Titre : Mes amies, mes amantes
Auteur : ylg/malurette
Base : ElfQuest
Personnages/Couples : Ruffel/Maleen/Vurdah
Genre : free love
Gradation : PG-13 / T
Légalité : propriété de WaRP, je ne cherche ni à tirer profit ni à manquer de respect.

Prompt : 26, «a polyamorous couple» pour Femslash February (un couple à trois ou plus)
Continuité/Spoil éventuel : The Heart's Way
Nombre de mots : 300

oOo

À Sorrow's End, la vie est douce est sûre. Voici des siècles que les Elfes n'ont plus connu de famine, et depuis qu'ils ont une Guérisseuse parmi eux, ni blessure ni maladie ne les menace, sauf accident rarissime. Comme si peu d'Elfes meurent et si rarement, fort peu de bébés naissent. On n'en a plus vu de nouveau depuis… oh, au moins. La Reconnaissance arrive encore, alors même que leur peuple n'a plus besoin de nom de conscience depuis des générations, mais là encore, elle est fort rare. Elle est pourtant restée parmi leurs légendes et les esprits impressionnables y rêvent parfois.
Mais la plupart, plus réalistes, se contentent parfaitement de l'amour sans contrainte, inépuisable.
Les paires et les triades se font et se défont au gré des envies. Certaines s'établissent, peut-être pas pour la vie, mais pour des siècles et des siècles et vont peu voir ailleurs. D'autres partagent une hutte et une couche largement ouverte.

Ruffel, Maleen et Vurdah sont de celles qui se retrouvent fréquemment. Sans passer toutes leurs journées ni toutes leurs nuits ensemble, elles s'adorent et se préfèrent entre toutes et tous. Tous les Elfes ont goûté aux deux genres et à presque tous les membres de la tribu, famille proche exceptée, au moins une fois, pour voir, par curiosité. La plupart préfèrent le sexe opposé, un nombre certain balance de façon égale entre les deux, plus rares sont ceux qui s'en tiennent surtout au leur.
Et elles… partagent leurs joies fréquentes, leurs rares peines, leurs nuits à deux tour à tour, à trois toutes ensemble, et parfois à quatre ou cinq quand l'envie leur prend d'inviter un garçon. Ou deux. Ou une autre fille. Si elles sont toutes d'accord.
Quel délice d'être à la fois amies de cœur chères et compagnes de chair !