Shado-Fox

Disclamer : Les personnages de Mutant X ne m'appartiennent pas, je ne fais que les utiliser dans ma fiction.

Un voyage mouvementé

Désolée j'ai posté un peu beaucoup d'un coup… 😊

Ceci est pour l'instant le dernier chapitre écrit j'espère avoir l'occasion de m'y replonger et je m'excuse déjà pour ceux qui attendaient la fin définitive !

Chapitre 30

Une voix d'homme suivie de celle d'Emma résonne alors dans le cockpit…

- « Vous ne me reconnaissez pas n'est-ce pas. Je suis curieux de savoir ce qu'Adam a appris sur ma petite opération. Ses souvenirs lui sont-ils revenus en mémoire ? » demande-t-il un sourire narquois aux lèvres.

La lumière se fait dans l'esprit de la jeune femme et son regard se durcit alors.

- « Bien, apparemment oui. » continue-t-il en voyant l'expression d'Emma changer. « Je vais quand même faire les présentations comme il se doit, nous avons tout notre temps. Je suis le Docteur Nasyski, j'ai travaillé avec Adam il y a de cela plusieurs années et il a ruiné ma carrière, maintenant c'est moi qui vais ruiner sa vie. » son discours a été prononcé d'une voix sans timbre, sans émotion, énonçant ses intentions le plus simplement du monde.

La colère s'installe maintenant chez la jeune psionic.

- « Iksasyn… » souffle-t-elle en se contenant.

Au camp, Adam et Jesse sont figés sur leur siège… c'est la voix de Nasyski qu'ils viennent d'entendre ! Il est à l'intérieur du Sanctuaire et tient Emma en otage !

- « Il faut rentrer le plus vite possible, pas une seconde à perdre ! On ne sait pas ce que ce malade peut faire ! » lâche Adam dont la tension est visible.

Jesse ne perd pas une seconde et décolle, donnant des à-coups involontaires à l'avion dans la précipitation. Il pousse les moteurs au maximum, espérant arriver avant qu'un malheur n'arrive.

Ils suivent à présent l'échange qui se déroule entre Emma et Nasyski à travers les hauts parleurs…

Un sourire méchant se dessine sur les lèvres du savant fou.

- « Cela fait plusieurs années qu'on ne m'a pas appelé de la sorte, mais oui, c'est bien mon vrai nom. Nom qu'Adam a sali avec ses manigances ! » l'intonation a changé sur la fin de sa phrase, elle s'est chargée de vibrations négatives.

- « Adam n'est pas responsable de votre jalousie et de votre folie ! » la réplique de la jeune femme est sortie avant même qu'elle n'ait eu le temps d'y réfléchir… la réaction de Nasyski ne s'est pas fait attendre…

La surprenant par sa rapidité, il la frappa au visage d'un revers de la main, la faisant chanceler un instant. La douleur provoquée par le choc se répand dans le visage d'Emma tandis qu'un filet de sang s'échappe de sa lèvre fendue. La surprise passée, ses yeux se fixent à nouveau sur le savant, une flamme nouvelle rehaussée par sa haine y brille.

- « Ne vous avisez plus de m'insulter, vous le regretteriez très vite. » dit-il en la fusillant du regard. « Comme dit le proverbe : On n'est jamais mieux servi que par soi même. Où sont mes hommes ? Que s'est-il passé ici ? Puisque vous êtes toujours en vie, je présume que mes marionnettes n'ont pas fait leur travail, je suis curieux de savoir comment vous vous en êtes sortis. Adam m'étonnera toujours. » continu-t-il sur le même ton.

Emma essuie le sang qui perle au coin de sa bouche d'un geste sec, signe de sa frustration et de sa colère.

- « Ce qu'il se passe ? » lance-t-elle « vous avez perdu, voilà ce qui se passe. » se disant, elle le toise de son regard froid. Toute peur est maintenant étouffée par la haine qu'elle porte à cet homme, pour ce qu'il a fait subir à ses amis, pour ce qu'il a été et ce qu'il est, pour sa cruauté, sa folie et sa jalousie… « Vos hommes sont hors course, vous êtes seul et vous ne vous en sortirez pas cette fois. » continue-t-elle effrontément.

La colère brille toujours dans les yeux de Nasyski et les paroles assénées par Emma avec le ton qu'elle y met ne fait qu'accroître encore ses pulsions meurtrières. A nouveau d'un geste brusque et rapide il la frappe au visage pour la faire taire, une fois puis deux. Emma encaisse mais reste droite. Sa joue la brûle, le goût du sang envahit sa bouche mais elle ne lui donne pas la satisfaction de s'effondrer. Elle sait qu'il a besoin d'elle et que par conséquent il n'ira pas plus loin pour l'instant, le répit sera peut-être de courte durée mais elle compte le mettre à profit pour le neutraliser… seule. Elle est consciente de n'avoir ni la force ni la rapidité ni l'agilité de Shalimar mais il lui reste son intelligence et son pouvoir.

- « Toujours aussi crâneuse ? » demande-t-il en la voyant lui tenir tête. « Vous aimez les coups peut être. Et si je logeais une petite balle entre vos deux yeux pour voir disparaître cet air suffisant de votre visage ? » continu-t-il pour l'effrayer. Il lève son arme et pose le bout du canon au milieu du front de la jeune femme, ses yeux ne quittant pas les siens. « Vous avez du cran n'est-ce pas ? Dommage que vous ne soyez pas dans mes rangs, vous me seriez sans doute très utile… remarquez qu'avec un petit lavage de cerveau… » il laisse sa phrase en suspend en apercevant l'ombre qui a voilé le regard d'Emma un instant à l'évocation du lavage de cerveau. Un petit sourire se dessine alors au coin de ses lèvres. Voilà de quoi la tenir.

- « Du genre que vous avez fait subir à Shalimar et à Brennan ? Plutôt mourir espèce de dingue ! » lui rétorque-t-elle.

- « C'est ce que nous verrons ma jolie quand j'en aurais fini ici on ira s'amuser tous les deux. Je n'ai peut-être pas pu avoir ta copine mais tu feras bien l'affaire. » sur ce, il attrape violemment son bras d'une poigne de fer et l'attire à nouveau à lui, la toisant et lui envoyant son haleine fétide au visage pour l'impressionner. « Où sont mes hommes ? » demande-t-il encore, attendant cette fois une réponse.

La jeune femme, malgré une taille plus que correcte doit quand même lever les yeux pour les garder dans ceux de Nasyski, et malgré une allure assez chétive l'homme semble présenter une solide musculature. Emma évalue rapidement ses chances d'échapper à cette étreinte mais le moment ne lui semble pas propice et elle le laisse donc l'entraîner.

- « Morts. » répond-elle laconiquement.

La surprise se peint fugitivement sur les traits de Nasyski avant de laisser à nouveau place au masque implacable de la cruauté.

- « Bien. Ils l'ont mérité puisqu'ils ont échoué. Que s'est-il passé ? » demande-t-il ensuite curieux malgré tout.

Emma décide de lui raconter dans les grandes lignes, peut être comprendra-t-il que sa vendetta est vouée à l'échec…

- « Shalimar a tué un de vos hommes pour nous sauver. » dit-elle.

Cette fois la surprise est totale.

- « Impossible ! Elle était sous mon pouvoir, elle devait vous tuer vous et non vous défendre ! » répond-il en resserrant son étreinte sur le bras de la jeune femme comme pour appuyer ses dires.

- « C'est pourtant bien ce qui s'est passé. Mais vous avez raison, elle était bien sous l'emprise de votre drogue et sûrement que sans l'intervention de votre homme de main, nous serions tous morts à l'heure actuelle. » continue-t-elle. Elle distille les informations lentement, espérant ainsi le faire parler et gagner du temps jusqu'au retour d'Adam et de Jesse, ou l'arrivée d'un miracle…

- « Que voulez-vous dire par l'intervention de mon homme de main ? » encore une fois la colère fait vibrer ses paroles mais cette fois celle-ci n'est pas dirigée contre la jeune femme mais contre ses hommes, responsables de l'échec de la mission et par la même de sa vengeance.

- « Votre plan était presque parfait, je l'avoue… nous avons été pris par surprise par le retour de Shalimar et de Brennan. Nous avons naïvement accueilli nos amis sans savoir qu'ils n'étaient plus eux même mais des marionnettes dont vous tiriez les fils, envoyés pour nous tuer… Brennan s'en est pris à Jesse, je suppose que c'était le plan que vous aviez concocté, et Shalimar s'est dressé devant moi et nous avons commencé à nous battre… enfin à nous faire battre. Car voyez-vous, contrairement à vous, pour nous l'amitié signifie quelque chose et nous ne pouvions pas riposter aux attaques, même violentes, de nos amis… alors oui, vous aviez quasiment gagné la partie mais voilà, quelqu'un a voulu s'invité à la fête et la roue à tournée ! » lance-t-elle.

L'interrogation est visible dans le regard de Nasyski en même temps que la frustration… Emma vient de lui confirmer qu'il tenait la victoire au bout des doigts… il pouvait presque en sentir les effluves et pourtant tout avait capoté.

- « Shalimar était sur le point de me tuer quand un de vos hommes est rentré dans la pièce et l'a attaqué par derrière, me sauvant de justesse… même si ce n'était pas son but loin s'en faut. » continue-t-elle.

- « Qui ? Pourquoi ? Qui s'est permis de désobéir à mes ordres ! » s'emporte-t-il en lui broyant quasiment le bras, agitant son arme de sa main libre.

- « Je crois avoir entendu qu'il s'appelait Rafe. Le plus beau c'est qu'il a failli tuer Shalimar mais qu'en voulant s'amuser avec elle comme un chat s'amuse d'une souris avant de la tuer, la chance s'est retournée contre lui et les rôles se sont inversés. Il aurait pu la tuer 10 fois sans doute mais il la laissait toujours se relever pour la voir s'effondrer à nouveau sous les impacts de la barre de fer avec laquelle il la frappait… Votre drogue a eu un effet particulier sur Shalimar, et d'après ce que j'en sais vous vous en êtes rendu compte mais ce que vous ne saviez pas c'est qu'elle avait trouvé un moyen pour redevenir elle-même malgré votre traitement et que c'est pour cela qu'elle nous a sauvé. » dit-elle.

- « Que voulez-vous dire ? C'est impossible. Il n'y a aucun moyen de résister à cette drogue. » répond-il.

- « Ho que si. Et Shalimar y a résisté. Sinon comment pensez-vous qu'on aurait pu neutraliser votre opération ? Enfin croyez ce que vous voulez, je ne fais que vous rapporter ce qui s'est produit. Si vous ne voulez pas savoir ne demandez pas. » dit-elle en le narguant.

- « Continuez ! » rage-t-il.

- « Donc Shalimar n'était plus sous votre emprise et a réussi a se débarrasser de ce Rafe, en le tuant. Brennan était sur le point de tuer Jesse, votre conditionnement était un succès avec lui… et c'est Shalimar qui l'a stoppé. Adam a réussi à remonter la piste jusqu'à cette histoire il y a 25 ans quand vous avez détruit ses recherches chez Genomex et que vous avez disparu de la circulation sans payer pour vos crimes. » termine-t-elle un air de défi sur le visage.

Emma sait qu'elle ne doit pas tenter sa chance mais l'envie est trop forte de rabaisser cet homme et de lui montrer qu'il ne l'impressionne pas.

- « Je vois… » dit-il placidement. Il lève alors son arme et place le canon sur l'épaule de la jeune femme. Un éclair glacé traverse ses yeux au moment où il appuie sur la gâchette, un petit « pop » retenti dans le Sanctuaire, à peine audible… suivi d'un cri perçant, chargé de douleur. « Je vous avais prévenu de ne pas m'insulter. » dit-il en la tenant toujours par son bras valide. « J'aurais pu vous tirer une balle dans le ventre, la douleur aurait été insoutenable mais vous ne m'auriez plus servi à grand-chose… vous vous tiendrez peut-être tranquille maintenant. »

Dans l'avion, Adam et Jesse bouent de rage, ils ont compris la tactique d'Emma pour gagner du temps et leur permettre d'arriver au Sanctuaire, comme elle, ils pensaient qu'elle était à peu près tranquille tant qu'il n'aurait pas eu ce qu'il voulait… mais cet homme est vraiment fou !

La douleur irradie dans tout le côté droit de la jeune femme, le sang s'écoule à flot de la blessure causée par le pistolet, un trou bien net à l'entrée mais elle est sure que la balle est ressortie, emportant avec elle des lambeaux de chairs dans son dos… Elle tente de dégager son bras gauche pour appuyer sur sa blessure mais la prise de Nasyski est forte… Forcée de baisser le regard pour ne pas hurler sa haine, elle voit la mare de sang se former à ses pieds.

- « Maintenant que vous êtes docile, vous allez me conduire au centre de commande du Sanctuaire. Je veux préparer une petite surprise à Adam pour son retour. » dit-il en la poussant devant lui.

Emma ne sent plus son bras droit, la perte de sang commence à se faire sentir et la tête lui tourne légèrement, rendant sa démarche hésitante. Elle obéit à Nasyski, espérant avoir gagné assez de temps pour voir arriver la cavalerie avant qu'elle n'ait perdu tout son sang sur le sol du Sanctuaire… La douleur est sourde et envahit son cerveau, brouillant par instant ses pensées mais elle ne perd pas son but de vue…

Elle guide involontairement Nasyski vers la salle des commandes, située non loin du laboratoire. Malgré les brumes qui envahissent son cerveau, elle tente de passer le plus discrètement et le plus loin possible de celui-ci pour ne pas donner deux victimes potentielles supplémentaires à ce fou. Le visage de la jeune femme devient peu à peu livide et une secousse sur son bras la ramène à la réalité.

- « Hey, on se réveille ! Finalement vous n'êtes qu'une petite nature, rien à voir avec votre collègue. » la nargue-t-il.

L'évocation de Shalimar fini de la faire reprendre pied. Elle se souvient de l'état du corps de son amie et imagine les souffrances par lesquelles elle a dû passer… En effet, sa blessure n'est rien en comparaison de celles qu'avait subit la féline. Elle retire rageusement son bras de l'emprise de Nasyski pour enfin comprimer la plaie, autant qu'elle peut.

- « Je vois que vous reprenez du poil de la bête. » dit-il en ricanant. « Tant mieux. Et maintenant amener moi rapidement au centre de control, sinon vous risqueriez de vous retrouver avec les deux bras dans le même état. » dit-il.

La menace est claire, et la jeune femme n'a d'autre choix, pour protéger ses amis que d'obtempérer. Elle reprend donc le chemin, d'un pas faible mais régulier.

- « Voilà qui est mieux, vous voyez quand vous voulez ! » lance-t-il alors.

Quelques longues minutes gagnées pour Emma et ils atteignent le central. Là se trouvent les ordinateurs qui gèrent le Sanctaire, la sécurité, l'approvisionnement d'air, d'eau et d'électricité… le point névralgique de la construction.

De leur côté Jesse et Adam ont suivi la progression d'Emma et Nasyski en écoutant leur voix dans le transmetteur. Ils arrivent donc au niveau de l'ordinateur central… Encore quelques minutes et ils seront arrivés, Emma a quand même réussi à gagner suffisamment de temps… enfin…

- « Du bon boulot qu'a fait notre ami Adam ici. Vraiment je suis épaté, c'est dommage de tout détruire… le lieu aurait été parfait pour monter mon laboratoire. Discret, sûr, à la pointe de la technologie… oui vraiment dommage mais les ordres sont les ordres. » dit-il.

Emma ne l'écoute plus, ses oreilles sont emplies de bourdonnements et la tête lui tourne… mais quelque chose fait tilt dans sa tête. Les ordres ? De quoi parle-t-il ? Il reçoit des ordres de qui ? Ce n'est pas une simple vengeance ? Ses idées s'embrouillent mais elle s'accroche à ce qu'elle sait, ce qu'Adam et Al ont raconté sur cet homme… Il n'est pas tout seul, il obéit aux ordres, en profitant au passage pour faire sa vendetta. Elle pensait s'en sortir face à un homme rongé par la rancune mais s'il ne fait qu'obéir… la situation se complique dangereusement…

Nasyski la pousse sur un fauteuil, l'obligeant à s'asseoir.

- « Ne vous avisez pas de bouger ne serait-ce qu'un orteil, je vous surveille. » la menace-t-il.

Il prend place dans le fauteuil devant l'ordinateur central et pose son arme à portée de main, à l'opposé d'Emma.

Il commence à pianoter sur les touches, se trouvant systématiquement bloqué par une invite de commande nécessitant un mot de passe. Il fait quelques tentatives, infructueuses et l'impatience monte.

- « Quel est le mot de passe pour accéder aux programmes ? » demande-t-il.

- « Je ne sais pas. » répond-elle d'une voix monocorde.

Son ignorance lui vaut un coup rapide dans son épaule blessée. Elle se pli en deux de douleur, les larmes qu'elle tente de retenir depuis qu'il lui a tiré dessus menacent de couler mais elle serre les dents et relève la tête.

- « Mauvaise réponse. » lui dit-il.

- « Je vous dis que je ne sais pas ! » hurle-t-elle. « Il vient de le changer après que vous avez détruit notre système de sécurité ! Je ne le connais pas ! » s'échine-t-elle avant qu'il ne tente de la frapper à nouveau.

Il émet une sorte de grognement, ses yeux lançant des éclairs puis il se retourne vers la console et retente plusieurs mots de passe… tous refusés. Au bout d'une quinzaine de tentatives, l'écran devient bleu et l'invite disparaît. Un nouveau message apparaît alors :

« Tentative d'intrusion du système. Alarme déclenchée. Les accès du Sanctuaire vont être verrouillés. Vous avez 5 minutes pour désactiver le système. Compte à rebours lancé : 5 min 4.59 4.58 4.57 … »

Jesse lance un regard inquiet à Adam en entendant le compte à rebours se lancer.

- « Que va-t-il se passer si nous n'arrivons pas à temps pour débloquer le système ? La sécurité va s'activer et fermer les accès, nous ne pourrons pas rentrer dans le Sanctuaire et Emma et les autres ne s'en sortiront pas ! » s'exclame Jesse.

- « Je sais Jesse, mais nous ne pouvons pas donner le mot de passe à Emma… c'est trop dangereux… » dit-il d'une voix éteinte. « Nous arriverons dans les temps Jesse. » ajoute-t-il dans l'espoir de calmer le moléculaire.

Celui-ci secoue la tête en signe de lassitude et de tristesse et regarde l'horloge de l'avion égrener les secondes qui les séparent de leur destination. Se penchant sur l'anneau,

- « Tiens bon Emma, on arrive ! On sera bientôt là, je te le promets ! » souffle-t-il en espérant que son amie aura entendu son message…

Depuis leur décollage, il n'a rien dit mais l'inquiétude le ronge et il souffre à chaque nouveau cri ou gémissement de la psionic, son cœur saigne de ne pas pouvoir la protéger, la haine gronde en lui contre cette ordure qui s'est introduit chez eux pour les faire souffrir…

Nasyski lance un regard circulaire dans la pièce, à la recherche d'indice pouvant l'aider à trouver comment désactivé le système de sécurité.

- « Bien tenté Adam ! » crie-t-il « Mais inutile ! Je vais détruire ton Sanctuaire et tuer tes amis ! » lance-t-il en direction des caméras de surveillance qu'il voit tourner quelques mètres au-dessus de lui.

« Il vous reste 4 minutes avant le déclenchement de l'alarme… »

Le texte clignote sans discontinuer sur l'écran et un filet de transpiration commence à couler sur les tempes de Nasyski. Encore une fois si proche du but et pourtant si loin… Il tourne comme un lion en cage, son cerveau fonctionnant à toute vitesse pour trouver une parade au piège qui se referme sur lui.

- « Où se trouve le panneau qui gère l'alimentation du complexe ? » demande-t-il à bout de nerfs.

Emma comprend où il veut en venir mais ne répond pas.

Furieux, il se précipite sur elle, pointant une fois de plus son arme sur sa tête.

- « Tu vas arrêter ton petit jeu ou je te descends tout de suite ! » hurle-t-il au visage de la psionic.

Malgré la peur qui l'habite, la jeune femme ne bronche pas, elle a entendu Jesse lui promettre qu'ils seraient bientôt là, mais le chronomètre défile… Elle connaît parfaitement le déroulement du système de sécurité du Sanctuaire, elle sait que si Jesse ou Adam n'arrive pas à temps, Shalimar, Brennan et elle sont condamnés de toute façon.

- « D'accord. » dit-il plus calmement devant le silence tenace d'Emma. Son regard perçant ne cille pas, il reste immobile, l'arme prête à faire son office.

Dans l'avion, Jesse ne tient plus en place,

- « Il va la tuer ! Ce fou va vraiment le faire ! Il n'a plus rien à perdre Adam ! Laisse-moi donner le code d'accès à Emma, je t'en prie ! » hurle-t-il suppliant « On ne peut pas le laisser faire… » fini-t-il, presque éteint, en voyant l'expression abattue de son mentor qui craint lui aussi l'issue inéluctable de la scène à laquelle ils assistent, impuissants.

Adam secoue la tête… il ne peut pas. Donner l'accès aux ordinateurs du Sanctuaire à Nasyski reviendrait à mettre tous les mutants en danger… tous ceux que Mutant X a sauvé de Genomex en les mettant à l'abris, tous les résultats de ses recherches sur les mutations génétiques… tout tomberait entre les mains d'un fou qui n'aurait aucun remords à l'utiliser à des fins criminelles.

Jesse sait qu'il va assister à la mort en direct de celle pour qui son cœur bat… il le sait… mais comment l'accepter… et pourtant son côté rationnel lui souffle qu'ils n'ont pas le choix, qu'ils doivent protéger les autres, les innocents, au risque de leur propre vie.

Les deux hommes attendent, l'âme au supplice, le déclic du percuteur faisant son office… envoyant la balle mortelle qui leur enlèvera à tout jamais la fille, l'amie, l'amour… mais ce qu'ils entendent n'a rien à voir !

- « Qu'est-ce que… » Jesse n'a pas eu le temps de terminé sa phrase.

Emma a fermé les yeux, résolue à son destin. Elle attend maintenant patiemment, elle vide son esprit, la conscience en paix, elle fait abstraction de l'haleine fétide sur son visage, de la respiration bruyante qui emplie ses oreilles… Ses pensées vont vers celui qu'elle n'aura jamais eu le temps d'embrasser, de cajoler, d'aimer… celui dont son cœur est épris… Jesse.

Mais que fait-il ? Pourquoi est-ce si long… il veut la torturer par l'attente… elle ne lui fera pas le plaisir de le regarder en mourant pour voir son effroi et sa peur. Cependant, malgré ses résolutions, elle ne peut tenir… ses yeux s'ouvrent d'eux même et le spectacle auquel elle assiste la sidère !

Des grognements suivis de feulements se répercutent entre les murs de la salle de contrôle.

- « Qu'est-ce qui se passe ? » demande frénétiquement Jesse dans l'émetteur d'Emma « Emma ? Répond ! Qu'est-ce que c'est que ce bruit ? »

La jeune femme a du mal à comprendre en découvrant la scène qui se déroule sous ses yeux, elle reste hébétée, tenant son bras blessé. La voix de Jesse lui parvient alors, à travers sa bague, enfin elle peut y répondre.

- « Jesse ! » crie-t-elle en amenant sa main tachée de sang près de ses lèvres.

- « Emma ! » lui répond-il, se retenant de bondir de joie. Il ne comprend toujours pas ce qu'il s'est produit mais la jeune femme est toujours vivante et apparemment assez libre de ses mouvements pour pouvoir leur répondre. « Ou est Nasyski ? » demande-t-il alors.

- « Il est… c'est vraiment incroyable… mon dieu… » souffle-t-elle plus pour elle-même que pour son interlocuteur en réalisant ce qui se passe sous ses yeux.

- « Emma ? Tu es toujours là ? » demande Jesse anxieux et inquiet « Qu'est ce qui se passe ? ».

- « Nasyski est au sol… c'est incroyable… » répète-t-elle pour la seconde fois en quelques secondes.

- « Emma. » Adam prend la parole pour essayer de ramener la jeune femme sur terre et savoir enfin ce qui se passe sur place. « Dis-nous exactement ce qui se passe, nous sommes quasiment arrivés maintenant, il nous faut des indications ! » poursuit-il.

- « Pardon » dit-elle pour s'excuser « Je ne sais pas comment c'est possible mais… Shalimar est en train de se battre avec Nasyski… elle… c'est impensable… elle était sous hypnose… » continu-t-elle.

- « Shalimar ? » s'exclament les deux hommes en cœur. « Comment tient-elle encore debout ? » demande Jesse. « Tu l'avais hypnotisé, elle n'aurait pas dû pouvoir se réveiller toute seule n'est-ce pas ? » demande alors Adam.

- « Non… je ne comprends pas comment elle a fait. Elle se bat contre lui comme si de rien n'était, ses coups sont rapides et précis, violents… Je me demande… » commence-t-elle.

- « Quoi Emma ? Qu'y a-t-il ? » demande Adam, inquiet des dernières remarques de la psionic.

- « Ho mon dieu ! » souffle-t-elle d'un seul coup.

- « Emma ! » hurle Jesse en entendant l'expression horrifiée dans son récepteur.

- « Oui, Jesse, je suis toujours là… ses yeux… ses yeux sont rouges… ce n'est pas notre Shalimar ! » dit-elle.

- « Tu es sûre ? » demande Adam, une once de panique dans la voix « Vas-t-en de là Emma, nous sommes arrivés, nous serons avec toi dans moins de 2 min, vas t'enfermer dans le laboratoire ou quelque part où tu seras à l'abri. Tu ne peux rien faire contre Shalimar… » dit-il avec tristesse en se demandant si un jour ses enfants reprendraient le cours normal de leur vie…si tant est que la normalité existe.

- « Tu penses qu'elle pourrait s'en prendre à moi ? » demande-t-elle en réalisant que l'idée lui avait déjà effleuré l'esprit.

- « On ne peut pas savoir. Nous avons trouvé dans les recherches de Nasyski que le sérum qu'il a utilisé sur Shalimar et Brennan, n'était pas au point et qu'il y avait des risques d'effets secondaires… Mieux vaut être prudent… surtout si c'est Nasyski qui prend le dessus sur Shalimar. » dit-il.

Emma est fascinée par le spectacle, et a du mal à détacher son regard des deux formes enroulées par terre, chacune distribuant des coups à son tour. Nasyski ne se laisse pas faire, et malgré la force et la puissance de la féline, il enchaîne les coups, sachant exactement où taper pour avoir le maximum d'impact… il a vu le corps de la jeune femme, ses blessures, ses points faibles et les exploite sans vergogne.

La rage aidant, c'est au tour de Shalimar de dominer son adversaire et de le chevaucher, l'immobilisant sous son poids, ses genoux écrasant ses avants bras. Elle distribue les coups, net, précis. Un craquement résonne suivi d'un cri de rage, le nez de Nasyski ruisselle de sang…son visage est la cible des attaques répétées de la féline.

Dans un sursaut de volonté, il réussi quand même a déclencher un mécanisme dissimulé dans sa manche qui laisse sortir une lame effilée d'une longueur de 20 cm environ. Ses bras sont coincés mais il parvient d'un mouvement sec du poignet à planter la lame dans la cuisse de la jeune femme sur plus de la moitié de sa longueur, la prenant par surprise. Un rugissement empli les oreilles de la psionic ainsi que le cockpit de l'avion… couvrant le bruit du hangar qui s'ouvre.

Emma se lève, prête à se précipiter sur son amie mais elle la voit déjà reprendre sa distribution de coups acharnés, effaçant le sourire suffisant du visage du savant fou…

Rien ne semble l'arrêter, elle continu, continu, continu… le visage de son adversaire n'est plus, à présent, qu'un amas de chairs sanguinolentes mais la rage n'a pas cessé en elle, la douleur ne l'a distraite qu'un instant.

Le sang qui s'écoule de la blessure se répand au sol et se mélange à celui de Nasyski, affaiblissant la féline de seconde en seconde, et ce malgré la tension qui la tient alerte. Ses coups ralentissent, sa respiration devient sifflante et son corps est parcouru de frissons.

Emma voudrait s'approcher pour aider son amie, nul danger ne persiste avec Nasyski, il est inconscient ou bien mort mais la féline reste toujours dans la même position.

- « Shal ? » souffle-t-elle, a genoux par terre à quelques mètres de la jeune femme. « hey shal, tu m'entends » dit-elle d'une voix douce, dénuée de toutes menaces.

La féline ne semble pas entendre, ses coups ont stoppé et son visage semble exprimer une forte concentration.

Emma n'a pas entendu le hangar s'ouvrir, ni l'appareil se poser, seule lui importe la jeune femme qui se trouve devant elle et dont le sang continu toujours de s'écouler. Oubliée la menace du chronomètre qui continu d'égrener ses secondes, oubliée la douleur qui irradie dans tout son corps, oubliée la peur ressentie plus tôt, oubliée la mort qu'elle vient de côtoyer… Malgré tout ce que son corps a subit, malgré son état hypnotique, malgré la drogue qui empoisonne son sang, Shalimar est venue la sauver in extremis, au péril de sa propre vie…

Petit à petit Emma s'approche, espérant ainsi amadouer la bête qui semble habiter son amie, elle sait qu'au fond de cette bête se cache Shalimar, sa conscience. Elle se trouve à présent à quelques centimètres de la féline et celle-ci ne semble pas l'avoir vu, elle s'apprête à poser sa main sur l'épaule de son amie mais malgré ses blessures et sa faiblesse, la rapidité de la féline reste surhumaine et sans avoir eu le temps de dire ouf, Emma se retrouve avec une serre qui lui comprime le cou avec une force incroyable… son visage n'est qu'à quelques centimètres de celui de Shalimar et ses yeux plongent directement dans les siens… des yeux rouges, sans vie, pleins de violence et de haine… l'air commence à lui manquer mais la force lui manque pour se débattre, à quoi bon… personne ne viendra la sauver maintenant et quitte à mourir, autant que ce soit de la main d'un être aimé… Des points noirs dansent à présent devant ses yeux, les larmes s'écoulent sur ses joues, silencieuses… Le regard de Shalimar semble tout à coup suivre le chemin suivi par les gouttes d'eau sur le visage de la psionic, troublé.

Emma manque d'air, elle sent la fin approcher, ses oreilles sont déjà sourdes, son cœur cogne dans sa poitrine douloureuse, ses poumons la brûle…ses yeux sont maintenant aveugles…

- « Adieu » parvient-elle a souffler avant de perdre connaissance.

Chaud... la chaleur bienfaisante envahie son corps, la lumière vive lui brûle les yeux à travers ses paupières closes. Où est-elle ? Elle n'a plus mal, elle se sent bien, flottant à demi dans un espace blanc, cotonneux… voilà, ce doit être le paradis… elle n'aura pas pu dire ce qu'elle devait à Jesse… va-t-elle les retrouver ici ? Que de questions va-t-elle se poser… pour l'instant elle attend dans la plénitude du silence.

Quelle est cette voix ? Son prénom… elle entend quelqu'un murmurer son prénom… qui est donc venu la chercher ici, une voix d'homme mais à qui appartient-elle ? Ses paupières sont lourdes, tellement lourdes… la bienveillante tranquillité qui l'entoure la berce, sa volonté semble l'avoir abandonnée, mais ici nul besoin de volonté, ne reste qu'a se laisser conduire par cette douce torpeur.

Pourtant cette voix est insistante, malgré les brumes qui peuplent son esprit, elle sait la connaître… mais qui… pourquoi ne pas ouvrir les yeux et voir ? Mais pourquoi se presser… elle a tout son temps à présent.

Elle sent quelque chose dans sa main, une douce chaleur, différente de ce qu'elle ressent à l'intérieur… ce poids dans sa main semble rayonner directement dans sa tête, effaçant quelque peu le coton qui entoure son cerveau. Cette chose serre convulsivement sa main, a un rythme régulier… en harmonie avec cette voix qui continue sa litanie.

Cette voix… elle devrait savoir à qui elle appartient maintenant. Elle devrait ouvrir ses yeux et lui dire… lui dire quoi ? Quel avenir a-t-on au paradis ?

Et pourtant, la voilà qui tente de soulever ses paupières, aussitôt éblouie par la lumière blanche au-dessus d'elle.

' Est-ce toujours aussi éclatant dans ce monde ' se demande-t-elle.

- « Emma. Ouvre les yeux Emma, ouvre les yeux ! » continue la voix inconnue.

Après quelques longues secondes, elle refait une tentative, attendant patiemment que ses yeux s'accommodent à la luminosité ambiante.

- « Voilà, c'est bien Em, continue comme ça, encore un effort » souffle la voix plus près de son visage, elle ne discerne pas encore les traits de l'inconnu mais sa voix…

- « Jesse ? » tente-t-elle d'articuler, la bouche pâteuse.

- « Oui Emma, je suis là » répond-il en serrant sa main encore plus fort pour renforcer le contact entre eux.

- « Mais… comment… ? » demande-t-elle, son esprit soudain empli de mille interrogations.

- « Tu es au laboratoire Emma, ne t'inquiète pas tout est fini maintenant, tu ne crains plus rien. » dit-il avec tendresse en lui passant la main dans les cheveux.

- « Je suis en vie ? » demande-t-elle incrédule.

- « Ho oui, je te l'assure » dit-il en affichant un sourire timide « Il s'en est fallu de peu mais tu es toujours là » continu-t-il avec des larmes au coin des yeux.

- « Comment est-ce possible ? » elle n'arrive toujours pas croire qu'elle ait pu échapper deux fois à la mort en si peu de temps… et pourtant… ne voit-elle pas d'elle-même ce qui l'entoure ? Le bip régulier de la machine branchée à son cœur lui parvient plus distinctement maintenant… le blanc immaculé qu'elle croyait être une lumière céleste n'est autre que les spots puissants qui illuminent le laboratoire, la chaleur bienfaisante dans laquelle elle avait l'impression de flotter n'est autre qu'une couverture moelleuse la recouvrant des pieds à la tête… « Je pensais être morte… » souffle-t-elle en fermant les yeux.

- « Nous l'avons cru un instant aussi… » dit-il, sa voix brisée à l'évocation du souvenir et de la peine qui avait broyé son cœur au moment où ils avaient pénétré dans la salle de contrôle avec Adam… le spectacle qui se déroulait sous leurs yeux leur avait fait froid dans le dos.

- « Que s'est-il passé ? » demande-t-elle encore hésitante, les lèvres sèches.

Tout en lui caressant la main, Jesse entreprend de lui expliquer ce qui s'était passé lorsqu'ils étaient arrivés à l'intérieur… seulement quelques heures auparavant.

- « Nous avons entendu un rugissement effroyable au moment où nous posions l'avion, nous avons eu très peur, tu ne répondais plus à mes appels et nous avons tout de suite pensé qu'il était arrivé quelque chose… Nous pensions que Nasyski avait réussi à battre Shalimar et qu'il t'avait tué… jamais mon cœur n'a autant explosé dans ma poitrine qu'à cet instant où j'ai cru t'avoir perdu pour de bon… Le chronomètre annonçait 1 min restante avant le déclenchement du système de sécurité et nous ne savions pas à quoi nous attendre en arrivant dans la salle de contrôle… Nous avons courus comme des fous, l'arme au poing mais quand nous sommes arrivés… Shalimar était couverte de sang, ses doigts serrés autour de ton cou… j'ai vraiment cru que tu étais morte… tu étais livide, tu ne bougeais plus… » il se reprend un instant avant de poursuivre, les images sont tellement vivaces qu'il ne peut s'empêcher de serrer plus fort sa main pour s'assurer que ce n'est qu'un mauvais souvenir « tu ne respirais plus… Adam a tout de suite pris la mesure de la situation et au moment où Shalimar s'est rendu compte de notre présence et s'est retournée vers nous pour nous attaquer, il a tiré sur elle… » il n'a pas le temps de terminer sa phrase.

- « Adam lui a tiré dessus ? » s'écrit-elle « comment va-t-elle ? »

Jesse souri avant de poursuivre.

- « Tu t'inquiètes pour elle alors qu'elle t'a presque tué ? Tu ne changeras jamais n'est-ce pas. » dit-il avec tendresse. « Ne t'inquiète pas, Adam n'a utilisé qu'un pistolet à fléchette hypodermique. Elle avait perdu tellement de sang qu'elle s'est écroulée tout de suite. Je me suis précipité sur toi… tu avais cessé de respirer mais j'ai refusé de te laisser partir… » confit-il en rougissant « je t'ai fait du bouche à bouche… je ne pensais pas que notre premier baiser se passerait comme ça » dit-il d'un air taquin. « Et tu es revenue. Je t'ai transporté ici pendant qu'Adam et Al transportaient Shalimar… Adam a arrêté l'alarme. Nasyski est mort. » termine-t-il.

Emma ferme les yeux un instant, quand elle les ouvre à nouveau, ils sont durs, implacables.

- « Tant mieux. Il méritait de mourir pour tout ce qu'il nous a fait endurer… je n'ai aucune pitié pour ce monstre. » dit-elle.

- « Tu as sans doute raison… mais la mort d'un homme n'est jamais bonne. » son cœur lui dit que s'il n'avait pas été déjà mort, il l'aurait achevé lui même mais sa raison lui dit que prendre la vie d'un homme ou d'une femme ne se justifie jamais… « Nous n'aurons plus à craindre qu'il mette a exécution sa vengeance contre Adam… ses recherches sont détruites… il ne reste plus rien, plus de trace. » dit-il.

La jeune femme tente de se redresser un peu, curieuse de savoir où se trouvent ses amis et l'état dans lequel ils sont. Mais une douleur perçante lui déchire la poitrine sur tout le côté droit.

- « Tout doux ! » s'exclame Jesse en la voyant grimacer de douleur « Tu as reçu une balle dans l'épaule et même si elle est ressortie, elle a fait des dégâts non négligeables. Adam a nettoyé ta blessure et refermé les points d'entrée et de sortie mais il va te falloir quelques jours avant de pouvoir te servir à nouveau de ton bras… d'ici là il risque d'être assez douloureux. Il faut donc que tu te ménages et que tu restes le plus tranquille possible. Sans compter que tu as perdu pas mal de sang et que ton organisme est affaibli, le stress de ces derniers jours n'ayant pas arrangé les choses. » dit-il d'un air plus que sérieux qui ne lui ressemble pas.

- « On dirait un docteur. » dit-elle en esquissant un léger sourire d'excuse « Merci… » souffle-t-elle ensuite.

- « J'ai vraiment cru te perdre… en l'espace de 5 minutes mon cœur s'est arrêté de battre deux fois en te croyant morte… promets moi de ne plus me faire peur ! » lance-t-il en la prenant dans ses bras pour la serrer contre lui.

Elle étouffe un gémissement de douleur devant ce geste d'affection, faisant pression sur son bras blessé mais il ne semble pas s'en rendre compte sur le coup. Il la maintient ainsi, se rassurant de la savoir en vie et avec lui.

- « Jesse ! Tu… me fais… mal » articule-t-elle tant bien que mal au bout quelques longues secondes.

Il se détache d'un coup d'elle et se recule pour la regarder.

- « Ho ! Je suis désolé Emma ! Ça va ? Tu veux quelque chose ? Je suis désolé… » s'excuse-t-il.

- « C'est bon Jesse. Ça ira. Ce n'est pas grave. » Les paroles du moléculaire l'ont touché… se méprend-elle sur ses sentiments… ? Plus tard… « Où es Shalimar ? Comment va-t-elle ? » demande-t-elle pour changer le cours de ses pensées.

- « Shalimar est à côté, Adam a retiré la lame que Nasyski avait planté dans sa cuisse et a refermé la plaie. Il l'a mise sous perfusion et l'a transfusé, entre tous ses combats et ses blessures, elle a vraiment perdu beaucoup de sang… Pour l'instant, elle est toujours sous l'effet du sédatif qu'Adam a utilisé pour l'arrêter. On a quand même été obligés de la sangler… » termine-t-il, le regard honteux… « Brennan est maintenu en sommeil pour l'instant. Adam travaille sur le dossier que l'on a récupéré dans le laboratoire de Nasyski… il essaie de trouver un antidote. »

C'est ce moment que choisi Adam pour arriver près du couple.

- « Ha Emma ! Content de voir que tu es réveillée. Je pensais que tu resterais inconsciente plus longtemps pour laisser le temps à ton corps de récupérer mais je vois que ça à l'air d'aller non ? » demande-t-il en se postant de l'autre côté du lit.

Emma regarde Jesse puis Adam, gênée d'être le centre d'attention des deux hommes…

- ça peut aller oui, j'ai mal quand je bouge mais Jesse m'a expliqué ce qu'il s'était passé et ce que vous aviez fait. Merci… sans vous je ne serais sans doute plus de ce monde… » dit-elle les larmes au bord des yeux.

- « Allons allons ! » répond Adam, rougissant. « Tu as été vraiment courageuse de tenir tête à Nasyski, tu nous as permis d'arriver à temps en le distrayant… au risque de te faire tuer. C'est nous qui te devons une fière chandelle, sans toi, le Sanctuaire serait sûrement détruit… tu as également sauvé la vie de Brennan et Shalimar. »

- « Adam a raison Emma. Si tu n'avais pas réagi comme tu l'as fait, Nasyski aurait probablement tué nos amis et il aurait détruit notre Sanctuaire. Mais à l'avenir, ne risque plus ta vie… » ajoute-t-il avec un clin d'œil entendu.

- « Aucune gloire à ce que j'ai fait. Si Shalimar n'était pas intervenu à la dernière minute, je serais morte et qui sait ce qui se serait produit ensuite… » dit-elle « Je sais que je te dois la vie Jesse, et je t'en serais à jamais redevable. Pour autant, je n'en veux pas à Shalimar. Elle nous a sauvé la vie, la mienne, à maintes reprises en l'espace de quelques heures… Et puis ce n'était pas vraiment notre Shalimar… » finie-t-elle une note de tristesse dans la voix.

- « Tu as raison. » répond Adam « Mais ceci n'enlève rien à ton courage. A propos de l'intervention de Shalimar, tu m'as dit avant que nous ne partions pour le campement que tu l'avais hypnotisé pour l'empêcher de souffrir et pour tenir la bête en sommeil… comment as-t-elle pu se réveiller sans que tu n'interviennes ? » demande-t-il.

- « Je me suis posé la question également… lorsque je l'ai hypnotisée, je venais de quitter son esprit et j'avais vu les ténèbres qui la dévoraient, je pensais sincèrement faire au mieux pour elle mais je pense avoir commis une erreur… » dit-elle.

- « Expliques toi » demande Adam sous le regard interrogateur de Jesse.

- « Hé bien, au vu de son état, j'ai utilisé mon pouvoir pour augmenter mon hypnose, je pense que ceci a eu pour effet de mettre sa conscience en sommeil… et a permis à la bête qui l'habite de prendre le dessus… ce que tu craignais qu'il se produise avec les sédatifs c'est révélé exact pour l'hypnose… je n'ai endormi qu'une seule partie d'elle… la bonne. » S'explique-t-elle.

Adam fronce les sourcils en signe de réflexion.

- « Comment expliques-tu alors qu'elle n'a pas réagi plus tôt une fois sa conscience en sommeil ? Il s'est passé plus de 20 min entre le moment de notre départ et l'arrivée de Shalimar dans la salle de contrôle. Et pourquoi être venue ici et non s'être enfuie du Sanctuaire avant que l'alarme ne se déclenche ? » Demande Jesse.

- « Peut être que ses blessures l'ont obligé à attendre pour récupérer… ou alors y a t'il quelque chose qui l'a réveillé… » dit Adam l'air songeur en se dirigeant vers une console près de là.

Il lance une recherche en tapant quelque chose sur le clavier et attend l'affichage de la requête. Hochant la tête en signe de compréhension, il revient vers le lit.

- « Je viens de regarder sur les caméras de surveillance du laboratoire, on voit Shalimar se réveillé seulement 7 minutes avant d'entrer en scène. Emma, te rappelles-tu avoir entendu ou vu quelque chose en passant devant le laboratoire ? » demande-t-il.

Emma secoue la tête, ses souvenirs sont confus, elle venait de se faire tirer dessus par ce fou et ne se rappelle pas avoir entendu quoique ce soit.

- « Non, je ne vois pas. » dit-elle pour confirmer à haute voix.

Adam s'éloigne un instant et revient.

- « Je pense savoir ce qu'il s'est passé… On dirait que c'est au moment que Nasyski t'a tiré dessus qu'elle a repris connaissance… c'est incroyable ! Regarde ! » dit-il à Jesse en lui montrant les heures affichés sur l'écran derrière lui qui montre les deux scènes en simultanées. D'un côté Emma hurlant sa douleur et de l'autre Shalimar ouvrant les yeux.

- « Tu veux dire que c'est moi qui l'ai fait sortir de son état comateux ? » demande Emma interloquée par ce qu'elle vient de voir et ce que ça pourrait signifier.

- « En effet, je pense que c'est ça. En fait elle est toujours sous hypnose je pense mais la drogue doit permettre à son côté bestial de résister, à cause de sa mutation. Tu t'es connectée à elle plusieurs fois, et à chaque fois tu a aidé sa part consciente à lutter contre cette bestialité. Je pense que vous étiez toujours connectée, pour une raison ou pour une autre, au moment où Nasyski t'a tiré dessus et que ta douleur à réveillé son instinct sauvage. Après je ne sais pas… » avoue-t-il.

- « Mais pourquoi s'est-elle jetée sur Nasyski au lieu de me tuer moi ? » demande-t-elle alors.

- « N'oublies pas ce qu'il lui a fait subir, je pense que même privée de conscience, sa mémoire doit avoir garder souvenir de tous les sévices dont ce fou était responsable… elle s'est vengée. » répond Adam.

Jesse assiste effarer à la conversation. Tout ceci semble surréaliste mais à la lumière des évènements des derniers jours…

- « Elle m'a sauvé la vie. » répète-t-elle.

- « Oui, mais elle a tenté de te la prendre après. Ce n'est pas Shalimar mais cette bête qu'il faut détruire… c'est un des effets secondaires de cette drogue et je dois trouver rapidement un moyen pour enrayer ces effets… » dit-il.

- « As-tu une piste ? » demande Jesse.

- « Oui, j'ai lancé la fabrication d'un antidote à partir de ce que j'ai pu extraire du dossier de Nasyski. Il faut attendre maintenant qu'il soit prêt. Je le testerais d'abord sur Brennan… normalement le sédatif que j'ai employé sur lui devrait bientôt cesser de faire effet… espérons que l'antidote sera disponible sinon il faudra encore le tenir endormi et nous ne saurons pas si le remède a fonctionné avant qu'il ne reprenne connaissance à nouveau. » dit le scientifique.

- « Et pour Shalimar ? » demande Emma et Jesse en cœur.

- « Il faut d'abord que je vois le résultat sur Brennan, j'avoue que je ne sais pas encore qu'elle conduite tenir avec Shalimar. Son comportement vis à vis de la drogue est différent de celui de Brennan. J'ai vu dans le dossier de Nasyski qu'il ne s'attendait pas au résultat obtenu et qu'il avait bricoler un peu un sérum pour palier aux problèmes qu'il a rencontré avec elle… De mon côté je n'ai aucune assurance que l'antidote sera suffisant pour elle. » dit-il.

- « Et que comptes-tu faire s'il ne fonctionne pas ? » demande Emma.