Titre : Si seulement

Fanfic : Stargate Atlantis

shash : McShep

Déclaration : la série ne m'appartient pas hélas, tout est à la MGM, à sci fi et à dieu le père.

Résumé : fanfic se passant aprés les deux premières saisons.

Chapitre 1

On n'entendait que le bip sans fin du respiratoire artificiel, l'homme étendu avait le visage tuméfié et méconnaissable, les bras, les jambes et ses mains étaient soit plâtrées soit bandées.

A côté de lui un autre homme dormait, épuisé sur un fauteuil de l'infirmerie, le personnel allait et venait en silence, mais à chaque passage ils levaient les yeux vers l'homme endormi, ils priaient tous pour le rétablissement de cet homme d' exception qui avait fait preuve d'un courage énorme et n'avait jamais parlé, même pendant les violences physiques et morales qu'il avait subi tout au long de cette semaine ou il avait été captif, seul, aux mains de leur pire ennemis, ce genii ignoble qui n'avait pas réussi à briser le docteur Rodney McKay, homme d'habitude si ordinaire, qui par amour avait tenu bon.

Le docteur Beckett entra dans l'infirmerie et secoua doucement l'homme assoupi.

- Major Sheppard, John, allez vous coucher dans votre lit, vous ne pouvez pas rester là deux jours sans bouger.

- Je ne le quitterai pas, la dernière fois que je l'ai quitté des yeux il a failli disparaitre à tout jamais, il en est hors de question.

Le Major Sheppard avait les yeux bouffis et rouges d'avoir veillé, d'avoir pleuré en silence, en secret près de l'homme de sa vie, son amour.

- Soyez raisonnable, allez vous reposer, prenez une bonne douche et surtout mangez, je vous appelle s'il ouvre ne serait ce qu'un œil. S'il vous voit dans cet état cela ne lui fera pas plaisir.

Carson parlait à voix basse, comme dans un murmure, la voix aussi douce que possible. Surtout ne pas essayer de brusquer cet homme qui souffrait en silence.

John hésita quelques secondes, réfléchit et se laissa convaincre, il se leva et se pencha doucement vers l'homme endormi, lui parla doucement à l'oreille, l'embrassa sur les paupières et effleura sa bouche si douce.

Carson détourna pudiquement les yeux, il était presque envieux de cet amour improbable mais qui semblait si beau et si unique.

Sheppard se rendit dans ses quartiers, se déshabilla et prit une longue douche chaude. Il s'appuya contre un des murs de la douche et se mit à pleurer, il craquait nerveusement, impossible aux sanglots de s'arrêter, à ce point de sa vie, il ferait n'importe quoi pour entendra Rodney parler, l'entendre blablater sans fin et râler pour un oui ou pour un non, et surtout il n'avait envie que d'une chose voir briller de joie et de malice ces sublimes yeux bleus, et puis le voir sourire comme lui seul savait le faire, avec espièglerie.

Surtout il voulait le prendre dans ces bras, sentir sa douce chaleur et puis lui faire doucement l'amour comme si c'était une première fois, sensuellement. Mais il fallait qu'il se rende à l'évidence, l'amour de sa vie était étendue, presque sans vie, il faudrait tout le talent de Carson pour le faire revenir parmi les vivants et il faudrait laisser faire le temps, et espérer qu'il n'aurait pas de séquelle, car il connaissait son amant, il ne supporterait pas de se sentir diminué, son génie adoré avait sa fierté.

Les sanglots avaient cessés et John se rhabilla machinalement; il allait sortir quand la sonnette de sa chambre le fit sursauter, il se passa la main dans les cheveux, jeta un coup dans la glace, surtout ne pas montrer qu'il avait pleuré.

C'était Teyla et Ronon, ils avaient été d'un grand soutien depuis qu'ils avaient trouvé Rodney presque nu, et quasiment au seuil de la mort dans la prison humide et sombre des geniis.

Ils ne l'avaient presque pas laisser seul et se relayaient à l'infirmerie, tous deux éprouvaient une grande affection pour Rodney et surtout ils étaient devenus très fier de leur ami, ils le savaient courageux à ces moments mais là il s'était comporté en héros et eux qui étaient des guerriers ne pouvaient qu'admirer.

Teyla se blottit quelques secondes contre John comme pour lui insuffler de la force et Ronon lui tapota l'épaule avec affection.

- John, Carson nous a dit que tu serais ici ,on vient te chercher pour aller manger et après on ira avec toi à l'infirmerie.

- Merci Teyla, mais je n'ai pas faim.

- Il faut bien que tu manges, il faut que tu sois en pleine forme quand il se réveillera dit Teyla, en souriant.

Ronon le poussa hors de la chambre et tous trois se rendirent au mess, Teyla et lui s'efforçaient d'entretenir la discussion sans parler de Rodney, ils faisaient ça pour lui changer les idées, car ils savaient que John était désespéré, ils avaient vu sa réaction dans la prison et n'avaient eu aucun doute, les sentiments de John pour Rodney étaient des sentiments amoureux, ils avaient été surpris un temps mais avaient acceptés avec joie et respect cette relation, entourant John de toute leur affection.

John suivit ses amis, essayant tant bien que mal de participer à la conversation, ils entrèrent dans le mess ou plusieurs membres de l'expédition leur firent un signe et certains venaient demander des nouvelles de Rodney, tous se sentaient concernés et avaient de l'admiration envers le scientifique, John s'efforça de répondre à leurs questions tout en remémorant comme il en était arrivé là.

reviews please, vous voulez la suiiiiiiiite ?