Salut à tous ! Me voici avec cette nouvelle fic, un peu plus sérieuse que les autres (mais juste un peu, hein)...

Je sais que je n'en ai fini aucune, que je devrais pas commencer autant de truc, mais je ne pouvais pas me concentrer sur mes autres histoires, celle-là me trottait trop dans la tête... Mais si ça peut vous rassurer, je vous promet un chapitre de "Amnésique", "Banzai" et de cette fic par semaine ! Je publierais donc réguliérement ! (pour mes deux autres fics, ça reste à voir, vu que l'inspiration m'a lâchée, alors j'attends qu'elle revienne)

Le prologue (ci-dessous) est trés court, mais bon en même temps, c'est juste histoire de planter le décor. Je vous promet que le chapitre 1 sera plus long (d'ailleur, il devrait arriver demain ou dans les jours qui viennent)

Que dire de plus... ah oui, les pairing !

Eh bien pour une fois, je ne sais pas vraimment -'. Il y aura peut-être du slash (honnêtement j'en sais rien) mais aussi des couples hétéros (ça change de mes autres histoires XD)

Quand au disclaimer, je vous laisse deviner... JKR, bien sur !

Allez, bonne lecture !


Une certaine année, dans un certain hôpital sorcier, dans une certaine chambre, avec certaine personnes…

.

Lily Potter, née Evans, était allongée sur un lit d'hôpital, les jambes écartées et les pupilles dilatées. A ses côtés James Potter, son cher et tendre mari, avait tourné au blanc crayeux, et avait posé une main tremblante sur sa bouche.

_JAMES HERACLES POTTER ! Vociféra sa douce compagne, SONGE NE SERAIT-CE QU'UN INSTANT A T'EVANOUIR ET JE TE JURE QUE C'EST CANAPE PENDANT UN MOIS !

_Lily-jolie, tenta faiblement son époux.

_TU LA FERMES ET TU ME LAISSE ACOUCHER !

Le brun recula un peu, alors que Remus tentait vainement de ranimer un Sirius Black qui s'était piteusement écroulé dés que Lily avait commencé à accoucher. Car oui, la jeune femme allait accoucher dans quelques minutes, à en juger par les cris du médecin (poussez madame ! Je vois la tête ! Poussez !) et les réponses de Lily (MAIS TU VOIS PAS QUE C'EST-CE QUE JE ME TUE A FAIRE, DEBILE ?).

Pour l'occasion, les quatre Maraudeurs s'étaient réunis afin d'assister à la naissance de 'la perfection incarnée, le plus beau de tous les enfants, la plus merveilleuse des choses' dixit James Potter. Un James Potter actuellement très pale et au bord de l'infarctus.

Ses compagnons n'étaient pas dans un meilleur état que lui, d'ailleurs.

Entre Sirius qui faisait coucou au sol, Remus qui tentait vainement de le ranimer, et Peter qui s'était carapaté dés que les premiers hurlements avaient retentis… Ils étaient beaux les preux Maraudeurs !

_Je vois la tête, madame ! Continuez à pousser !

_Va te faire f… AAAARGH ! Hurla la Griffondor en crispant ses poings sur les draps de son lit.

Ledit lit qui aurait probablement crié toute sa douleur avant d'agoniser misérablement au vu de tout ce qu'il avait subit depuis le début de l'accouchement s'il avait eu une voix. Mais ce n'était pas le cas, alors prions pour les pauvres lits maltraités mes frères… amen.

_Le bébé va sortir, préparez-vous !

Le corps de la rousse s'arqua douloureusement, et son mari vint lui prendre la main. Il ne récolta qu'un regard chargé de violence :

_Traitre, souffla sa femme, tu viens au moment le moins éprouvant… HIIIIIIRK !

Les tympans de James Potter rendirent l'âme, après vingt et un ans de bons et loyaux services. Paix à leur âme.

_Je vois la tête madame ! Je vois la tête ! Poussez !

Les imprécations de Lily sont étouffées par les gémissements de son mari pendant qu'elle lui broie la main.

Finalement, après quelques minutes de travail intensif et une main en moins pour un certain Maraudeur, un bébé sortit des entrailles de sa génitrice, et fut aussitôt pris en charge par une des infirmiéres.

_Le suivant arrive, préparez-vous ! Lança le médecin.

_QUOIIIII ? Glapit Lily.

Un gros « BOOM » se fit entendre. Visiblement, son époux avait été… surpris par la nouvelle.

_Un autrIIIIIIRK ! MAIS CA FAIT MAL !

Le médecin a l'air gêné.

_C'est vous qui n'avez pas voulu d'anesthésie magique, madame.

_EVIDEMMENT QUE J'EN AI PAS VOULU ! JE VEUX ETRE PRESENTE POUR LA NAISSANCE DE MES ENFANTS, ET PAS AU PAYS DES BISOUNOURS, ABRUTIE PAR LES MEDOCS !

_Euh… je… le bébé est là, madame !

_Pas trop tOOOOOH !

L'enfant sortit très rapidement, et une seconde infirmière vint le prendre en charge.

Les deux enfants –c'était deux garçons- étaient très différents. Le premier avait quelques mèches de cheveux noirs, déjà ébouriffés, ce qui fit rire James- et de grands yeux verts. Le second avait les yeux d'un brun doux, légèrement vert sur les bords, et quelques mèches auburn.

_Ils sont mignons, murmura Lily avec un sourire extatique.

Son visage était beau, en cet instant, illuminé par son amour de mère. Son mari la trouva magnifique, entourée de ses deux petits garçons. Leurs petits garçons.

Il se tourna vers ses amis.

_Trés chers Maraudeurs, annonça-t-il, j'ai le plaisir de vous présenter Helmett et Harry Potter !

HP

Un an plus tard, à Godric's Hollow, un certain 31 Octobre…

.

_Gouzi gouzi ! Où qu'il est le petit Helm ? Hein ? Où qu'il est ?

Lily poussa un gros soupir en voyant son mari retomber purement et simplement en enfance. Il tenait Helmett dans ses bras et lui faisait faire l'avion tout en marmonnant des paroles sans queue ni tête. Parfois, elle avait l'impression d'avoir quatre gosses à la maison au lieu de deux.

Quatre, parce que Sirius Black, qui s'invitait régulièrement chez eux, était du même niveau que son mari consternant.

D'accord, elle les adorait, mais tout de même, entendre à longueur de temps deux adultes mûrs et responsable faire le « tchoutchou » avec les jumeaux et autres imbécilités du même genre était vraiment fatiguant.

_Et Harry ? Où qu'il est Harry ? Il est là ! S'exclama son mari en pointant un doigt sur l'enfant assis par terre, un sourire sur le visage.

Contrairement à son frère, Harry était un enfant calme, bien que souriant. En fait, si le caractère d'Helmett ressemblait beaucoup à celui de son père, Harry avait hérité de sa mère de ce côté-là. Lily en était plutôt contente peut-être que lui poserait moins de problème en grandissant !

_James, arrête de faire l'enfant s'il-te-plait, soupira-t-elle.

Son époux se tourna vers elle :

_Mais enfin, Lily-chérie ! Tu sais bien qu'il n'y a qu'avec eux que je peut montrer ma véritable nature !

_Un gosse de un an ?

_Tout juste !

Le brun reposa Helmett et alla se placer derrière sa femme pour lui chuchoter à l'oreille :

_Maintenant, je peux aussi montrer ma nature de lion fougueux dans notre chambre, qu'en dis-tu ?

Il se fit repousser, mais le petit sourire de son épouse démentait un peu son air offusqué :

_James Potter, tu n'es qu'un pervers !

_C'est pour ça que tu m'aimes, fit-il en riant.

La jeune femme fit mine de réfléchir, et son mari en profita pour l'embrasser langoureusement :

_Mmmh… murmura Lily, je savais qu'il y avait une bonne raison pour que je t'épouse…

Un petit cri les fit sursauter : Harry et Helmett les regardaient avec curiosité.

_Tes fils sont des voyeurs, Potter ! Tu les as contaminés ! S'exclama la rousse en prenant une mine catastrophée.

_J'ai toujours su qu'ils tiendraient de leur père, rigola ledit Potter.

Son épouse s'apprêtait à répliquer quand la porte s'ouvrit, et là, tout se passa très vite.

Une ombre arriva dans le salon, James Potter prit sa baguette et hurla à sa femme :

_Va dans la chambre avec les enfants ! Prends le portoloin d'urgence !

Lily prit ses deux garçons et courut vers sa chambre, où se trouvait un portoloin prévu spécialement pour ce genre de cas si Voldemort (car c'est Voldy qui attaque, vous l'aurez comprit) venait, ils seraient transporté directement au QG de l'ordre du Phénix.

_Ridicule, murmura le Lord Noir.

Il se précipita vers la jeune femme, écartant son mari au moyen d'un stupéfix extrêmement puissant, et la poursuivie jusque dans la chambre.

Là, il écarta Lily, la plaqua contre le mur à l'aide d'une incantation, et s'approcha des deux enfants, qui avaient été précipitamment déposée dans un berceau :

_Deux petits Potter, murmura-t-il, mais quel est le bon ?

Finalement, le Seigneur des Ténèbres décida de ne pas faire dans le détail, et il projeta deux Avada Kedavra sur les jumeaux.

La réaction n'était pas prévue. Mais alors là pas prévue DU TOUT. Et ce cher Voldemort allait s'en mordre les doigts… enfin, ce qui resterait de ses doigts.

Le rayon vert fut repoussé, et se précipita sur Jedusort. Ledit Tom qui ne l'aurait jamais avoué, même sous la torture (et puis de toute manière, qui serait assez fou pour torturer Voldemort ? Hein ?) mais à cet instant, il eut un peu peur. Bon, juste un peu, mais quand même (non il n'avait pas eu la trouille de sa vie ! Même pas vrai !) c'était bien de la peur.

Cette nuit-là, Tom Elvis Jedusort perdit la vie. Ou tout du moins une certaine forme de vie.

Quand les renforts de l'Ordre du Phénix arrivèrent, ils durent se mettre à quatre pour dé-stupéfixié James, et décrocher Lily de son mur. Ils coururent jusqu'au berceau, pour trouver deux petits garçons en pleine forme, ornés d'une petite cicatrice au front.

Il y eu une grande discussion sur les jumeaux.

Et Dumbledore prit la plus mauvaise décision de sa vie.

_James, Lily… je suis désolé, mais pour protéger vos enfants, nous allons devoir les séparer.

Ce fut ainsi qu'Harry fut envoyé chez les Dursley, avec la promesse formelle qu'il pourrait revoir ses parents, tandis qu'Helmett restait avec le couple Potter en larme.

Et ce soir-là, un grand mage rentra chez lui, tourmenté. Il se demandait s'il avait bien fait. Il soupira et se dit que c'était la seule solution, et la meilleure qu'il puisse trouver. Il se dit aussi qu'il expliquerait tout à Harry, et que celui-ci ne lui en voudrait pas. Et puis il se dit que tout irait bien.

Il n'aurait pas pu avoir plus tort…


Voilààààààà... c'était le prologue ! La prochaine fois, nous retrouvons notre héros préféré pendant ses onze ans. Au menu... non, je ne vous dis rien, vous découvrirez la suite tous seuls comme des grands x) !

Rewiews ? Pour que je poste la suite demain ! (comment ça je fais du chantage ? Pas du tout ! C'est du... du commerce ! Voilà !)

A la prochaine ^^ (donc demain si j'ai des rewiews XD... bon ok j'me casse)

Signé : La folle