Septième Année.

Je ne suis pas J.K. Rowling. Les Personnages ne m'appartiennent pas. Je joue juste un peu avec.

attention : slash MM/HG, c'est à dire qu'il y aura fille/fille action dans les prochains chapitres. Mais pas tout de suite vu que j'essaie d'écrire un longue histoire avec une trame.

1.

C'était la septième année à Poudlard d'Harry Potter et bien entendu de milliers d'autres pre-adultes. Mais historiquement parlant ils n'étaient pas le garçon qui vivait et donc étaient de peu d' importance.

Tout n'allait pas bien dans notre favoris monde magique. Voldemort était vivant. Son armée grandissait en pouvoir et nombre, tout comme les disparitions de moldus et en général de tous les opposants à l'ascension de celui qu'on ne doit pas nommer.

C'est pourquoi Hermione Granger, une sorcière exceptionnelle mais qui avait le mauvais goût d'être associée avec l'empêcheur de tourner en rond numéro deux après Albus Dumbledore et le malheur d'être née dans une famille moldus, était terrifiée pour ses parents.

L'ordre du phénix discuta du problème et ses membres décidèrent de mettre en sécurité le plus de monde possible. Hélas les protections magiques dans la majorité des cas n'étaient pas suffisantes et l'ordre manquait de gens pour protéger nuits et jours toutes les potentielles victimes.

Certains partirent se réfugier dans d'autres pays, beaucoup devinrent des gardiens secrets, toutes les protections possibles et imaginables furent renforcées, et personne ou très peu se risquèrent dehors la nuit. L'atmosphère était des plus tendues et sombres.

Le problème principal concerné la protection des familles moldues. Les sorciers avaient la possibilité de se regrouper autour de Poudlard. Mais les moldus, sans défense devant la magie, ne pouvaient que se cacher. Ce n'était pas facile. Ils avaient leurs vies à laisser derrière, leurs travails et leurs amis. De plus tout le monde ne possédait pas l'argent nécessaire pour un tel changement.

Les Granger n'étaient pas la cible numéro un sur la liste noire des mangemorts mais il était néanmoins évident qu'ils se trouvaient sûrement dessus. Leur fille avait déjà déjouée, grâce à son ingéniosité et son savoir, plusieurs plans de Voldemort, ce qui n'allait pas lui attirer se faveurs mais certainement ses foudres. C'était une sorcière réputée pour son courage et son intelligence. Sans elle, il est très probable que le garçon sur qui tous les espoirs étaient fondés, serait déjà mort à de nombreuses reprises.

Dans ces conditions, protéger les Granger devenait une priorité. On proposa de mettre des protections magiques et de surveiller leur maison. Mais il était facile quand on connaissait la méthode de faire tomber ces protections et les Granger restaient une cible facile chaque fois qu'ils devaient sortir, que ce soit pour acheter de la nourriture ou travailler.

Les faire partir se cacher dans un autre pays fut tout de suite rejetés par les parents d'Hermione qui voulaient rester près de leur fille. Ils l'avaient élevé en lui inculquant la notion de responsabilité. Ils étaient très fiers d'elle et ne voulaient pas la laisser seule dans cette période difficile. Ce serait tourner leur dos à ce qu'ils croyaient.

L'ordre préféra oubliait l'idée face aux mines décidées des Granger. Mais cela les laissait avec peu de possibilités. Les faire rester à Poudlard fut aussi rejeté. Tous voudraient alors se réfugier à l'école et c'était tout simplement impossible. Minerva McGonagall surpris tout le monde en proposant son manoir comme refuge pour les Granger.

Elle était connue pour être un strict mais juste professeur. Elle était une de meilleures Maîtresses de métamorphose vivante dans tout le magiqual monde. Elle était très respectée bien que souvent oubliée près du plus fameux et plus charismatique directeur Dumbledore qu'elle avait suivi et aidé à plusieurs reprises de par le passé.

Cela ne résolvait pas tous les problèmes. Les Granger devraient quitter leur ancienne vie, leurs amis, leur travail et leur maison. De plus le ministère de la magie dépensait énormément d'effort et d' 'obliviate' pour maintenir la ségrégation entre leur monde et celui des moldus.

Les Granger quant-à eux étaient excités par l'idée. Et vraiment c'était la meilleure solution.

A.N. Violà mon essai avec ce couple. Cela n'a rien çà voir avec le style de Link9, donc si vous n'appréciait pas mon petit prologue, merci de me le dire pour que j'arrête de m'embêter avec cette histoire.