Disclaimer : Harry Potter ne m'appartient pas, ni aucun des personnages.

Rating : T pour le moment.

Résumé : Les élèves de Beauxbâtons et de Durmstrang sont arrivés et le tournoi des trois sorciers va commencer. Le meilleur attrapeur au monde est littéralement tombé sous le charme d'une jeune Gryffondor. Pour parvenir à la séduire, il va se faire aider par un certain serpentard... qui semble lui aussi avoir un grand intérêt pour la jeune fille.

Note de l'auteur : Tout d'abord joyeux noël ! Ensuite je voulais dire un grand merci à toutes les personnes qui m'ont laissées des reviews! Ca m'a été très très utile!

J'ai décidé que le couple final serait Hermione/Draco après avoir vu que tout le monde dans mes reviews était pour ce couple. Mais je vais suivre aussi ce qu'était mon idée de départ et que quelques personnes m'ont conseillé, c'est-à-dire qu'il y aura un peu du couple Hermione/Viktor.

Réponse aux reviews:

luluFlo4 : Tout d'abord merci pour ta review. Ensuite, en ce qui concerne les sentiments de Malfoy pour Hermione, il va lentement se rendre compte qu'il éprouve quelque chose pour elle en aidant Viktor, bien que ce soit déjà le cas au début de la fic! Bisous à toi aussi et joyeux noël!

Emeraude-chan : Ne t'inquiète pas, Hermione sortira avec Draco en final, bien qu'au début le couple sera Hermione/Viktor... mais ça finira Hermione/Draco! Miçi bcp pour ton com'!

Sarclysis : Je suis contente que le début de cette fic t'ait plu, surtout que c'est ma première et que je pensais l'avoir complètement loupé! La fic sera bien sur le couple Hermione/Draco. Kiss

Angel-A : Je te remercie pour ta si longue review! Ca a du te prendre du temps! Tes idées sont très bonnes et elles sont à peu près celles que j'avais au départ pour cette histoire! D'abord Viktor/Hermione puis Draco/Hermione. Quant à ton idée sur Ron qui serait jaloux, je n'y avais pas pensée mais je pense que je le ferais. D'ailleurs dans ce chapitre, on voit déjà que Ron éprouve quelque chose pour Hermione. De l'amitié...ou plus? Lis ce chapitre et tu verras bien. Gros bisous et merci!

Reallie : Je suis heureuse de voir ton empressement pour voir la suite! Ca me fais super plaisir! J'espère que ce chapitre te plaira! Bisous

LiLianne-Potter : Lol, merci beaucoup pour ta super review! Je n'avais pas trop vu les choses comme ça mais je pense que tu as raison. Quand Draco commencera à aider Viktor et qu'il se rendra compte de ses sentiments pour 'Mione, il va tout faire pour que Viktor fasse des gourdes en lui donnant de faux conseils. Mais comme tu l'as dit, ça fera le contraire. Mais à la fin, ton petit chéri sera avec Hermione, promis lol! Zibou!

LunDer : Merci pour ton commentaire, je ne sais pas si la suite répondra à tes attentes, mais bon, c'est à toi de juger et si ça te plais (ou si ça ne te plais pas lol), tu peux toujours me laisser une review. Encore merci!


Coup de foudre à Poudlard


Chapitre1


- Salut les garçons!

-Salut Hermione, répondirent d'une voix fatiguée Ron et Harry.

Ils venaient de se lever et se rendaient tous les trois dans la grande salle pour prendre leur petit déjeuner. Une fois arrivé, ils s'assirent à la table des Gryffondor qui était étrangement presque pleine. En faite, il en était de même pour les autres tables et d'ailleurs, tous les élèves se presser pour s'asseoir.

-Pourquoi toute cette agitation ce matin? demanda Ron tout en se faisant une tartine.

Harry s'empressa de lui répondre:

-Tu as la mémoire courte, Ron. Les élèves se dépêchent car les délégations de Beauxbâtons et de Durmstrang vont venir prendre leur petit-déjeuner avec nous.

- Comment j'ai pu oublier! s'écria Ron en broyant sa tartine d'une main. Je suis stupide, Viktor Krum est arrivé hier et je ne m'en souviens même plus! Je pensais que ce n'était qu'un rê... Ils arrivent! Krum est là-bas! Il...

- Tu vas piquer une crise à chaque fois que tu le vois Ron? Coupa Hermione.

- Non, c'est juste que... oh et puis d'accord, je ne dirais plus rien sur lui, grommela Ron. Mais je me demande quant même, reprit ce dernier, s'il accepterait de signer mon livre de potion...

Hermione lui jeta un regard noir.

- Mais non, je rigole, dit-il en se forçant à rire. Tu as perdu ton sens de l'humour 'Mione?

-Je l'ai perdu au moment où tes plaisanteries sont devenues de si mauvais goût, répondit-elle d'un ton tranchant.

Harry choisit ce moment pour intervenir:

-Allez vous deux, calmez vous et finissez de manger. Je vous rappelle qu'on a deux heures de potion en commun avec nos amis les serpentards...

-Et tu nous demandes de finir de manger en nous rappelant qu'en premier cours nous avons la chauve-souris et qu'en plus on doit se taper les serpentards? S'en oublier que Malfoy va de nouveau tenter de nous rabaisser et comme d'habitude, quand il nous aura poussé à bout et qu'on voudra lui rendre la monnaie de sa pièce, on aura 20 points de moins pour Gryffondor avec, sans oublier, un dîner au chandelle, samedi soir à 20h, en tête à tête avec notre cher Rogue dans, accrochez-vous bien, son bureau personnel. Alors tu vois Harry, tu aurais pu te de commentaire, finit Ron.

-On devrait y aller alors, dit Hermione en se levant.

-Mais il nous reste encore 20 minutes, on peut encore un peu rester si tu veux.

-Toi et Ron vous pouvez, mais moi je vais aller rendre quelques livres à la bibliothèque que j'avais emprunté il y a deux jours et peut-être m'en procurer d'autres par la même occasion.

En disant cela, elle se pencha par terre et ramassa une pile d'environ cinq livres tous plus gros les uns que les autres. Ron, en voyant tous ces livres, fit de gros yeux.

-Tu as lu tout ça en deux jours? Impossible!

-C'est sûr que c'est impossible pour toi Weasley, surtout en sachant que tu n'as jamais réussi à finir un livre de ta vie. Et puis, tu ne sais pas à qui tu parles, dit une voix se trouvant derrière Ron, Harry et Hermione qui s'étaient assis côte à côte.

Le trio n'avait même pas remarqué qu'un petit groupe de serpentard s'était approché de leur table. Le groupe en question était composé de Crabbe, Goyle et bien évidemment Malfoy. C'était ce dernier qui avait interrompu la conversation des trois amis.

-Je te rappelle, reprit le blond, qu'il s'agit de Granger alias Miss Je-sais-tous. Et bien sûr, Miss Je-sais-tous sait tous mieux que tout le monde!

Hermione le foudroya du regard mais ne dit rien. Il arborait sur son visage un sourire narquois et il tenait sa tête bien haut, sans doute pour montrer sa supériorité. Derrière lui, Crabbe et Goyle ricanaient comme deux idiots qu'ils étaient.

-Tes blagues sont aussi drôles que ton père Lucius est un saint, Malfoy, dit Harry d'un ton sec.

-Je t'interdis de critiquer mon père, Potter, cracha Malfoy.

Puis le regard de Malfoy, qui était jusqu'alors pausé sur Harry, glissa vers le visage d'Hermione.

-Et son nom ne devrait même pas être prononcé en présence de..., il dévisagea Hermione et un sourire cruel se forma sur son visage, en présence d'une moldue!

-Je ne suis pas moldue, Malfoy, intervint enfin Hermione. Tu es simplement jaloux parce que j'ai de meilleurs résultats que toi!

-Moi? Jaloux d'une sang de bourbe? Ah, laissez-moi rire!

C'en était trop pour Ron qui n'avait rien dit pour le moment mais qui fumait de rage depuis la première intervention de Malfoy. D'un geste, il sortit sa baguette et cria :

- EXPELLIARMUS!

Malfoy, qui avait juste eu le temps de sortir sa baguette, fut projeté en arrière tout en perdants sa baguette et se retrouva sur la table des serpentard, balayant en même temps la nourriture qui s'y trouvait.

Les élèves assis aux tables de serpentard et de gryffondor s'arrêtèrent de manger pour voir ce qu'y se passait. Plusieurs étudiants se mirent à rire en voyant la position de Malfoy sur la table, même certains serpentards.

Crabbe et Goyle allèrent aider Malfoy qui avait atterri entre deux bulgares, Petrovski et Viktor.

Son visage était déformé par la colère.

-Tu vas me le payer Weasley, dit-il dans un sifflement tout en essuyant sa robe et se penchant pour prendre sa baguette.

Il la leva devant lui. Quelques élèves commencèrent alors à crier "bagarre".

Maintenant, presque tous les jeunes qui étaient encore dans la grande salle regardaient le spectacle.

Ron, qui tenait toujours fermement sa baguette devant lui, vit tous les regards braqués sur lui. Il se rendit compte que, derrière Malfoy, Viktor Krum l'observait. En voyant qu'il attirait l'attention non seulement des élèves de Poudlard, mais aussi des jeunes filles de Beauxbâtons qu'il aimait tellement regarder, des garçons de Durmstrang si fier et encore plus de son idole, il se mit un peu à trembler et il baissa sa baguette, ne se rendant pas compte qu'il était devenu une proie facile pour Malfoy.

Ce dernier en profita.

-TARANTALLEGRA!

-Attention Ron! Cria Hermione.

Mais c'était déjà trop tard.

Ron se prit le sort de plein fouet. Il se mit alors à exécuter une danse effrénée sous les rires des élèves.

-Au secours! Harry, Hermione, aidez-moi, vite! Supplia le pauvre rouquin qui continuait de danser.

-Tu devrais te voir Weasley! Tu es vraiment ridicule! Ria Malfoy.

Hermione et Harry se précipitèrent vers Ron et le prirent chacun par un bras pour le retenir, mais ça ne fonctionnait pas. Hermione recula alors de quelques pas, sortit sa baguette et, sous les yeux des autres élèves, elle prononça le sortilège d'annulation d'incantation :

-Finite incantatem!

Ron tomba alors d'épuisement sur le sol. Harry aida Ron à se relever et à s'asseoir sur une chaise. Les rires s'étaient maintenant éteints et la plupart des élèves s'étaient levés pour aller en classe. Mais il restait encore quelques serpentards, quelques gryffondors et tous les élèves de Durmstrang. Malfoy se tenait toujours devant le trio et semblait lutter dans une bataille intérieur pour décider quoi faire.

- Qu'est-ce que je fais, pensa-t-il, est-ce que je me venge sur Granger pour avoir arrêter mon sort? C'est ce que les autres pensent que je vais faire, je suis un Malfoy après tout. Mais...mais si je me venge sur elle, elle me détestera après ça... Mais qu'est-ce que ça peut me faire! Ce n'est qu'une sang de bourbe! Ca m'est égal si elle m'aime ou pas! Et puis, elle me déteste depuis la première année donc ça ne changera rien.

Harry et Hermione ne s'occupaient plus de Malfoy mais essayait de remonter le moral de Ron.

-Ce n'est pas si grave, Ron, dit Hermione.

-Pas si grave! Tout le monde m'a vu! Tous mes amis, mes ennemis, Fleur Delacour et ses amies vélanes, les garçons de Durmstrang et bien évidemment, il prit une pause et regarda dans la direction de la table des serpentards où Viktor était toujours assis et observait le petit groupe, Viktor Krum... Je suis ridiculisé à vie! Je veux mourir...

-Ah! Enfin une bonne résolution de la part d'un Weasley, intervint Malfoy. Je me suis toujours demandé comment toi et ta famille pouviez être des sangs purs. C'est une insulte à notre race!

-Il n'existe pas de race chez les sorciers, Malfoy, s'écria Hermione, indignée. Et il existe encore moins des sangs plus purs que d'autres!

-On ne t'a pas sonné Granger! Pourquoi dois-tu intervenir à chaque fois que je commence à m'amuser? D'abords tu annules mon sort, puis tu oses me contredire? Je crois que tu m'hérites que je t'apprenne une bonne leçon, conclut-il.

-C'est toi qui va apprendre une bonne leçon si tu l'as touche Malfoy!

-Oh, arrête Potter, tu me fais peur!

Harry brandit alors sa baguette en même temps que Hermione. Mais avant qu'ils puissent lui jeter un sort, le professeur Mac Gonagal apparut.

-Arrêtez tout de suite! J'exige des explications!

Harry voulut tout expliquer mais Malfoy le devança :

-C'est Weasley, il m'a jeté un sortilège et j'ai voulu lui dire d'arrêté de s'en prendre à moi quand ces deux individus ont tenté à leur tour de me jeter un sort.

-C'est faux professeur! s'écria Harry. Il a traité Hermione de sang de bourbe et il nous a provoqué! C'est vrai que Ron lui a lancé un sort, mais Malfoy le lui a rendu!

-Et pourquoi vous ai-je vu vous et Miss Granger baguette levée contre Malfoy?

-Il nous a menacé, répondit Harry.

-C'est faux professeur, ce ne sont que des mensonges!

-Silence vous deux, coupa le professeur de métamorphose, Miss Granger, je sais que je peux avoir confiance en vous. Est-ce vrai ce que Potter a dit?

-Oui professeur, répondit-elle.

-Bien, dans ce cas je me vois dans l'obligation de retirer 10 points à Gryffondor pour chacun de vous trois...

-Mais professeur..., commença Ron mais il fut lui-même coupé par la directrice de Gryffondor.

-Ne me coupez pas Weasley. Comme je disais, je déduis donc 30 points à Gryffondor et 30 points à serpentard... ne me coupez pas non plus Malfoy. Soyez heureux que je ne vous mette pas d'heures de retenue car nous avons des invités. Mais que cela ne se reproduisent!

-Oui professeur, répondirent en coeur Hermione, Ron et Harry.

-Allez maintenant en cours si vous ne voulez pas être en retard!

Puis elle tourna les talons et sortit de la grande salle.

Les trois amis prirent alors leurs affaires et se dirigèrent eux aussi vers la sortie. En passant devant la table des serpentards où les quelques élèves qui restaient se levaient, Hermione, qui tenait sa pile de livres, percuta quelqu'un de plein fouet et tous ses livres tombèrent.

-Parrrdon, s'empressa de dire une voix roque avec un drôle d'accent.

-Ce n'est pas grave, répondit cette dernière en levant les yeux pour voir qui était la personne.

Il s'agissait de Viktor Krum.

Ron et Harry qui constatèrent qu'Hermione ne les suivait plus, retournèrent en arrière et la virent penché sur le sol avec quelqu'un d'autre qui l'aidait à ramasser ses livres.

-Mais c'est Viktor Krum! s'écria Ron. Non, je ne peux pas y aller, je ne veux pas qu'il me voit, il se moquerait de moi à cause de Malfoy...

-Fait ce que tu veux mais moi je vais aider Hermione, répondit Harry. Reste ici, je reviens!

Hermione, après avoir ramassé tous ses livres avec l'aide de Viktor, lui dit merci tout en se relevant.

-De... de rrrrien, répondit-il en bégayant. C'est... c'était de ma faute si tes livrrres sont tombés...

Hermione constata qu'il paraissait très gêné et qu'il...fuyait son regard?

-Il doit simplement être gêné de m'avoir bousculé et il n'est pas rassuré car il a peur de faire des erreurs en parlant. C'est vrai, l'anglais n'est pas sa langue maternelle.

Mais ses pensées furent très vite oubliées quand elle entendit une voix dire :

-Tu n'as pas à t'excuser, Krum. Elle n'en vaut pas la peine comme tu as pu le constater avant. C'est une sang impure, finit par dire Malfoy.

Krum, dont le visage passa de la timidité à la colère, voulut lui clouer le museau, mais il fut devancé par Harry :

-Pourquoi tu veux toujours chercher les ennuis Malfoy? Tu n'as pas entendu ce que Mac Gonagal a dit? Ou tu cherches à te ridiculiser devant tes amis et tes invités? Non, ne me répond pas, j'en est assez d'entendre ta voix. Viens Hermione, on s'en va.

Il prit le bras d'Hermione et l'entraîna avec lui vers la sortit. Elle se retourna une dernière fois et vit avec surprise que Krum regardait Malfoy... avec colère?

Mais elle ferma vite sa bouche qui s'était entrouverte devant ce spectacle quand elle vit ce dernier regarder dans sa direction. Elle lui décocha alors un sourire, puis se retourna à nouveau pour aller vers son cours de potion.

-Cette journée commence à merveille, se dit-elle.


Bon ben voilà le second chapitre, qui est en faite le premier car le premier que j'ai posté était le prologue. Vous me suivez? Lol.

SVP, laissez moi des reviews, ça aide vraiment!

Celles que j'ai reçu pour le moment mon toutes aidées!

Partagez vos idées et vos impressions avec moi!

Merci d'avance!