Titre : Somnambulisme.

Auteur : Yuyoko (Yukipiyoko)

Rate : PG pour l'instant.

Genre : Shonen ai Romance/humour. Slash HP/DM (comme si j'écrivais autre chose XD)

Résumé : Drago Malfoy est somnambule, et quand il dort il fait vraiment des choses bizarres.


Bonjour tout le monde!

Voici une nouvelle fic. J'espère que vous apprécierez et qu'elle vous fera passer un bon moment en compagnie de notre couple favoris (en tout cas le mien XD)

Bisous et bonne lecture


Chapitre 1 : Rencontre imprévue.

Il souffla dans l'air froid, faisant apparaître un nuage de fumée blanche au bout de ses lèvres. La lune était levée depuis longtemps déjà et dominait, ronde, pleine et lumineuse, dans le ciel de Novembre. Il la regardait, elle et ses filles les étoiles illuminer de leur lueur blafarde l'obscurité de la nuit.

Il adorait ces moments.

Ces moments intimes, où il pouvait être lui sans autres fioritures. Il pouvait réfléchir ou simplement rêver.

Pas qu'il n'aimait pas être avec ses amis, mais de temps en temps, il appréciait d'être seul.

Un coup de vent glacé souleva ses cheveux bruns déjà si dissipés et soudain, il vit une petite sphère cotonneuse tomber lentement du ciel. Il tendit les mains en souriant dans son écharpe.

Il aimait bien la neige.

Il avait de la chance d'assister à la première neige de cette année.

Ilrestait à peu prèsdeux mois avant Noël et Harry aimait les noëls blancs.

Il soupira, faisant circuler de l'air chaud dans les mailles de son écharpe et réchauffant ainsi son visage gelé.

Il était temps.

Il devait se résoudre à rentrer.

Harry Potter se leva, les yeux toujours rivés sur le ciel d'où perlait des milliers de flocons blancs.

Il fut quand même heureux de retrouver la chaleur de Poudlard. Il était toujours chaud ce château. Comme s'il était vivant. C'était rassurant.

Il déplia la carte du maraudeur et après avoir récité une parole magique vérifia son chemin jusqu'à la tour des Gryffondors où il pourrait rejoindre son lit douillet.

Protégé de sa cape d'invisibilité il commença son périple.

Soudain, un nom sur le vieux parchemin enchanté l'interpella.

Drago Malfoy était en dehors des donjons. Pourtant, ce n'était plus l'heure des rondes. Même pour un préfet, l'heure était aux songes depuis bien longtemps.

Intrigué, le prince des Gryffondors se décida à aller vérifier ce que faisait sa Némésis à parcourir Poudlard à une heure si avancée de la nuit.

Il tourna dans un couloir et c'est à ce moment qu'il le vit.

C'était une vision enchanteresse et Harry en resta bouche bée.

Assit contre le bord d'une fenêtre, il y avait l'être le plus beau qu'il n'ait jamais vu en 16 ans d'existance.

Une peau opaline, éclairée par la lumière céleste de la lune, des cheveux blonds argentés qui voletaient doucement dans la brise fraîche de la nuit. L'apparition portait une chemise de nuit immaculée et un châle lâche sur les épaules, qui flottait au gré du vent. Elle était de dos, Harry ne pouvait que l'imaginer d'une beauté ensorceleuse.

Si seulement il pouvait voir son visage.

Comme pour répondre à sa prière muette, la créature se retourna et d'un petit mouvement de hanche descendit de la fenêtre pour tomber avec élégance sur le sol. Ses petits pieds nus et blanc semblaient à peine toucher le sol tant elle semblait légère et tant sa grâce était grande.

Le visage que Harry découvrit alors le rendit coi de stupéfaction, si bien qu'il en laissa glisser sa cape par terre.

Ses yeux rencontrèrent ceux de la créature, qu'il pensait quelques temps plus tôt être une nymphe égarée, et ce qu'il y trouva l'électrisa plus encore que sa récente découverte.

Il venait de reconnaître Drago Malfoy dans le visage aristocratique et les traits fins de la personne qui se trouvait en face de lui. Mais ses yeux n'étaient pas les mêmes. Ils ne ressemblaient pas aux yeux d'acier froid qu'il croisait tous les jours. Ces yeux là étaient brillants, emplie de tendresse et de douceur. Ces yeux là ne semblaient pas appartenir à l'arrogant, au stupide, au cruel Drago Malfoy.

De même, les deux lèvres roses et pleines qui s'étiraient actuellement dans un doux sourire ressemblaient aux lèvres de Malfoy, mais ce qu'elles faisaient ne lui ressemblait pas.

« Harry » prononcèrent elles, libérant une voix qui aurait été parfaitement semblable à celle de Malfoy si elle n'était pas si douce et chaude.

Tout à son trouble, Harry ne réalisa pas que le blond se rapprochait de lui, et sans qu'il n'ait pu esquisser un geste ou dire un mot, des bras frais entouraient son cou.

Il sentit le corps de Drago se serrer contre lui dans une étreinte tendre et Harry ne sut pas comment réagir.

Cependant, la chaleur paradoxale de ce corps refroidit par le vent lui était agréable. Il dégageait une douceur plaisante.

Il croisa à nouveau le regard de celui qu'il pensait être son ennemi et rencontra un sourire tendre décidément pas habituel sur ce visage.

Il avait du mal à croire que c'était bien Malfoy qui l'enlaçait de cette façon et depuis tout ce temps il n'avait toujours pas bougé. Il avait l'impression que son cerveau était momentanément hors service.

Se serait il endormi pendant qu'il rêvait près du chêne du parc de Poudlard ? Dans ce cas, il serait urgent qu'il se réveille avant d'attraper la crève. Ceci dit, il n'était pas sûr de vouloir se réveiller si ça voulait dire quitter la magnifique fée qui ressemblait étrangement à Malfoy.

Si c'était un rêve, pourquoi est-ce que c'était Malfoy qui se trouvait dedans.

De toute façon, les rêves n'étaient jamais très rationnels.

Quelle qu'elle soit, cette créature était la plus adorable qu'il n'ait jamais vu, et Harry ne se défendit pas non plus lorsqu'elle posa ses lèvres doucement sur les siennes.

Il n'avait jamais imaginé pouvoir ressentir une telle félicité en partageant un baiser avec quelqu'un. Mais ces lèvres là lui faisaient voir des étoiles. Elles le caressaient gentiment, le faisant frémir agréablement à chaque touchés et inconsciemment, il leur rendit la pareille.

Comment un rêve pouvait il sembler si réel ?

Il voulut garder ces lèvres plus longtemps contre les siennes, mais alors qu'il levait la main vers la nuque de son fantasme onirique, celui ci s'éloigna, rompant doucement le baiser.

Celui-qu'il-ne-pouvait-pas-imaginer-être-Malfoy sourit à Harry et le brun sentit ses joues s'échauffer tant cette vision lui remuait l'estomac.

Le faux Malfoy se mit à rire. Un rire clair absolument magnifique, chaud et agréable, qui fit le cœur d'Harry battre un peu plus vite. Et puis, il se retourna et se mit à courir, disparaissant bientôt dans l'obscurité du couloir.

Harry mit quelques secondes à reprendre pied, il s'ébroua comme pour se remettre le cerveau en place et réagit enfin, poursuivant la-délicieuse-créature-qui-ressemblait-bizarrement-à-Malfoy dans le couloir. Mais elle avait déjà disparut.

Harry dépité, fit marche arrière, la tête basse. C'est alors qu'il vit que son songe avait laissé quelque chose derrière lui. Un bracelet en Argent sur lequel était gravé deux serpents de chaque côté d'initiales. D.W.L.M.

Harry pensa combien son rêve était étrange avant de reprendre le chemin de la tour des Gryffondors.

En s'installa dans son lit il se demanda si on pouvait s'endormir quand on rêvait et c'est en regardant le bracelet qu'il avait passé à son poignet qu'il sombra dans un sommeil sans rêve.

OoHPxDM¤/¤MDxPHoO

Quand Harry se réveilla le lendemain, la première chose à laquelle il pensa, fut le rêve étrange qu'il avait fait.

2 questions le tracassaient cependant, s'il s'était endormis dans le parc, comment était il retourné dans son lit ?

Et pourquoi avait il rêvé de Malfoy ?

Il bailla et en levant sa main pour la mettre devant sa bouche, il remarqua le bracelet d'argent.

Il en resta bouche bée et les yeux ronds tandis qu'il percutait la vérité. Il n'avait pas rêvé.

Il était toujours dans cette position lorsque Ron se leva enfin de son lit.

Il bailla en se grattant le ventre sous sa chemise de pyjama et regarda son ami d'un air amorphe. L'expression ahurie de Harry l'interpella et il fronça un sourcil.

« Hey… Harry… Qu'est-ce qui t'arrives mec ? » fit il d'une voix encore à moitié endormie

Harry ne réagit pas alors Ron commença à s'inquiéter.

Et si c'était encore un coup du vieux serpent albinos dont on ne devait pas prononcer le nom ?

Il paniqua un peu et fonça sur Harry pour le secouer de toutes ses forces.

« HARRY ! Réveille toi ! » fit il avec la force du désespoir.

Harry sembla revenir dans le monde réel.

« R.. Ron.. arr… arrête… ça… ! » bégaya t-il tant bien que mal vu la façon dont il était secoué.

« Ouf.. » soupira Ron de soulagement. « J'ai eu peur pendant un demi quart de seconde, t'avais l'air en transe ou un truc comme ça. »

« Non.. euh…en fait.. c'est rien, j'ai fait un rêve bizarre, j'étais en train de réaliser que j'étais bien réveillé. » dit maladroitement Harry.

« Ah.. Est-ce que c'était encore un rêve sur…. Enfin tu sais, un rêve sur Tu sais qui. » dit le roux en prenant soin de murmurer les derniers mots.

« Oui.. Oui c'est ça… C'est exactement ça ! » fit alors Harry.

« Mon pauvre vieux, ça a du être horrible. »

« Ah oui, oui… exactement, ça a été terrible. » commença Harry en se remémorant sa rencontre de la veille. « Vraiment horrible… » répéta t-il dans un souffle.

Ron s'étira.

« Allez courage mon pote, on va noyer ça dans un énorme petit dèj. » dit il en se dirigeant vers la salle de bain.

Harry resta assit sur son lit encore quelques minutes, voyant défiler ses compagnons de chambre vers les douches qui lui lançaient des regards inquiets. Surtout en voyant Harry plongé dans ses pensées, passant d'une expression terrifiée, à une interrogative, soucieuse, puis heureuse… et de nouveau terrifiée puis soucieuse.

Merde… pensait il. Merde merde merde ! si c'était pas un rêve, ça veut dire que c'était bien Malfoy qui était dans le couloir ! Que c'est bien lui que j'ai embrassé ? Merde merde merde ! Ceci dit c'est plutôt lui qui m'a embrassé ! Mais j'ais répondu ! merde ! Mais je croyais que c'était un rêve ! Mais qu'est-ce qui est passé par la tête de cet imbécile de serpentard de toute façon ! Mais… il était vraiment beau…. C'est pas une nouveauté, mais là il était…. Aarg Harry potter, chasse tout de suite ces pensées impures de ton esprit ! aaaaaah pourquoi ma vie n'est elle jamais simple ?

Il regarda le bracelet.

« D.W.L.M » lut il.

Bon d'accord, il y avait un D et un M, mais il y avait aussi un W et un L et Drago Malfoy, ne contenait aucun W et aucun L.

Et puis, il y avait sûrement beaucoup de gens qui avait les initiales D.M. Et puis ça pouvait être deux noms collés !

Quoi qu'il en soit, à part le fait qu'il y ait une légère ressemblance entre les deux personnages, rien ne prouvait que c'était bien Malfoy qu'il avait rencontré pendant la nuit.

Harry soupira. Il se satisferait de cette possibilité pour l'instant.

Il se leva pour lui aussi, commencer ses ablutions matinales.

A suivre….


Voilààààà

J'espère que vous avez aimé

je vous fais de gros bisous!

à bientôt pour la suite!

et que le slash soit avec vous!