Bien entendu, rien ne m'appartient mis à part mon histoire ! Je vais essayer de mettre deux chapitres de cette fic en ligne par semaine. Je serai ravie d'avoir votre avis sur mon travail.

ELISABETH

PARTIE 2

La jeune Elisabeth ne s'intéressa à lui que lorsque son père lui eut expliqué qu'il allait rester pour la nuit. Elle s'approcha de lui et demanda :

« Comment tu t'appelles ? »

« Harry », répondit l'intéressé.

A cette réponse, il vit la fillette blanchir et s'écarter de lui.

« Comme dans Harry Potter ? »

« Ben oui... »

Le sorcier ne voyait pas du tout où elle voulait en venir. Malfoy, par contre, savait exactement ce que sa fille voulait dire. Elle se tourna d'ailleurs vers lui :

« Est-ce que c'est le Harry de Maman ? »

« Oui Liz. Harry est ton parrain. »

Ce dernier trouva que sa filleule prenait plutôt bien la nouvelle et décida que c'était bon signe ! En effet, la petite fille se mit à sauter de joie et lui demanda :

« Tu me parleras de Maman, hein ? »

Drago intervint avant qu'il n'ait pu répondre :

« Liz ma chérie, tu parleras avec Harry demain. Il est tard et il est grand temps d'aller te coucher. »

« Juste une question Papa. »

« OK. Juste une. »

Harry s'attendait à ce que la petite se tourne vers lui mais ce fut une nouvelle fois à son père qu'elle s'adressa :

« Comment va-t-il m'appeler ? »

A ces mots, le survivant fronça les sourcils et Malfoy lui adressa un sourire narquois :

« Tu vas vite comprendre que ta nouvelle protégée n'a pas une vie évidente. »

« C'est à dire ? » demanda Potter dubitatif.

« Elisabeth possède plusieurs surnoms. J'ai tendance à l'appeler Liz. »

« Sauf quand il est fâché », souffla sa fille.

Les deux hommes lui lancèrent un regard affectueux.

« Je reprends. Les Weasley, au grand complet, préfèrent Lizzie. »

Harry eut un hoquet de surprise :

« Vous voyez Ron et sa famille ? »

« Ben oui. Même que Ron dit qu'il ne comprend pas comment Papa a pu avoir un ange comme moi et que ça doit être à cause de Maman. »

« Non pas « à cause », grâce à ta mère ! En clair, Ron, qui est totalement fou de Liz, se dit qu'il n'est pas possible qu'elle soit la fille d'un sale type comme moi et que donc, forcément, elle tient tout de Gin, expliqua Drago. »

L'autre sorcier éclata de rire, il reconnaissait bien dans cette remarque son meilleur ami. Il s'arrêta lorsque sa filleule grimpa sur ses genoux.

« Tu sais, Maman m'appelait toujours Beth. »

Harry sentit la fêlure dans la voix de la fillette.

« Je pense, alors, que moi aussi, je t'appellerai comme ça. Bonne nuit Beth », déclara-t-il solennellement en déposant un baiser sur le front de la petite fille.

Des étoiles brillaient dans les yeux d'Elisabeth quand Malfoy articula un « merci » silencieux.

Lorsque, quelques minutes plus tard Malfoy revint, Harry affichait un sourire malicieux :

« Je n'aurais jamais cru te dire cela mais ta fille est magnifique et je te trouve très attendrissant », se moqua-t-il.

Drago se permit un sourire et lui lança un coussin en pleine tête.

« Et si tu me racontais maintenant. », reprit Harry.

« OK Potter. Tu connais le Memoria ? »

L'homme en face de lui secoua la tête.

« C'est un moyen de te raconter mon histoire sans être partial. Disons que c'est un comme une caméra », expliqua Malfoy. « Installe-toi, la nuit va être longue. »

Merci pour les reviews.

Pounkska : Merci beaucoup. Ne t'affoles pas, je n'ai qu'une morale dans la vie : Toujours finir ses fics !

Cyngathi : Voilà la suite.

Sophie potter1 : Merci pour les compliments et j'essaierai d'être la plus rapide et la plus régulière possible dans mes publications.

Malicia1 : Promis, je vais allonger les chapitres. Peut être pas tout de suite mais cela va venir.