Titre : "Une trahison peut avoir du bon"

Fanfic : Torchwood

shash : Jack/Ianto

Déclaration : la série Torchwood appartient à la BBC

Résumé : cette fanfic se passe directement après l'épisode 11 de la saison 2 !

partie 1 tout public

Trois jours, cela faisait trois jours que Ianto fuyait Jack comme la peste. Impossible pour Jack de le voir en tête à tête, à croire que la chasse aux weevils l'avait rendu expert dans le mode furtif. Et comment lui en vouloir, le jeune gallois savait qu'avoir aidé Gwen à retrouver la trace de Jonah dans son dos avait sacrément mis en colère son capitaine, mais le coup de la colère était un peu passée et Jack arrivait à comprendre ses motivations, il s'agissait de faire ce qui lui semblait juste sur le moment et Ianto était toujours juste et fidèle à ses convictions.

Jack de son bureau regardait son équipe travailler en dessous, colère ou pas colère il était sacrément frustré, Ianto inconscient de sa séduction allait de bureau en bureau, si beau et si sexy, ses fesses rondes misent en valeur dans un nouveau pantalon gris anthracite fait sur mesure rendait Jack dingue, il priait tous les dieux de tous les ciels pour se retrouver seul avec lui, il s'en voulait d'avoir des réactions basiquement primaires.

Il commençait à se faire tard et jack était engourdi par des heures passées crispé à son bureau. Il se redressa et s'étira à la manière d'un chat, il jeta un coup d'œil et vu que les membres de son équipe se préparaient à partir, il les salua, Gwen, Owen et Tosh quittèrent le hub et Ianto parti discrètement quelques minutes plus tôt devait être en de tout vérifier et de nourrir les weevils.

Pour Jack une seule idée s'imposait, en souriant il pensa "et bien la chasse au Ianto est ouverte".

Ianto avait regardé son capitaine et l'avait vu concentré sur des documents il en avait profité pour saluer ses collègues, avait ôté cravate et veste et avait remonté ses manches, il allait faire ses corvées et rentrer chez lui.

Un fois rentré dans le couloir central il prit quelques secondes et soupira, quel calme, même les weevils se tenaient tranquilles. Il se trouvait franchement stupide, Jack n'allait pas le foutre dans une cage et le punir comme un gosse, au plus il y aurait une confrontation désagréable mais Ianto n'était pas d'humeur.

Il devrait prendre sur lui et enfin parler à Jack, pour sa sérénité, pour la sérénité de l'équipe était sur le qui vive et pour Gwen qui n'arrêtait pas de s'excuser de lui avoir créer des problèmes.

Perdu dans ces pensées il finit de faire son travail et rentra dans la salle de bain pour se laver les mains, il commençait à se savonner les mains quand il sentit une présence derrière lui, d'instinct il se raidit et leva la tête, il vit le reflet de son amant dans le miroir, Jack le regardait appuyer contre le montant de la porte, Ianto se força à lui sourire mais l' autre demeurait imperturbable.

Jack s'approcha doucement et vient se coller contre lui, il lui prit les mains et toujours sans un mot les lui savonna doucement, il sentait le souffle chaud de son amant contre son oreille, ses mains dans les siennes faisant mousser le savon, il s'efforçait de ne rien faire paraitre, muscles crispés, il avait le souffle court.

Ce petit manège dura encore quelques secondes, silencieusement et sensuellement. Ianto n'osait bouger de peur de rompre le charme. Tout ce qu'il savait c'est qu'il était bien comme ça, qu'il aimait que l'autre homme l'encercle, il aimais sentir sa chaleur, sentir son odeur, bon sang il lui aurait volontiers sauter dessus mais il savait qu'il devait laisser Jack venir à lui.

Jack brisa enfin le silence :

"Tu croyais m'échapper longtemps" murmura t'il à son oreille, Ianto frissonna mais il ne saurait dire si c'était d'excitation ou d'autre chose.

Il réfléchit à la vitesse d'un éclair, mais réagis donc se dit il, bouge, parles mais par pitié ne reste pas comme ça planté comme un pantin.

"hummm" dit Il en pensant quel idiot pathétique je suis, qu'est ce que hummm veut il dire, stupide, stupide Ianto.

Jack lui lâcha les mains et mis les siennes sur les hanches de Ianto et le fit pivoter fermement, maintenant ils se faisaient face.

Jack avait les yeux plongés dans les siens, il lui dit

"hummm quoi ?"

Le gallois se racla péniblement la gorge et d'une voix mal assurée lui dit

"J'ignorais que je cherchais à t'échapper, j'ai une raison pour ça" Il trouvait que sa voix portait dans les aigus, il se donnait des gifles mentalement, s'il y avait un dieu il ouvrirait un brèche et l'enterrerait dedans, mais non, ni dieu ni quoi que se soit ne le ferait disparaitre, en plus ses mains dégoulinantes et il ne supportait pas d'avoir les mains mouillés, bon sang, prends un torchon Ianto, espèce d'idiot qui n'ose pas bougé.

Jack lui sourit, mais d'une façon qui n'était pas chaleureuse, il lui tendit une serviette, merde pensa le jeune homme, il lit dans mes pensées ou quoi, c'etait franchement pas réjouissant.

"Si l'on considère que tu m'as encore trahi, tu aurais des raisons de m'éviter", la voix de Jack était douce et ferme, aucune menace mais il n'en menait pas large.

Ianto le regarda quelques micro secondes et se mit à fixer un point imaginaire sur le mur d'en face,

" Est ce que c'est si intéressant ?" dit son capitaine en souriant

" Quoi donc Jack ?"

" Ce que tu regardes fixement !"

"Je ne regarde rien " dit il en déglutissant.

"Alors regardes moi et parlons, nous avons des choses à régler"

"D'accord mais pas ici, la salle de bain n'est pas le plus approprié des lieux pour entamer une discussion"

Le capitaine le lâcha et Ianto sentit tous ces muscles se décrisper.

"Allons dans mon bureau"

Jack se mit sur le côté pour le laisser passer devant, le gallois hocha la tête, et ils sortirent de la salle de bain.

Pendant tout le trajet qui menait de la salle au bain au bureau, Jack avait tout le loisir d'observer Ianto, il savait que celui ci était tendu, extrèmement tendu, il en eprouvait une satisfaction sadique.