Salut, voilà le chapitre 4, j'espère que l'attente n'as pas été trop longue, merci de vos reviews, nous somme ravie Cleo et moi que cette fic plaise autant.

Bonne lecture !

Chapitre 4

Quand il entra dans la classe, il était le seul élève à être arrivé. Il prit place au fond et sortit un livre de potion pour passer le temps. Quelques secondes avant que la sonnerie ne retentisse, Edward vint se placer à ses côtés. Il lui fit un léger sourire puis le professeur entra dans la salle et débita son cours rasoir. Il terminait par deux heures d'histoire. Jasper et Alice s'installèrent prêt de lui et une fois de plus, il prit une foule de notes. Ce dernier cours passa très vite.

Dès que la sonnerie de fin de cours retentit, il sauta sur ses pieds, jeta ses affaires dans son sac et quitta la salle avec une rapidité étonnante. Jasper et Alice se hâtèrent de le rejoindre mais il était insaisissable. Quand il fut devant le lycée, il le repéra tout de suite. Fenrir Greyback dans toute sa splendeur. L'alpha n'avait pas changé. Il se précipita vers lui. Quand le lycan l'aperçut, il lui fit un sourire narquois et cria...

- Bouges ton cul demi portion ! J'ai faillit attendre !

- J't'emmerdes Greyback ! Appelles moi encore demi portion et j't'arraches les couilles.

- Oh ! Bébé Potty sort les crocs...

- Y a pas que les crocs que je vais sortir crétin si tu la boucles pas...

- Moi aussi je t'aime Ry chéri...

Harry grogna pour la forme et Greyback lui donna une accolade virile. Autour d'eux, les élèves observaient la scène incrédules. Le lycan était impressionnant. C'était une véritable armoire et beaucoup avaient peur. Il avait tout du type peu recommandable et quand on savait ce qu'il avait été par le passé, il n'était pas fréquentable. Il avait la marque des ténèbres sur le bras gauche. Elle ressortait sur son bras nu. Greyback avait été cruel à une époque. Il avait été un tueur. Même si maintenant il c'était repentit, il n'avait rien d'un enfant de choeur. Le brun riait, chahutait avec le loup et ne prêtait aucune attention à ce qui se passait autour de lui. Beaucoup d'élèves étaient déjà partis. Tout à coup, Greyback cria :

- Attention Harrikins !

Un camion rouge fonçait droit sur le brun. Sans plus réfléchir, Harry prit une impulsion et s'éleva dans les airs. Son T shirt se déchira et ses ailes se déployèrent dans son dos. Greyback se planta devant le camion et le stoppa de son corps puissant. Quand le véhicule s'arrêta, le lycan, hors de lui, ouvrit la portière et sortit le conducteur qui n'était autre que Bella Swan. Les crocs et les griffes de l'alpha étaient sortis, ses yeux étaient ambre. Il était dans une colère noire. Il avait attrapé la brune par la gorge et serrait fortement.

Bella Swan avait peur, elle n'arrivait plus à respirer. Elle avait voulu se venger du nouveau mais maintenant, elle était effrayée. Elle pleurait et suppliait. Elle disait qu'elle ne l'avait pas fait exprès mais Greyback savait que c'était faux. Il avait vu la lueur meurtrière dans le regard de la jeune femme alors qu'elle fonçait droit sur son louveteau. Harry était plus qu'un simple louveteau, il était un fils pour lui. Le fils qu'il avait jamais eu.

- Tu as fait une grave erreur petite... On ne s'en prend pas à un de mes louveteaux sans en subir les conséquences.

Harry était toujours dans les airs, les ailes déployées. Les Cullen ne réagissaient pas vraiment à la situation. Enfin si, Edward était subjugué, c'était la première fois qu'il voyait le brun sous sa forme angevine. Il était absolument magnifique. Par contre, Angela, Éric, Mike, Jessica, Tyler et Jacob qui étaient présents poussaient des exclamations de surprise. Doucement, le brun regagna la terre ferme et approcha de l'alpha.

- Grey ! Lâches là...

- Elle a essayé de te tuer... Tu sais que tu es comme un fils pour moi. Tu es mon louveteau ! Un membre de ma meute ! Personne ne peut te faire de mal sans en subir les conséquences.

- Fenrir ! Souviens toi pourquoi tu as changé de camp ! Si tu la tue... Tu redeviendras l'être cruel et sanguinaire que tu étais autrefois. C'est une moldue. On va lui jeter un oubliette et elle va quitter la ville.

Ces paroles semblèrent atteindre le lycan en plein cœur parce qu'il lâcha la brune qui tomba lourdement sur le sol. D'un mouvement de la main, Harry lui jeta un oubliette et la jeune femme quitta le lycée pour ne plus jamais y revenir. Autour d'eux, les spectateurs de la scène n'avaient toujours pas bougé. Ils étaient comme hypnotisés.

- Merde ! Moi qui voulait être discret...

- Tu devrais ranger tes ailes...

- J'aimerai mais j'y arrive pas. Trop de stress. À cause de cette conne je suis sur le qui vive comme pendant cette putain de guerre.

Les Cullen, qui étaient restés à l'écart, approchèrent. Jasper plongea son regard dans celui de Harry et lui envoya une vague apaisante. Le brun soupira et ses ailes reprirent leurs places laissant un simple tatouage en forme d'ailes d'anges dans son dos. Il remercia le vampire blond pour son aide et fit un sourire à Edward dont les yeux brillaient comme des joyaux. Les six autres témoins de la scène vinrent vers eux, un peu apeuré. Le jeune ange leur fit un sourire encourageant.

- Puisque vous avez vu. Je vais vous expliqué mais pas ici... Chez moi... Greyback ! Je suppose que tu veux ta revanche en moto...

- Tout juste microbe. Cette fois ci, je ferai mieux que toi...

Harry eut un fou rire en rétorquant un « c'est beau de rêver ». Il mit son casque sur sa tête et enfourcha son engin. Greyback fit de même. Ils attendirent que les autres aient regagné leurs voitures et quand ils furent sûr que tous étaient prêt à suivre, ils partirent sur les chapeaux de roues. Les Cullen suivaient avec la volvo de Edward. Le vampire roulait à une vitesse hallucinante pour suivre les deux motards. Il grogna quand il vit ce que faisait le brun avec sa moto. Non seulement il roulait vite mais il faisait des cascades impressionnantes. La voix de Emmett et son rire raisonnèrent dans la voiture.

- Et bah Ed ! Tu vas pas t'ennuyer avec Harry !

Edward répondit par un grognement. Ils furent rapidement devant chez le sorcier. Harry et Greyback mirent leurs motos au garage et attendirent l'arrivée des autres. Quand les Cullen descendirent de voiture, Edward fonça vers lui et l'enlaça avec force.

- Du calmes Edward... Je vais bien...

- Me refais jamais ça... Si j'étais pas ce que je suis, je serai sûrement mort d'une crise cardiaque.

- Ne me regardes jamais quand je suis sur un balai alors...

Près d'eux, Greyback partit dans un rire grave qui raisonna dans la rue déserte. Oui, le petit brun était fou sur un balai. Il faisait des cascades impressionnantes et maitrisait encore mieux la feinte de Wronsky que certains professionnels de la discipline. Les autres étaient arrivés et Harry les invita à entrer dans la villa. Il aurait pu leur jeter un oubliette comme pour Bella mais il n'en avait pas envie. Ils allèrent au salon et prirent place dans les canapés. Il fit ensuite venir des choses à boire et à grignoter puis se planta devant eux sérieux. Alors qu'il allait prendre la parole. Greyback le devança.

- Quoi que tu es à expliquer Ry chéri. Si tu pouvais avoir terminé avant que le soleil se couche ça m'arrangerait...

- Merde ! La pleine lune. J'avais oublié. Je suppose que je vais devoir supporter un vieux loup à la retraite une nuit de plus...

- Potter... Grogna le plus vieux.

- Bon. Je vais pas tourner autour du chaudron... Je suis un sorcier mais pas que ça. Je suis aussi ce qu'on appel un Angelune. Greyback ici présent est un loup garou.

Un silence de plomb s'abattit dans la pièce alors que chacun analysait les paroles du brun. Ils avaient tous bien comprit ce qu'était un loup garou mais pour les Angelunes, ils n'avaient aucune idée de ce que c'était. Ce fut finalement Angela qui prit son courage à deux mains et posa la question.

- Qu'est ce que c'est un Angelune ?

- Nous sommes des êtres purs dont la magie est blanche et protectrice. Notre magie, notre âme et notre cœur sont purs. Notre magie est en rapport avec les cycles lunaires. Nous sommes couramment nommé Fils de la lune. Contrairement aux anges, nos ailes sont argentées mais vous l'avez vu. Nous sommes souvent vu à tord comme des créatures sombres puisque nous avons certaines affinités avec les créatures des ténèbres tels que les loups garous, les vampires, les sombrals, les Veelas, les centaures, les harpies. Pourtant, un simple contact avec la magie noire peut nous tuer. La magie noire agit comme un poison sur nous.

Les questions fusèrent et il y répondit aussi calmement que possible. Comme le lendemain était un samedi. Il invita tout le monde à venir passer la journée chez lui s'ils le souhaitaient. Il prêta une multitude de livres sur le monde à magique à toutes les personnes présentes. Puis, quand le soleil fut proche de se coucher, un problème se présenta. Harry passait habituellement les nuits de pleine lune avec Greyback sous sa forme animagus mais il savait que s'il faisait ça, son vampire allait angoisser.

- On a soucis Grey. D'habitude je reste avec toi sous ma forme animagus pendant les nuits de pleine lune mais mon compagnon est un vampire et je crois que si je le fais cette nuit, il va angoisser.

Là, Jacob prit la parole et Harrisson l'aurait sûrement embrassé s'il n'était pas déjà engagé.

- Je suis Lycan. Il ne peut pas venir avec moi chez les Quilleutes à cause de Sam, notre alpha mais s'il veut, je peux passer la nuit avec lui sous ma forme de loup.

- Tu ferais ça ? Tu me sauves Jacob. Merci beaucoup. Répondit Harrisson.

- C'est quoi 'animagus' ? Interrogea Jessica qui bizarrement n'avait pas encore parlé.

- La capacité d'un sorcier à se transformer en animal. Je suis une panthère noire. Mon surnom animagus, c'est Shadow. Mon père était un cerf on l'appelait Cornedrue, mon parrain était un chien et on l'appelait Patmol. Bon je vais montrer à Jacob et Grey où ils vont passer la nuit.

Sur ces paroles, il se leva et guida les deux lycans vers la salle d'entraînement. Il montra des potions à Jacob en précisant qu'il devait les donner à Greyback dès qu'il reprendrait forme humaine. Le loup garou se blessait toujours pendant les nuits de pleine lune. Quand tout fut expliqué, il quitta la pièce, scella la trappe et y posa un puissant sort de silence puis, il revint au salon. Quand il fut rassis, ce fut au tour de Éric de poser une question. Personne n'y avait songé.

- Tout à l'heure, tu as dit que à cause de Bella tu étais sur tes gardes comme pendant la guerre. Tu parlais de quelle guerre ?

Le brun regarda tout le monde puis poussa un soupir et entreprit de s'expliquer.

- Pendant 30 ans, la communauté sorcière anglaise a été en guerre. Un mage noir du nom de Tom Riddle et qui se faisait appeler Voldemort montait en puissance. Il semait la terreur avec ses adeptes nommés mangemorts. Greyback était mangemort avant, le tatouage qu'il a sur le bras, c'est la marque des ténèbres. C'était le signe de Voldemort. Il utilisait la marque pour les appeler et les faire se rassembler. Avant ma naissance, un genre de voyante a énoncé une prophétie « Celui qui a le pouvoir de vaincre le seigneur des ténèbres approche. Né de ceux qui l'ont par trois fois défié, il naîtra lorsque mourra le septième mois et le seigneur des ténèbres le marquera comme son égal mais il aura un pouvoir que le seigneur des ténèbres ignore et l'un devra mourir de la main de l'autre car aucun ne peut vivre tant que l'autre survis. Celui qui a le pouvoir de vaincre le seigneur des ténèbres sera né lorsque mourra le septième mois. » Un des mangemorts a entendu une partie de la prophétie et en a parlé à son maître. Des recherches ont été faites et quand je suis né, Voldemort a décidé que j'étais l'enfant de la prophétie. Ma famille et moi on a été caché et protégé. Celui qui gardait le secret de notre cachette les a trahis. Le 31 octobre 1981, mes parents étaient assassinés par Voldemort, moi je résistais au sortilège de mort et en sortais avec une cicatrice en forme d'éclair. Le lord noir venait de me marquer comme son égal. J'étais orphelin et héros d'une communauté.Le mage noir n'a plus fait parlé de lui pendant longtemps puis à mes 14 ans il est revenu. La guerre a vraiment éclatée peu avant mes 16 ans. Je me suis entraîné et il y a quelques mois après 2 jours de combat contre lui, je l'ai vaincu.

Tous étaient impressionnés. Sauf les Cullen qui connaissaient déjà l'histoire. Les moldus comprenaient mieux pourquoi le brun avait l'air si fort et pourquoi il était si bon en arts martiaux. Mike voyait en lui un exemple alors qu'il l'avait détesté à son arrivée. Il était du genre timide et réservé et il vivait l'enfer chez lui. Il avait un père violent. Il pesa le pour et le contre et osa finalement prendre la parole.

- Harrisson ?

- Oui ?

- Tu accepterais de m'apprendre un peu les arts martiaux ?

Le brun se leva, approcha de Mike et se mit accroupis devant lui. Là, il prit son menton entre ses doigts et leurs regards s'accrochèrent. Le blond se sentit aspiré alors qu'il sentait ses souvenirs lui échapper. Il se crispa avant de finalement se détendre. Au moins, quelqu'un serait ce qu'il vit. Alors qu'il était conscient que le brun voyait ses souvenirs, il sentit des souvenirs qui ne lui appartenaient pas affluer. Il eut un aperçu de la vie du brun, surtout de son enfance bafouée. Selon lui, c'était une preuve de confiance que lui accordait l'ange. Quand Harry eut terminé son introspection, il fit un sourire au blond et lança.

- Tu vas t'installer ici. Je vais t'entraîner mais attention, tu devras obéir au moindre de mes ordres. Je pense que Grey t'apprendra aussi quelques trucs. J'ai sentis quelque chose en toi, il faudra que je fasse des recherches. Tu as une aura magique ce qui est bizarre puisque tu n'es pas censé être sorcier. Donc soit quelque chose bloque ta magie soit tu es ce qu'on appel mon âme jumelle. Je pencherai pour la deuxième solution.

- Âmes jumelles ? Interrogea le blond.

- Comme mon frère jumeaux sauf que nous ne sommes pas jumeaux de sang mais d'âme. C'est plus puissant encore que les liens entre les jumeaux de sang.

Harry fit venir un livre sur le sujet qu'il donna à Mike puis conscient que l'heure tournait. Il proposa à tous de passer la nuit chez lui ainsi que le reste du weekend. Tous acceptèrent avec joie. Il montra les chambres à ceux qui en avaient besoin. Ainsi, Angela et Éric en prirent une, puis Jessica et enfin Mike et Tyler. Quand tous furent confortablement installés, il alla dans sa propre chambre suivit par Edward. Cette journée avait encore été pleine de rebondissements. Il était épuisé et espérait que les cauchemars ne le rattraperaient pas.

Il pénétra dans sa chambre son vampire sur les talons, il ôta son pantalon et son T Shirt et s'installa sur son lit, là, il poussa un long soupir. Edward l'observa un instant. Son compagnon était parfait. Plus les jours passaient, plus il avait hâte qu'ils soient vraiment un couple. Harrisson ne lui avait encore rien dit à ce sujet. Si l'angelune ne voulait pas de lui ? Une vague d'angoisse s'empara de lui et son sourire s'effaça. Ce fut la voix du brun qui le sorti de ses pensées tourmentées.

- Tu vas bien Edward ?

Il regarda le brun qui lui souriait et se dit qu'il était ridicule de penser que son compagnon allait le rejeter. Harry sembla avoir lu en lui comme dans un livre ouvert parce qu'il tapota le lit à côté de lui pour qu'il vienne s'installer. Edward obéit à l'ordre silencieux. Quand il fut assit prêt du brun, ce dernier prit place à califourchon sur ses genoux et scella leurs lèvres. Le baiser était doux. Il sentit une langue taquine jouer avec sa lèvre inférieure et ouvrit un peu la bouche. Leurs langues entrèrent en contact et il fut au paradis. Elles jouèrent, se goutèrent, se cherchèrent et se lancèrent dans un ballet doux et sensuel. Jamais il ne c'était sentit aussi bien. Il n'avait jamais pu embrasser Bella de cette manière. À cette pensée, il réalisa qu'il était irrémédiablement et définitivement amoureux de Harrisson. Leur lèvres se séparèrent les laissant haletant et pantelant et le brun lui offrit un large sourire avant de dire.

- Je te l'ai dit. Je rejetterai pas. J'ai quelques trucs à faire ce weekend et cette semaine mais le weekend prochain, on formera le premier lien Vampire/Calice si tu veux.

- Tu es sérieux ? Tu veux vraiment de moi ?

- Bien sûr que je suis sérieux et n'oublies pas que tu es mon âme sœur. Jamais je ne serai heureux avec une autre personne que toi.

- Alors on est vraiment ensemble ? Je veux dire...

- Tu te demande si j'accepte qu'on se montre en tant que couple devant tout le monde ?

Peu sûr de sa voix, Edward hocha la tête en guise de réponse. Harry lui offrit un large sourire, déposa un baiser sur ses lèvres et répondit.

- Bien sûr qu'on va se montrer en tant que couple. Je n'ai pas honte d'être gay ni d'être avec toi. Au contraire. Maintenant, je vais dormir un peu.

Il donna un dernier baiser au vampire, se cala contre lui et s'endormit presque aussitôt, il était épuisé.

Dans la salle d'entraînement, Greyback poussa un hurlement joyeux et fut suivit par Jacob. Son louveteau avait trouvé son âme sœur et prévoyait de se lier à lui. Il était sauvé.

Il était à peine 7h quand Harry ouvrit les yeux. Il était tôt, surtout pour un samedi matin mais il se réveillait toujours très tôt, c'était comme ça depuis des années. Des restes de son enfance chez les Dursley. Il glissa hors de son lit et ne prêtant aucun attention à ce qui l'entourait, il s'engouffra dans la salle de bain. Il en sortit une vingtaine de minutes plus tard lavé et vêtu de son jogging Serpentard. Ensuite, il alla à la cuisine et prépara un copieux petit déjeuner. Il regrettait un peu de ne pas avoir emmené Dobby et Winky comme ils le lui avaient demandé. Il y avait beaucoup de monde à nourrir ce matin là. Quand il eut terminé, il envoya le tout au salon de quelques mouvements de poignets. Il prit place à la table et fut rejoint presque aussitôt par Mike. Oui, c'était évident, le blond et lui avaient les mêmes attitudes. Il avait trouvé son âme jumelle, il n'en revenait pas. Ils mangèrent en silence sous le regard tendre de Edward. Petit à petit la maisonnée s'éveillait et les autres se joignaient à eux et discutaient entre eux. Jacob et Greyback pénétrèrent dans le salon, le plus jeune soutenait son aîné. Ses blessures avaient été soignées mais il était encore faible.

- Comment c'est passé cette pleine lune Grey ?

- Très bien Ry. Ce jeune loup est de bonne compagnie... Mais la transformation a fait un mal de chien... Répondit l'aîné en faisant la grimace.

- Tu n'avais pas de potion Tue loup ?

- Non. Severus doit se cacher et ne peut plus me la faire parvenir.

- Reposes toi aujourd'hui. Je vais allé préparer un chaudron de Tue Loup. Tu en auras pour le mois prochain.

- Merci fils...

- Je croyais que tu étais orphelin... Lança une voix féminine.

- Je suis orphelin mais Grey m'a adopté. Pas officiellement. Nous avons pratiqué un rituel d'adoption lycan. Il m'a désigné comme fils et bêta de sa meute. Même si je ne suis pas lycan, s'il lui arrive quelque chose, je deviens Alpha de sa meute. Donc mon nom complet est Lord Harrisson James Sirius Roman Greyback Black Potter. Mais c'est un peu long, vous trouvez pas ?

Tous se mirent à rire et il tourna les talons pour quitter le salon. Là, deux voix raisonnèrent.

- Je peux venir avec toi ? Interrogèrent Mike et Edward...

- Vous êtes parfaitement synchro... Et oui, vous pouvez venir...

- Tu as des livres sur ton monde à nous prêter ? Demanda Angela...

D'un mouvement de poignet, il fit venir une cinquantaine de livres. Il y avait de tout. Histoire du monde magique, créatures magiques, histoire de Poudlard, potions, médicomagie etc etc. Les autres le remercièrent et il alla à son laboratoire de potion avec Edward et Mike sur les talons.

Sur place, il sortit les notes que Severus lui avait donné et commença à rassembler les ingrédients. Il relut plusieurs fois la liste pour être sûr de n'avoir rien oublié et commença à les préparer. Les deux autres l'observaient fascinés par ses gestes. La voix timide de Mike s'éleva.

- On peut t'aider ?

- Oh... Si tu veux... Il y a cette racine d'asphodèle que tu peux couper en lamelles et toi Edward, si tu veux, tu peux réduire cette pierre de lune en poudre.

Il leur montra les gestes à faire et reprit sa tâche. Il les observait en coin pour être sûr qu'ils ne faisaient pas de bêtises et remarqua qu'ils étaient plutôt doués. Ils avaient des gestes plutôt assurés pour des débutants. Ce serait un atout non négligeable pour son futur combat contre Fudge, Ombrage et les autres.

- Vous êtes plutôt doué. Si vous voulez je pourrai vous initier à l'art des potions...

- À quoi servent les potions exactement ? Interrogea Mike.

- Oh. En vérité, elles servent à beaucoup de choses. Il y a des potions d'anti douleur, de contraception, de régénération sanguine, la potion poussos qu'on utilise pour les fractures et pas mal d'autres choses encore.

- Ça ferait de nous des médecins en quelque sorte... Répliqua le blond.

- Oui. C'est ça...

- Et celle qu'on prépare ?

- La potion Tue Loup a été créer par mon mentor qui est Maître des Potions. Il s'appelle Severus Snape. Elle permet au loup garou de garder le contrôle de son loup pendant les nuits de pleine lune et rend la transformation moins douloureuse. Quand un loup garou prend la potion Tue Loup, logiquement, il n'a pas besoin de s'isoler comme Greyback l'a fait cette nuit même si Grey s'isole à chaque fois...

- Pourquoi ? Demanda Edward intrigué.

Harry fit une pause pour rassembler ses pensées. Grey avait un passé très sombre. Il avait fait des choses horribles dont il n'était pas vraiment fier.

- Greyback est lycan depuis son plus jeune âge. Il a été mordu par une lycante qui voulait un enfant. Elle l'a emmené avec lui dans sa meute et l'a élevé. Elle a été assassinée par un homme qui s'appelle Maugrey Fol Œil. C'est un Auror, un chasseur de mage noir. Grey est tombé fou, il se sentait seul. Durant chaque pleine lune, il se baladait dans des villages et attaquait des enfants qu'il tentait de transformer mais il était trop violent et en a tué beaucoup.

Puis, il a mordu et réussi à transformer un garçon qui s'appelait Rémus J Lupin et qui est mon parrain de cœur. Greyback avait sentit que Rémus était son âme sœur, son docile et que plus tard, il serait son compagnon. Seulement, le jeune garçon rejetait son loup et il n'a pas suivit Grey. Comme il avait créé un loup, Greyback est devenu Alpha. Il a continué à mordre, torturer. Il voulait son âme sœur auprès de lui. Les lycans étaient mal vu par le ministère de la magie anglais. Ils n'avaient pas le droit d'avoir un emploi stable, ne pouvaient pas avoir de maison à eux, ni de coffre à la banque sorcière.

À cette période, Voldemort montait en puissance. Il c'est servit de la rancœur que nourrissait Grey envers le ministère et les sorciers anti lycan pour embrigader la meute de Grey. Fenrir est devenu mangemort. Tom s'arrangeait toujours pour qu'il ait des proies pour la pleine lune. Il le rendait sauvage et violent. Il a poussé Grey à torturer, tuer, commettre des viols.

Pendant une bataille, il est tombé sur Rémus et moi. Il aurait dû nous livrer mais mon odeur lui a donné une information importante. Je n'étais pas un simple sorcier mais un être pur. Il c'est mis à genoux devant moi dans une attitude de soumission. Nous avons parlé, il a rejoint mon camp et fuis le QG de Voldemort. Il c'est repenti et a cessé d'être l'être sanguinaire qu'il était. Seulement, les soirs de pleine lune, malgré la potion tue loup, il contrôle difficilement son envie de sang. Il c'est nourrit de la douleur et de la peur pendant trop longtemps. Et comme en plus il n'a pas son Docile, il n'a personne pour le calmer. C'est pour cette raison qu'il préfère s'isoler.

- C'est quoi un Docile ? Cette fois ci, c'était Mike qui parlait.

- C'est le compagnon du loup garou, son âme sœur. Si son docile s'unit à lui, alors ça remettra son cerveau à zéro en quelque sorte. Comme un ordinateur que tu formaterais. Tu vois ?

- Oui... Je vois... C'est pour ça que tu l'as retenu hier face à Bella ?

- Oui. S'il avait blessé Bella, avec la pleine lune qui était proche et tout le reste. Il serait entré en crise de folie. Il l'aurait torturé, violé et tué. Il n'aurait pas pu se contrôler. S'il faisait ça, alors il serait redevenu le Greyback haineux et monstrueux qu'il était avant... Vous savez, maintenant Grey est plutôt bel homme mais du temps de sa folie, il était vraiment effrayant. Il gardait en permanence certaines caractéristiques de son loup. Les griffes, les crocs, une pilosité importante, les yeux.

Harry sortit une photo d'une boîte qui se trouvait sur une étagère et la leur montra. On y voyait Fenrir Greyback sous son ancienne apparence. Quand il vit le lycan, Mike ne put retenir un frisson. Cet homme faisait vraiment peur, non, sur cette photo, il n'avait rien d'un homme. Ils continuèrent à préparer la potion tout en discutant. La préparation de la Tue Loup était longue et complexe. Le brun lisait les étapes attentivement et les suivait à la lettre. Il n'avait pas beaucoup préparé cette potion et n'avait pas le droit à l'erreur. Six longues heures plus tard, il était en sueur mais elle était prête. Il la mit en fiole et nettoya le chaudron de quelques mouvements de poignet.

Mike, Edward et lui rejoignirent les autres au salon. Ils étaient tous plongés dans les livres que le jeune sorcier leur avait donné. De temps à autre, ils posaient des questions auxquelles Greyback tentait de répondre. Le vieux lycan était quelqu'un de patient malgré son apparence rustre. Le brun donna une dizaine de fioles de Tue Loup à son aîné qui le remercia chaudement.

- Bon louveteau ! À l'entraînement...

Harry fit une grimace, il allait souffrir avec Greyback. Il le savait. Le lycan ne l'épargnait jamais. Que ce soit en duel sorcier, en corps à corps ou à l'arme blanche. Mike et Edward furent autorisés à regarder l'entraînement à condition de ne pas intervenir, quoiqu'il se passe. Ils quittèrent le salon pour allé dans la salle où Grey avait passé la nuit. La pièce avait retrouvé son aspect originelle. Le lycan avait tout rangé le matin dès que Jacob avait terminé de le soigner.

- On commence par un duel sorcier pour te remettre dans le bain... Tu utilises ta magie angevine et moi la mienne.

- Évites de trop utilisé de magie noire. Grogna le brun.

- À toi d'éviter mes sorts microbe...

Ils se mirent en place sur la plate forme de duel, se saluèrent et engagèrent le combat. Dès que le signal fut donné, le lycan envoya une pluie de sorts vicieux sur le plus jeune qui sauta, para et esquiva sans problème. Harrisson envoya un éclair bleu électrique sur Greyback qui sauta sur le côté pour l'éviter et répondit par une pluie de flèches enflammées. Harry invoqua un bouclier d'eau qui l'engloba et stoppa les flèches avant d'envoyer une boule de feu qui toucha le vieux lycan au bras. Greyback lança alors un Sectumsempra pour se venger et le sort atteignit Harry au flan droit. Le jeune sorcier n'y prêta aucune attention et continua à envoyer des sorts élémentaire complexes. Pendant plus d'une heure, les coups s'enchaînèrent violents, complexes. Finalement, le lycan parvint à battre le petit brun avec un Doloris. L'angelune s'écroula sur le sol en hurlant de douleur. Le vieux lycan maintenait le sort. Edward sentait son vampire se rebeller mais ne bougeait pas. Mike était pâle comme la mort. Harrisson se concentra sur des images heureuses et commença à rejeter le sortilège de torture, il arriva à se remettre sur ses pieds et hurla.

- Glacius !

Une boule bleue arctique sortit de sa main et fonça droit sur Greyback qui dû relâcher le Doloris et lancer un protego. Là, l'ange tomba lourdement sur le sol, inconscient. Edward grogna et commença à avancer vers la plate forme de duel.

- Ne bouges pas... Il va bien. Je dois juste lui donner quelques potions.

Le vampire se figea et regarda Greyback. Le lycan prit un fiole de potion contre le doloris, une autre d'anti-douleur et un baume pour les plaies et approcha de son « fils ». Là, il lui donna les deux potions et le réanima. Harry papillonna des yeux et les ouvrit. Il lui jeta un regard meurtrier avant de cracher entre ses dents.

- Je déteste quand tu me lances ce putain de sort Grey !

- Je sais louveteau... Bon, je vais passer le baume sur ta plaie.

Harrisson hocha la tête et ôta son T shirt laissant entrevoir son torse musclé et bronzé. Il se tourna pour montrer son flan sur lequel trônait fièrement une plaie profonde et sanguinolente. Grey lança un sort de nettoyage et passa le baume qui fit se refermer lentement l'entaille profonde. Quand la plaie fut soignée, Harry fit venir une bouteille d'eau et en bu de longues gorgées puis, il mangea une barre de chocolat avant de se relever. Là, il regarda Greyback et annonça.

- J'suis prêt pour la suite...

- Corps à corps ou arme blanche ?

- Corps à corps...

- Ok. En place.

Edward et Mike étaient impressionnés. Harry n'avait plus rien de l'être gentil et fragile qu'il était habituellement. Ils avaient face à eux un guerrier redoutable. Ils regardèrent le combat au corps à corps. Aucun des deux protagonistes ne retenait ses coups. C'était violent, rapide, puissant. Ensuite, ils passèrent aux armes blanches et là, le vampire et le jeune humain purent voir que l'ange maîtrisait parfaitement le sujet. Quand l'entraînement prit fin, l'après midi touchait à sa fin. Ils sortirent de la salle d'entraînement et le brun alla prendre une douche et se changer alors que les trois autres allaient au salon.

- Et bien... Harry est impressionnant...

- C'est vrai. Mais il a subit un entraînement dur et intensif. Personne d'autre que lui n'aurait pu résister à un tel entraînement. Il a une tolérance à la douleur incroyable à cause de son enfance...

- Il a dit qu'il avait eu une enfance difficile mais n'a pas donné de détails. Lança Edward.

- Ça n'a pas été difficile. Ça a été l'enfer. Il a vécu en enfer. Personne ne peut ne serait ce qu'imaginer ce qu'il a vécu là bas.

- C'est vrai Grey... Personne ne peut l'imaginer. Seulement, je refuse d'être pris en pitié. Je n'ai pas revu ces porcs de Dursley depuis que j'ai reçu mon héritage et je ne vais pas m'en plaindre. Quoique mon cousin soit encore rattrapable...

- Tu as tord Ry. Tu devrais leur montrer. Ils sont tous tes amis et alliés. Ça éviterait une parole malheureuse qui pourrait te faire perdre le contrôle de ta magie. Ce qui est arrivé la fois où je t'ai appelé « gamin » par exemple.

Quand il entendit le mot gamin, Harry crispa les poings et la mâchoire et ferma les yeux pour calmer sa magie qui s'emballait. Il détestait être appelé comme ça. Les objets volaient dans la pièce. Il prit de profonde inspiration, sa magie se calma et les objets reprirent leur place. Il poussa un soupir de soulagement et se laissa tomber sur un fauteuil. Là, il plongea son regard dans celui de l'alpha et répondit.

- Tu sais Grey. Pour une fois je crois que tu as raison. Seulement, je suis pas sûr de contrôler ma magie en montrant ces images.

- Si tu t'installes sur les genoux de ton vampire et que Mike et moi te tenons chacun une main, je pense que nous arriverons à te calmer et te rassurer. Tu as garder tout ça en toi assez longtemps. Même moi je ne sais pas tout.

- Ok. Seulement, vous devez tous me promettre que jamais vous ne raconterez ce que vous allez voir.

Tous promirent de ne rien dire. C'était évident que c'était important pour le brun et aucun n'avait envie de trahir sa confiance. Là, il prit place sur les genoux de Edward qui enroula sa taille de ses bras puissants. Puis Mike prit place à sa gauche et lui prit la main, Grey fit de même à sa droite.

Voilà, c'est la fin de ce chapitre, qu'en pensez vous ?

Il n'y auras pas de chapitre avant 1 mois, je pars en vacance et je n'aurais pas accès à internet durant ce labs de temps.

Merci et bonne vacance !

Alie-Yaoi ( anciennement MagaliHP ) et Cleo McPhee.

Message de Cleo McPhee : Mes chers lecteurs adorés. Beaucoup se posent des questions sur mes fics en cours et je vous rassure tout de suite, elles iront toutes au bout même si les chapitres sont longs à venir. J'écris dès que je le peux, selon mes inspirations. Le reste du temps, j'ai mon mari adoré, mon fils de 5 ans et toutes les autres obligations de la vie réelle à gérer. Donc, je vous fait le topo tout de suite.

Vie Mouvementée : chapitres 10 à 15 en cours d'écriture.

La Meute des Maraudeurs : Correction des chapitres en ligne en cours et écriture des chapitre 11 à 20 en cours... (pour celle ci je prend du temps parce que j'ai eu plusieurs problème et je dois refaire tout le plan de fic...)

La Quête du Phoenix et du Dragon (publier sur le compte de Natsume-Yusuke) : Chapitre 6 à 12 en cours d'écriture mais cette fic demande beaucoup de recherches sur internet et dans différents livres donc patience.

Héritages et Vérité (Publier aussi sur le compte de Natsume-Yusuke) : Nous sommes trois à travailler sur celle ci et ce n'est pas toujours simple de faire concorder nos emplois du temps pour avancer. Les chapitre sont tout de même en cours d'écriture.

Pour les deux Crossover qui sont Publier sur le compte de Alie-yaoi aucune inquiétude, il y a de l'avance et beaucoup d'avance. Sur Fuir pour mieux se reconstruire, il y a environ 5 chapitres d'avances et pour Trahisons deux chapitres d'avances mais je travail dessus donc...

Je ne donne pas de date quand à la publication de nouveaux chapitres parce que je détesterai donner un délai que je ne pourrais respecter. Je préfère mettre du temps à écrire mais publier des chapitres longs et de qualité.

J'espère vous avez tous les réponses aux questions que vous vous posez.

Spécial dédicace : Merci JTFLAM pour ta fidélité et ton enthousiasme. J'aime tes reviews qui sont très complètes et me donnent toujours matière à réflexion sur mes écrits. Je fais de mon mieux pour avancer dans mes chapitres mais le temps me manque parfois. Si tu veux des nouvelles en direct pour mes fics, tu peux me fournir une adresse mail ou msn. Je suis tous les jours sur msn.

Bises à tous et à bientôt...