Coucou *arrive discrètement...*

Ok je l'admet, je suis absolument impardonnable. Je n'ai pas donné de nouvelles depuis des mois et des mois, et je m'en excuse, très sincèrement. Mais pour ma défense je n'ai pas vraiment eu une minute à moi ces derniers temps et c'est un miracle que j'ai pu me consacrer à l'écriture de ce dernier chapitre.

Merci à toutes celles qui m'ont laissé des reviews ou des alertes. Je n'ai non plus eu le temps d'y répondre et je me sens encore plus honteuse à cause de ça.

En espérant que ce chapitre vous plaira quand même :)

Des bisous,

Flo

P.S : Merci à ma bêta, qui a pris le temps de me corriger, malgré son emploi du tps surchargé ;)

Le Lundi suivant, je me rendis au travail. Tanya et moi avions profité de ce week-end pour nous détendre et c'est donc serein que j'arrivais au bureau.

A peine avais-je déposé ma sacoche que je reçus un message de mon patron me demandant de le rejoindre dans son bureau. Apparemment il avait quelque chose de nouveau à me proposer et il souhaitait m'en parler.

- Bonjour Edward, j'espère que vous avez bien profité de votre week-end car j'ai quelque chose à vous proposer, me dit-il après m'avoir invité à m'asseoir. Un jeune homme souhaite placer son argent chez nous après avoir eu quelques soucis avec son ancienne banque. Je te charge de son dossier. Essaye de bien t'en occuper, c'est un client important.

- Oui bien sûr. Quand dois-je le rencontrer ?

- Et bien il devrait être disponible demain, je vais essayer d'obtenir un rendez-vous avec lui.

- Très bien, je vous rappelerai d'ici là pour savoir à quelle heure.

- Bien sûr, à demain Edward.

Après avoir potassé quelques dossiers, je décidais de prendre ma pause afin de rendre visite à Bella. Je n'avais pas vraiment repensé à notre accord, et je voulais en discuter avec elle pour avoir son opinion.

Arrivé devant le bar, j'eus la surprise de le découvrir fermé. Quel abruti, personne n'était là à cette heure-ci. Mais, alors que j'allais tourner les talons, j'aperçus une jeune femme sortir de derrière pour jeter les poubelles.

- Excusez-moi, l'interpelais-je, je cherche Bella, est-ce que vous savez si elle est là ? Je sais, c'est un peu bête vu que le bar n'a pas l'air ouvert mais…

- Oh mais vous devez être Edward ? Me coupa-t-elle, je suis Alice, une amie de Bella, ravie de faire votre connaissance, elle m'a beaucoup parlé de vous. Mais venez, entrez je vous en prie, tout le monde est à l'intérieur.

Alors qu'elle se dirigeait vers la porte, je n'eus d'autres choix que de la suivre. Après être passé par un long couloir, je pus découvrir un groupe de personnes assis autour d'une table dans la salle principale du bar.

Il y avait d'abord Charlie, le père de Bella, qui était en train de parler avec un homme à peu près du même âge que lui, en fauteuil roulant. A côté, 3 hommes, la vingtaine, étaient en train de se chamailler pour une histoire de poker ou quelque chose dans le genre. Et, enfin, Bella avait l'air dans une conversation intense avec un autre homme. Je remarquais qu'ils avaient tous l'air d'origine indienne.

- Hey les amis, regardez qui j'ai trouvé en train d'errer devant la porte, lança Alice à côté de moi.

- Edward ! S'écria Bella, interrompant par la même occasion son interlocuteur. Comment allez-vous ? Je voulais vous appeler mais je me suis rappelée que je n'avais pas votre numéro, rit-elle. Venez vous asseoir je vous en prie.

Elle prit une chaise et m'installa entre elle et l'indien.

- Jacob, je te présente Edward, le banquier dont je t'ai parlé. Edward, voici Jacob, mon meilleur ami.

- Enchanté, me dit le dénommé Jacob en me serrant la main.

Les discussions allaient bon train et, alors que j'étais en train de débattre avec Embry, un ami de Jacob, Bella me demanda la raison de ma visite.

- Je voulais discuter de notre accord, vous savez, à propos de la restauration de la maison.

- Oui, je comprends et j'y ai reflechi. Je pense que je pourrais passer certains jours dans la semaine afin d'y travailler. Je pourrais faire des plans et voir ce qu'i modifier, me proposa-t-elle.

- C'est une bonne idée. Je rédigerais un contrat avec toutes les formalités afin qu'il n'y ait pas de confusion. Je vous propose de passer demain à mon bureau afin que je puisse vous le donner en main propre. Ca ira ? Lui demandai-je.

Elle aquiesca. Je regardais ma montre et constatais avec une sorte de déception qu'il était temps pour moi de repartir. Après avoir salué tout le monde, je m'écplisais.

Le lendemain, en arrivant au travail, je constatais que mon nouveau client était déjà en train de m'attendre dans mon bureau.

- Bonjour, excusez mon retard, lui dis-je en tendant la main, Je suis Edward Cullen.

- Ne vous inquiétez pas, j'ai tendance à être un peu en avance. Robert Pattinson, ravi de faire votre connaissance, me répondit-il.

- Alors, d'après ce que j'ai compris, vous souhaitez placer votre argent chez nous, n'est-ce pas ?

Nous continuâmes à parler pendant deux bonnes heures jusqu'à ce que le contrat soit bouclé.

- Et bien, ce fut un plaisir de traiter avec vous, Mr Cullen, me dit-il alors que je le raccompagnais vers la sortie.

Je n'eus pas le temps de répondre que je vis au loin Bella, assise sur l'une des chaises du hall. Je lui avait dit de me rejoindre mais je ne pensais pas qu'elle serait là si tôt. Je me dirigeais vers elle afin de la saluer. Une fois près d'elle, je me rendis compte que mon client n'était plus derrière moi. En effet, celui-ci était tout simplement figé, en train de fixer Bella, comme hypnotisé. Bella eut un petit rire :

- Mais ce n'est pas l'acteur que l'on voit partout, qui joue dans un film un peu bizarre sur les vampires ? Me demanda-t-elle.

Il est vrai qu'après reflexion je me rendis compte qu'il s'agissait bien du dernier acteur en vogue.

- Surement, mais, en tout cas, vous lui faîtes de l'effet, rigolai-je.

Il se décida finalement à sortir de sa torpeur, et se dirigea vers nous.

- Bonjour mademoiselle, dit-il en s'adressant à Bella, vous allez très surement me prendre pour un fou mais… Voulez-vous m'épouser ?

Bella regarda l'homme avec des yeux ronds avant d'exploser de rire.

- Je l'adore ! Dit-elle entre deux rires. Mais, malheureusement, ce n'est pas possible, je crains que vous n'ayez déjà une petite amie qui vous attend, je me trompe ? Demanda-t-elle en s'adressant à lui.

- Euh ouais, répondit Robert en se grattant la nuque, gêné, mais disons que j'ai tendance à demander tout le monde en mariage, c'est un peu bizarre, je ne sais pas pourquoi je fais ça. Bon, en attendant, une voiture m'attend dehors, je dois y aller. Merci encore Edward, pour tout, on se rappelle bientôt de toute façon. Au revoir …

- Bella, répondit ma voisine en souriant.

- Au revoir Bella !

Je me tournais vers elle et l'invitais à monter à mon bureau.

- Il reste bizarre ce type, me dit-elle dans l'ascenseur.

Oh oui, il l'est, lui dis-je en rigolant.

Et voila encore un nouveau chapitre. Je ne sais pas quand est-ce que j'aurais le temps de poster un autre chapitre, cela dépendra de mon emploi du temps ( j'ai encore le TPE à finir... -')

A bientôt j'espère,

Flo :)