Merci pour vos review et vos conseils!


Après quelques minutes de marche rencontrèrent enfin le groupe de Menos.

- On les a enfin trouvés ! fit Zaraki avant de se précipiter sur les Hollows, Yachiru à ses cotés.

Les quatre shinigamis furent bientôt encerclés. Zaraki fonça sur les Menos et en tua deux d'un coup. Ukitake allait faire de même mais sa maladie l'en empêcha. Il se retrouva bientôt à genoux, un goût de sang dans la bouche. Il vit trois Menos foncer sur lui et perdit connaissance. En voyant Jyuushiro tomber, Byakuya s'exclama :

- Bankai, Senbonzakura Kageyoshi.

Puis avec l'aide de Zaraki et Yachiru, il vint vite à bout des Hollows. Il transporta Jyuushiro jusqu'à l'hôpital…

Ukitake ouvrit les yeux et vit Byakuya assis à côté de lui.

- Byakuya ! s'exclama t il, qu'est que je fais ici ?

- Tu ne t'en souviens pas ?

- Non…attend, si je me rappelle les Hollows, puis je me suis évanoui… je te remercie.

- Pourquoi me remercie tu ?

- Si tu n'avais pas été là, je serais sans doute mort…

- Tu n'as pas à me remercier pour ça. Et puis j'ai fait ça parce que…

Il s'assit à coté d'Ukitake et approcha son visage du sien. Il murmura contre sa bouche :

- Je t'aime.

Jyuushiro ne put retenir quelques larmes d'émotions. Il l'enlaça tendrement et lui dit :

- Si tu savais depuis combien de temps j'ai rêvé que tu me dise ça.

Byakuya sourit et l'embrassa. C'est à ce moment que Yachiru rentra dans la chambre. Byakuya et Ukitake se séparèrent brusquement mais Yachiru leur fit un énorme sourire et quitta la chambre en criant :

- Bya-kun et Jyuu-kun sont amoureux !

Quelques heures plus tard tout le Seireitei était au courant. Mais heureusement pour les deux capitaines, les shinigamis avaient trop l'habitude des blagues de Yachiru pour prendre cette information au sérieux.

Le lendemain, Ukitake sortit de l'hôpital mais à chaque fois qu'il se trouvait en compagnie de Byakuya, Yachiru n'était pas loin, un appareil photo à la main. Pendant l'après midi Byakuya lui demanda :

- Pourquoi nous suis tu avec cet appareil ?

- Je ne vous suis pas. Et j'ai un appareil pour la réunion des femmes shinigamis !

Byakuya voulu parler mais Ikkaku passa devant eux et Yachiru couru vers lui en criant :

- Crâne d'œuf, attend moi !

Le lendemain matin, Byakuya se rendit dans son bureau et il fut étonné d'y voir Ukitake. Avant qu'il puisse parler Jyuushiro le plaqua contre le mur et l'embrassa passionnément.

- Ukitake, qu'est que tu fais là ?

- Tu m'a manqué, répondit Jyuushiro en l'embrassa de nouveau.

Byakuya écarta légèrement Ukitake.

- Nous ne pouvons pas faire ça, n'importe qui peut nous voir.

- Ne t'inquiète pas. Laisse toi faire.

Il l'embrassa langoureusement et ne lui donna plus le temps de répliquer…

Pendant l'après midi, une réunion de capitaines fut organisée pour savoir comment c'était passée la mission.

Dans la salle de réunion se tenait devant le commandant, Zaraki, Ukitake, Byakuya et Yachiru.

- Bien, nous pouvons commencer la réunion, dit Yamamoto, Zaraki taichou pouvez vous…

- Attend Yama-kun, s'exclama Yachiru, j'ai une autre photo à vous montrer !

Byakuya et Ukitake pâlirent quand ils se virent en train de s'embrasser dans le bureau du noble.

- Vous êtes vraiment ensemble en fait, dit Mayuri en souriant.

- Ceci est très intéressant lieutenant Yachiru, fit sèchement Yamamoto, vexé d'avoir était interrompu par une simple gamine, mais je ne vois pas en quoi…

Il fut de nouveau interrompu.

- Excusez moi commandant Yamamoto, mais je voudrais profiter de cette photo pour annoncer officiellement que le capitaine Ukitake vivra désormais dans la demeure du clan Kuchiki.

Il se retourna vers son amant avec un petit sourire aux lèvres. Jyuushiro, au comble du bonheur, se jeta dans les bras de Byakuya et l'embrassa passionnément

Tous les shinigamis présent applaudir, sauf Yamamoto vexé d'avoir été une nouvelle fois interrompu et de voir le manque d'intérêt des autres capitaines pour la réunion et Yachiru qui boudait en se demandant se qu'elle pourrait trouver de nouveau pour s'amuser.


Première fic finie! j'espère qu'elle vous a plu.