Disclamer: Le monde de HP n'est pas le mien, mais par contre celui de Marvin l'est, la première partie de la fiction n'aura aucun rapport avec HP, vous vous demandez sûrement pourquoi. Eh bien c'est dû au fait que j'expliquerai ce qu'il ce passe dans le monde de Marvin pendant les 4 premières années de Poudlard ^^. J'espère que vous allez apprécier ma fiction.

Bonne lecture.

Shuri.


Chapitre 1 : Une soirée maudite

Nous sommes en été, et comme d'habitude ma mère prépare à manger avec ma sœur, moi je suis dans ma chambre en train de lire. Dans peu de temps ma mère va m'appeler pour manger et me dire que encore une fois papa ne sera pas avec nous, depuis un an et demi c'est devenu toujours la même chose... il nous dit qu'il rentrera tôt pour nous voir, mais on ne le voit que le matin avant qu'il n'aille voir son patron qui d'ailleurs n'est autre que l'empereur lui-même... on ne sait pas trop ce que mon père fait comme boulot et personnellement ça ne me dérange pas.

Mais je pense qu'il faut que je me présente avant d'aller plus loin, Marvin Star, 1m28 et âgé de dix ans, bientôt onze, des cheveux aussi noirs que du charbon qui me viennent de ma mère et des yeux tout aussi noirs... là par contre personne ne sait de qui ça peut venir. Les gens se moquaient plus de notre nom de famille, à moi et ma sœur, que de s'intéresser à la couleur de mes yeux. Tiens ma mère m'appelle.

_Marvin descend manger s'il te plaît !

_J'arrive !

_Notre maison n'est pas vraiment grande, trois chambres, avec un petit grenier qui nous sert de salle de jeux, à moi et ma sœur, tient d'ailleurs elle vient me dire bonjour à sa façon.

_Salut Marvichou, bien dormi ?

_Salut Aurorachounette, oui très bien et toi? (oui un surnom débile en vaut un autre ^^, mais bon en tant que jumeaux on est très proches et on se chamaille sur ces petits surnoms)

_Mouais, toujours des surnoms à rallonge, me-fit elle avec un grand sourire.

_Et oui que veux-tu.

Ma sœur est légèrement plus petite que moi, mais au lieu d'avoir les yeux aussi noirs que nos cheveux elle les a d'un bleu-vert assez saisissant, beaucoup de personnes ont été surprises la première fois qu'ils l'ont vue, et ça nous a toujours fait rire. Dire que bientôt on rentre au collège... Les profs ne vont pas en revenir vu que nous sommes peut-être des vrai jumeaux, mais par contre de vrais opposés, surtout niveau caractère, ma sœur est hyperactive, joyeuse, très sociable et tout le temps en train de faire la folle, alors que moi je suis son opposé complet, calme, très neutre niveau émotion, je reste dans mon coin quand il y a trop de monde et je surveille tout ce qui se passe autour de moi... certes c'est limite de la paranoïa mais bon ça nous a évité quelques petits problème de temps en temps, vu que ma sœur adore les problèmes et moi ils me trouvent, bon en même temps je les cherche aussi un peu ^^.

Pendant le repas nous parlons de choses et d'autres quand tout à coup notre mère nous regarde sérieusement et nous dit :

_Ce matin un faucon est venu apporter une lettre pour vous deux...

_Oui, on utilise des rapaces pour envoyer du courrier, le nôtre s'appelle Voltige, mais moi et ma sœur on n'est pas vraiment sûr que ça soit qu'un simple faucon de montagne, ou du moins pas le même genre que le faucon que l'ont voit normalement transporter le courrier. Il paraît trop intelligent et il sait exactement quand on a besoin de lui pour envoyer du courrier ou juste parler...

_Et il a ramené quoi comme lettre Man' ? demandais-je.

_Une lettre du collège Toparia, ils vous ont inscrits pour le mois prochain...

_Mais c'est le collège le plus loin du pays... je pensais qu'on allait à Estoria ?

_C'est ce que je pensais aussi Marvin, mais on dirait que votre père ou quelqu'un d'autre en a décidé autrement...

_Donc ça veut dire que l'on ne reviendra que pour les vacances de fin d'année, pas de Noël, ni notre anniversaire en famille... (oui nous sommes nés en fin d'année, le jour juste avant le changement d'année).

_Oui … je sais que c'était important qu'on fête vos onze ans en famille mais on ne pourra pas.

_Mouais, et on doit prendre quoi comme affaires ?

_Ils ont envoyé une liste, on ira faire les courses demain.

_Bon ben je vais dehors, dis-je, dégoûté, en ayant mangé à peine la moitié de mon assiette.

Vous pensez surement que j'ai une réaction de gosse pourri-gâté et pourtant ce n'est pas le cas, enfin si un peu mais j'ai mes raisons. Onze ans chez nous signifie que le père confie la maison à son fils quand il est absent, la tradition veut que le père offre une arme à son enfant, ainsi que la clé du coffre familial...

Une fois à l'extérieur, je me dirige vers la forêt, oui nous habitons juste un village entouré de forêts, sauf que très peu osent s'y aventurer car il y a un peu toutes sortes de créatures et pas que des gentilles licornes. Une fois arrivé dans la forêt je me dirige vers un grand chêne dans lequel est construite une cabane, la seule chose que mon père ait faite avec nous... Une fois à l'intérieur je me mets à pensez à Toparia, c'est une école qui a une merveilleuse réputation et un enseignement qui mélange l'ancien et le nouveau temps. C'est aussi le seul collège qui permet aux élèves de rester chaque vacances au collège, même les vacances de fin d'année pendant lesquels les enseignants organisent des cours de rattrapage ainsi que des activités sportives ou de duel...

Ça ne me dérange pas d'aller là-bas, la seule chose qui me dérange c'est que personne ne nous a prévenus, encore une idée de mon père sûrement. D'abord il me demande de m'entrainez à l'épée tous les jours depuis mes sept ans, ensuite il m'apprend des petits trucs pour survivre en forêt plusieurs jours et maintenant il nous éloigne de la maison... Je ne comprends pas ce qui lui arrive... Depuis mes sept ans il a complètement changé. Avant il passait toutes ses soirées à nous raconter des histoires et à jouer avec nous … Il passait ses week-end à nous apprendre des choses à moi et ma sœur, mais du jour au lendemain il m'a demandé de m'entrainez à l'épée et à ma sœur à la dague, il nous apprenait les premiers soins... Il ne rentrait plus le soir ou alors tellement tard qu'on ne le voyait que le matin, et encore il fallait se lever aux aurores... Plus je réfléchissais à tout cela et plus je me demandais pourquoi mon père réagissait comme cela...

_Marvin, envoie-moi l'échelle, s'il te plaît.

Aurora, elle savait exactement quand elle pouvait venir me parler, quand je m'étais calmé et où me trouver, bon c'est sûr que quand je m'énerve je viens toujours ici. Une fois qu'elle fut montée, on commence à discuter de tout et de rien...

_Faudrait peut-être rentré, ce soir il y a la fête des moissons, me dit Aurora au bout de quelques heures.

_Oui, tu as raison, et Man' risque encore d'exploser de colère parce qu'on sera encore en retard, dis-je en rigolant.

_Je tiens quand même à te dire que l'on est toujours en retard à cause de monsieur.

A ce moment je lui répond de la façon la plus mature que je peux grâce à une belle grimace où je lui tire la langue.

Arrivé à la maison, on prépare les salades et la charcuterie, oui la coutume de la fête des moissons et que chaque famille prépare un repas pour elle et deux personnes en plus et on met tout en commun sur de grandes tables, puis chacun se sert de ce qu'il veut.

Juste avant que l'on parte pour la place du village pour manger ma mère nous appelle.

_Marvin, Aurora, venez s'il vous plait

_On arrive...

Une fois dans le salon elle nous tend à chacun une enveloppe.

_C'est l'enveloppe du collège, autant que vous regardiez de quoi vous avez besoin avant demain car on aura plein de chose à faire.

La lettre se composait de plusieurs feuilles. Sur la première, il y avait un petit mot du directeur adjoint et sur les suivantes la liste des fournitures.

Cher Monsieur Marvin Star,

Nous vous informons que la rentré du collège Toparia s'effectuera le Jeudi 3 septembre de cette année. Le voyage pour le collège s'effectuera par pégase. Un professeur vous rejoindra chez vous pour vous accompagner avec d'autres futurs élèves vers le collège. Ci-joint la liste des fournitures scolaires ainsi que les animaux de compagnie autorisés à l'école.

Mes sincères salutations.

Directeur adjoint Elrik Scadio, Professeur de Rhûne et d'écriture magique.

Le élèves rentrant en Première année sont autorisés à amener un animal de compagnie de leur choix en évitant les serpents venimeux ou magiquement dangereux ainsi que tout animal pouvant présenter un trop grand risque contre les autres élèves (grand félin ou chien non dressé). Vos professeurs accompagnateurs vérifieront si vos animaux de compagnie ne sont pas dangereux pour vous ou autrui.

Les élèves de première année doivent avoirs le matériel suivant :

Premier coup d'épée, par Gustave le Grand.(combat à l'arme blanche)

Corde rapide, par Jean Debois. (combat à l'arme de jet)

Magie du corps niveau 1, par William Nextos. (Magie de du corps)

Les bases du grand savoir des potions, par Valérius De Majes. (Potion)

La chevauchée de l'esprit, par Hugue Frotos. (Magie de l'esprit)

Subtilité de Rhûne niveau 1, par Elrik Scadio. (Rhûne et sortilège)

L'animal et son langage, par Ektor Kalti. (Animagie et langage animal)

Mon élément et ses bases, par Koz Yleand. (Magie élémentaire)

Mes premiers soins, par Sœur Marie Clarence1. (Guérison)

Combats à mains nues, tout un art, par Hector Samoï

Les première année ne sont pas autorisés à participer au Storkyl, le sport n'est accessible qu'une fois le gardien de l'air acquis, soit en 3ème année.

Les élèves doivent aussi avoir les fourniture suivantes:

Plusieurs rouleaux de parchemin,

Stylos ou plumes avec encre,

4 uniformes standards,

2 costumes de soirée auto-ajustable,

1 chaudron en or,

1 baguette en verre pour les potions,

3 capes de voyage d'hiver et d'été,

1 baguette magique,

2 paires de gants en peau de dragon,

1 épée d'entraînement,

1 arc d'entraînement,

2 paires de gants d'entraînement auto-ajustables,

1 casque de protection,

1 malle multi-compartiment,

3 écharpes standards,

1 cache oreille, ou des bouchons d'oreille de catégorie 5,

1 télescope,

Vêtements communs,

Kimono,

Blouse blanche anti-tache,

Balance à poids,

Couteau fin en argent

Kit de potion.

Les élèves peuvent aussi ramener skis, snowboard, patins à glace ou palmes s'ils savent s'en servir convenablement.

Les élèves peuvent aussi ramener tout objet personnel pour la décoration de la chambre ou autre.

Chaque élève doit obligatoirement avoir étiqueté sa malle de voyage pour le transport.

_Hé bien, il en faut des choses... Je ne savais pas qu'il y avait autant de matières au collège, dit ma sœur après avoir lu la lettre.

_Oui, je suis d'accord avec toi sœurette mais au moins comme ça on n'aura pas le temps de s'ennuyer. « Ou le temps de faire une bêtise » pensais-je.

_Oui, je suis d'accord avec toi.

_Allez les enfants on y va, votre père doit déjà y être et...

_QUOI ! crions-nous ma sœur et moi en même temps.

_Papa est rentré? demandais-je.

_Oui, il est rentré dix minutes avant que vous reveniez de la cabane et il est parti aider à mettre les tables et chaises en place et discuter avec le maire aussi.

A ce moment là on ce regarde moi et ma sœur et on dit en même temps :

_Le dernier arrivé chez papa est une carotte pourrie mangée par des asticots.

Et on se met à courir, sauf que le problème c'est que quoi que l'on fasse on sait tous les deux qu'on va arriver en même temps... Soit par respect, soit parce que tout simplement on court à la même vitesse, soit parce que même si l'un de nous trébuche l'autre se fera ralentir par un autre moyen. On a même une fois essayé que l'un de nous attende deux minutes avent de partir en courant... ben l'autre a été ralenti jusqu'à ce qu'on arrive à la même hauteur l'un que l'autre.

Après avoir traversé le village et retrouvé mon père, on s'arrête essoufflés devant lui.

Encore en train de faire la course, hein ? nous dit notre père en souriant.

_Ouep, je réponds, mais on n'a toujours pas réussi à nous départager.

_Vous y arriverez un jour, mais pas par la course, crois-moi fiston.

A ce moment là j'eus un choc, cela faisait plusieurs années qu'il ne m'avait plus appelé comme ça, c'était soit Fils, soit Gamin, soit Marvin, mais jamais fiston...

Après avoir repris notre respiration, ma sœur et moi avons aidé à préparer les tables et avons discuté avec des jeunes du village, même si s'était plus par obligation que autre chose. On n'a jamais vraiment eu d'amis dans notre village, pas parce qu'ils n'étaient pas sympa, mais juste parce qu'on savait qu'on ne pourrai pas les voir souvent... et puis aussi ils n'étaient pas vraiment comme nous, ils pensaient plus à jouer au foot ou à faire des batailles d'eau qu'à s'entraîner ou autre... Oui, au bout d'un moment, pour moi et ma sœur nos entraînements étaient nos jeux. Enfin, c'est comme ça qu'on le voit maintenant.

Après une bonne soirée à manger, boire, danser et s'amuser, on entend un véritable hurlement2. Une énorme boule de feu s'écrase contre la mairie, et des bêtes ressemblant aux dessins de minotaures que j'ai vu une fois dans un de mes livres apparaissent de tous les côtés. Sauf que eux sont bien plus grands, leurs sabots laissent une trace incandescente dans la terre, leur yeux sont entièrement noirs, et des petites flammes s'échappent de leurs nasaux. Mon père et quelques autres adultes sortent leurs épées et commencent à se battre contre ces monstres, ma sœur et moi sommes paniqués.

On cherche notre mère du regard et d'un coup on la voit se mettre entre un de ces monstres et une fille qui doit avoir quatre ans. Je vois le monstre lever son arme, une sorte de hache, vers ma mère. Le seul réflexe que j'ai est de prendre ma sœur dans mes bras et de lui détourner la tête car je sais exactement ce qu'il va se passer. Je ferme les yeux en priant pour que j'ai tord mais j'entends ma mère hurler de douleur. A ce moment mon père me secoue légèrement et me dit :

Ne restez pas là, ils vont tout détruire, allez dans la forêt, vous la connaissez par cœur, je sais que vous pouvez le faire les enfants, soyez forts. Restez cachés jusqu'à demain matin, ils devraient être partis d'ici là...

A ce moment-là, il détourne la tête légèrement et je vois apparaître des larmes, jamais mon père n'a pleuré, j'ai toujours cru qu'il ne savait pas le faire.

_Allez filez maintenant, je vais essayer de les retenir, je vous aime mes enfants et je suis fier de vous. Adieu.

_NON PAPA...

_Je ne peux rien ajouter de plus qu'il part en courant droit vers ces monstres. Je regarde ma sœur qui tremble autant que moi et dont les larmes coulent sur ses joues.

_On doit y allez Marvin, me dit-elle, papa veut que l'on ce cache et on va le faire, ils vont nous tuer sinon.

Sans un regard en arrière on s'élance vers la forêt, en passant par tous les raccourcis que l'on connaît. On court tellement vite que bientôt on entend juste des cris. Arrivés à la cabane, on monte le plus rapidement possible et on regarde en direction du village... Même l'église est en feu, on peut même apercevoir les monstres rentrant dans les maisons et jeter des corps dehors... Plus on regarde et plus on sait que l'on est les seuls survivants... D'un coup ma sœur me donne un coup dans les côtes et me montre le ciel. Au début je ne vois rien, puis d'un coup une forme rouge se déplace vers le village, plus elle se rapproche et plus je commence à avoir peur, ce n'est pas possible pas ça... un énorme dragon fonce vers le village et le brûle entièrement. Il ne reste plus rien, que des décombres, on voit les cendres rouges s'envoler vers le ciel, et d'un coup les monstres et le dragon disparaissent, les monstres fuient par la forêt qui se trouve à l'opposé de nous et le dragon vole vers le nord.

_Tu penses qu'ils sont partis pourquoi? me demande ma sœur.

_Je ne sais pas Aurora, soit ils en avaient fini soit ils ont eu peur de quelque chose.

_Tu... Tu crois que pa' est …..

Elle n'a pas besoin de prononcer le dernier mot que je comprends.

_Non je pense pas, tu le connais il est très fort et puis il fait vraiment peur quand il est énervé.

_J'espère que tu as raison.

_J'ai toujours raison sœurette.

Ce que je ne savais pas c'est que je me trompais royalement, on était les seuls qui avions survécus cette nuit-là.

Après ça je retourne vers l'intérieur de la cabane et sort une couverture pour ma sœur, elle tremble encore plus que tout à l'heure. On s'installe en regardant les flammes ravager le village, et d'un coup je sens des larmes couler sur mes joues. Je comprends que l'on vient de tout perdre, notre famille, notre village et notre maison. A ce moment-là je ne peux plus me retenir et pleure, je sens ma sœur se rapprocher de moi et qui pleure aussi. Au bout d'un certain temps je m'endors.

Pendant mon sommeil je fais un rêve bizarre, où je vois les mêmes monstres qui nous ont attaqué ainsi que d'autres torturer des gens, des hommes violent même des femmes et des jeunes filles, et je sais que ça se passe réellement. D'un coup la colère me submerge et je jure d'empêcher ces monstres de toucher aux personnes à qui je tiens, de devenir fort pour venger mes parents et protéger ma sœur. Je sens une douce chaleur m'entourer et j'entends une vois douce dire :

Ne t'inquiète pas petit élu, tu deviendras fort, nous t'aiderons. Tu ne seras pas seul, deux êtres vont vous guider, et vos maîtres vous enseigneront tout. Dors petit élu.

A ce moment je m'endors en ne rêvant de rien.

A plusieurs kilomètre de là :

_Je ne pensais pas que tu réussirais à le calmer Chance, et la petite a fait la même promesse, c'est bien la première fois que je vois deux jeunes humains aussi déterminés.

_Je suis d'accord avec toi Espoir, et Chaos risque de bien les aimer ces deux jeunes.

_C'est bien ça qui me fait peur... Ils ont déjà un esprit fait pour les blagues, alors si en plus Chaos viens leur donner des idées les humains ne vont plus rien comprendre.

_Il faut bien que notre frère s'amuse aussi, depuis que Désespoir, Horreur, et Guerre sont du coté de Algarus il ne sait plus quoi faire.

_Ce n'est pas la première fois que l'on est séparés entre nous... et ça ne serra sûrement pas la dernière.

_Tu as raison ma sœur, je vais leur envoyer à chacun un œuf... J'espère qu'ils en prendront soin.

_J'en suis sûre Espoir, j'en suis sûre


1 = Je n'ai pas pu résister à le faire ^^, ceux qui on vu Sister act me comprendront ^^.

2 = Les monstres sont en fait des démons, je vous le précise quand même... mais vous en apprendrez plus sur eux dans les prochains chapitres.


Voilà mon premier chapitre de terminé, j'espère qu'il vous a plu, j'attends toutes les hypothèses possibles et imaginable pour Chance, Espoir et autres, ainsi que les œufs car même moi je ne sais pas trop quoi faire pour eux... soit les deux de la même espèce, soit différents, donc j'attends ^^. Après je dois aussi donner quelques informations : Marvin comme vous l'avez lu est assez distant, imaginez-vous à partir de l'âge de sept ans, au lieu de jouer ou regarder la télé, être été comme hiver dans votre jardin à vous entraînez. Aurora n'est pas comme ça car elle avait sa mère pour lui changer les idées et elle a une plus grande imagination, quand ça devient trop dur elle « s'évade » dans ses pensées. Le père des jumeaux n'était pas vraiment présent, mais savait quand Marvin avez fait ses entraînements ou pas... il vérifiait moins pour sa fille mais vérifiait quand même de temps en temps... vous découvrirez plus tard comment il faisait. Le choc de Marvin quand son père l'appelle fiston est dû au fait que c'est une marque d'affection qu'il n'a pas connu du tout étant plus jeune.

J'espère avoir quelque reviews pour que je puisse m'améliorer. Le prochain chapitre s'appelle : Surprise et étranges professeurs.

Par contre je ne sais pas encore comment je posterai les chapitres... c'est assez chaotique comme organisation ^^ donc il se peut que ça soit toutes les semaines comme tous les mois (ce qui, je l'espère, n'arrivera pas).

Shury.