Yo tout le monde.

Voici enfin le chapitre 6, j'espère que vous l'aimerez et désolée pour le retard ! Y'a plein de raisons pour lesquelles je suis en retard, mais ce serait trop long à expliquer. Sachez seulement que j'ai déjà essayé de mettre ce chap avant, mais ça marchait pas et après je n'ai pas pu accéder à internet. Donc c'est pas QUE ma faute XD

En plus je suis en train de préparer mon déménagement, autant vous dire que mon temps d'écriture et de publication est plutôt limité. Ce qu'il s'ajoute aux nombreuses raisons de mon retard, mais qui explique aussi la chose suivante, je n'ai pas eu le temps de répondre aux reviews. Pour tout dire, je dois partir pour la journée dans pas très longtemps et il fallait que je choisisse entre répondre aux reviews et mettre le chapitre. J'espère que vous ne m'en voudrez pas d'avoir décidé de mettre le chapitre plutôt.

Cependant, Je répondrais aux questions qui m'ont été posé en review, à la fin du chapitre.

Et Pour finir, un gigantesque, énorme, supra grand Merci à tout ceux qui m'ont laissé un com. Autant pour me rassurer en me disant que mon idée d'elfe restait quand même assez originale que pour me dire ce qu'ils pensaient du chapitre et du Mpreg. Merci à tous et gros bisous.

Sur ce bonne lecture XD


Warning: Ce chapitre contient un lime.
Chapitre 6 : Follow me

Harry venait de quitter la chambre de Drago et il réfléchissait à ce qu'il venait d'apprendre.

Quand Drago lui avait dit qu'il avait du sang d'elfe, il n'avait pas pensé aux conséquences que ça aurait.

C'est vrai qu'il aimait le blond de plus en plus, mais il avait quand même peur de s'engager à vie avec lui. C'était normal de se poser ce genre de question quand même.

Il arriva très vite en cours de botanique, mais comme il était en retard, il se fit réprimander par mme Chourave.

Il s'assit à côté de Ron et fut à peine attentif aux cours, plongé comme il était dans son problème.

Quelque chose le poussait à accepter cette relation avec Drago.

Mais ce qu'il connaissait de Drago, n'était pas le vrai lui. Après tout, il avait passé du temps avec une version très améliorer de son petit blond.

Il se doutait que Drago avait beaucoup plus de défauts que ça. Il était têtu. Il était encore plus fier. Mais bizarrement, Harry aimait cette facette de lui aussi.

Et puis, il était sûr d'une chose.

Drago n'était pas ce qu'il avait toujours cru.

Un garçon insensible, sans cœur et pourri jusqu'à la moelle.
Il connaissait les vraies pensées de Drago.

Il savait qu'il était sensible et cachait un côté extrêmement câlin pour se protéger du monde dans lequel il était obligé de vivre. Drago était un être aux multiples facettes, et ce n'était pas étonnant finalement qu'il ait finit par développer « cette autre personnalité ».

Il sourit tendrement.

Il avait envie de le voir.

Il avait envie de l'embrasser.

Il voulait plus que tout, le protéger.

Est-ce que ce n'était pas de l'amour ?

Mais est-ce que ce n'était pas un peu facile ? Un peu rapide ?

Il remarqua un petit parchemin que Ron lui avait passé.

« Tu ne veux vraiment pas me dire ce que tu as ? »

Harry regarda Ron de biais et soupira.

S'il devait finir sa vie avec Drago. Ron et Hermione seraient au courent à un moment ou un autre.

Il hocha la tête au rouquin et lui répondit sur le parchemin.

« Après le cours. Je vous dirais tout

Ron le regarda et hocha la tête.


HPxDM


Quand Drago se réveilla, il trouva Nott et Blaise en train de jouer aux cartes sur son bureau.

Il fut satisfait en pensant que finalement, il avait eu tort de s'inquiéter.

C'est alors qu'il prit conscience de quelque chose.

Il renifla un peu l'air ambiant et fronça les sourcils.

« Tient, Drago… Tu es réveillé ? » fit soudain Blaise en posant une carte sur la table.

« Il est venu n'est-ce pas ? » Coupa Drago d'une voix froide.

« Quoi ? » demanda Blaise en écarquillant les yeux.

« Potter ! Je sens son odeur. Il est venu ici ! »

Nott et Zabini restèrent sans voix, ils avaient complètement oublié cette histoire d'odeur.

Drago fronça les sourcils en tremblant de colère, prenant le silence de ses deux comparses comme une réponse positive.

Puis il respira calmement, et eu un rictus mauvais.

« Je crois que je ne pouvais pas m'attendre à autre chose de Serpentards. J'étais fatigué et j'ai baissé ma garde mais on ne m'y reprendra plus. » dit il.

« Attend Dray.. » commença Blaise.

« La ferme. Je n'ai pas besoin d'entendre ton histoire. Sortez maintenant. » dit il d'un ton froid et sans appel.

Théo se leva.

« Quoi que tu dises, nous avons suivit tes ordres et tu n'es pas sortit d'ici. » dit il en se dirigeant vers la porte.

Drago lui lança un regard noir et il haussa les épaules en sortant.

Blaise le suivit et ajouta avant de partir.

« L'autre Drago est beaucoup plus honnête que toi avec lui-même. » dit il.

Quand les deux garçons furent sortis. Drago s'autorisa un soupire.

Il était encore fatigué.

Combien de temps avait il dormi ?

Il attrapa son réveil et se rendit compte qu'il n'avait dormi que 4 heures. Ca l'étonnait quand même. Car il se sentait plutôt reposé et il avait très faim. En fait, il mourrait de faim. Il remarqua alors un plateau sur sa table de chevet. Il souleva la cloche ensorcelé pour garder les repas chauds et trouva un panier de croissant et un bol de chocolat chaud. A côté de la cloche, il y avait un thermos avec du café chaud et une tasse retourné à côté. Il y avait aussi, un verre de jus d'orange lui aussi ensorcelé pour rester frais, un pot de confiture et une petite assiette avec de la crème de fromage et une ou deux tranches de jambon dans un filtre plastique.

A défaut d'avoir suivit ses ordres, ses amis avaient quand même pensé à son estomac. Il soupira. Il était un peu moins en colère, mais n'était pourtant pas prêt à leur pardonner. A cause d'eux, la chambre empestait le Potter. C'était très dérangeant...

Son ventre grogna, lui rappelant combien il mourrait de faim et il s'empressa d'engloutir son petit déjeuné tardif.

Il se leva ensuite, s'étira et se rendit dans la salle de bain pour prendre une douche. Quand il retourna dans sa chambre, il frissonna. L'odeur de Potter était vraimen omniprésente dans sa chambre. Combien de temps était il resté avec lui ? Il s'assit sur son lit et se rendit compte qu'il sentait aussi son odeur sur ses draps. C'était une vraie torture. Il ne put s'empêcher d'enfouir son nez dans la literie blanche.

C'était si bon.

Il avait envie de le sentir plus fort.

Il s'imagina les bras du Gryffondors s'enrouler autour de lui, et son visage plonger dans le torse du brun tandis qu'il s'enfonçait dans son coussin et inspirait leur deux odeurs mélangées.

Il pouvait presque sentir le corps de Harry contre lui et gémit doucement.

Son propre gémissement le sortit de son rêve éveillé avec effroi et il se maudit d'avoir eu ces pensées au sujet du brun.

Plus qu'une semaine à tenir. Pensa t-il.

Oui, dans une semaine, il pourrait rentrer chez lui. Et il serait libéré de la présence du brun.

A ce moment, un gros hibou frappa à la fenêtre et Drago se leva pour lui ouvrir.

Il reconnut le grand duc roux de sa famille.

Il récupéra le parchemin et commença à lire.

Ses yeux s'écarquillèrent d'horreur et il s'effondra sur ses genoux.

Il n'avait donc pas droit à une seule seconde de répit ?


HPxDM


Théo et Blaise soupirèrent au même moment.

« Quand je pense que j'ai raté le cour l'enchantement à cause de cette tête de nœud. » dit Blaise.

« Et moi les potions.. » dit Nott.

« Au moins, toi c'était avec Rogue. Il t'arrangera le coup. Moi je vais devoir compter avec Mac Gonagall. » grogna le noir.

Nott sourit sous cape. Ils s'étaient départagés en tirant au sort, et il était content d'avoir eu la chance de tomber sur le cours de Rogue.

« Drago est vraiment trop têtu. » continua Blaise.

« Nous n'y pouvons rien. Le seul qui pourrait lui faire entendre raison, c'est Potter. » dit Théo.

« En parlant de l'hypogriffe. » dit Blaise en faisant un mouvement de tête vers le fond du couloir.

Harry arrivait en compagnie de ses deux meilleurs amis. Ils s'arrêtèrent devant eux et les deux Serpentards se demandèrent ce qu'ils voulaient.

« Je leur ai tout dit. » dit Simplement Harry.

« Ah.. » fit Blaise.

Les 4 élèves se toisèrent un moment avant que Nott demande.

« Et ? »

« Plutôt….Etonnant… » dit Hermione.

« Mais on s'est promis de soutenir Harry quoi qu'il nous dise quand on a découvert qu'il voyait quelqu'un.. Même si on ne se doutait pas de toute l'histoire. » Continua Ron avec une grimace sur le visage. Visiblement, le rouquin n'avait pas été aussi facile à convaincre que la fille.

« Est-ce que Drago s'est réveillé ? » demanda Harry.

« Sinon, nous ne serions pas sortit en même temps. » fit calmement remarquer Théo.

« Très bien, dans ce cas, je vais le voir. » dit Harry. « Mais j'ai besoin que vous me donniez le mot de passe de Drago. »

« Sache juste que nous avons perdu la confiance de Drago, pour le peu de temps que nous l'avons eu. Alors ce n'est pas sûr que le mot de passe fonctionne encore. » dit Théo.

« Il a découvert que j'étais venu ? » demanda Harry étonné.

« Oui. Il paraît que tu as une odeur très forte. » fit Blaise avec un demi sourire.

« Ah.. Merde… » souffla Harry.

« Comme tu dis. » dit Théo.

« Dans ce cas, je dois me dépêcher en espérant qu'il n'ait pas encore changé son mot de passe. » dit Harry. « Je dois saisir la moindre occasion de lui parler avant Noël. D'après Hermione, c'est ma meilleure chance.»

"Ah?" fit Blaise

La jeune fille hocha la tête.

« Si je me souviens bien. » dit elle. « Les elfes sont sensibles à leur compagnon de façon exponentielle. Plus Harry insistera, et plus Malfoy aura du mal à se passer de sa présence. Il faut qu'il le rende dépendant avant qu'il parte pour les vacances de Noël. »

Nott leva un sourcil. Il savait que Granger avait une bonne culture général, mais c'était la première fois qu'il en avait la preuve.

Hermione prit un air songeuse et ajouta comme pour elle-même. « Il faut que je fasse des recherches complémentaires à la bibliothèque… »

« Ca veut dire que tu as fait ton choix ? » demanda Théo en se retournant vers Potter. « Tu es conscient de tout ce que ça représente?»

Harry rougit.

« Je sais que je ne veux pas voir Drago aux côtés de Voldemort. Je suis prêt à tout pour ça. » Répondit il simplement.

Blaise fronça les sourcils, mais l'air narquois de Théo le fit réfléchir. Potter se voilait la face lui aussi. Drago et lui n'étaient pas si différent que ça en fin de compte. Il sourit.

« Ok Potter. » dit il. « On va te donner le mot de passe. »


HPxDM


Quand Harry eut le mot de passe il partit tout de suite, laissant Hermione et Ron face à Théo et Blaise.

Les 4 étudiants se dévisagèrent, se jaugeant mutuellement.

Blaise envoyait des sourires charmeurs à Ron qui n'en finissait pas de rougir tandis que Théo regardait Hermione d'un air méfiant.

Plusieurs minutes passèrent et c'est finalement Théo qui rompit le silence.

« Je suis étonné que vous ayez acceptés cette situation aussi vite. » dit il.

«Disons que nous étions plus ou moins préparés. »

Théo leva un sourcil.

« Comment ça? »

« Nous nous doutions qu'il se passait quelque chose avec Harry. » dit alors Hermione.

« Et nous nous doutions que ça avait un rapport avec la fouine. » bougonna Ron.

Théo sourit.

« Oh.. Alors les Gryffondors ne sont pas aussi stupides qu'on le pense. »

Ron était prêt à répliquer mais Hermione le retint d'un mouvement de main.

« Ce que tu penses de nous n'est pas important Nott. » dit Hermione. « Mais sache juste une chose. Aussi stupide puissiez vous penser que c'est, Harry est notre ami. Il est important pour nous et nous le soutiendrons quoi qu'il arrive. C'est pour ça que nous avons accepté cette situation. Et si Malfoy le fait souffrir, nous serons là pour lui botter le cul. » dit elle d'un air déterminé.

Nott et Blaise eurent la même réaction. Ils sourirent d'un air amusé.

« En ce qui nous concerne, tu peux lui botter le cul autant que tu veux. » rigola Blaise. « Ca pourrait même être amusant. »

Nott lui rendit son sourire, mais décida de rester neutre, surtout en croisant le regard furibond d'Hermione. C'est qu'elle pouvait être assez impressionnante la petite brunette.

Il se racla la gorge et prit la parole.

« Quoi qu'il en soit. Puisque vous êtes impliqués, je pense qu'il serait utile de joindre nos forces. » fit Nott.

Hermione leva un sourcil sceptique et Ron demanda d'un air un peu largué.

« A quel sujet ? »

Nott sourit et expliqua la situation aux deux autres Griffondors.

« En d'autres termes, vous voulez mener votre petite révolution interne… » fit Hermione songeuse. « C'est.. »

« N'importe quoi ! » fit Ron en fronçant les sourcils. « On ne peux pas faire confiance aux Serpentards ! Je ne suis pas d'accord ! »

Hermione ne dit rien mais Nott voyait qu'elle restait indécise. L'idée d'une alliance lui plaisait sans aucun doute, mais elle ne faisait pas confiance aux Serpentard non plus. Et c'était plutôt justifié.

« Vous avez totalement raison. Les serpentards ne sont pas vraiment digne de confiance, pour être honnête, nous ne nous faisons même pas confiance entre nous. Mais c'est un risque à prendre. Il s'agit de jouer un jeu de stratégie et de subtilité. Je ne suis pas sûr non plus que ça marche. Mais aux vues de la situation actuelle, je pense que c'est notre meilleure chance. »

Les quatre adolescents restèrent silencieux un petit moment et ce fut Hermione qui brisa le silence.

« Très bien ! » s'exclama t-elle. « Je suis d'accord ; à une seule condition. Je veux que rien ne soit décidé sans que j'ai donné mon accord. Nous devons organiser ce mouvement ensemble »

« Tout à fait d'accord. Je n'avais de toute façon pas l'intention de me farcir tout le travail. » dit Nott.

Hermione tendit sa main avec ce petit air déterminé que Théo commençait à apprécier toujours gravé sur son visage.

« Travaillons en bonne entente. » dit elle.

Nott sourit et la lui serra, mais avant qu'elle ne puisse la retirer, il la porta à ses lèvres et y déposa un léger baiser.

« Avec Plaisir » sourit-il

Hermione écarquilla les yeux en rougissant. Elle ne s'y attendait pas du tout. Elle retira vivement la main et Théo sourit à nouveau d'un air malicieux et amusé.
Ron qui serrait la main de Blaise ne remarqua rien et serra ensuite la main de Théo, tandis qu'Hermione serrait celle de Zabini, pas encore tout à fait remise.


HPxDM


Drago n'était toujours pas prêt à quitter sa chambre. Il essayait de se convaincre que cette odeur était dégoûtante. Qu'il ne voulait rien avoir à faire avec Potter.

Il savait bien que c'était ses instincts elfes qui le rendaient aussi sensible. Il savait aussi qu'il lui serait dur de résister à ça. Mais il espérait pouvoir le faire jusqu'aux vacances. A partir de là, il aurait du temps pour trouver une échappatoire.

Il pourrait trouver une potion qui inhiberait ses instincts. Et puis, il pourrait dormir.

Enfin, il chercherait.

Il se décidait enfin à se lever quand il entendit la porte s'ouvrir.

Il écarquilla les yeux en voyant un beau brun entrer dans sa chambre.

Il le savait..

Il savait qu'il aurait du changer le mot de passe tout de suite après la sortie de Blaise et Théo. Ces traîtres ! Ces… Serpentards !
Il le savait… Alors, pourquoi ne l'avait il pas fait ?

« Bonjour Drago. Tu as bien dormi ? Un jour entier ça a été suffisant pour te redonner des forces ? »

Drago essaya de cacher son étonnement. Il avait cru avoir dormi 4 heures alors qu'il avait dormi la journée entière. Pas étonnant qu'il mourrait de faim à son réveil.

« P.. Potter. Je ne crois pas t'avoir permis de rentrer dans ma chambre. » dit Drago d'un air mauvais, mais en reculant tout de même.

« J'ai besoin de te parler, Drago. » dit Harry en avançant.

« Pas moi ! » grogna le blond. « Sors de ma chambre tout de suite ! »

« Fait moi sortir » sourit Harry en se rapprochant doucement.

Drago déglutit. L'odeur de Harry était encore plus forte que tout à l'heure. Ca commençait à lui faire tourner la tête.

Harry s'approcha de plus en plus près de Drago de façon à l'acculer contre le mur.

« Drago. » dit il doucement. « N'ais pas peur de ce que tu ressens. Je l'ai bien accepté moi. » dit il.

« Tu n'es qu'un Gryffondor stupide ! » dit Drago en détournant la tête. « Pourquoi aurais je envie de faire comme toi ? »

« Toi et moi savons que tu ne veux pas rejoindre les rangs de Voldemort. Et arrête de trembler en entendant son nom. Je peux t'aider Drago. Ensemble, nous pouvons le vaincre. »

Drago se dégagea violemment et traversa la pièce pour se mettre le plus loin de Harry et de son odeur maléfique et tentatrice. Il attrapa, en passant devant une petite table, un parchemin et le lança à Harry.

« Regarde ! » cria t-il. « Ce sera pour Noël ! »

« Je ne veux pas me joindre à toi ! » cria t-il encore « Je hais les sangs de bourbe ! Je veux tous les exterminer ! Je veux rejoindre mon père et être un parfais Mangemort ! Alors casse toi ! Avant que je teste mes aptitudes sur ta sale gueule de balafré ! »

Harry lu le parchemin et fronça les sourcils. Il ne pouvait pas reconnaître l'écriture de Narcissa, mais il comprit que c'était elle qui écrivait à Drago. Elle lui disait qu'il serait promu pendant les vacances de Noël. Harry savait ce que signifiait cette promotion. .

Il jeta la lettre à ses pieds. Montrant ainsi qu'il s'en désintéressait complètement. Si Drago voulait rejoindre le Lord noir à ce point, il n'aurait jamais montré la lettre à Harry. Le brun voulait croire que c'était une façon pour lui de lui demander son aide. Le trouble du blond était évident.

« Tu penses vraiment ce que tu dis? » fit Harry d'une voix froide en plantant ses profonds yeux verts dans ceux de Drago. Le blond frissonna, se sentant percé par ce regard qu'au fond de lui, il trouvait si beau.

«O.. Oui… bien sûr ! » bégaya t-il en détournant les yeux. « Pourquoi penserais je autrement ? Je suis un Malfoy, Potter ! Je suis ton ennemi ! Il ne peut rien y avoir entre nous ! Je suis mauvais jusque dans mon sang ! »

Drago criait mais Harry sentait la peine qui se cachait sous son apparente colère.

« Très bien ! » cria à son tour Harry en faisant sursauter son interlocuteur qui essaya cependant de garder toute sa contenance.

Harry sortit sa baguette et Drago attrapa automatiquement la sienne en la pointant vers le brun en tremblant.

Dans un mouvement lent, Harry jeta sa baguette et s'approcha de Drago.

« Re.. Recule Potter ! » fit le blond.

« Non.. » dit simplement Harry.

« Tu veux être mangemort n'est-ce pas ? » dit il.

« Je te l'ai déjà dit non ? » répondit Drago en criant.

« Dans ce cas, je t'offre une occasion de prouver ta loyauté à ton maître. » dit il. « Tue moi. »

« Quoi… » souffla Drago en écarquillant les yeux d'un air perdu.

« Tue moi. Si tu es mangemort, tu devras tuer, Drago. Des femmes, des enfants, des pères, des maris, des frères, des sœurs, des amis. Tu devras enlever la vie d'êtres humains innocents, qui ont commis pour seul crime.. D'être né différemment. »

Tandis qu'il parlait, Harry se rapprochait et Drago tremblait de plus en plus.

Harry finit par se retrouver devant le blond, sa baguette enfoncée sur son ventre plat.

« Tu devras faire tout ça Drago. Tu devras torturer. Tu devras être cruel. Tu deviendras fou. Drago. » dit Harry d'une voix froide. « Tu te perdras. » souffla t-il contre son oreille.

« Je vais le faire Harry.. Je vais te tuer… Recule ! » dit Drago sans assurance.

« J'ai confiance en toi Drago. » dit alors Harry. « Lâche cette baguette. »

Harry s'approcha encore et prit Drago dans ses bras.

Le Serpentard trembla puis, doucement, lâcha sa baguette.

Il était incapable de tuer Harry.

Il le savait.

Il était incapable de tuer.

Il se sentit ridicule.

En le sentant lâcher sa baguette, Harry assura son étreinte et embrassa son cou.

Drago gémit et quand Harry vint pour l'embrasser tendrement, il ne le repoussa pas.

Au contraire.

Il ouvrit la bouche, pour laisser cette langue avide le pénétrer. Il s'accrocha à Harry avec force, se sentant complètement incapable de le repousser. La présence d'Harry lui emplissait les sens. Le goût, le toucher, l'odorat. Il avait l'impression qu'ils étaient décuplés et multipliaient d'autant plus son plaisir.

Il avait tellement envie de lui.

Il se sentait désespérément attiré par lui. Il ne contrôlait plus rien. N'arrivait plus à réfléchir. Mais le plaisir de sentir Harry si proche le rassurait.

Il avait envie de se perdre dans ce plaisir, de ne penser plus à rien.

Il voulait Harry maintenant.

Ses sens d'elfes s'éveillaient en lui, se mélangeant avec ceux du félin en lui et le moindre frottement avec Harry l'embrasait.

Il l'embrassa farouchement en le mordillant et Harry grogna sur ses lèvres et le poussa contre le mur avec force. Drago enroula ses jambes autour des hanches de Harry qui attrapa ses fesses pour le soutenir et l'appuya un peu plus contre le mur.

Drago sentait son sexe se raidir dans son pantalon et Harry donna quelques coups de hanches qui lui prouvèrent que son membre n'était pas dans un meilleur état. Il palpait les fesses de Drago avec fougue en le pressant violemment contre lui.

Le brun ne comprenait pas non plus ce qui lui prenait, mais il n'avait jamais eu plus envie de Drago qu'à cet instant. Les phéromones qu'envoyait Drago étaient les meilleurs aphrodisiaques du monde, mais ils ne le savaient ni l'un, ni l'autre. Le blond lui présenta son cou et Harry se mit à le mordre et à le sucer comme un affamé. Drago poussait de longs gémissements en sentant le gryffondor torturer son cou et il agrippa son dos comme il sentait Harry accélérer ses coups de hanches.

Leur membre se frottait l'un à l'autre dans une cadence diabolique qui les rendait fou, même à travers la barrière que représentaient leurs vêtements, et ils continuaient de s'embrasser, farouchement, se dévorant mutuellement. Les ongles de Drago s'enfoncèrent dans la peau de Harry qu'ils griffèrent à mesure qu'il atteignait la jouissance. Et se fut dans un cri rauque qu'ils se libérèrent ensemble.

Ils s'effondrèrent dans les bras de l'autres contre le mur en reprenant leur respiration pendant quelques minutes où seul le bruit de leur respiration emplissait le pièce.

« Waou… » murmura finalement Harry encore un peu étourdi.

Drago repoussa alors violemment le brun qui tomba en arrière. Il se redressa étonné pour trouver un Drago prostré sur lui-même, en position fœtal, dans un coin de la pièce.

« Drago… »

Harry pouvait entendre les sanglots du blond. Il ne savait pas si c'était la peine ou la rage qui lui dictait sa conduite, ou peut être les deux.

Il s'approcha doucement de Drago et posa une main sur son épaule.

« Drago.. Qu'est-ce que tu as ? »

Le blond frappa la main de Harry et lui répliqua d'une voix hargneuse.

« Qu'est-ce que j'ai ? De tous les sorciers du monde il a fallu que mes fichus instincts de d'elfe choisissent non seulement un homme, mais Harry Potter pour tout arranger! Et tu me demandes ce que j'ai ? » cria t-il à travers ses sanglots.

« Comment crois tu que je vais pouvoir gérer ça ? Comment crois tu que mes parents vont réagir quand ils le sauront ? Comment vais-je être capable de faire ce qu'ils attendent de moi ? »

Harry voulu se rapprocher mais Drago l'arrêta net.

« Ne me touche pas ! » cria t-il.

Harry soupira.

« Ecoute Drago. » dit il d'une voix douce. « Toi et moi savons que tu n'aurais pas pu devenir Mangemort. Tu ne le voulais pas, n'est-ce pas ? »

Drago ne répondit rien en tourna obstinément la tête pour ne pas voir Harry. Le brun n'abandonna pas et continua d'une voix douce.

« Tu n'es pas seul Dray. Je suis là pour toi. Tu sais que ce n'est pas seulement une histoire d'instincts. »

Doucement, comme s'il avait à faire à une bête sauvage effrayée, Harry glissa sa main sur la joue de Drago et tourna son menton vers lui. Il plongea le regard dans celui du blond et murmura.

« Je serais toujours là pour toi. Je te le promets. Je te protégerais. Et nous détruirons Voldemort.»

Drago frissonna en entendant le nom du meurtrier mais ne détacha pas les yeux de ceux de Harry.

« Fais moi confiance. » dit doucement Harry en se rapprochant encore.

Il réussit à prendre Drago dans ses bras sans que celui-ci le repousse puis assura son étreinte et caressa tendrement son dos avant de passer la main dans ses cheveux.

Il l'embrassa avec une tendresse que Drago n'avait jamais ressentit auparavant.

C'est donc les larmes perlant de plus en plus vite de ses yeux clairs que Drago murmura.

« Va t'en.. »

Leurs lèvres étaient encore l'une contre l'autre, et au fond de lui, Draco ne voulait pas que ça s'arrête.

Mais il n'était pas encore prêt à accepter ça.

C'était Potter.

Il le haïssait.

Et il ne se laisserait pas contrôler par ces foutus ascendants elfe. Il refusait de se soumettre à ça.

Harry recula un peu en regardant Drago et celui-ci sentit son cœur se fendre en voyant la tristesse dans les yeux de Harry. Les sourcils froncés, il essayait vraisemblablement de ne pas se laisser aller, mais on voyait que ses yeux luisaient de peine.

« Va t-en » répéta t-il pourtant. « Je ne veux pas de ta pitié ! Je ne veux rien de toi. Je veux juste que tu sortes de ma vie. »

« Tu te trompes Drago ! Ce n'est pas de la pitié ! »

« Ah oui ? » coupa le blond. « Alors qu'est-ce que c'est ? Si ce n'est pas un stupide sentiment Gryffondorien de vouloir sauver toutes les créatures en détresse que tu trouves sur ton chemin ? Tu me connais à peine Potter ! Comment peux tu dire que c'est autre chose que de la pitié ? »

Le brun s'écarta un peu. Comment pouvait il répondre à cette question? Il ne savait pas vraiment si il aimait Drago. Il voulait juste le protéger. Harry se sentait perdu lui aussi dans toute cette histoire. Il expérimentait des sentiments qu'il n'avait jamais ressentit, comment pouvait il savoir ce qu'ils représentaient exactement ?

C'est pourquoi Harry resta sans voix, incapable de dire quoi que ce soit. Et ses larmes n'en coulaient que plus vivement. Autant de frustration que de Peine.

Son cœur était si serré.

« Allez, casse toi Potter. » fit Drago avec un sourire torve. « Je n'ai pas besoin de toi ; Moi je ne suis pas une demoiselle en détresse pour satisfaire tes envies de chevalerie. Je m'en sortirais très bien tout seul.»

Harry resta de nouveau sans voix.

Il était incapable de réfléchir. Il avait bien trop mal.

Il se releva le cœur lourd.

En posant sa main sur la poignée il parla tout de même.

« Ce n'est pas de la pitié ! » fit il doucement. « Je ne sais pas ce que c'est. » sanglota t-il.

« Mais.. »

« Mais ce n'est pas de la pitié ! » termina t-il en criant avant d'ouvrir la porte et de sortir en trombe.

Draco plongea son visage de ses bras en se recroquevillant sur lui-même, pour essayer de cacher les larmes qui dévalaient ses joues sans s'arrêter, et en se demandant pourquoi il avait aussi mal.

A suivre…


Au prochain chapitre, Drago se rendra compte qu'il est devenu dépendant de Harry. Comme une drogue dont il n'arrive plus à se passer.

Comment Harry va-t-il réussir à gérer les deux facettes de Malfoy. Celle qui l'aime et qui le veut plus que tout, et celle qui l'agresse et le rejette avec véhémence.

Pour le savoir, rendez vous au prochain chapitre.

Chapitre 7 : Need you.

Ensuite, pour répondre à certaines Questions qui m'ont été posé,

Il y a beaucoup de chances que je fasse un Blaise/Ron. Mais ça ne sera pas plus qu'un couple de fond qui ne sera pas très développé.

Le rating M se justifie un peu dans ce chapitre, mais il prendra tout son sens dans les prochains chapitres qui contiendront des lemons parfois assez hard en raison de l'état psychologique des persos. Dans tous les cas, ce sera dit au début du chapitre, comme je l'ai fait pour celui là. Par contre, j'hésite encore à censurer les lémons et les mettre à votre disposition sur mon site plutôt que de les laisser sur èfèfnet. Puisque comme vous le savez, on est pas à l'abris des rapporteurs même quand on prévient correctement avant.

Non désolée, je ne sais pas du tout combien il y aura de chapitre.

Non, ce ne sera pas une fic qui finit mal, je déteste ça moi même, ça me déprime. J'estime qu'on n'a pas le droit de faire des fics qui finissent mal sans mettre tragédie en genre. Parce que chacun à le droit de choisir ce qu'il veut lire. De même Drame et tragedie, c'est pas pareil et les drames ne finissent pas toujours mal.

Pour finir je n'ai pas encore décidé si Mpreg il y aura, mais j'ai bien pris en compte tous vos avis. Merci

Voilà, je crois que j'ai répondu aux questions. Sinon, n'hésitez pas à redemander XD, j'ai pu oublier des questions.

Merci encore à tout ceux qui m'ont laissé des com.

Et Merci à Robbie Williams de chanter aussi bien parce que c'est ce que j'écoute là tout de suite, et que j'aime XD

Sondage :

Quelle fic voulez vous que je mette à jour la semaine prochaine.

A ) Somambulisme

B) Wolf's fang city

C) Un seul était bien suffisant

Bisous à tous !

Au fait, je suis en train de faire une expérience, pour voir, si je reçois autant de reviews quand j'en demande pas que quand j'en demande de façon subtile bien propre à myself. C'est pour ça que j'ai rien demandé là XD