à l'origine de son mal être expliquant ainsi ses agissements plus que douteux. Mais comme la plupart du temps, Loki restait insignifiant aux yeux de tous, comme un enfant qu'on regardait de haut suite à ses erreurs.

Loki était amer, usé par les épreuves de la vie, en colère des injustices qu'il subissait, affligé par la monotonie de ce cycle sans fin qu'était sa vie. Son existence lui donnait alors un arrière goût d'amertume.

Néanmoins, les premières années de sa vie s'étaient déroulées de manière tout à fait normale pour un enfant Ase. Il s'épanouissait au côté de la reine Friga et de son frère Thor. Puis, au fur et à mesure que Thor grandissait et poursuivaitla voie des guerriers asgardiens, ce dernier s'éloignait petit à petit de Loki se consacrant ainsi à ses amis et à son entraînement. Pour pallier ses lacunes en matière de force et de combat, Loki appris le maniement de la magie, une pratique où il s'était révélé doué. Il était fait pour la magie.

Cependant cela renforça sa différence aux yeux des asgardiens qui continuèrent de le traiter différemment et de l'humilier malgré son titre de prince d'Asgard. Les primates continuelles le força à évoluer, à se forger une carapace imprenable, à devenir plus fourbe et sournois que ces assaillants qui étaient censés le soutenir.

L'une des choses qui le blessait au plus profond de son être était l'inaction de Thor face à ses tortionnaires, encore plus lorsqu'il s'agissait du trio palatin et de Lady Sif qui servaient d'amis et de frère d'armes à Thor. La seconde chose était l'indifférence du roi Odin, Père-de-toutes-choses. Ce dernier s'occupait de Loki seulement pour le réprimander sur ses actions, même si ces dernières étaient de la légitime défense. Malgré tous ses efforts, il restait insignifiant aux yeux d'Odin alors qu'il avait tant fait pour le royaume dont certaines lui hantaient encore ses nuits.

Il y avait une chose que Loki n'était absolument pas fier de lui ; il s'agissait de l'abandon de ses enfants. Depuis la nuit des temps, il existe une prophétie annonçant la destruction du royaume d'Asgard : le Ragnarok. Et les enfants de Loki avaient un rôle à jouer…

Loki était père et mère de quatre merveilleux enfants. Cependant, leurs naissances et leurs aspects ne lui avaient pas permis de les garder auprès de lui. A cette époque, Loki espérait toujours entrer dans les bonnes grâces de son père. Il avait alors accepté le châtiment d'Odin… C'est ainsi que Loki fut contraint de laisser ses quatre enfants les un après les autres.

Lady Magia Magistrat, Entité de la magie, aimait beaucoup le jeune prince Loki. Dès lors, elle offrit à lui et à sa descendance des puissants dons magiques. C'est ainsi que naquit Fenrir, le fils aîné du Dieu du Chaos. Fenrir était né sous sa forme animale : un magnifique louveteau en pleine forme. Ne voyant pas cela d'un très bon œil, et se référant à la prophétie du Ragnarok, Odin ordonna que le jeune louveteau soit enchaîné sur une île d'Asgard et transpercé par une épée en pleine gueule. Loki supplia son père de changer d'avis mais Odin fut intransigeant. Il proclama également que le jeune prince ne pouvait rendre visite à son fils. C'est ainsi que Loki perdit son premier enfant, souhaitant obtenir l'amour paternel tant espéré et de rendre fier Odin par cet acte qui lui assenait le cœur.

Puis ce fut au tour du fils cadet de naître, Jormungand. A sa naissance, il était toujours dans son œuf attendant d'être assez couvée pour sortir de sa coquille et de montrer ses somptueuses écailles de serpent à son père. Loki, craignant que l'épisode de Fenrir recommence, chercha à tout prix à le cacher aux nez et à la barbe de tous. Mais il avait oublié qu'il ne pouvait pas tromper le regard omniprésent de Heimdall. Lorsque Odin apprit pour la naissance de l'œuf, ce dernier jeta son petit-fils dans les eaux profondes de Midgard, interdisant de nouveau à Loki de chercher à revoir son fils.

Lorsque Loki tomba cette fois-ci enceinte, il pria Magia et les Entités pour que son enfant ressemble à une Ase à la naissance. Et son vœu fut exaucé. Hela était né et ressemblait à n'importe quel habitant d'Asgard. Ils vécurent très heureux pendant 7 années midgardiennes avant qu'Hela fut forcé de quitter sa mère, autant dire le temps d'un battement cil pour les asgardiens. Ce jour-là, Hela eut un accident qui rendit une partie de son visage défigurée, sa peau fondit comme neige au soleil. Savant qu'Odin pouvait soigner sa précieuse fille, Loki demanda audience à son père pour qu'il puisse lui venir en aide. A la place, Odin décida de punir l'enfant pour son apparence monstrueuse en l'envoyant en exile au royaume de Helheim, le royaume des morts. Dès lors, Hela devient la déesse des morts, souveraine de Helheim. C'est ainsi que Loki perdit son troisième enfant et commença de plus en plus à détester son père.

Bien plus tard, Loki tomba de nouveaux enceinte suite à un tour qu'Odin lui joua. Ainsi Sleipnir était né sous sa forme de cheval. Pour le punir, Odin décida de faire de son petit-fils sa nouvelle monture. Dès lors, Sleipnir devient le cheval de guerre le plus fort, le plus agile et le plus rapide des neuf royaumes. Malheureusement pour Loki et lui, aucun des deux n'étaient autorisés à se voir. Loki perdit alors son dernier enfant et sa confiance envers sa famille.

Lorsqu'il essaya d'en discuter avec le roi Odin, il apprit son origine : il était un Jotun… Il comprit alors pourquoi il avait été mis à l'égard, dénigré, non soutenu, etc. Dès lors, il perdit toute foie en Odin et en son frère. La seule personne qui gardait encore légèrement grâce à ses yeux était la reine Friga puisqu'elle avait toujours été là pour lui et l'avait consolé pour la perte de ses enfants. Malheureusement pour eux, Friga n'avait pas assez d'autorité afin d'empêcher les jugements d'Odin lorsqu'il était autant borné.

Un jour, Loki tomba dans le néant de l'espace et fut récupéré par un vaisseau. Mais il ignorait qu'il allait rencontrer le démon en personne.

Il vécut là-bas mille-et-une atrocités. Ainsi les assauts continuels de l'Autre et de Thanos le plongeaient graduellement dans la folie. Afin d'être certain d'avoir le parfait petit pion à leurs dispositions, Loki fut soumis au pouvoir du Sceptre contenant la Pierre de l'Esprit, l'une des six Pierres d'Infinité, le rendant ainsi sous le contrôle de l'Autre.

Néanmoins, Loki étant Loki, il réussit à garder un peu de son esprit et de sa raison en se concentrant sur la seule chose qui le faisait tenir : retrouver ses enfants et les sauver.

Il décida de commencer par Jormungand qui devait se trouver sur Terre selon les mythes nordiques. Et la première opportunité lui fut confiée par la tentative d'invasion de New York demandé par Thanos à l'aide des Chitauris. Il comptait bien profiter de cette occasion pour faire d'une pierre deux coups : chercher son fils et prévenir cet idiot de Thor qu'il y avait plus puissant dans l'univers qui souhaitent purger l'univers et de ce fait la planète Terre que son frère appréciait.

Cependant, tout ne se passa pas comme prévu. Loki n'eût pas le temps de chercher son enfant et Thor comprit de travers son intervention. Depuis sa défaite, il se trouvait dans les geôles du palais d'Asgard incapable d'accomplir quoique ce soit.

Alors Loki était amer, amer de la vie.

Mais la roue du destin était en chemin et rien ne pouvait prévoir ce que l'avenir lui réservait…