Détails dans les chapitres précédents

Progression: 10/19 + séquelle

Remarques: oh ça fait si longtemps que je n'ai pas publié de chapitre, je suis vraiment désolé, vraiment vraiment désolé, bonne lecture R&R

ceci est l'action dans le passé, des flash-back

Chapitre X

Ron Weasley fut le premier à réagir quand Ginny arriva à la grande table.

Un an après la disparition de Harry, la famille Weasley fut frappé par un autre malheur. Quelques semaines après la fin de l'année scolaire, Mme Weasley trouva la chambre de sa fille vide et seule une lettre était posée sur le lit.

"Chère famille,

Je sais que vous vous demanderez quelle bêtise j'ai encore fait. Mais contrairement à ce que vous attendez, je suis parti sans vraiment être obligée.

Je ne peux rien vous dire de plus, à part que je serais en sécurité et j'aurais un bon travail.

C'est mon choix et je ne veux pas que vous le contestez.

Ginny Weasley."

Les semaines et mois qui suivirent, toute la famille avait consacré le temps libre pour la retrouver. Même l'Ordre n'y arrivait pas, alors ils laissèrent tomber.

Et maintenant, six ans plus tard, elle revenait.

"- Ginny?" fit Ron quand elle s'arrêta à coté de lui.

Elle n'eut qu'un petit sourire et fit un 'plus tard' avant de prendre place à coté de Snape.

Marcus, lui, essayait de se faire tout petit sous le rire mental de Severus. Mais il ne put manquer le regard noir de Ginny qui disait bien 'toi! Attends un peu!'.

Le repas se termina trop vite pour Marcus et quand les élèves partirent se coucher, tous les professeurs se retrouvèrent dans la salle du personnel pour une dernière réunion avant le début de cours.

Au moment où le dernier professeur fermait la porte derrière lui, tous entendirent une claque. Ils se retournèrent surpris vers la rousse, qui se tenait droite comme un piquet devant un Marcus ébahi, la joue portant la marque de la main de la jeune femme.

Sans que personne ne puisse réagir,Ginny se jeta au cou du jeune homme encore stupéfait.

"- Tu nous as fait tellement peur Mark! Ne refais jamais ça!"

"- Ginna! Calmes-toi!" fit Mark retrouvant enfin la parole. "Que dirait Bobby s'il te voyait dans mes bras!"

"- Qu'il n'a pas à craindre que tu me vole!" sourit Ginny le relâchant enfin.

Tous les deux s'aperçurent enfin que tout le monde les regardaient. Comme si rien ne s'était passé, Ginny s'avança vers Ron et Luna. Elle se jeta eu cou de son frère.

"- Tu m'as manqué, Ron!" s'écria-t-elle avant de serrer Luna à son tour dans ses bras.

"- Hum, hum! Si vous avez fini avec vos retrouvailles, nous pourrons avoir des explications!"

Snape ne devait montrer autre chose que son caractère habituel: même s'il était contrent que Mark avait une autre personne à qui il pouvait se confier au château.

"-Vous aussi, vous m'avez manqué, professeur Snape," se moqua gentiment Ginny et se tourna vers Dumbledore. "Désolé professeur, je ne pouvais me retenir."

Son sourire s'agrandit quand elle entendit 'Mais ça fait mal quand même!' derrière elle.

"- Vous vous connaissez?" fit Dumbledore surpris même s'il ne le montrait pas.

Ginny allait répondre, mais elle se tu tout à coup et se tourna vers Marcus pour le laisser parler, ayant peur d'en dire trop.

"- Nous avons travaillé ensemble pendant la guerre," fit-il très sérieux. "Et puis on est resté en contact."

Ce n'était pas un mensonge, bien que ce n'était pas toute la vérité non plus. Il ne pouvait rien dire d'autre: Dumbledore connaissait les Corbeaux, bien qu'il ne les a jamais vu de près. Il savait qu'une aide leur avait été apporté par un groupe ni blanc ni noir.

"- excellent!" fit Dumbledore avant de commencer la réunion.

Une fois les formalités de la rentré discutés, Ginny s'approcha de mark tandis que certains sortaient.

"- Il faut que tu contacte les autres! Ils s'inquiètent même si ta lettre les a rassuré," dit-elle. "Et puis, Tim veux te parler du projet que vous aviez."

Il comprit qu'elle voulait parler du problème conseil/Edelweiss.

"- Je les contacterai quand je le pourrai," soupira Mark. "J'ai des choses à préparer pour mes classes et je pense que je serais assez occupé la première semaine."

Il sourit et lui posa un baiser sur la joue.

"- En attendant, bonne nuit et à demain," fit-il avant de s'enfuir presque pour ne pas se recevoir un autre claque de la jeune femme.

"- Oh, toi!" cria-t-elle faussement indignée. "Si je ne te connaissait pas bien je croirais que tu as viré de bord!"

Sa seule réponse fut un rire dans le couloir.

Quand Ginny se retourna vers les autres, elle vit que seuls Ron, Luna, Hermione, Draco et Dumbledore étaient restés.

Un moment le silence s'éternisa, mais pas pour longtemps.

"- Où étais-tu tout ce temps? Maman s'est fait un sang d'encre! … " commença Ron mais se fit couper la parole par sa femme.

"- Ginny nous sommes très content de te revoir," fit Luna en la prenant de nouveau dans une étreinte. "Et ton frère y compris, même s'il ne le montre pas!"

"- Bien sur que je suis content de te revoir Ginny!" s'exclama Ron.

"- Je le sais," soupira Ginny. "C'est simplement très dur de revenir. En plus j'ai reçu certaines de vos lettre, mais il était dangereux de répondre."

Ginny soupira de nouveau avant de regarder chaque des personnes présentes dans les yeux.

"- Il faut que vous comprenez que je suis partie car je voulais apprendre à mieux me connaître, mieux connaître mes pouvoirs," dit-elle doucement avec un sérieux qu'aucun d'eux ne lui connaissaient. "On m'a aidé, on m'a donné un travail. Je me suis fait des amis, une vie nouvelle. Il était très difficile de revenir. Mais mon passé fait partie de moi, alors je ne voulais pas vous oublier."

Elle se tut un moment avant de se secouer et de se redresser.

"- je vais me coucher," dit-elle. "Si je ne me trompe pas, Albus, vous m'avez mis un cours demain soir et je veux préparer la salle avant."

Elle sortit, les laissant là, stupéfaits.

o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o

Dés qu'elle fut assez éloignée des autres, elle s'arrêta et sortit sa baguette.

"- Pointe Harry Potter," murmura-t-elle et une luciole sortit de sa baguette et la guida vers son ami.

'Ami mon œil,' pensa Ginny,'je ne sais même pas où sont ses appartements!'

Elle suivit la luciole vers les cachots. La lumière disparut quand elle fut devant un portrait. Elle frappa sans attendre et fut très surprise par l'identité de la personne qui vint lui ouvrir.

"- Miss Weasley, que puis-je faire pour vous ?"

La voix de Snape était toujours aussi froide et sans émotion, bien que le ton montrait un étonnement poli.

"- Je veux voir Mark, je sais qu'il est là," dit-elle pas du tout déstabilisée.

"- Laisse la rentrer Severus," s'entendit la voix de Mark derrière le maitre de potions.

Snape la laissa passer et elle s'avança vers le jeune homme. Le maitre des lieux les laissa seuls dans son salon, permettant Mark expliquer tout à Ginny.

Il se demanda à laquelle des nouvelles elle allait réagir le plus violemment. Il prit tout son temps pour préparer le thé, à la façon moldue. Il hésita un moment avant de faire aussi apparaître trois verres d'alcool : ils en auraient besoin.

Il revint dans la pièce au moment où Ginny poussait un "Quoi ?" horrifié. Il hésita entre deux raison en cause pour ça : soit Mark a révélé son statut de calice, soit son propre statut à lui de vampire.

"- Tu quoi ?" répéta la jeune femme. "Tu nous disais toujours qu'il fallait faire attention à qui on révélait la vérité et toi tu déballe tout à un mangemort ! Harry James Potter ! Est ce que tu as perdu la tête ?"

Snape fit connaître sa présence en s'approchant d'eux. Il posa le plateau sur la table basse entre les deux jeunes.

"- J'apprécierais si vous arrêtez de crier ici, Mlle Weasley," fit-il en prenant place en face d'elle. "Asseyez vous et buvez. Cela vous remettra les idées en place."

Il prit sa propre tasse de thé.

"- Crier sur mon calice ne vous servira à rien," ajouta-t-il lâchant la dernière bombe /1/.

o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o

/1/s: il est fort à sa mon cher Sev ! lol