Titre : Enfin prêt.

Pairing : Ronon/Lorne avec Mcshep impliqué

Genre : OS Slash

Résumé : Ronon se sent prêt, prêt à quoi ? Et bien lisez !

Saison : début de s5


Ronon regardait, il avait décidé de prendre du temps pour réfléchir, trois ans qu'il était sur Atlantis, au début il n'était ami qu'avec John et Teyla, puis avait eu un élan d'affection pour Rodney après l'accident de la machine à ascension, ce drôle de bonhomme était étonnant, intelligent et sarcastique, amusant, il passait son temps à parler et à se plaindre mais exécutait les ordres comme les militaires, n'hésitait pas à affronter les wraiths ou à poser des problèmes aux réplicateurs.

Le Sadétan était fier d'être son ami même s'il ne l'aurait pas avoué sous la torture.

Ronon appréciait aussi Zelenka, il avait beaucoup aimé Élisabeth et Carson, leurs amis disparus, il était aussi proche de Lorne qui lui plaisait beaucoup.

Après Mélina et ses années en tant que Runner il avait souvent couché avec des hommes ou des femmes dans l'urgence, sans affection, juste pour ne pas devenir fou ou avait été obligé de se caresser solitairement quand l'envie lui prenait, le torturait et qu'il n'avait pas de partenaire.

Un jour Sheppard lui avait demandé s'il avait quelqu'un en vue et il avait répondu non, c'était trop tôt mais maintenant il était près et intéressé par le second de Sheppard, restait à le lui montrer.

Il voyait Teyla avec Kanaan et Torren, les athosiens s'amusaient des grimaces de leur enfant, il les enviait un peu mais était content pour eux, d'ailleurs leur bonheur était un peu le sien, le sien et celui de John et Rodney car ils avaient réussi à arracher Teyla des mains de Michael et ramener la petite famille sur Atlantis.

Il regardait surtout la table ou se trouvait John et Rodney, il sourit, c'était toujours quelque chose dont il ne se lassait pas, pour quelqu'un qui ne faisait pas attention cela n'était pas évident mais lui savait, il avait compris à peine quelques semaines après avoir intégré la communauté.

Ces deux là se disputaient sans cesse, chamaillerie sans fin, mais sans hostilité, regard bleu pénétrant et sourire en coin pour l'un et yeux coquins noisettes pour l'autre, entre pique et blague stupide ils semblaient être seuls au monde malgré la foule, ils étaient malins mais pas assez pour lui, il voyait bien que leurs verres étaient l'un contre l'autre et quand ils s'en saisissaient leurs doigts se frôlaient, les faisant sourire indubitablement.

Amoureux, il le savait, amoureux fou, dommage que l'armée américaine les empêchait encore de s'aimer au grand jour et qu'ils doivent faire attention, c'était idiot, quand deux êtres s'aimaient autant ils auraient du pouvoir le crier à l'univers, un jour un anthropologue avait gentiment expliqué l'histoire terrestre à Ronon et celui ci ne pouvait s'empêcher de voir en John et Rodney le ying et le yang.

Si opposés mais si complémentaire. Passionnés au possible, il était déjà arrivé au Sadétan de les attendre à travers une cloison trop fine d'une auberge au cours d'une mission, les gémissements, les encouragements, les mots d'amours que s'échangeaient les deux hommes le laissait songeur et passablement excité, il avait du souvent se soulager avec sa main tant la pression en était devenue insupportable.

Il soupira perdu dans ses pensées quand il sentit une présence à côté de lui, Lorne le regardait et sourit, il montra du menton la table de John et Rodney et fit un bref clin d'œil à Ronon, apparemment lui aussi était assez habile pour avoir comprit.

Ils se fixèrent un bref moment et Evan attendit, ses yeux allant de son plateau à la table de Ronon, le Sadétan sourit, c'était peut être le moment, d'un pied il écarta la chaise en face de lui et Evan prit place.

Ils se dévisagèrent un moment puis Evan dit

- ils ont de la chance n'est ce pas en désignant John et Rodney.

- Nous pourrions avoir la même répondit Ronon.

Evan rosit un peu et sourit, posa son verre à côté de celui de Ronon et leurs mains se frôlèrent, un frisson les saisit se répercutant dans leurs corps, ils avaient du mal à respirer car ils savaient qu'ils allaient franchir un cap plein de promesses.

- Qu'est ce que vous faites ce soir Ronon ?

- Jusqu'à cet instant je ne faisais rien mais je crois que je vais être occupé.

- Diner dans mes quartiers à vingt heures ?

- OK !

Les deux hommes finirent leurs déjeuners sourire aux lèvres, Ronon était vraiment prêt maintenant.


TBC si vous voulez un petit épilogue !

Vous connaissez la marche à suivre... reviews please.